230 navires de pêche chinois repérés au large des îles Senkaku, revendiquées par Tokyo et Pékin

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

45 contributions

  1. Daniel BESSON dit :

    Il faut rappeler un élément essentiel du  » droit international  » qui rend obsolète tous les verbiages sur cette question de la  » Mer de Chine  » : Celui-ci n’existe que dans la mesure ou il existe une  » police  » pour rendre éxécutoire une décision ou une sentence d’arbitrage , une décision du CS de l’ ONU !
    Donc , les Etats-Unis , la France , la Grande-Bretagne , la Nouvelle-Zélande et l’Australie aidés du Vietnam , des Philippines vont ils s’opposer à la Chine ( et à la Russie ) par la force militaire pour faire respecter la souveraineté – revendiquée – d’un état tiers come le Japon ?
    Au pire des états peuvent décréter des sanctions économiques comme c’est le cas avec l’annexion de la Crimée par la Russie .
    Maintenant chacun peut déverser à loisir son fiel Sinophobe ou autre et employer le terme  » morale  » !

     » Quand on veut jouer aux traineurs de sabres , il faut avoir autre chose que des sabres à trainer !  »
    Leonard Mosley à propos de la Pologne en 1939 sur la question du « corridor « 

    • Zayus dit :

      @Daniel BESSON:
      Le jour où nous verrons une base de l’armée chinoise sur les Senkaku n’est pas arrivé pas plus que celui qui verrait la Chine s’en emparer par la force militaire.
      Observez que ce fut d’ailleurs pas le cas pour les Spratley et Paracels, ce qui rend inappropriée votre comparaison avec l’annexion de la Crimée par Russie et votre citation superflue.
      .
      Une force militaire dont la Chine est d’ailleurs bien incapable face au Japon et qui la limite justement aux menaces, verbiages ou autres démonstrations pathétiques telles qu’avec ces pêcheurs. Des démonstrations plutôt révélatrices de l’impuissance chinoise sur le plan strictement militaire concernant les Senkaku…

      • Cassandre dit :

        @Zayus
        Vous avez vingt ans de retard. Il ne suffit plus de sortir deux groupes de porte-avions US entre Chine et Taïwan pour calmer le pays le plus peuplé au Monde. La puissance maritime chinoise est aujourd’hui crédible – et sensible – qu’il s’agisse de déploiements pacifiques sur toutes les mers du globe, d’opérations de sécurité maritime sur les axes de passage (dont Bab el Mandeb), et opérations hybrides de flottilles de pêche escortées/appuyées par des navires d’Etat. Nul n’oserait (et les revendications sont nombreuses) faire monter le niveau de crise en s’attaquant à des navires d’Etat escortant les pêcheurs, le nombre de moyens mobilisés pour le faire « proprement » n’étant pas tenable face à la quantité de « cibles ». Et petit à petit des rochers affleurants à marée basse se transforment en île artificielle avec base aérienne sites de missiles surface-surface et surface-air, pacifiques bien entendu.

        • Zayus dit :

          @Cassandre:
           » Il ne suffit plus de sortir deux groupes de porte-avions US entre Chine et Taïwan pour calmer le pays le plus peuplé au Monde. »
          .
          Le jour où ne serait-ce qu’un porte-avions US ne sera plus suffisant « pour calmer le pays le plus peuplé au Monde », Taïwan repassera vite sous le giron de la Chine continentale.
          .
          Inutile de comparer avec l’installation des chinois aux Spratley et Paracels qui fut en fait établie dès les années 70 avec l’accord passif des USA, suite au rapprochement sino-américain voulu par Nixon dès 1972.
          Ces annexions chinoises le furent en douceur sans engagement armé et la fait de bétonner et construire une base au bout de 40 ans n’a rien d’un exploit militaire.
          .
          Quant au point d’appui dont la marine chinoise dispose maintenant à Djibouti à proximité du détroit de Bab el Mandeb, il n’est en rien comparable aux confiscations des Spratley et Paracels, aux revendications des Senkaku ni même au « collier de perles » en Océan Indien.
          La Chine n’a aucun pouvoir à Djibouti qui fut choisi (préféré au Soudan) car c’est le seul port en eaux profondes le pays le plus stable de la zone…
          .
          Les affirmations de mon précédent commentaire tiennent compte de l’évolution de la flotte depuis 20 ans, qui plus surtout depuis ces 12 dernières années où surtout
          – 22 frégates intermédiaires type 054A (de 4000 tpc + 2 frégates furtives type 054 inspirées des FLF françaises)
          – 10 destroyers type 052 B/C (de 7000 et 7500 tpc).
          La marine chinoise dispose donc de seulement 34 frégates et destroyers modernes sur les 80 alignés officiellement en comptant ses vieux destroyers, frégates et corvettes d’origine soviétique ou copies locales…
          .
          Nous ferons le même constat sur le plan des moyens de projection:
          La Chine annonce aligner 40 navires de débarquement mais seuls
          – 4 TCD type 071 (de 20 000 tpc, inspirés des LPD San Antonio) restent modernes et notables en terme de capacité sur cet ensemble pléthorique d’unités sinon toute inférieures à 5000 tonnes en comptant les
          – 15 LST type 072A (de 4800 tpc).
          .
          De fait, ce ne sont pas 4 TCD de 20 000 tonnes et 15 LST de 4800 tonnes qui permettront à la Chine de prendre pied en territoire japonais 😉 !
          .
          Quant au Liaoning, beaucoup croient en occident que c’est un porte-avions opérationnel alors que concrètement il n’embarque qu’un parc limité d’avions et ne part jamais en campagne étant limité à 6 semaines d’autonomie en mer.
          On peut certes douter des annonces officielles, mais nous ne pouvons que constater que ce premier porte-avions chinois restera effectivement expérimental pour la marine chinoise, sachant que son modèle STOBAR ne sera pérenne au regard de la construction en cours d’un porte-avions CATOBAR avec lequel le Liaoning est surtout destiné à faire la transition…
          .
          Ce n’est pas un hasard si la Chine avait convoqué l’ambassadeur du Japon pour demander des explications au sujet du lancement du premier des deux LHA dits « DDH-22 », classe Izumo (27 000 tpc). Une classe qui complète les 2 LHA « DDH-16 » et « DDH-18 » Hyūga et Ise (de 19 000 tpc).
          Le Japon aligne aussi 3 LPD à pont continu classe Osumi (de 14000 tpc, inspirés des San Giorgio italiens) dotés d’un radier pouvant recevoir un LCAC…
          .
          « Vous avez vingt ans de retard. »
          Disons que contrairement à vous, plutôt que de m’en tenir à des impressions (« calmer le pays le plus peuplé au Monde ») ou des « on dit », que je compte sur ce site, parmi ceux qui sur ce site savent de quoi ils parlent comme vous pouvez vous en rendre compte ici 😉 !
          .
          La Chine n’a pas les moyens militaires d’envahir ces îles japonaises, tel que le soulignent ces pathétiques et impuissantes démonstrations provocatrices de pêcheurs chinois.

          • Zayus dit :

            Dernière précision,
            à l’instar des LHA de l’US Navy, les 4 DDH japonais classes Izumo et Hyūga peuvent embarquer des F-35B sans aucune modification majeure telle que l’adjonction d’un tremplin.

          • Cassandre dit :

            Justement, il ne s’agit pas seulement d’aligner des unités militaires sur un ordre de bataille mais bien d’exister en mer et d’utiliser les moyens dont on dispose. Ce que la Chine fait. Le nombre de frégates/bâtiments amphibies/porte-avions n’est pertinent que pour le combat de haute intensité. Dans les affaires mettant en cause les flottilles de pêche, c’est le nombre d’unités capables de faire respecter les lois en vigueur qui est pertinent (le nombre et la volonté comptent). Il n’y a pas que vous sur ce site qui sait de quoi il parle.

          • Zayus dit :

            Cassandre,
            « celui qui sait de quoi il parle » était pour répondre à mes soit-disant « 20 ans de retard », sous-entendu sur l’appréciation de l’évolution de la marine chinoise) 🙂 …
            .
            C’est d’ailleurs vous qui portiez ainsi le débat sur cette évolution induisant justement aussi l’ordre de bataille et auxquels je vous ai répondu ci-dessus.
            .
            « Justement, il ne s’agit pas seulement d’aligner des unités militaires sur un ordre de bataille mais bien d’exister en mer et d’utiliser les moyens dont on dispose. »
            .
            Nous sommes bien d’accord et c’est ce qui nous renvoie à mon premier constat sur lequel vous m’interpellez: la Chine n’a pas les moyens de s’emparer et d’occuper en force les Senkaku.
            Quant aux centaines de chalutiers chinois, disons qu’ils permettent à la Chine « d’exister en mer », pour vous paraphraser.
            Mais leurs manifestations qui sont autant de ronds dans l’eau face à la marine japonaise ne changeront rien à la donne…

    • Julien dit :

      Bien d’accord.
      Beaucoup de verbiage inutile, qui ne sera probablement pas suivi d’effets concrets.

    • Haikai dit :

      s’opposer à « la Russie »… vous avez bu ou quoi ?
      .
      On parle de la Chine ici, arrêtez de tout confondre… 😉

  2. Parabellum dit :

    Les Chinois peuvent jouer la saturation numérique partout et avec des moyens complets…un jour ils viseront la nouvelle calédonie et on aura un remorqueur à leur opposer..

    • ruffa dit :

      La Chine ne possède aucun Porte-avions comme le Charles-de-gaules et la France est une puissance nucléaire Dons il faudra attendre avant d’envahir la Nouvelle-Caledonie!

      • Parabellum dit :

        La Chine aussi est Nucleaire et nous n avons qu’un Pa…elle jouerait la saturation avec des moyens en nombre et elle va avoir un ou deux pa…gaffe

      • PK dit :

        Une puissance nucléaire virtuelle… car est-on sûr que le tout mou sera capable d’appuyer sur le bouton ? À part faire du scooter, il n’a pas prouvé grand chose…

      • claude dit :

        Comme si on allait utiliser la bombe nucléaire pour la Nvelle Calédonie … Et puis quoi encore …?

      • themistocles dit :

        C’est pour cela qu’elle en a 2 de 80000t en chantier, plus un autre qui sert à appendre comment employer un porte-avion (Liaoyang) plus les avions à mettre dessus ( Sukhoi chinois) Histoire qu’ils ne soient pas tout seuls, les chinois construisent des frégates à cadence d’une par trimestre, des pétroliers ravitailleurs et des navires d’assaut amphibie Coté flotte océanique, ils ont largement ce qu’il faut…

  3. Nenel dit :

    La stratégie Chinoise est rodée. Ça commence par une dominance civil avec les pêcheurs puis les îlots sont officiellement rattachés à l’état Chinois. Manœuvres que seuls les Japonais peuvent encore contrer mais pour combien de temps encore?

  4. Samuel VERONESI dit :

    230… Il savent utiliser la masse ces chinois ! Avec 8 harpoon par navires ça fera un peu peu pour les traiter, heureusement qu’il reste ce bon vieux canon de 127mm !

    • Elmin dit :

      Viser un navire de pêche au harpoon c’est un peu comme viser un fantassin avec un obus flèche )) ca se coule au 20 mm voir à la 12,7, pas au harpoon

  5. Elmin dit :

    C’est peut être puéril mais j’en viens à espérer que la marine japonaise ouvre le feu pour stopper définitivement ces navires … Car tant que personne ne s’opposera pleinement à l’attitude chinoise ce cirque va continuer …

  6. Khay dit :

    Un peu de lecture complémentaire pour ceux que ça intéresse:

    https://warisboring.com/chinas-fishing-militia-is-a-military-force-in-all-but-name-58265cbdd7d#.64yaqbelj
    Oui, je sais, War is Boring c’est pas toujours top, mais l’article vient en fait de The National Interest qui sort de très bons papiers.

    Et pour ceux qui ont du temps libre devant eux:
    https://www.cna.org/CNA_files/PDF/IRM-2016-U-013646.pdf
    La partie sur la milice maritime et son fonctionnement commençant à la page 62.

  7. wagdoox dit :

    Si on arrête pas les Chinois maintenant pour les Japonais ou autre, on devra les arrêter sur nos cotes…

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Les Chinois sur nos cotes? Oui, sur le Mont Saint-Michel et ils sont déjà des milliers à Paris, armés de caméras et d’argent. Si nous ne décidons pas immédiatement des sanctions, ils risquent même de contribuer à la croissance économique de la France wagdoox!

      • Wagdoox dit :

        Et la nouvelle calédonie ou encore la Polynésie vous connaissez ??? C’est pas en France peut être ?

  8. Daniel Chollet dit :

    C’est la revanche de l’invasion des Nippons sur la Chine.

    • Elmin dit :

      La Chine et le Japon ont parfaitement collabore depuis 70 ans sans esprit de revanche qui apparaîtrait donc soudainement ?
      Et que dire des autres annexions en malaysie , aux plilippines , Vietnam ou Brunei ? Ce serait la revanche sur quoi ?

  9. Matou dit :

    Les chinois appliquent les principes stratégiques de SUN TSE. Tant que rien ne viendra les contrarier, ils pousseront inexorablement leurs billes. Ce qu’ils font fait penser à une forme de harcèlement tactique, de guerrila. A suivre de prêt. Mais leurs objectifs stratégiques sont très clairs, hélas !

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Leur objectif stratégique, c’est d’assurer leur voie de ravitaillement en ressources et energie. Chaque nation en possesion des moyens de la Chine fera de même.
      Explorer la carte entre le golfe Persique et les principaux terminaux pétroliers en Chine explique beaucoup de choses. La Chine ne serait pas la première nation à être belliqueux quand il vient au pétrole. Aucune raison de « saddamiser » la Chine.

      • Elmin dit :

        Vous dites comme toujours n’importe quoi du moment que cela va contre l’Europe ou les États Unis … Non aucune nation ne fait de meme , meme avec des forces supérieures à celle de la Chine ! Est ce que les États Unis ont annexes les Caraïbes ? Est ce que la Russie a annexé la mer noire et lâ baltique ? Ou le royaume unis la mer du nord ? Avons nous bloque toute la mediteranee au pretexte que nous pouvons le faire ?
        Votre raisonnement est parfaitement absurde ! D’autant que vous êtes le premier à crier au scandale quand les États Unis font une action de souveraineté unilatérale !!
        Ces voies navigables sont stratégiques pour bien des pays , dont le Japon , qui ne laissera surement pas faire une Chine qui se sent pousser des ailes …et au jour d’aujourd’hui , la marine chinoise comparée à la marine japonaise, c’est un peu le Panama compare au Brésil !!

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          vous avez raison elmin, n’importe quoi!
          😉

      • Zayus dit :

        « Leur objectif stratégique, c’est d’assurer leur voie de ravitaillement en ressources et energie. »
        .
        Cette interprétation passe complètement à côté de tous les enjeux qui opposent la Chine et le Japon au sujet des ilots Senkaku.

  10. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    L’honneur de la dame que vous voulez défendre est douteux.
    La victime, dans ce cas, le Japon, a d’énormes liens économiques avec l’agresseur.
    Les nombreuses lettres de protestation n’ont pas incité Tokyo de modifier ses relations d’affaires d’une manière qui fait mal. Cela vaut également pour Washington.

    Des sociétés telles que Airbus serait heureux si l’Europe renoncerait a envoyer des canonnières au Yang Tsé Kiang.

    • Elmin dit :

      Là encore vous dites n’importe quoi ! Le Japon a consciderablement diminue ses investissements en Chine , de pres de 50% , et l’Europe de plus de 20% :
      http://aa.com.tr/fr/economie/baisse-de-l-investissement-étranger-en-chine/150473

      • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

        lisez votre article elmin: « avec pour principales points d’intérêt le ralentissement économique à long terme, l’augmentation des coûts de main d’œuvre et l’application subjective des lois. » pas de pression politique, pas de pression diplomatique, rien que fric fric et encore fric.

        • Vince dit :

          Ben oui et so what ? Le résultat reste une diminution des investissements.

    • Zayus dit :

      « Des sociétés telles que Airbus serait heureux si l’Europe renoncerait a envoyer des canonnières au Yang Tsé Kiang. »
      .
      Au delà de sa métaphore historique, cette affirmation passe également à côté de la situation actuelle.

  11. Amigo dit :

    Je trouve que la stratégie chinoise est comme celle des américaine avec leur chercheur d’or en Texas…

    Pour moi il y a une similitude mais j’attend les explication d’un expert

  12. Frédéric dit :

    Simple, envoyant le navire pirate écolo Sea Shepherd contre ses chalutier qui font de toute évidence de la surpêche 🙂

  13. Lagaffe dit :

    Des avions de la Force aérienne de la Chine, parmi lesquels des bombardiers H-6 et Su-30, ont inspecté l’espace aérien autour des îles Nansha et de l’île de Huangyan dans la mer de Chine méridionale.
    http://french.xinhuanet.com/2016-08/06/c_135570294.htm

  14. Lagaffe dit :

    Le ministère japonais des Affaires étrangères s’est plaint auprès de Pékin par les canaux diplomatiques du fait que la Chine a installé un radar de veille de surface et des caméras de surveillance sur une de ses structures marines construites sur un champ gazier revendiqué par les deux capitales, rapporte le quotidien Nikkei.
    http://www.tdg.ch/monde/Pekin-a-installe-un-radar-dans-les-eaux-disputees/story/21466701

  15. Albatros24 dit :

    Les chinois osent car ils savent que nous sommes divisés..ce n est pas leur cas. Cependant le Japon finira par se réarmer.