Mirage 2000D, Rafale et Atlantique 2 ont bombardé ensemble des positions de Daesh

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

84 contributions

  1. Parabellum dit :

    Et si on se dotait voire même au niveau européen d un bombardier lourd à longue portée? On devrait savoir faire ça sur une base Airbus 330 et je crois même que les plans ont existé. Avoir un avion frappeur avec au moins 10 000 km d autonomie ne serait inutile d autant qu il pourrait tirer des engins scalp…une capacité stratégique renouvelée évitant les ravitaillements épuisants ou la dépendance des bases amies…on peut rêver! Les Us ont encore lesb52 et autres b2 et les russes ressortent les tu160…

    • Wagdoox dit :

      Un a330 en bombardier contre daesh ca peut se faire mais contre n’importe quel adversaire sérieux. Il resterait un appareil civile lent et peut manœuvrable. Une version dérivée du concorde (ce qu’on fait les russes) ferait autrement plus sérieux mais là ça coûte une fortune. Les mirage iv se sont contentés de ravitailleurs car un réacteur plus gros aurait coûtait trop cher. Les ravitailleurs + chasseur bombardier est la solution pour encore longtemps.

      • Berkut dit :

        Et le B-52, c’est quoi alors ? A peine plus rapide, pas plus manoeuvrant, juste mieux équipé ! Il y a 11 340-500 à vendre chez Airbus (quadrimoteurs, c’est mieux pour la sécurité en opérations) : 16000 bornes de range sans refueler, ce qui peut toujours être fait : le fuselage est le même que sur le 330 MRTT, donc réceptacle et divers appendices déjà appliqués. Pas chers en plus, le compagnies aériennes ne veulent plus que des bimoteurs et préfèrent faire des escales plutôt que de faire des vols très long-courrier. De toutes façons, le futur vecteur de la dissuasion aéroportée ne tiendra pas sous un rafale, l’avenir c’est le « Stand-Off » face à des territoires protégés, ou après laminage, le largage façon ATL-2. Ces billevesées sur la « manoeuvrabilité » la « vitesse », ou les « capacités d’accélération » me font marrer, c’est comme si c’était « Le Rafale contre le reste du monde ». Contre su S300/400/500, ça ne fait guère de différence. Les petits chasseurs font de l’esbroufe, les bombardiers écrivent l’Histoire.

        • Parabellum dit :

          Merci pour l info sur les 340 utilisables. Ils sont vraiment des longs courriers que j ai pris vers l’océan indien sans escale. Ils sont militarisables …

    • phil18 dit :

      Pas sur une base d’un airbus mais plutôt un vrai bombardier supersonique avec du kérozène en grande quantité afin d’éviter les ravitaillements….Dassault lors du programme Mirage 4 avait planché sur le Mirage 4B, 29m de long pour 16m d’envergure, un gros Mirage 4 quoi, mais ce n’est pas suffisant à mon sens vu les missions d’aujourd’hui.
      La France n’a pas besoin de l’europe pour construire un grand bombardier, il lui faut simplement la volonté politique souveraine non soumise à cette saloperie d’UE et washoington. A la rigueur un partenariat avec un autre pays mais pas plus.

      La France à besoin d’un grand bombardier de type TU22, capable d’emport des charge tactiques et stratégiques sur de longues distances. Mais ce n’est pas avec les fêlons qui nous gouvernent que l’on peut y compter…..pourtant, Dassault saurait faire !

      • Alpha dit :

        @ phil18
        Bien sur que la France et Dassault sauraient faire un gros bombardier et que ce dernier serait utile, mais pour combien d’exemplaires ?… Quel intérêt d’investir en R&D et d’entretenir par la suite une micro flotte ?

        • Parabellum dit :

          Les mirage 4 étaient une petite série mais un choix indépendant..à une autre epoque

  2. Elmin dit :

    Si on m’avait dit il y a 20 ans qu’on utiliserait l’ATL2 pour faire du bombardement tactique de precision en plein désert ^^ )))

    • anthonyl dit :

      on le faisait déjà avec ATL1 mais plus discretement

      • Frédéric dit :

        Vous avez des infos plus précise ? Au Tchad, dans les années 60/70, on utilisait de tout, du Skyraider au Jaguar, mais je n’ai pas lu d’info sur des attaques à partir d’Atlantique qui servait surtout de guetteur.

      • Elmin dit :

        Vous êtes sur de vous ? Parce qu’à part le Martel, je n’ai jamais eu connaissance d’un armement air-sol sur ATL1 … Torpilles, mines, exocet, AS12 oui, mais de bombe jamais entendu … Et d’ailleurs comment viser ? Le mecbo dans menez qui dit top ))

        • themistocles dit :

          L’ATL1 pouvait larguer 15 bombes de 125kg à fragmentation, la visée s’effectuait depuis le nez vitré. Par compte la précision était extrêmement « relative ».
          Sinon, torpilles, grenades ASM, AS37 Martel oui. AS12, à ma connaissance non ( sinon en expé) et exocet non

  3. nico dit :

    Pas mal pour un Atlantic 2, cet avion a de la ressource

  4. who? dit :

    ceci n’est que politique, faut faire participer l’ATL2 bien qu’il s’avère totalement inutile
    du cinema comme d’ab

    • Wagdoox dit :

      Au contraire, c’est un obvervateur utile et apprécié. L’ajout d’armement air sol permet de traiter les cibles d’opportunité (de la meme manière qu’on va armer les drones). Dans le cas l’armer a permis d’économiser l’emploi un mirage supplémentaire

    • themistocles dit :

      Pour l’utilité de l’ATL2 sur ce type de théâtre: vous vous basez sur des éléments factuels ou c’est une vague impression?

      • who? dit :

        oui, tout simplement du fait qu’il n’est pas utilisé depuis le début mais seulement comme moyen de participation suite au retrait du porte avion

  5. Niko dit :

    J’avais lu du temps d’Harmattan que la portée et la précision des gbu délivrées par l’ATL2 étaient assez médiocres, compte tenu de la lenteur et de la faible altitude du tireur. Quelqu’un pour confirmer?

    • Vroom dit :

      S’il n’y a personne pour lui illuminer les cibles , oui , il n’est pas très précis !
      Depuis , ils ont dû adapter les réglages pour compenser la faible vitesse. Pour l’altitude , j’ai déjà eu l’occasion de le voir à 20000 pieds , il ne fait pas que raser le sol.

      • Elmin dit :

        En transit il tourne aux alentours dès niveau 220/240
        Niveau 180 c’est plus du xingu ou du feu mon avion préfère le Nord262

        • Vroom dit :

          Vu ce que je pratique , c’est plutôt l’inverse , Les ATL2 sont rarement au-dessus du 200 en transit (plus haut , l’équipage a le vertige ! 😉 ) , les Xingu un peu plus haut comme les TBM7 . On en fait peu , ils sont souvent en CAG IFR , il n’y que pendant les grèves des contrôleurs civils que nous nous retrouvons avec ce genre d’avions sur les bras ! 🙂

    • Specht dit :

      Nul besoin d’aller bien vite, larguée à bonne altitude la GBU-12 peut allègrement parcourir ses 10 km de rayon et vitrifier sa destination désignée.

    • James dit :

      Pour la portée ok! Mais pourquoi la précision serait moindre?

      • Vroom dit :

        Entre un largage à 500 kts ou 250 , la vitesse joue un rôle sur l’efficacité des petites gouvernes de la bombe.
        Elle va forcément accélérer en tombant , mais ce n’est pas aussi optimal.

        • Elmin dit :

          Un Rafale largue ses GBU en transsonique ? 😉 plutot 400 que 500 non ?

          • Vroom dit :

            Non , à 500 , c’est encore du subsonique , en vitesse sol s’entend !
            Après , je ne connais pas les vitesses de largage pour les munitions ! c’était juste une comparaison , je ne pense pas non plus que l’ATL2 largue à 250 ! 🙂

          • Vroom dit :

            Je viens de voir que le vol transsonique s’appliquerait entre M 0.8 et 1.2.
            C’est une notion que nous n’utilisons pas , par exemple à 0.95 , le pilote s’annoncera toujours subsonique , et supersonique dès 1.1
            Merci de la remarque Elmin : 😉

          • Elmin dit :

            C’est un peu loin mais il me semble que les vitesses de pattern ASM des ATL2 c’est 150 kts (facteur de base 2.5 ca facilite les calculs)

          • Vroom dit :

            Facteur de base ? je ne connais pas ! C’est quoi ?

      • Bob62 dit :

        Bonjour,
        Quelle est la portée maximum de ce genre d’armement ?
        Merci.

        • Elmin dit :

          Je dirais entre 2 et 3 fois l’altitude de largage , mais ça dépend du modele et de sa finesse.

  6. Vroom dit :

    L’ATL2 devait avoir une autre partie de mission à effectuer sur cette sortie , sinon , je ne vois pas l’intérêt de l’envoyer pour faire camion à bombes , à la vitesse où il va .
    Ou alors , s’il permet de vraiment d’économiser du potentiel chasseur , autant en faire venir un ou deux de plus de métropole pour l’épauler dans le bombardement. Deux chasseurs pour l’illumination et 2-3 ATL2 pour larguer. Pourquoi pas.

    • Elmin dit :

      Il y a fort à parier que l’ATL 2 etait sur place 2/3 heures avant la frappe , pour evaluer par exemple la présence djihadistes , les civiles sur place, écouter les communicztions … D’ailleurs s’il a largué une bombe c’est probablement soit pour se faire « plaisir » , soit plus probablement pour « finir le travail » apres l’évaluation des resultats de la premiere frappe.
      Il est tout aussi probable qu’il soit parti bien apres les chasseurs …
      En somme il sert de PC volant avec capacite de frappe complémentaire …
      Il y a evidement pas mal de parti pris et de fierté de ma part concernant l’ATL2 et l’aéronavale en general, mais objectivement cet avion est en tout point remarquable !

      • who? dit :

        écouter les communications ? allons donc ! le Gaby qui ne fait que ça est incapable de faire de l’écoute sur des téléphones mobiles et Daesh ne sont pas assez cons pour utiliser des radios.

        l’ATL2 fait de la reconnaissance, et de temps en temps il balance une GBU histoire de mettre la marine en avant et de filer des VM aux équipages.
        Le reste n’est que fioriture

        • Momo 40 dit :

          en voila un qui a compris et qui dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
          presence politique de l’aeronavale bien.

          • who? dit :

            la presence de l atl2 fait suite au retrait du porte avion.
            politiquement, la marine doit participer.
            ni plus, ni moins.

          • Zayus dit :

            @who:
            .
            Avant de dire des conneries, prenez le temps de réfléchir 5 minutes et citez-moi les moyens aériens de reconnaissance ISR que possède le France.

          • Vroom dit :

            @ Who?
            L’ATL2 était présent avant , pendant et après le PA non ?

        • Zayus dit :

          @who:
          .
          Daesh utilise des radios sur des fréquences non cryptées et sait très bien que kurdes et armée irakienne les écoutent.
          .
          Sinon, les ATL-2 sont équipés de moyens ISR et sont capables de localiser toute activité électromagnétique signaux téléphoniques compris.

          • who? dit :

            c’est bien de détecter des signaux dans les zones peuplés
            ça ne sert strictement a rien

          • Zayus dit :

            @who:
            .
            Les déserts syriens et irakiens ne sont pas réellement peuplés.
            Et en ce qui concerne les villes on peut précisément localiser l’origine d’un signal à savoir s’il vient d’un quartier d’habitation ou d’une zone de retranchement voire d’une ligne de front tenues par daech.
            Et dites-vous que détecter c’est aussi intercepter des fréquences.
            .
            Vous ne connaissez visiblement rien au renseignement ISR…

        • Nenel dit :

          @Who,
          C’est bien mal connaître les capacités du Gabriel et de l’ATL2. L’interception de conversion via cellulaire est devenu banal. Et en plus il y a bien d’autres secrets. Votre mobile , même éteint, peut servir de micro ambiant à votre insu. Cela se pratique depuis des années dans le civil alors au niveau militaire….

          • Nico St-Jean dit :

            @ Nenel

            Pour les mobiles éteint, vous parlé de la bande magnétique qui couvre bien discrètement l’endos de la batterie n’est ce pas ?

        • who? dit :

          les gars, je connais bien le sujet, pour chopper un mobile ils doivent tourner en rond pendant des heures et des heures.
          ces deux avions servent uniquement pour le reco le reste c’est du cinema

          • Zayus dit :

            @who:
            .
            Ceux qui se prennent sur la gueule une GBU-12 larguée par un ATL-2 ne disent certainement pas que c’est du cinéma.
            .
            Il semble donc que our vous, les militaires sont des guignols qui font cinéma, pour amuser le peuple.
            C’est ça, hein ?

        • Elmin dit :

          On parle d’ATL2, pas de Gabriel. Et oui il est capable d’intercepter des communications téléphoniques , sarzllitaires et radios.
          En outre rien ne dis qu’il restait des relais téléphoniques debout dans cette zone ..

      • Vroom dit :

        Pas de soucis de parti pris ! il faut utiliser les moyens adaptés pour chaque mission ! Et dans mon métier de contrôleur , nous ne sommes pas sectaire , nous faisons aussi l’Aéro 😉 , les étrangers , tout ça tout ça ! je me posais la question car l’ATL2 est lent (trop lent….) , donc il lui faut partir bien avant les autres pour être sur zone , et comme vous le dites , son autonomie lui permet d’y rester après ! La preuve , les chasseurs ont même ravitaillé pendant le raid.
        Donc , s’il a participé , il n’était pas là que pour les bombes.

        • who? dit :

          nous n’avons pas de moyens adaptés
          les ricains qui finissent le boulot avec l A10 eux oui

          • Zayus dit :

            Pourtant, même avec des A-10 « le boulot » n’est toujours pas fini.
            .
            N’avez-vous pas des questions qui seraient un minimum plus réfléchies?

          • Vroom dit :

            Les A10 pour le finir , ok , donc nous avons au moins les moyens adaptés pour commencer le travail , arrêtez de faire le ronchon ! 🙂

  7. Yann dit :

    Pour avoir vu un exercice cette semaine au dessus de chez moi, je peux juste constater que l’Atlantique est là pour renseigner les copains et peut être rajouter un peu de puissance de frappe si besoin.

  8. Fralipolipi dit :

    Il ne manque plus que nos Reaper soient armés et déployés eux aussi sur ce théâtre pour que la « douche » soit complète !
    .
    Plus sérieusement, cet ATL2 démontre une nouvelle fois son génial potentiel, via sa polyvalence et son endurance (d’autant plus génial qu’il n’est plus tout jeune cet avion là, mais sans que cela ne semble poser le moindre problème par rapport aux besoins actuels).
    .
    Le fait qu’il soit relativement lent (comme remarqué par certains plus haut), pour patrouiller en mer (ou au dessus du désert) est un avantage, et non un inconvénient. En fait, il est plutôt remarquablement manoeuvrant (et sûr) à basses vitesses, en même temps que très endurant en terme d’autonomie … et c’est plutôt cela qu’il faut retenir.
    .
    En complément de ses activités de renseignement/évaluation/coordination – avant, pendant et après l’intervention des avions de combat – l’ATL2 confirme ainsi de très bonnes dispositions pour des frappes « d’opportunités » … en parfaite complémentarité avec les avions de combat.
    Il joue là le rôle d’un drone armé +++ … +++ pour la capacités RECO (et côté coordination, le drone reste bien mal loti), mais aussi +++ pour les capacités de bombardement (4 x 250kg).
    .
    Qu’il est dommage, x fois dommage qu’il ne soit prévu de ne rénover que 15 ATL2 (au lieu des 22 prévus initialement).
    J’espère fortement que nous ne ferons pas cette erreur et que 7 rénovations supplémentaires suivront les 15 premières … j’espère qu’il est encore temps de corriger le tir !!!
    .
    Par ailleurs, côté désignation de cible, il me semble que l’ATL2 devrait pouvoir être autonome grâce à sa boule Wescam (maintenant, il est vrai que très peu de nos ATL en disposent à ce jour … celui ayant servi le 4 Juillet en était peut-être démuni).
    .
    Pour finir, afin de (largement) démultiplier les capacités de tirs « d’opportunités » de l’ATL2, ne serait-il pas également envisageable de lui faire tirer des AASM ???!!!

    • Fralipolipi dit :

      Et le panachage en soute 2xAASM + 2GBU12 serait-il possible ?

    • Fralipolipi dit :

      Et si des bombes de 250kg paraissent « un peu » overkill sur un pick-up perdu seul dans le Nord Mali,
      pourquoi ne pas intégrer les nouvelles roquettes guidées laser à l’ATL2 (comme évoqué par Elmin) ?

      • Vroom dit :

        Il y a des points sous voilure en dehors du cercle des hélices qui peuvent être exploités ? Parce que larguer des bombes par gravité , et lancer des roquettes , ce n’est pas les mêmes implications.

        • Vroom dit :

          Pardon , ce ne sont pas les mêmes implications.

          • Elmin dit :

            Les points sous voilure c’est pour les chaînes SAR 😉
            @Fralipolippi
            Je ne vois pas où on pourrait mèttre ces roquettes sur l’ATL2 dont l’armement est en soute. Sur un gusnship étudie pour , pourquoi pas, mais l’ATL2 pas vraiment ..

    • Fralipolipi dit :

      Confirmation.
      Selon les photos fournies sur le site de la Marine nationale
      http://www.defense.gouv.fr/operations/irak-syrie/actualites/chammal-frappes-multiples-contre-daech-dans-la-region-de-mossoul
      l’ATL2 en opération pour ce soutien bombardement ne disposait pas de boule Wescam.
      .
      A l’avenir, comme tous les ATL2 en disposeront, ils pourront même procéder aux illuminations laser sur cibles pré-désignées pour le compte des chasseurs arrivant tout juste sur zone … en plus de celles pour ses propres bombes.

    • Vroom dit :

      @Fralipolipi
      Pour ce qui est de la lenteur de l’ATL2 , je ne la déplore que dans mon domaine , qui est de l’emmener d’un point A vers un point B ! Donc hors de son cadre de mission.
      Bien sûr que sa petite vitesse en patrouille est un atout , je ne l’ai pas critiqué ! 🙂

  9. tschok dit :

    Quand une arme est employée à ce à quoi personne n’avait prévu de l’employer au départ, et qu’elle le fait bien, alors on peut dire que c’est une bonne arme.
    .
    On peut imaginer faire de cet énoncé un critère de la bonne arme.
    .
    Si on l’applique à l’ATL2, alors on peut dire, je crois, que c’est une bonne arme.

  10. Wall dit :

    Si les cibles sont identifiées avant le décollage, pas besoin d’être rapide: il suffit de décoller à l’heure… Qu’apporte un pointu dans cette affaire?
    Quant aux cibles d’opportunité, comme leurs noms l’indiquent c’est de l’opportunité… Pour le coup, c’est l’endurance qui prime.
    En effet, l’Atlantique participe principalement au renseignement, mais pas que… C’est sa polyvalence, héritée de l’Atlantic (ATL1), qui l’a conduit au dessus du sable il y a déjà très longtemps… Pensez-vous que la France enverrait un moyen sur zone dont elle pourrait se passer?? Et ça n’a absolument rien à voir avec la VM, qui est loin d’être systématiquement remise…
    Concernant la précision des munitions, elle est d’ailleurs plutôt bonne, rien à envier aux autres de ce côté là.
    Dernier point l’ATL2 est également autonome pour la désignation, la sienne et celle des autres:
    http://www.defens-aero.com/2016/04/chammal-atlantique-ii-illumine-laser-cible-pour-avion-de-combat.html

    • who? dit :

      vous ne devez pas être dans l institution pour parler ainsi et invoquer la logique des choses

      • Momo 40 dit :

        exactement, je re confirme que la marine veux à tout prix rester dans la course surtout quand la barquette est à quai…

        • Wall dit :

          Cet avion était présent sur le théâtre bien avant le PA, mais il est sans doute moins médiatisé.
          Dans TOUTES les Opex, chacun avance ses pions, mais au bilan ce n’est pas l’EMM qui décide…
          Qu’est-ce qui vous gêne exactement dans le fait de penser que l’ATL2 puisse tout simplement être un moyen efficace?

        • Albert dit :

          C est clair. Gesticulation de communication pour un effet à une seule bombe pleine d imprécision…. Les chasseurs de l armée de l air agissent et ne perdent pas leurs temps à communiquer à chaque action… Entre savoir faire et faire savoir chacun a choisi son camp…

          • Wall dit :

            Qui parle d’une seule bombe?
            Que savez vous de l’imprécision?
            C’est mal connaître ce type de matériel: tirée dans de bonnes conditions une GBU atteint sa cible, un point c’est tout… D’ailleurs la coopération se passe généralement très bien entre les équipages, en vol comme au sol. C’est dans les bureaux, les EM et loin de l’action que les chafoins sont les plus nombreux.
            Quant à la communication c’est sans doute une des seule chose qu’on envie à l’A. de l’air: quand on regarde les reportages on croirait presque qu’elle agit seule…

        • JOJO dit :

          pour l’instant qui peut le remplacer?.

      • Wall dit :

        Je ne sais pas bien à qui ce commentaire est destiné…
        Ce qui est sûr c’est que cet avion rend de grands services dans des domaines où on ne l’attendait peut être pas, ce qui semble en frustrer plus d’un…
        Par ailleurs et n’en déplaise à certains, l’ATL2 est souvent un des moyens « air » les plus rapidement déployés sur les Opex, et bien plus discrètement aussi…
        C’est tout de même surprenant que tous ces commentaires de pseudo « spécialistes » soient si sectaires: défendre son bout de gras à tout prix quitte à parler sans savoir (ni comprendre) ne fait rien avancer du tout. Au contraire, ça alimente une guerre intestine sur laquelle on perd une énergie folle pour tenter de la désamorcer. Celui qui continue de jeter de l’huile sur le feu n’a pas compris grand chose au concept IA qui prévaut largement aujourd’hui, et pour cause…

        • Vroom dit :

          Je suis AdA et cela ne me pose aucun soucis que les moyens de la Marine ou Terre soient utilisés ! Chaque strate a ses moyens !

      • Zayus dit :

        @who:
        @Momo 40:
        .
        Plutôt que de jouer les trolls,
        essayez de comprendre que si selon vous, elle se sentirai obligée d’être présente sur l’opération « Chammal », la marine n’est pas tributaire d’un ATL-2,
        Ne grillez pas vos derniers neurones en cours de route 😉 !

        • who? dit :

          la marine est comme l armée française: en manque de moyens

          j’étais sur place, je sais de quoi je parle
          l’ATL2 est un bon avion de reco mais n’est pas indispensable vu qu’il n’est pas présent constamment. Sans ça comment feraient nos avions pour bombarder lors de son absence ? REFLECHISSEZ !
          Sa présence aux cotés des 2000 n’est qu’en absence du porte avions.
          La coalition communique les objectifs. Merci les ricains..
          On sait faire, bien sur, mais pas avec ce rythme soutenu.

          Qd au Gaby je maintiens sont inutilité totale surtout quand il est capable de voler qu’une semaine en 4 mois, et 6 mois sur 12 il ne peut pas être utilisé a cause des fortes températures.

          Dois je parler de l’utilisation de GBU pour abimé un pipeline qui sera rapidement remis en état ?

          Il y a cibles et cibles…

          Ciao les fantasmeurs

          • Elmin dit :

            moi j’étais pilote patmar (ATL2 entre autre). vous dites des bêtises et vous ne savez pas de quoi vous parlez !!!

          • Zayus dit :

            @who:
            .
            Si vous étiez sur place vous devriez savoir que L’ATL-2 était également présent quand le CdG était sur zone pour Chammal.
            Et un ATL-2 sera probablement encore présent lors du retour du CdG sur Chammal en novembre.
            .
            Faute d’argument concrets, vous n’êtes pas le premier à mythoner sur ce site pour avoir le dernier le mot…

          • Vroom dit :

            Qui a dit qu’il était indispensable ? Nous disons juste qu’il est une bonne plateforme.

          • who? dit :

            alors un ancien pilote qui n’est plus

            Zayus, l’ATL2 n’était pas présent en jordanie avant le départ du porte avion.
            Sa présence est bien politique et rien de plus.
            Depuis quand faut il un argument pour parler de la présence de quelque chose ?

            Mais restez naifs si vous le souhaitez

  11. Casanova dit :

    on utilisera bientôt les Xingu pour jeter des pierres…