Une technologie française prometteuse bientôt dans le portefeuille d’une entreprise de défense américaine

surfer-20160808Jeune entreprise implantée à Marseille et fondée par Franky Zapata, un ancien champion du monde de jet-ski, Zapata Industries a récemment fait parler d’elle avec un produit aussi innovant que surprenant : le Flyboard Air.

Pour reprendre la présentation qu’en donne Zapata Industries, il s’agit d’une « unité autonome de propulsion » qui permet de voler à une altitude de 10.000 pieds, à la vitesse maximale de 150 km/h.

Cet engin est une sorte de planche de surf, dotée de 6 moteurs (dont 4 développant chacun une puissance de 250 chevaux). Le carbutant Jet A1 nécessaire est contenu dans un réservoir placé dans le dos du pilote. La stabilité est assurée par un algorithme qui ajuste en permanence la vitesse des turbines latérales et l’inclinaise des 4 turbo-réacteurs.

Fin avril, avec cette planche volante, Franky Zapata a parcouru un peu plus de 2 km, en volant à une altitude moyenne de 15 mètres, à la vitesse de 60 km/h.

Se pose alors la question : peut-on envisager une application militaire pour ce Flyboard Air? À première vue, ce n’est pas évident, sauf peut-être pour les opérations spéciales, et à la conditon que cette planche volante soit plus discrète et endurante qu’elle ne n’est actuellement.

En effet, à moins qu’il ait la capacité de manipuler la matière et l’énergie cosmique comme le Surfer d’Argent, un fantassin sur un Flyboard Air serait vulnérable (qui plus est avec du carburant dans le dos!).

Cela étant, une entreprise américaine, Implant Sciences Corporation (IMSC), qui compte le Pentagone et le département de la sécurité intérieure parmi ses principaux clients, a visiblement quelques idées d’applications militaires pour les produits de la start-up marseillaise (son « hoverboard » est aussi intéressant). Du moins, c’est ce qu’elle a affirmé en signant une lettre d’intention pour acquérir Zapata Industries, fin juillet.

Évidemment, IMSC ne part pas à l’aveuglette. Avant de lancer offre pour acheter Zapata industries, cette entreprise, implantée dans le Massachusetts, a présenté le concept du Flyboard au Pentagone et aux « opérateurs spéciaux » pour voir si cet engin pouvaient avoir des applications « pratiques ». « Les commentaires que nous avons reçus sont positifs. Cela a validé la poursuite de notre réflexion dans cette voie », a assuré Bob Liscouski, son Pdg.

flyboard-20160808-1ISMC a « signé une lettre d’intention (…) pour acquérir Zapata Industries parce que nous sommes à la recherche de nouveaux moyens pour faire croître notre activités dans les domaines de la sécurité intérieure et de la défense », a expliqué M. Liscouski à Defense News.

En fait, le concept du Flyboard Air a déjà été expérimenté dans les années 1950 par l’US Army. La société De Lackner avait tenté de mettre au point, à l’époque, un « hélicoptère personnel », le « HZ-1 Aerocycle », pour des missions de reconnaissance. Mais après deux accidents, le programme fut arrêté.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Thaurac

  2. de Pathfinder

  3. de Maotchao

    • de Suissitude

      • de Waernuk

      • de Kouak

      • de Maotchao

        • de tschok

        • de Suissitude

      • de lechavenois

        • de Suissitude

          • de Laurent Lagneau

          • de lechavenois

          • de Suissitude

          • de Laurent Lagneau

          • de Suissitude

  4. de Ari jethro

    • de wrecker47

    • de Fusco

  5. de Elmin

  6. de Marc Fan

    • de Waernuk

    • de chill

    • de Maotchao

  7. de Marc Fan

    • de Thaurac

  8. de Elmin

  9. de Novarok

    • de bozo

  10. de TontonCharlie

  11. de Bomber X

  12. de PK

  13. de Caton

  14. de virgile

  15. de wrecker47

  16. de Espadon

  17. de camenbert

  18. de grosminet

  19. de Thaurac

  20. de Faublas

  21. de Lafaux