La France a terminé la destruction de ses stocks d’armes à sous-munitions

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

52 contributions

  1. Zayus dit :

    Bye bye les Armes Propulsées À CHarge Éjectable ou missiles APACHE…

    • Niko dit :

      J’avais lu que faute de maintenance, les APACHE étaient HS depuis longtemps (2008-2009?). Mais à 50kgs la charge Kriss, peut-on encore parler d’une sous-munition? Je vois mal un enfant jouer avec…

      • Zayus dit :

        @Niko,
        Vous avez entièrement raison, c’est en fait plus que probable que les APACHE soient HS depuis un bail.
        Mais qu’ils soient HS ne confirmait qu’ils furent détruits, or cet article ne laisse plus de doutes…

      • Zayus dit :

        Niko,
        il semble que les derniers APACHE furent livrés en 2004:
        2009 apparait dès lors un peu court comme échéance de péremption d’un tel missile…

      • wagdoox dit :

        ils étaient sous cocon

    • Wagdoox dit :

      Je suis pas sûr que ce missile soit visé par la convention…
      Sinon on aurait plus d’arme anti piste ?

    • pygargue56 dit :

      les missiles APACHE étaient-ils réellement concernés par la signature de cette convention vu la taille de leurs sous-munitions (charge explosive de 50 kg par sous-munitions) ? il semblerait que non justement tout comme les Obus d’artillerie BONUS et leurs deux sous-munitions.
      il n’y avait que les roquettes M26 des LRM et les obus OGRE à être concerné.

      • Zayus dit :

        Il semble bien pourtant que si pygargue56,
        car je pense que la France en aurait dès lors tiré plusieurs pendant l’opération en 2011 lors d’Harmattan et ce qui ne fut pas le cas…
        .
        Ou alors les APACHE étaient déjà HS avant 2011 ( ? )…
        Mais je pense qu’ils auraient été entretenus si la France avait le droit de les utiliser et qu’il y en aurait donc eu de tirés en 2011 sur les pistes libyennes…

        • pygargue56 dit :

          d’après d’autres recherches éffectuées, leur statut était sujet à caution et ils ont été mis sous cocon en 2009.

          Il aurait fallu donc un certain temps (sans doute plusieurs semaines à plusieurs mois) pour pouvoir de nouveau les utiliser contre les aérodromes libyens en 2011.

          cependant, ils sont toujours là et n’ont pas fait partie des munitions détruites dans le cadre de la convention. ça, c’est confirmé.

          en prime, l’état de l’aviation lybienne en 2011 ne justifiait pas de ressortir certains engins pour les employer. car il aurait fallu contrôler leur état de fonctionnement et reformer des équipes pour les mettre en œuvre.

          • Zayus dit :

            Ce n’est pas l’état supposé de l’aviation libyenne qui nous avait empêché de bombarder hangars, ainsi qu’avions et hélicoptères parqués sur les bases libyennes…
            .
            Donc à ce tarif, il est probable que si nous en avions eu la possibilité, nous aurions consommé ne serait-ce quelques uns de ces APACHE, notamment en situation tactique opérationnelle.
            .
            On ne peut pas garder éternellement des missiles sous cocon…

    • Elmin dit :

      Du coup, on n’a plus rien en anti piste ? Il reste des BAP100 ? Dommage parce que pour neutraliser un aérodrome l’apache etait tout de même le fin du fin ..

      • Kinowa dit :

        Comme anti-piste, on utilisera les marteaux-piqueurs.Et, on interdira aussi les tirs par rafale. Pourvu que nos adversaires éventuels fassent comme nous……

    • Elmin dit :

      Du coup, on n’a plus rien en anti piste ? Il reste des BAP100 ? Dommage parce que pour neutraliser un aérodrome l’apache etait tout de même le fin du fin ..
      Cette convention , qui n’est pas signée par les 3 plus grandes armees au monde, ainsi que par les pays les plus « chauds » du moment , je crain que nous ne nous soyons juste tiré une balle franco-allemande dans le pied …c’était une bonne initiative il y a 15 ans, est ce toujours d’actualité … C’est un autre debat …

      • Zayus dit :

        Une balle dans le pied franco-germano-italo-hispano-anglo-suédoise, à l’échelle des principaux pays européens ayant producteurs, parfois utilisateurs de ces armes à sous-munitions…

    • Caton dit :

      Dans un rapport publié en 2006, il est clairement indiqué que l’Apache n’entre pas la catégorie des armes à sous-munitions interdites.
      http://www.senat.fr/rap/r06-118/r06-1182.html
      Mis sous cocon depuis une demi-douzaine d’années, son emploi est peu probable même s’il n’a peut-être pas encore été détruit.

      • Zayus dit :

        @Caton:
        .
        Je suis bien d’accord avec les sénateurs sur le fait que ce type d’armes à sous-munitions n’entre pas dans la « catégorie interdite » en ciblant les pistes aériennes, justement à l’écart des zones à risque pour les civils.
        .
        Mais cette considération d’un aspect pratique et concret n’aura eu qu’une incidence théorique sur le devenir des ces missiles.
        Sur les plan politiques, diplomatiques et médiatiques,
        la France signataire de la convention d’Oslo adoptée à Dublin, a abandonné l’utilisation de toutes arme techniquement qualifiée à sous-munitions sur le simple fait qu’elle soit désignée ne tant que telle.
        .
        Sinon, observons qu’il y avait tout lieu d’utiliser des APACHE en 2011 sur les pistes libyennes.
        .
        La France a donc préféré retirer sa centaine de missiles APACHE à sous-munitions dès 2008/2009 et ne plus en commander: bizarre pour des missiles récemment livrés entre 2001 et 2004… Et (…), quelle drôle de coïncidence avec la ratification par la France de la convention d’Oslo en décembre 2008…
        Y a parfois des hasards dans la vie dans la vie des missiles…
        .
        Quant à la conservation sous-cocon de missiles qu’on utilisera jamais, mis à part les cannibaliser pour certains composants, difficile de voir l’intérêt d’une telle démarche, sachant que nous ne sommes plus en 2008 et qu’un missile même sous cocon « à l’abris de la poussière » n’est pas éternel.
        .
        Voyez le sort réservé aux SCALP qui échappent au nombre de ceux destinés à être entretenus et remis à jour…

        • Elmin dit :

          Un point de détail mais quand même : l’utilisation de l’apache ne se justifiait pas dans le cadre de la Libye selon moi, car le mandat francais n’était pas de détruire l’armée de l’air libyenne mais de l’empêcher de mener des attaques en zone d’exclusion. Dès lors il n’y aurai eu aucune justification à utiliser un apache pour neutraliser un aérodrome et cela aurait tres probablement porte atteinte au mandat de l’ONU (sans entrer dans le debat du débordement ultérieur )

          • Zayus dit :

            Et les navires libyens détruits était-ce pour garantir la zone exclusion aérienne 🙂 ???
            .
            De fait, détruire les pistes entrait parmi les moyens appropriés pour neutraliser l’aviation libyenne.
            .
            Nous n’avons utilisé de missiles APACHE d’ailleurs sous cocon depuis au moins 2 ans en 2011, pour éviter tout scandal de type : « En plus d’aller au-delà du mandat de l’ONU, la France utilise des armes à sous-munitions en Libye à l’encontre de la convention d’Oslo qu’elle a ratifié ».
            .
            C’est pourtant simple à comprendre: la dimension d’une information rapidement médiatisée à l’échelle mondiale entre en compte pour définir les engagements militaires d’un pays qui entend affirmer une ligne de conduite quasi-irréprochable et légitime comme la France…

          • Zayus dit :

            @Elmin:
            .
            Autre aspect à ne pas perdre de vue:
            La France ratifie la convention en 2008 et met ses tout récents missile APACHE la même année…
            Bizarre n’est-ce pas ?
            .
            Vu que ne nous ne sommes pas capable en France de rénover tout notre stock de SCALP, je suis quasiment certain que ces missiles APACHE plus anciens, s’ils ne sont pas à ce jour détruits ou démontés ne tarderont pas à l’être…

          • Zayus dit :

            Oups…
            Autre aspect à ne pas perdre de vue:
            La France ratifie la convention en 2008 et met SOUS COCON ses tout récents missile APACHE la même année…
            Bizarre n’est-ce pas ?

  2. Affreux Jojo dit :

    Il me semble que toutes les munitions ne sont pas visées, notamment les munitions spéciales comme BONUS., spécifiquement antichar.

    Sinon, j’ai trouvé la ratification de ce traité grotesque. le problème, ce n’est pas la munition, mais comment elle est utilisée et notamment comment les Israéliens l’ont utilisé en dépit du bon sens en 2006.

    Avec notre armée d’échantillons, en cas de clash de haute intensité, c’est le genre de munitions vitales qui peuvent nous tirer d’affaire pour donner un coup d’arrêt à de fortes concentrations d etroupes.

    • auxsan dit :

      alors ce n’est pas grotesque de ratifier un traité international qui élimine des types d’armes à causer des maux superflus. le traité anti-BASM vient logiquement après le traité d’OTTAWA de 1997 concernant les mines antipersonnels.
      ce n’est pas une munition vitale et la transformation des LRU l’atteste.
      et l’idée est bien de supprimé ce type d’armes pour éviter qu’on ait la tentation de s’en servir. on peut arriver au même résultat avec d’autres moyens.
      et aller dire ça aux équipes de déminage militaires (ou civiles) au cambodge, liban, afghanistan ou autres terrains qui risque leur vie des années après pour enlevé ces saloperies.
      c’est une bonne nouvelle et ça permet à la France de dire qu’elle a respectée sa parole.

      • auxsan dit :

        oups désolé pour les fautes…..

      • Affreux Jojo dit :

        Vous n’avez pas vraiment bien lu ce que j’écrivais. Je parle de clash de haute intensité type guerre froide qui vire au chaud. Les armes à sous munitions étaient destinées à pallier le déficit numérique par le traitement massif en une seule frappe.

        Donc, votre raisonnement sur le LRU, destiné à frapper très loin un toyota avec son ZU 23-2 paumé dans le désert, ne tient pas quand moi je vous parle de la façon de traiter une division blindée à 300 T-90 accompagnés de leur biffe qui vous déboule sur la figure.

  3. Le Suren dit :

    Et pour les bombes lancées par avions ?

    • Ryner dit :

      Les belouga ont été retirés du service depuis longtemps. Les américains utilisent encore le conteneur « MK20 Rockeye ».

      • Zayus dit :

        Les bombes BLG-66 (Bombe Lance-Grenades-66) « Belouga » étaient également à sous-munitions…

    • Nenel dit :

      Pour l’effet anti personnel les bombes type Mk82 peuvent être dotées d’un proximètre. Également sur BGL. Se sont les fameuses « airburst ».On peut régler la hauteur de l’explosion pour avoir l’effet désiré. Je crois que l’on a ouvert le bal avec nos regrettés F1 au Mali en bombes lisses dans un premier temps et depuis les gbu 12 peuvent en être pourvues.

  4. Myshl dit :

    Quelle connerie. Et les fusils d’assaut, les pistolets (semi) automatiques, ce sont bien des armes à sous-munitions aussi? Qu’on en revienne aux armes à feu à répétition, quoi que… Voire aux armes à feu mono-coup, à chargement par le canon, ça fera plaisir à la horde d’associations bien-pensantes. Mais si on tombe à la guerre au couteau, là ça va pas leur plaire, aux emmerdeurs. Et puis tiens, nos ogives nucléaires à têtes multiples, ben ce sont aussi des armes à sous-munitions, faut les interdire aussi. Y’en a comme marre que la France montre l’exemple en baissant sa culotte.

    • jyb dit :

      et pour en finir aujourd’hui avec l’arabie saoudite.
      le royaume liquide, tout vecteur confondu, allègrement ses stocks d’armes à sous munitions et ceux des états-unis au yémen avec autant de discernement qu’il bombarde les marchés.
      pour les connaisseurs, l’arabie utilise des :
      CBU-105 Sensor Fuzed. la brochure dit que ce sont des sous munitions intelligentes qui s’auto détruisent rapidement. Les victimes civiles a hoddeida, al amar et amran pensent le contraire.
      CBU-87 bomb
      CBU-58
      ces deux dernières ne sont pas vendues comme étant intelligentes…
      des roquettes : ASTROS II et des M26
      question aux experts : qu’est ce que le zp 39. arme ou munition ?

      au liban, 10 ans après la guerre de 2006 des enfants perdent encore des membres à cause de ce type d’arme. 100 pays ont signé et ratifié cette convention, 19 vont la ratifier. c’est tout à leur honneur.

      • Maotchao dit :

        jyb, pourquoi je ne vous vois pas critiquer les bombardements syriens et russes en Syrie?

        • jyb dit :

          parce que nous parlons de sous munitions. mais croyez moi les bombardements aveugles au baril, ou/et aux bombes thermobariques par le régime et/ou les russes me font le même effet.
          C’est parfois difficile de ne pas pencher d’un coté ou de l’autre.
          j’essaie de garder à l’esprit les lois de la guerre et les traités internationaux ( la haye, genève…) comme mesure mais les guerres actuelles les rendent souvent caduques ( exemple : quand un des camps utilise un hôpital ou ses s/s sol comme pc, sainte barbe ou cantonnement et que l’autre camp bombarde l’hôpital…que pensez sinon condamner les bras ballants les 2 parties)
          le SEUL mérite que je concède aux russes, c’est de dire qu’ils mènent une guerre pour la gagner et d’en reconnaitre le prix.
          la guerre zéro risque que nous menons me semble hypocrite, lâche et peut etre mène contre-productive. la loyauté n’exclut pas le sens critique.

    • Clément dit :

      Je vous invite à aller parler du sujet de ces armes avec les plus concernés, les milliers d’estropiés civils et innocents partout dans le monde, qui des années après le conflit tombent sur un des « restes » en labourant un champ ou en jouant sur la plage. Oui la guerre tue, c’est une évidence. Mais si on peux limiter son impact sur les civils c’est mieux. C’est pas pour protéger les civils que les militaires s’engagent d’ailleurs ?

    • Julien BORREL dit :

      J’irai même un peu plus loin : les armes à obus simple continuent à causer des dégats, au moins dans la région de Verdun, 100 ans après le conflit… On devrait effectivement interdire les canons, du coup, non ?

    • Wolf pack dit :

      Les cons sont ceux qui veulent leurs petites gueguerres pour entrer dans l’Histoire.
      Les munitions ne sont pas responsables, se sont ceux qui les utilisent qui le sont….responsables ou irresponsables, au choix.
      Un con avec une arme à feu est dangereux, même avec un canif, un con sans arme ne l’est pas.

  5. Clavier dit :

    Les armes les plus efficaces sur un champ de bataille sont bien souvent des armes à sous munitions….!
    Je me demande quelle est la définition d’une telle arme pour les « cerveaux » qui les ont interdit d’autant plus que leur fiabilité est la même que pour d’autres types de munitions !

  6. MAS 36 dit :

    C’est la guerre qu’il faut interdire, pas les munitions, ou sous-munitions . Nous touchons là, le summum de l’hypocrisie . Souvenons nous de la guerre de l’ex-Yougoslavie ou le viol systématique était érigé en politique de nettoyage ethnique. Pourquoi ne pas interdire le bombardement des sites pétroliers ? quand ils brûlent ils polluent. Quand une guerre est partie elle ne s’embarrasse malheureusement pas de règles , l’instinct animal reprend le dessus tout est bon pour gagner , et l’escalade de la violence est systématique.

  7. camenbert dit :

    je peux garder ma fronde ou il faut que je la fasse demilitariser ?

  8. Parabellum dit :

    Niaiserie alors que nombre de pays s en moquent et qu il n y a pas de morts propres dans une guerré. Tuer par un sniper ou une bombe on est tue…pour avoir vu le Liban et Sarajevo, la simple artillerie et les rpg font de gros dégâts sur les hommes et leur vie…la bataille c’est anéantir la résistance de l autre et sa peur en fait partie…alors les salopries de la guerré existent…idem pour les lance flammes et les pièges…la guerré tue.

  9. Albatros24 dit :

    Dommage…ça peut toujours servir et on ne sait jamais.

  10. wrecker47 dit :

    …Détruites ou revendues à des tiers ?…On ne nous dit pas tout …Reste à savoir ce qu’on fera le jour ou on en aura vraiment besoin?…
    Les Armes bactériologiques et chimiques aussi ?…
    Ben reste plus grand-chose pour se défendre !

  11. Wolf pack dit :

    C’est bien gentil tout ça, mais soit tout le monde signe, ou personne ne signe, ce ne peut être à la carte.
    Est ce que nos ennemis, russes en l’occurrence en cas de guerre en Europe , se gêneront pour utiliser de telles munitions ?..et l’EI au M-O … ? Les civils restent malheureusement toujours les dindons de la farce, ceux qui payent le plus?
    Quand on veut se tirer une balle dans le pied en France, c’est la tête qui prend.

  12. Vroom dit :

    Pour ceux qui s’offusquent d’être privés d’ASM , tant qu’à faire , autant relancer la production d’armes chimiques et bactériologiques.
    La philosophie pour traiter un objectif n’est plus le saupoudrage. Les règles d’engagement sont devenues très strictes pour éviter tout dommage collatéral , récupération de munitions non explosées par l’ennemi pour en faire des EEI , et par les dommages collatéraux , éviter que l’ennemi s’en serve pour désinformer les populations.
    Donc non , les ASM n’ont plus leur place actuellement.

    • Elmin dit :

      Vroom
      Je suis d’accord avec vous, ces armes ne doivent pas être utilisées ! Mais le fait que parmi les non signataires on trouve les pays qui concentrent plus de 80% du budget militaire mondial (au doigt mouillé) fait perdre beaucoup de valeur à cet accord.
      Le fait est qu’en Ukraine , les deux camps n’ont pas hésité à utiliser la ASM pour miner des zones . Or, si je ne pense pas que l’Ukraine ne represente un danger a moyen terme pour l’OTAN, il n’en va pas de meme avec la Russie.
      Â la difference des armes bactériologiques ou chimiques qui entrent dans le cadre de la dissuasion (nous on n’en a pas mais SI quelqu’un l’utilise contre nous on le transforme en parking..) il n’y a pas de dissuasion contre l’utilisation D’ASM contre ceux qui ont decide de ne plus en utiliser..,
      Donc, je dirais, ne pas les utiliser , evidement , mais ne pas en posséder , je suis plus reserve …

  13. Thaurac dit :

    A quoi sert ce genre d’accord s’il n’y a aucune réciprocité,si ce n’est d’être affaibli en cas de conflit car , d’autres ne se gêneront pas pour les utiliser.

  14. Theremin dit :

    Si on peut plus estropier les ch’ti n’enfants du tiers-monde, mais où va-t-on?