Un bombardier Mirage IV va bientôt atterrir au Royaume-Uni

mirageiv-20160818

Fer de lance des Forces aériennes stratégiques (FAS), le bombardier Mirage IV a officiellement été retiré du service le 30 juin 2005, à l’issue d’un dernier vol, assuré par l’appareil n°59 de l’escadron de reconnaissance stratégique (ERS) 1/91 « Gascogne ».

Depuis, quelques exemplaires de cet avion mythique sont exposés dans des musées aéronautiques français. L’un d’eux, restauré par l’association Espace Aéro Lyon Corbas, a même été classé monument historique en 2015.

Mais bientôt, les visiteurs du Yorkshire Air Museum, situé sur l’acienne base de la Royal Air Force d’Elvington, pourront admirer l’ancien bombardier français.

En effet, le 17 août, la direction du musée a annoncé qu’un Mirage IV figurerait prochainement dans l’une de ses collections, après un accord signé par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense.

Les négociations avec les autorités françaises pour obtenir ce Mirage IV avaient été lancées en 2007. Visiblement, il aura donc fallu vaincre quelques réticences car céder un tel appareil ne va pas de soi… Car, en effet, ce sera la première fois qu’un bombardier nucléaire sera ainsi cédé à un musée étranger.

Les liens entre la France et l’ancienne base d’Elvington remontent à la Seconde Guerre Mondiale. À l’époque, elle avait accueilli les groupes de bombardement 346 « Guyenne » et 347 « Tunisie ».

« Je suis ravie d’adresser mes félicitations à l’Allied Air Forces Memorial d’Elvington après l’annonce que notre ministre de la Défense a accepté faire le don d’un des avions français les plus emblématiques – le Mirage IV – en reconnaissance des liens étroits entre nos deux nations », a commenté Sylvie Bermann, Mme l’ambassadeur de France au Royaume-Uni.

Développé à la fin des années 1950 par Dassault Aviation et déclaré opérationnel en octobre 1964 avec la bombe nucléaire type AN-11, le Mirage IV aura été à la fois un bombardier et un avion de reconnaissance stratégique. Après avoir abandonné ses missions nucléaires en 1996, cet appareil a effectué de nombreux vols de reconnaissance, notamment lors des opérations Aladin (Irak), Trident (Kosovo), Héraclès (Afghanistan) et Tarpan (Irak à nouveau).

Photo : Mirage IV par Mike Freer – Touchdown-aviation

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de f.duchamp

    • de Alsako

    • de laure,t

      • de chill

      • de Caton

  2. de wagdoox

    • de 421

    • de Alsako

      • de Alsako

    • de Jeb Stuart

  3. de Fralipolipi

    • de Specht

      • de Fralipolipi

  4. de wrecker47

    • de dan78

    • de Dodds

    • de Vroom

    • de Jeb Stuart

    • de Clavier

  5. de AirForceOne

  6. de James

  7. de Erazkiel

    • de Zayus

      • de Elmin

  8. de cambo one

  9. de Elmin

    • de chill

    • de Zayus

      • de Elmin

        • de Clavier

          • de Elmin

    • de mich

      • de Elmin

        • de Jeb Stuart

          • de Clavier

    • de Clavier

      • de Elmin

        • de Clavier

          • de Elmin

    • de Dub

    • de Alpha

      • de Elmin

        • de Alpha

  10. de Titeuf

  11. de GRENIER Albert

    • de Alpha

    • de Elmin

      • de Alsako

    • de Frédéric

  12. de Alsako

    • de Elmin

  13. de Alsako

  14. de batgames