87% des Français ont une bonne image de leurs forces armées

sousoff-20141117

Tous les ans, peu avant le 14-Juillet, le ministère de la Défense publie les résultats d’un sondage mesurant la popularité des armées ainsi que l’adhésion aux opérations dans lesquelles elles sont engagées.

Après les attentats de janvier et de novembre 2015, les enquêtes d’opinion ont ainsi montré une hausse assez significative du pourcentage de personnes interrogées ayant une bonne image des forces armées : de 80% l’an dernier, il est passé à 87% en 2016.

En outre, les armées affichent un taux de confiance de 81% (derrière les hôpitaux). Si ce chiffre est important, il est toutefois en léger retrait par rapport à 2015, où il était de 83% (du moins, d’après une enquête du CEVIPOF réalisée en février de cette année-là).

Globalement, pour les Français, les armées sont « professionnelles, réactives et efficaces ». Et 66% d’entre eux estiment que leur point fort repose sur la qualité de leurs soldats. Par ailleurs, 46% des personnes interrogées ayant des enfants scolarisés leur conseilleraient une carrière militaire, soit +4% par rapport à 2015.

S’agissant des opérations, et même si elle est critiquée, Sentinelle est soutenue par 77% des sondés. La participation française à la coalition anti-État islamique (opération Chammal) bénéficie également d’un fort taux d’adhésion, avec 75% des Français qui l’approuvent. Les frappes aériennes en Syrie sont soutenues par 70% des personnes sollicitées.

En revanche, le soutien à l’opération Barkahne, menée depuis août 2014 dans la bande sahélo-saharienne (BSS) continue de s’effriter. Ainsi, 57% des Français approuvent cette intervention, contre 65% en novembre 2015.

Enfin, concernant les moyens, globalement, 81% des Français ont dit souhaiter que le budget de la Défense soit maintenu ou augmenté. Mais une large majorité – 66% – estime que la situation sécuritaire actuelle plaide pour un effort budgétaire supplémentaire. C’est 17% de plus par rapport à la dernière enquête d’opinion.

12 commentaires sur “87% des Français ont une bonne image de leurs forces armées”

  1. Bonne nouvelle.
    Donc, les antimilitaristes et les porteurs de valises qui règnent dans les médias ne représentent pas les français.

    1. En principe, le médecin psy qui a signé votre bon de sortie a dû vous dire que la guerre d’Algérie était fini depuis 1962, non?
      .
      Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais les générations qui ont vécu à cette époque ont commencé à tirer leur révérence; par exemple un homme comme Michel Rocard vient de le faire, et il était dans le peloton de queue. Avant lui, De Gaulle, Mitterrand, mais aussi Boumédiène, ou encore Bigeard et Massu ont été rappelés à leur créateur. Seul Bouteflika s’acharne, mais dans quel état.
      .
      Je sais que quand on atteint votre âge vénérable on est nostalgique de sa jeunesse, mais il faudrait quand même mettre à jour vos vieux fichiers, vous savez.

    2. Les porteurs de valises étaient ceux qui ont trahis leur pays durant la guerre d’Algérie en portant des valises pleines d’argent rackettés aux algériens en France ou fruit de la vente de drogue ou la prostitution, mais aussi portés des armes ou des bombes pour le FLN.
      Il s’en trouve encore de vivants Georgina Dufoix, Bernard Kouchner, Marc Kravitz, Marc Blondel, Gérard Carreyrou, Jean Daniel et d’autres sont pour la plupart en vie. Mais plus largement, ils ont été historiquement à des postes importants dans la vie politique et culturelle de notre pays dans les décennies suivant la guerre d’Algérie alors qu’ils avaient contribué à la défaite de notre armée et à la mort d’innocents.
      Mais passons, plus largement par analogie, ce que j’appelais les porteurs de valise s’applique à tous ceux qui ont consciemment choisi le camp ennemi de la France et de leurs compatriotes et Rocard en faisait partie, pour avoir soutenu, après la guerre d’Algérie tous ceux qui affaiblissaient notre pays.
      Quand aux antimilitaristes, on sait qu’ils sont pour la plupart bellicistes en diable dès qu’une « guerre morale » pointe le bout de son nez.
      Mais la finesse d’esprit, visiblement Tschok, ne semble pas être votre fort.
      Alors, il vous reste la grosse ironie, chacun fait avec ce qu’il peut !

  2. En tant que civil, j’ai un profond respect pour les individus qui s’engagent et assurent leurs missions avec professionnalisme malgré tous les problèmes et dangers qui peuvent intervenir.
    Je regrette que les actions passées et présentes de nos armées soient encore trop peu médiatisées ; je n’ai pas en tête une médiatisation à l’américaine, avec force images de bombardements et l’élévation de l’engagé au rang de croisé de la démocratie, mais plutôt une information plus complète du public, qui malheureusement se désintéresse pas mal de l’actualité militaire française.
    La page Youtube du mindef commence à produire des court-métrages intéressants et accessibles à tous, et j’espère que l’effort d’information se poursuivra.
    .
    J’en profite pour remercier M. Lagneau pour justement proposer des infos pertinentes à un rythme qui traduit un travail colossal en amont.

  3. Je suis également civil, et je n’ai pas fait le service militaire, et pourtant je me tiens informé de l’actualité militaire.
    Et notre armée, malgré le manque de moyen, à toutes les raisons d’être apprécié par la population vue son efficacité.
    Par contre , voir nos soldats patrouiller sur le territoire national me désole.
    Ce n’est pas sa place.
    Au passage, comme waernuk, je tiens a vous remercier pour ce site.
    Longuevie a vous.

  4. je me demande comment le peuple français pourrait avoir une mauvaise image de son armée, qui veille à sa sécurité, engagée sur tous les fronts, victime de toutes les variables d’ajustement.. Notre-Dame, pour nos soldats !

  5. En tant que civil (ayant fait son service au 15.2), je soutient ces grands gardiens de mon petit confort occidental.

  6. 46% des parents qui consciderent l’armée comme une carriere intéressante , ca c’est nouveau )) et tres significatif d’un changement total de perception des armees pour les civils !
    Il faut reconnaitre que le Sirpa et les equipes mindef ont fait des progrès fulgurants , et que l’on voit apparaître des documentaires très interessants comme « le soldat face à la mort » ou « papa part à la guerre » , et bien evidemment « Serval une brigade au combat » ou « le journal de La Défense » diffuse sur La Chaîne Parlementaire (mais bien trop tard!!)
    On y voit des hommes et des femmes qui savent ce qu’ils font, et pourquoi ils le font , sans triomphalisme , sans cacher la guerre (SI ce n’est les corps)
    on remarquera egalement que les gouvernements se reposent beaucoup sur la defense aujourd’hui , que ce soit pour la politique internationale, securitaire et meme pour faire valoir le redressement économique (reel ou supposé, peu importe) et le savoir faire industriel français (la France qui gagne ..)

  7. Quelle carrière ? Perso, je ne conseillerais pas à mes enfants un engagement dans l’armée de terre comme militaire du rang ou sous-officier, hormis la Légion Etrangère! Plutôt la marine de l’état, histoire d’apprendre un vrai métier! Mais la « régulière »…la porte au bout de cinq ans et sans formation professionnelle valable dans le civil!

    1. Pouvez-vous être plus explicite concernant la légion étrangère? Jusqu’à preuve du contraire, elle fait partie de l’armée de terre, non?!??

      « la marine de l’état »; vous voulez sans doute parler de la marine nationale?

      1. A la Légion, le gars sérieux arrive comme simple légionnaire et peut faire une belle carrière, j’en ai quelques exemples récents, gaulois et étrangers. L’expression marine de l’état est une vieille expression utilisé en bord de mer pour désigner la marine nationale. Sur les papiers officiels , il était mentionné « marin d’état » pour différencier de « marin de commerce » par exemple. Il faut reconnaitre aussi qu’en bord de mer, la Marine a la cote pour un tas de raisons .

    2. Je pense que vous connaissez mal les armees pour porter un jugement comme celui ci. Il est évident qu’un gamin qui a un DUT ou une licence pro ne se verra pas proposer la Bif mais l’AT a un nombre important de poste tres techniques , comme l’AA ou la Marine : cela va des mécaniciens aux logisticiens , des specialistes radio/Trans au pilote d’hélicoptère etc … En outre l’armée , quelle qu’elle soit, propose des formations et des concours tout au long de sa carriere … C’est une question de compétence , de motivation et de volonté.
      Ceci dit, ce serait une erreur de rejoindre une armee sans la vocation militaire , c’est d’ailleurs la cause principale des echecs.
      On peut faire carriere dans l’armée , mais ce n’est pas un choix de carriere selon moi, mais une vocation (pour faire carriere).

Les commentaires sont fermés.