Un bombardier Mirage IV va bientôt atterrir au Royaume-Uni

mirageiv-20160818

Fer de lance des Forces aériennes stratégiques (FAS), le bombardier Mirage IV a officiellement été retiré du service le 30 juin 2005, à l’issue d’un dernier vol, assuré par l’appareil n°59 de l’escadron de reconnaissance stratégique (ERS) 1/91 « Gascogne ».

Depuis, quelques exemplaires de cet avion mythique sont exposés dans des musées aéronautiques français. L’un d’eux, restauré par l’association Espace Aéro Lyon Corbas, a même été classé monument historique en 2015.

Mais bientôt, les visiteurs du Yorkshire Air Museum, situé sur l’acienne base de la Royal Air Force d’Elvington, pourront admirer l’ancien bombardier français.

En effet, le 17 août, la direction du musée a annoncé qu’un Mirage IV figurerait prochainement dans l’une de ses collections, après un accord signé par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense.

Les négociations avec les autorités françaises pour obtenir ce Mirage IV avaient été lancées en 2007. Visiblement, il aura donc fallu vaincre quelques réticences car céder un tel appareil ne va pas de soi… Car, en effet, ce sera la première fois qu’un bombardier nucléaire sera ainsi cédé à un musée étranger.

Les liens entre la France et l’ancienne base d’Elvington remontent à la Seconde Guerre Mondiale. À l’époque, elle avait accueilli les groupes de bombardement 346 « Guyenne » et 347 « Tunisie ».

« Je suis ravie d’adresser mes félicitations à l’Allied Air Forces Memorial d’Elvington après l’annonce que notre ministre de la Défense a accepté faire le don d’un des avions français les plus emblématiques – le Mirage IV – en reconnaissance des liens étroits entre nos deux nations », a commenté Sylvie Bermann, Mme l’ambassadeur de France au Royaume-Uni.

Développé à la fin des années 1950 par Dassault Aviation et déclaré opérationnel en octobre 1964 avec la bombe nucléaire type AN-11, le Mirage IV aura été à la fois un bombardier et un avion de reconnaissance stratégique. Après avoir abandonné ses missions nucléaires en 1996, cet appareil a effectué de nombreux vols de reconnaissance, notamment lors des opérations Aladin (Irak), Trident (Kosovo), Héraclès (Afghanistan) et Tarpan (Irak à nouveau).

Photo : Mirage IV par Mike Freer – Touchdown-aviation

56 commentaires sur “Un bombardier Mirage IV va bientôt atterrir au Royaume-Uni”

  1. Cet avion magnifique symbolise l’époque ou la France avait de l’ambition, une vision à long terme, autant que du talent…

    1. Oui, et c’était un des rare projet ou il restait de l’argent, Dassault a rendu à l’état le restant. Faut dire que le projet a été surveillé par un Chef, le Général de Gaulle qui c’est lui-même impliqué.

      1. Il faudra dire aux anglais de le laisser en état de marche , au cas ou Hollande viendrait à être réélu , il se pourrait qu’on puisse encore en avoir besoin , à l’instar du nord atlas qui sert actuellement à l’entrainement du 1°RPIMA , un régiment des forces spéciales….

    2. Oui magnifique avion!
      Mais la France n’a certes plus de vision mais elle a encore du talent, de nombreuses et belles entreprises qui réussissent comme des PME dans des secteurs à forte valeur ajoutée :
      -industrie navale civile et militaire
      -industrie aéronautique (pas seulement Airbus)
      -industrie spatiale
      -la robotique (les japonais viennent équiper certains de leurs robots en France)
      -le numérique

      Le problème de la France ce sont ses politiques, tous les politiques! Ils déconnectés des réalités. La France dispose de très bonnes startup : le problème est qu’elles n’ont pas les moyens de se développer comme leurs concurrentes à l’étranger à cause de la fiscalité, problème de financement car l’épargne des français dort sur des livrets ou assurances vie…. Cela ne date pas d’hier, ça fait longtemps que la situation est connue, d’ailleurs c’est une des raisons que le français qui a crée Ebay l’a crée aux USA. Ce qui permet aux entreprises américaines du web comme Google, Fcaebook (dont un français est patron de la division mobile) ….etc de venir recruter « à tour de bras » des développeurs français qui parent donc aux USA.
      La France a tous les atouts pour s’en sortir. Mais tous les politiques français (ps, lr, eelv, fn, fg, pc…etc) sont d’une nullité affligeante.

      1. n’oubliez pas que derrière les politiques, il y a les électeurs qui ne peuvent s’abstraire de leurs responsabilités ; les français sont divisés et individualistes .

      2. Ce n’est pas le pouvoir politique qui fait exploser les entreprises aux USA. Bien au contraire, à part pour de généreux contrats d’armement, il ne s’en occupe guère. Ce qui fait la différence, c’est que c’est le paradis des financiers. Avec leurs excès, leurs magouilles et leurs corruptions, mais ce sont eux qui injectent à tour de bras de l’argent dans les entreprises.
        En France, la situation est un peu différente. Nous avons un président qui hait la finance et un état d’esprit populaire, colporté par une gauche qui ne s’est jamais vraiment détachée du marxisme, qui proclame qu’il faut étrangler le dernier des banquiers avec les tripes du dernier des patrons. La fiscalité est confiscatoire pour les riches et la publication des résultats des grandes entreprises est sujet à des hurlements hystériques chaque printemps. En France, quiconque n’est pas pauvre est mis à l’index, la richesse honteuse commençant aux alentours de quatre fois le smic.
        Il faut être maso et/ou inconscient pour faire du capital risque industriel dans notre pays. Pour les banques, c’est beaucoup plus facile et rigolo de jouer au poker avec des milliards en spéculant en bourse. On peut comparer ça à la différence entre mouiller le maillot dans un stade et parier sur les résultats en restant dans son fauteuil. Les gains des jeux ne sont pas imposables, les grands footballeurs le sont à 75%.

  2. soit le mirage IV sera débarrasser des technologies qui restent pertinentes encore aujourd’hui, soit on a vraiment des fous aux commandes…

    1. Mirage IV : des technologies qui restent pertinentes ? Allez une pilule rose et au lit…

    2. Wagdoox, j’étais à une expo maquette ce printemps, j’ai été surpris de voir un type qui a exposé le système de navigation du Mirage IV, le calculateur complet un petit bijou, mais déclassé.

    3. Mais si et on va même livrer une bombe nucléaire avec…
      Vous prenez vraiment nos militaires pour des crétins ou quoi ?

  3. Quel avion fantastique, développé en plus en un temps record.
    Outre Manche, il y avait aussi à l’époque une belle tradition de beaux développements aéronautiques … qui a disparue encore plus vite que chez nous.
    … Espérons revoir bientôt de nouveaux beaux projets communs concrets et réussis !!!
    (et pas seulement du Meteor ou de l’ANL).

      1. Le Rafale est évidemment une belle réussite … mais l’ingénierie associée date essentiellement des années 80 (je parle là de la cellule, pas de Spectra et cie) … et à part le nEUROn (qui n’est qu’un démonstrateur techno) on n’a rien lancé d’autre depuis …
        .
        A l’évidence aussi, quand j’espère « de nouveaux beaux projets communs concrets et réussis !!! » … je pense forcément au programme FCAS/SCAF … qui est bien parti à date … mais qui reste encore un projet fragile dans le sens où il est loin d’avoir surmonté tous les obstacles (internes et externes) qui ne manqueront pas d’entraver son achèvement concret et opérationnel …
        La route va être longue, et on en est qu’un commencement !

  4. …çà doit faire une curieuse impression au pilote de livrer son appareil pour son dernier vol…

    1. Le titre de l’article est trompeur puisqu’il n’y a plus aucun Mirage IV en état de vol.
      Il est plus probable que celui-là soit livré sur une remorque.

    2. Oui , enfin , il n’est pas écrit qu’il va y aller par la voie des air et ses propres moyens ! Il va plutôt être démonté et transporté par la route et bateau !

    3. C’est un appareil retiré du service, donc le pilote ne livrera pas « son » appareil….

  5. Au moins, on risquait pas de se cogner la tête à la voilure en faisant le tour avion 🙂

  6. Dernier avion de combat bisonique en soutenu de l’Europe occidentale
    Il me semble que son système de carburant a inspiré celui de Concorde

  7. On aurait pu penser que la France allait « sauver » une machine de Chateaudun mais pas du tout.
    Le Mirage IV transféré est celui qui était en exposition à la Cité des Sciences de Paris. Il est donc deja « pret » pour l’exposition.
    La France toujours aussi minable avec son patrimoine aéronautique…
    http://yorkshireairmuseum.org/latest-news/mirage-iv-jet/

    1. @Erazkiel:
      .
      Le patrimoine naval est encore beaucoup plus mal traité en France…
      Mais tout ce qui touche au monde militaire est négligé dans notre pays, qui en plus se justifiera toujours par un « manque de moyens »…

      1. A part le redoutable je n’ai pas memoire qu’un autre navire « recent » ai ete restauré /museifié … Je crois que pour certains navires cela avait ete envisagé (le clem , la jeanne, le colbert ..) mais que le desamiantage etait tellement cher que fela rendait la solution irrealiste (au delà du fait que , malheureusement, à part des les villes « arsenales » , la marine nationale et ses navires n’intéressent pas vraiment beaucoup de monde ((

  8. Ce que peu de personnes savent, c’est que le 4 etait un avion tres tres manoeuvrant , capable de figures plus serrees encore qu’un alpha jet ! En revanche évidemment il degradait tres rapidement, mais il reste tout de meme un avion en tout point extraordinaire et un vrais chef d’oeuvre technologique pour son epoque.

    1. Le Mirage IV était-il vraiment capable de manoeuvres plus serrées encore que celles d’un Alpha Jet ?
      L’Alpha Jet reste pourtant une référence, même face aux Rafale…

      1. C’est surprenant de prime abord mais quand on y reflechis c’est logique , car la surface alaire est tres faible, les surfaces de controles sont tres imposantes, et l’avion est tres solide. Il peur donc encaisser et d’ailleurs a ete concus pour encaisser. Il faut se rappeler que le profil de mission du 4 etait haut bas haut et qu’il faisait sont approche en tba a grande vitesse. Or l’aile delta n’est pas le meilleur profil pour cela , car les contraintes sur l’aile sont tres importantes. De fait l’avion est super costaud et pouvait envaisser des facteurs de charges enorles et virer tres tres serrer.
        Un 2000 ne parvenait pas a suivre un IV en poursuite par exemple sans evoluer dans le plan vertical, en virage a plat il overshootait systematiquement. Comme pour le gadget. Mais un pilote aguerri evoluera dans le plan vertical pour reduire sa votesse et augmenter la distance parcourue tout en conservant son energie.
        Cela fait longtemps que l’on sait faire des avions qui manoeuvrent tres biens, le facteur limitant c’est le pilote et non l’avion 😉

        1. Vous essayez de vous faire passer pour un pilote de IV ou de 2000…?
          En tout cas c’est du plus haut comique….

          1. Du tout Clavier, je l’ai dit a plusieurs reprise j’etais pilote de patmar dans la marine. Mais la formation passait par un tronc commun marine/AA a cognac ou la majorite des drilles et drons etaient des chassous de grandes experiences.
            Perso je me contrefiche que vous me croyez ou pas, je ne fais que rapporter ce que quelqu’un de tres fiable nous avait dit sur cet avion.
            Mais je ne doute pas que votre immense expérience aeronautique saura separer le bon grain de l’ivraie dans mes propos ))

    2. Bonsoir ,vous êtes bien sur de votre affirmation,car je n’imaginais pas le mirage IV aussi manœuvrant que vous le dites d’après ce que j’en ai vu .Peut être lors de vols d’essais ?

      1. Il a une surface alaire tres faible et , comme tous les deltas, pouvait prendre de grosses incidences.
        Rassurez vous ca surprenait tout le monde ))

        1. Elmin,
          Un avion conçu comme un bombardier serait plus manœuvrant qu’un Alphajet !
          Et vous répétez par deux fois qu’il a une surface alaire très faible, ce qui est faux bien entendu.
          Par comparaison, Alphajet = 17,5 m2 Mirage IV = 43 m2
          C’est un peu comme nous dire qu’un Lancaster est aussi manœuvrant qu’un Spitfire. Navrant.

          1. Il est évident que les propos du pilote des FAS ont été mal compris ou alors c’était après un pot de macaronage
            Un bombardier ne peut être plus manoeuvrant qu’un chasseur sinon le chasseur est une daube…..
            Le IV était très rapide, en fait il avait en croisière la vitesse de pointe des chassous….alors l’interception même par des III était une vraie rigolade et aucun pilote des FAS n’avait besoin d’ entamer des manoeuvres serrées (ce qu’il aurait été bien incapable de faire ) pour se défendre il suffisait de passer plein pot PC ….
            l’idée de le comparer à un Gadget est du plus haut comique….surtout pour parler d’énergie dégradée !
            Au fond le monit était probablement un humoriste

    3. ça dépend comme pour tous les avions de la vitesse …. mais franchement je pense que vous racontez n’importe quoi…

      1. Personellement je tiens cela du commabdant du premier escadron de cognac lorsque j’y etais, un gars qui avait plus de 3000 h de mirage 3 et F1. J’étais evidement septique mais c’est lui qui m’avait expliqué pourquoi…
        Bon ceci dit si vous estimez avoir une experience superieur a ce Monsieur (avev un M majuscule car c’etait un vrais chiban) , je suis tout ouie
        Sa phrase exacte avait ete « le mirage 4 est l’evion le plus manoeuvrant de l’armee de l’air, écore plus qu’un gadget » … Ca laisse peu de place a l’interpretation.

        1. Il ne faut pas gober tout ce que racontent les cochers …..et je suis bien placé pour le savoir…

          1. Clavier
            Si vous etiez nav (puisque vous utilisez le terme coché) vous etes evidement mieux place que moi qui n’ai que quelques dizaines d’heures en pax sur chasseur.
            Ceci dit, les explications donnees par ce pilote tres experimente etaient pour le moins convaincante et tenaient la route d’un point de vue aeronautique. Et puis quel interet d’aller raconter ca alors qu’il n’etait pas issu de la FAS ? C’etait un DA pur et dur , 3 C, F1C , que du canon et du missile, pas de bombinette , ni de 3E et autre jaguar. D’ailleur il lattait tout le monde en 1 contre 1 en meme pas 30 secondes. Il savait vraiment de quoi il parlait, en plus d’etre un type humainement remarquable.
            Bref, je suis tout dispose a croire qu’il a exagere si vous me dites ce qui vous, vous permez de le dire.

    4. Peu de gens le savent car consommer des stupéfiants est répréhensible. Ce n’est pas un coin de courbe tenu pendant une demi seconde qui fait la manoeuvrabilité d’un avion.

    5. Des figures plus serrées que celles d’un Alpha Jet ? Bon, à relativiser tout de même … Cependant, les performances du Mirage IV étaient telles, que Dassault avait envisagé un intercepteur lourd de son appareil, notamment avec une variante embarquée (à l’époque où la Marine voulait se doter de porte-avions lourds…), qui fut abandonnée la Défense trouvant l’appareil trop cher (comme d’hab !)
      Côté électronique, le SNB (Système de Navigation et de Bombardement) du M IV était certainement le calculateur analogique le plus puissant et le plus performant jamais embarqué sur un avion européen et soutenait parfaitement la comparaison avec celui du B52 !
      Même les britanniques s’y sont intéressés à l’époque où ils ont abandonné le projet de bombardier TRS2 pour des F-111 . Il s’agissait d’un Mirage IV équipé de réacteurs Spey, avec structure renforcée repris par la British Aircraft Corporation (BAC) et par Rolls Royce . Mais les pressions US, et les « petits arrangements entre amis » faits avec le Premier Ministre Wilson ont fait le reste pour shooter le Mirage IV malgré ses performances largement supérieures au F-111, pour moitié prix !… Et finalement, les Rosbifs n’ont pas eu de F-111 non plus !… Il y a eu aussi un intérêt de l’Australie et d’Israël, mais là encore ces projets n’ont pas aboutis …

      1. Je n’en ai pas vu souvent mais pendant un stage genre illusion sensorielle , ipoxie etc .. On a passe une semaine a mont de marsan ou il y avait des 4 qui tournaient. Ca faisait un rafus au decollage !!! Pire que le Cruse qui deja etait tres impressionant ))

        1. @ eLMIN
          J’ai vu un Mirage IV décoller de Mont de Marsan, justement, lors d’un meeting après la 1ère guerre du Golfe, équipé de fusée JATO … Et là, question raffut, çà donnait !!!!… 🙂

  9. Un pilote d’essais britannique à conclu à l’issue des essais sur mirage 4 ,:  » j’ai volé plus de temps à mach 2 que toute la RAF réuni !!!!

  10. Bonjour à tous,
    C’est moi qui suis à l’origine de ce projet. Rassurer vous, il y a plusieurs Mirages IV exposés en France. Celui-ci désarmé, sera le seul préservé à l’étranger. Au regard des liens anciens qui unissent l’aviation de nos deux nations il y sera très bien. Je vous l’assure et vous engage à visiter le musée du North Yorkshire. Vous verrez qu’il n’y a aucun doute à ce sujet, entre son ‘’petit frère, un IIIE aux couleurs du 3/3 Ardennes et le seul Halifax encore visible, réassemblé pièce après pièce avec patience et ténacité toute Britannique. Il témoignera de nos compétences technologiques et de notre amitié aux Britanniques.
    En outre le musée du North Yorshire maintient avec constance, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la mémoire des anciens des Groupes Lourds. Ce don de la France, porté par un petit groupe de passionnés d’aviation honore également leur mémoire.

    1. Il est un peu domage que le ministere de la defense ne conserve pas un appareil en etat de vol de chaque type (ou famille plutot) ayant volé sous nos couleurs…
      Ce serait une plus value significative en terme de communication lors des evenements aeronautiques au même titre que la PAF 😉
      C’est un beau projet et nul doute que les brits prendront soin de cet oiseau )

    2. Bonjour, le musée britannique nous fait un échange avec un de ses appareils ?

    1. Ce site est une vrais pepite de temoignages )) j’y ai passe des heures et des heures ))

Les commentaires sont fermés.