La France plaide pour des patrouilles navales européennes en Asie

fremm-languedoc-20160222

Considérant que la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale lui appartient, Pékin a entrepris d’aménager des récifs appartenant aux archipels Spratleys et Paracel à des fins militaires. Il s’agit ainsi, pour l’Armée populaire de libération (APL) d’installer des capacités de déni d’accès et d’interdiction de zone (Anti Access/ Aera Denial ou A2/AD) afin d’en restreindre ou d’en interdire l’accès. Et cela malgré les prétentions territoriales qu’expriment les pays riverains, dont le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Taïwan et Bruneï.

Cette partie du monde est stratégique. Recelant d’importantes réserves d’hydrocarbures, la mer de Chine méridionale est située à un carrefour de routes maritimes indispensables au commerce mondial. Ainsi, par exemple, une interdiction de naviguer dans ces eaux mettrait le Japon dans une position fort délicate dans la mesure où 70% de ses importations de pétrole passent non loin des archipels Spratleys et Paracel.

Outre les pays riverains, les États-Unis contestent cette mainmise chinoise sur la mer de Chine méridionale, d’autant plus que les contentieux territoriaux dans cette zone n’ont pas été arbitrés. D’où l’envoi de destroyers et d’avions à 12 milles des récifs aménagés par Pékin. Ce qui donne lieu à de vives réactions des autorités chinoises, qui parlement de « provocations », de « militarisation » de la région, etc…

Les États-Unis ne sont pas les seuls à s’inquiéter pour la liberté de navigation. L’Australie a exprimé des préoccupations identiques. Et la France également, comme l’a rappelé Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, lors de son intervention au Shangri-La Dialogue, un forum sur la sécurité dans la région Asie-Pacifique organisé tous les ans par l’Institut International d’Études Stratégiques.

Étant donné que 85% de la zone économique exclusive (ZEE) française est située dans l’océan Pacifique et dans l’océan Indien, la France est de facto intéressée par tout ce qui peut se passer dans cette région.

« La question de la stabilité en Asie-Pacifique, n’est donc pas, (…) un sujet théorique. C’est un sujet concret qui mobilise toute une partie de mon ministère dans les domaines de la réflexion stratégique, du suivi des évolutions régionales, du dialogue avec nos partenaires, des activités de renseignement, de la planification et de la conduite opérationnelle », a souligné M. Le Drian.

Le ministre a ensuite rappelé les trois principes auxquels la France est attachée. Le premier est la « primauté du droit », en particulier le respect de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer. « Les principes de liberté de navigation et de circulation aérienne (…) constituent aujourd’hui un enjeu crucial », a-t-il dit.

Et d’insister : « L’enjeu est de la plus haute importance, et pas uniquement pour la stabilité et la sécurité de la région [Asie-Pacifique] : si le doit de la mer n’est pas respecté aujourd’hui dans les mers de Chine, il sera menacé demain en Arctique, en Méditerranée ou ailleurs. Pour que les risques de conflit restent contenus, il nous faut défendre le droit, et nous défendre nous mêmes par le droit ».

« C’est un message que la France continuera de porter dans les enceintes internationales » et « de faire vire en faisant naviguer ses bâtiments et voler ses aéronefs partout où le droit international l’y autorise et où les besoins opérationnels les mènent », a expliqué M. Le Drian, qui a rappelé que, depuis janvier, trois déploiements « ont déjà été conduits » par la Marine nationale « dans cette perspective. » Et cela pour « défendre nos intérêts nationaux de sécurité, pour mettre en œuvre nos partenariats de défense et pour contribuer à la paix et à la sécurité régionale et internationale. »

Le second principe rappelé par le ministre porte sur le dialogue et la recherche d’un réglement pacifique des contentieux. Seulement, pour ce qui concerne la mer de Chine méridionale, on ne peut pas dire qu’il y ait une volonté réelle de trouver un terrain d’entente par la discussion entre les différentes parties, la tendance étant de pratiquer la politique du fait accompli.

D’où le troisième principe : la fermeté. « Nous devons être fermes face aux actions qui sapent les fondements de l’ordre international, fermes face au refus du droit et du dialogue », a affirmé M. Le Drian.

« Le corollaire de ce principe de fermeté, pour la France, est celui de la fiabilité. De la même manière que nous sommes un allié rigoureux des pays d’Europe de centrale et orientale, dans le contexte de crise ouvert en 2014 par la Russie (…) nous nous tenons aux côtés de nos principaux partenaires » de la région Asie Pacifique, a fait valoir le ministre, en citant notamment l’Inde, la Malaisie, Singapour et l’Australie [ndlr, il aurait aussi pu citer le Japon, les Philippines, et même le Vietnam, pays avec lequel il est question d’établir de renforcer la coopération dans le domaine de défense].

Cependant, et pour M. Le Drian, la situation dans la région Asie-Pacifique concerne aussi les Européens. Car, les trois principes qu’il a énoncés sont « au coeur du multilatéralisme responsable qui doit caractériser, aux yeux de la France, l’action de l’Union européenne. »

Aussi, le ministre français a ouvertement envisagé une coordination des marines européennes « de manière à assurer une présence aussi régulière que possible dans les espaces maritimes en Asie ». Une proposition allant dans ce sens sera adressée par M. Le Drian à ses homologues de l’UE. « J’espère que lors de la prochaine édition de Shangri-La Dialogue, nous pourrons ensemble, en mesure les effets », a-t-il conclu.

89 commentaires sur “La France plaide pour des patrouilles navales européennes en Asie”

  1. La France utilise l’UE pour ses propres besoin … du moins c’est comme cela que la majorité d’européens vont interpréter cette demande.

    1. Ou alors, connaissant l’absence totale d’intérêt de nos « partenaires » européens pour ce genre de choses, Le Drian est juste en train de profiter d’une bonne occasion de leur dire qu’ils ne servent vraiment à rien. Il faut se méfier de Le Drian, c’est un madré, celui-là, un chafouin.

  2. Mais qu’est ce qu’on va foutre dans ce merdier ! Nos dirigeants n’ont pas été informé que l’Indochine n’est plus Française ? Les opérations extérieurs en cours ne sont pas assez nombreuses ? Les impôts rentrent trop rapidement, on ne sait pas comment les brûler autrement que dans des opérations belliqueuse ?

    1. Non mon pote, par contre toi t’es pas informé que nous détenons encore la Polynésie française et la Nouvelle Calédonie, (ainsi que Wallis et Futuna), et que la Chine a des convoitises économiques sur ces territoires tout en soutenant l’indépendantisme, et qu’on a tout sauf intérêt que la Chine soit forte dans cette région. D’autant plus qu’elle soutient tout élément séparatistes sur ces territoires.

    2. Hum, les DOM TOM du Pacifique, c’est ou d’après vous ? En méditerranée ?

      1. Il n’est pas question de tout le Pacifique il me semble mais de la Mer de Chine qui concerne plus les routes maritimes que les territoires d’où mon avis qu’il faut faire quelque chose

      2. Et tout ça se trouve à combien de milliers de kilomètres de la Mer de Chine? Vous avez rapporté la distance sur l’Atlantique en comparaison et à titre de curiosité? Vous pensez que la Chine a besoin de l’indépendance de la Polynésie, ou même son « invasion » (vous m’expliquerez l’effort logistique, malgré les forts investissements de la RPC pour sa marine et comment surmonter le suicide stratégique d’avoir des lignes logistiques aussi étendues) pour avoir du poids dans le commerce des perles de culture, la pêche et l’hôtellerie (un groupe chinois est déjà en train de monter dans le capital du groupe Accord, pour info, sans avoir besoin d’une quelconque agression ou menace d’agression armée). On est dans le WTF le plus complet.
        Je pense plus à un appui à nos exportations de l’armement. Ce qui est plus concret et déjà pas mal.

    3. Sherpa, nos impôts ils s’en foutent puisque l’évasion fiscale au Panama (rien qu’au Panama) représente une perte de 3% de notre PIB (j’aurais pas cru !) soit deux fois le budget de notre défense !
      Eh ouais 3%, quand notre armée et bien d’autres secteurs en France ont besoin de budgets, l’élite planque sa richesse.

      1. Panama a toujours été dangereux pour la classe politico-affairiste Française et ce depuis plus d’un siècle .
        Je propose qu’on y envoie une task-force composée du CDG et de son groupe aéronaval , du BPC Mistral , d’un groupe de combat à terre de la Marine Nationale et que l’on s’empare des banques et surtout de leurs serveurs informatiques . Après ça on passe un deal avec les Ricains : A vous le canal et à nous le business off-shore . On va finir par récupérer le canal …. http://www.ina.fr/video/I07057633

  3. il n’y a pas 36 solutions pour réaffirmer notre présence dans cette zone hautement stratégique, il suffit simplement de commander plus de frégates de type fremm ou fti ainsi que des patrouilleurs

      1. Vous me direz, leurs navires sont loin d’être aussi sophistiqués que les notres.

  4. A ce rythme, va falloir passer à la caisse…
    Russie, Chine qui se prennent à vouloir dominer le monde après avoir copieusement dénoncé l’occident et particulièrement les USA. Bref, ils font pareil…..
    Rien de nouveau sous le soleil….sauf, sauf que la situation n’est plus la même qu’au 20 ème siècle, les riverains de la mer de chine veulent leur part, les voisins des russes ne veulent plus d’eux, de leur façon d’asservir des peuples, chacun veut sa liberté, et c’est tant mieux.

  5. Sauf que la France est quasiment le seul pays à avoir des intérêts maritimes directes là-bas, les autres européens s’en tapent comme l’an 40.
    Seuls les anglais pourraient être sur le coup au final, les autres pays ayant les yeux tournés vers l’Est ou la tête dans le sable (Allemagne/Espagne/Italie)

    1. Les anglais ont abandonné toutes leurs possessions à l’Est d’Aden à la fin du XXème siècle. La France est la seule nation européenne a avoir encore des territoires de son ex-empire colonial par là.

      1. Ce que vous dites n’est pas totalement vrai : les anglais sont accords liés par des accords de défense au reste du commonwealth, ils ont donc bien des intérêts dans la région

  6. Et on va faire quoi ? Envoyer le CDG pour que l’on s’aperçoive qu’il ne tiendrait pas plus de quelques dizaines de minutes en cas de conflit dans la zone ? Les Chinois sont capables de nous déposer un bol de riz cantonais (ou une charge explosive, aux choix) en plein milieu du pont, bien loin de la mer de Chine grâce au DF21-D et à leurs satellites de pistage des flottes occidentales. Si les américains s’en soucient, et-pas-qu-un peu pourquoi faire autrement ? En même temps, ce serait l’occasion de se débarrasser de cette relique du XXe siècle au profit d’une véritable force stratégique aérospatiale.

    1. Ah oui, le miraculeux DF-21, peu importe qu’il n’ait pas de réseau de communication au sol digne de ce nom pour designer ses cibles, que tout ce qui se trouve en orbite serait détruit dans les 10 minutes dans le moindre engagement qui justifierai son usage, que son autodirecteur sera jamais capable de retrouver seul un groupe d’action naval en mouvement après ça, que c’est monté sur un missile balistique et que son emploi revient a vouloir jouer au jeu de la dégonfle avec toutes les puissances nucléaires du monde qui pourraient décider de riposter « au cas où », que le SCALP, tout à fait capable de détruire les lanceurs identifiés (même si je me rend compte que c’est pas une chose facile), à une portée équivalent, que le tomahawk 50% de plus, y’aura TOUJOURS des andouilles pour dire que ça rend les portes-avions obsolète. Généralement des gens avec des pseudo qui sentent bon la Russie. Le porte avion est toujours la forme la plus complète de projection de puissance a ce jour.

      1. Bien répondu : Leur missile DF21 machin chouette pour trouver un PA à 1000km de distance sachant que le navire ne reste pas sur place c’est du gros délire : Les Chinois n’ont pas encore les moyens militaires pour contrer les USA pour le moment !

    2. Votre commentaire me met de l’eau à la bouche , j’espère que vous pourrai des à présent me fournir des preuves ou des liens pour vérifier vos dire , car torpiller un porte avion est une chose le dire est facile , si les Chinois en était capable crotter moi , ils auraient déjà effectué un tir direct comme pour le satellite qu’ils ont abattu , veu nous en presse pas dessus car cela reste un de leur satellite dont la trajectoire est connu et cela reste à la portée même de l’Iran ,
      Vous oublier sans doute que le CDG navigue avec son groupe aéronaval et qui des fois est composé de différentes nationalités, pire ou ignore que La France fait partie de l’OTAN et cela agresser la France serait s’attaquer à nous US et croyez revoir vos cartes nos bases dans cette régions dont tres costaud donc les Chinois ne sont pas stupides ils savent que protester grâce à leur généraux médiocre , nous avons eu des traités bilatéraux avec des pays inimaginable comme le Viêt Nam et le Cambodge, nous y allons d’ailleurs pour l’aménagement de certaines nouvelles bases , tout ce que fait le optimiste chinois est simple galvaniser la population qui ne cesse de d’occidentaliser, corriger moi si c’est bien formuler , pour qu’elle reste patriote savez combien de chinois essaie de s’installer par jour aux US des fortunes en plus , je ne vous parle même pas de Vancouver ou de Londres voir Sydney et même Hawaï , tout cela reste de la fumée , si la Chine était décidé , elle aurait fait une démonstration comme toute puissance .
      Je vous remercie donc de me donner ces infos .

    3. Missile jamais testé, il est utile de le rappeler… et les conséquences seraient dramatiques pour tout le monde, Chinois en premier lieu, ils sont pas fous non plus.

    4. Ceux qui fréquentent ce site ont compris que le DF-21 n’est rien d’autre qu’une mesure de déception ou (qui sert aussi involontairement les intérêts de l’US Navy…) et n’a jamais rien coulé…
      .
      Et … les chinois eux-même comptent bien équiper leur marine d’au moins « 3 reliques du XXe siècle » 😉 !

  7. Vaste programme, que d’assurer notre souveraineté dans la ZEE de la France en Asie Pacifique.
    La Royale devrait voir son budget doubler pour cela non?
    Tout au moins achat de frégates et patrouilleurs supplémentaires basés dans nos territoires du pacifique, voire du 2ème PA.
    Où on se donne les moyens, ou on laisse la Chine étendre ses ailes sans se plaindre….

    1. C’est vrai que la France devrait s’équiper d’un second PA mais les Chinois voudrait bien avoir le savoir-faire français pour en construire un : c’est une affaire de longue alaine!

  8. Pas folle la guêpe )) l’Inde , la Malaisie , Singapour et l’Australie sont en négociation pour des materiels francais )) ca n’enlève rien à la justesse de ses propos ceci dit , mais placer l’Inde en tête de liste n’est evidement pas fortuit face à la menace grandissante de l’axe Chine Pakistan … A ce titre, la ligne de train connectant le Pakistan à la Chine par voie terrestre en contournant soigneusement l’Inde.
    La situation est loin d’être simple pour l’Inde qui d’un côté à le Pakistan equipe en grande partie par du matériel US, de l’autre la Chine avec du matériel essentiellement russe (ou copie de matériel russe)
    L’Inde, en depit d’être le premier client d’armement russe, ne fait pas le poid face à la Chine pour obtenir le soutien des russes … C’est la raison pour laquelle l’état major indien apprecie les materiels francais car la France n’a plus vraiment d’affinité avec le Pakistan , et on voit bien comme les relations tendent à se tendre avec la Chine .. C’est aussi dans cette optique se les constructeurs US tentent une danse du ventre en Inde pour placer leurs equipements .. Mais la politique de transfert technologique et des codes sources de la France est un argument de poid car cette approche est très difficile aux États Unis …
    La guerre froide se concentrait sur l’Europe , le moyen orient et l’Asie du sud est .. Et aujourd’hui ces 3 zones redeviennent les 3 zones « chaudes » au niveau mondial

    1. Le second point très intéressant , la remarque est bien fondé d’autant quand on voit certain de nos souposer amies sombrer dans la folie en tête la Turquie avec son Alexandre le Grand aller lui dire que nous sommes en 2016 ya plus de conquête et le Pakistan qui joue au double jeu fou notre recasé âge vers l’Inde avec qui nous allons renforcé nos liens militaire pour contre balancer la Chine , car le but de la Chine est cérès affaiblir l’Inde mais surtout avoir accès aux équipements US vendu au Pakistan so on avait donné les codes vous vous imaginez de désastre et n’oublier pas les Talibans .
      Voilà les raison qui je pense pousserons beaucoup de pays à fournir ces codes au compte gouttes .
      L’Inde est certes faible aujourd’hui mais elle a un grand avantage sur la Chine elle à orienter ces structures d’éducation sur les domaines clés L’Ingenerie , l’informatique et la Médecine , peut être qu’ils sont pas assez présent en France , regarder bien l’organigramme de nos Startups High-tech beaucoup de haut responsable sont indiens même en Europe contrairement au chinois ils sont très discret du fait de leur culture castristes.
      Donc sur ce point il faut juste que leur modem de bureaucratie évolue plus tourner vers leur affinités de castres et vonfession que vers l’intérêt du pays sinon le contrat rafle aurait déjà été bouclé

      1. Oui mais c’est un paramètre qui est de plus en plus pris en compte. L’Inde étant une nation nucleaire et un précurseur du « non alignement » , on voit que ce pays à decide de profiter de cette generation d’armes pour développer le « made in India » . Or, les avions que peuvent proposer les États Unis « avec code sources » ne sont que le F16 , le F18 et éventuellement le F15. Le F15 ferait doublon avec les SU30, reste seule F16 et 18, deux avions tres inférieurs au rafale même dans leurs dernieres versions. Et surtout, F16 et F18 sont arrivés « au bout » de leur cycle d’évolution , le Rafale n’en est même pas à la moitie …
        Cette problématique de code source est très sensible pour les pays du golfe. En effet, si les zones de friction entre les interets US et indiens sont assez improbables, il n’en est pas de meme pour les pays du golfe qui visiblement ambitionnent de s’émanciper de l’Occident dans une union sunnite. Et là, il est beaucoup plus facile d’imaginer des frottements importants dans le cadre de revendication territoriale ou d’intervention unilatérale type Yémen …
        Je reconnais que c’est peut être un jeu dangereux pour la France mais c’est le seul moyen pour elle de soutenir son industrie de l’armement consciderant les pressions economiques et diplomatiques que subissent nos alliés pour acheter US, même lorsque leur produit n’est pas le meilleur.
        Or, la France a besoin de cette industrie pour rester l’allié fidèle mais indépendant qu’elle a toujours été . L’Allemagne a sensiblement la même attitude mais par son histoire et sa constitition , c’est moins visible que la France :
        Quand la France s’est opposé à l’intervention en Irak de Bush, c’était la France ET l’Allemagne qui s’y opposait. Pourtant, aux yeux des americains, c’est la France qui avait trahi (on sait aujourd’hui qu’elle avait raison mais c’est un autre debat) . La colère contre la France n’a eu d’égale que la totale ignorance que l’Allemagne etait sur la meme position.

    2. Elmin, savez-vous que les américains vendent plus d’équipement militaire à l’Inde que la France ?? P-8, Apache, C-17 (d’ailleurs avec 10 C-17 l’Inde est le plus grand importateur de l’avion hors USA) C-130J, et autre .. Ensuite l’Israel vient troisième quant à la France je ne connais pas ça position en terme
      de ventes d’armements à l’Inde mais une chose est sur, 1- Russie 2- USA, 3- Israel ..

      1. Avec Israël ca se tient dans un mouchoir et sur le long terme, la France est devant, notamment grâce à des contrats comme les 2000 ou les scorpenes. Mais il y a un veritable regain d’intérêt de la part de l’Inde pour les armes françaises pour les raisons évoquées plus haut .
        Rappelons qu’au dela du contrat rafale et de son impact dimensionnant, il y a la construction de nouveaux Scorpene, la fabrication de ceasar et de canons tractés , beaucoup de « petits contrats » concernant les munitions et systeme de détection et numérisation du champ de bataille.
        On verra ce que donneront les prochains contrats

        1. Elmin : je ne doute pas de la qualité des armes françaises ou d’autres pays mais la priorité de l’Inde ne serait-t-il pas de sortir de la pauvreté des centaines de millions d’indiens Vendre des Rafales ou F35 à des pays du thiers-monde c’est une honte absolue L’Inde a surtout besoins d’Hopitaux, d’infrastructures pour les villes qui n’ont pas de réseaux d’égoût et j’en passe…

      2. @Nico St-Jean:
        .
        Ce que vous dites au sujet des USA par rapport à la France sur le marché indien n’est seulement vrai que depuis la récente vente de 8 P-8 et de 15 CH-47 (que vous oubliez) à la l’Inde.
        Sinon, les contrats des 15 CH-47, 12 C-130 et 10 C-17 ne dépassaient pas la valeur du contrat des retrofit des Mirage 2000 (en cours) et des 6 sous-marins Scorpène vendus par la France à l’Inde, dont 6 autres restent en option 😉 !
        .
        Par ailleurs, le motoriste français Turbomeca équipe de ses turbines « Ardiden » (ou « Shakti » en Inde) les 285 hélicoptères biturbines Dhruv et les 179 LCH en cours de livraison (également biturbine) actuellement en cours de livraison.
        .
        Nous reparlerons de tout ça quand le contrat des Rafale sera finalisé 😉 …

  9. Bah , dès qu’on reviendra sur le terrain économique , et que la Chine froncera les sourcils , l’UE oubliera ces grands principes qui sonnent si bien quand on les prononce avec de mâles accents devant un de ces forums – barnums totalement inutiles…Accessoirement , la France serait bien inspirée de se donner déjà la capacité de patrouiller efficacement sa propre ZEE du Pacifique , ou de l’Océan Indien .

    1. Votre commentaire est vraiment défaitiste, c’est plutôt l’inverse , un petit rappel nous sommes entrain de négocier le traité Tafta , donc la Chine crie au loup car elle n’a pas un pareil accord avec un aucun pays ultra développe , d’ailleurs elle crie au scandale d’avoir été mis de côté pour le même traité en Asie , rire , elle harcèle tout monde et veut s’asseoir à la table , l’UE est aujourd’hui la pierre Angulaire des Ch’ois pour contre carré les Américains en investissant massivement sauf que cela a des limites , copier les autres ils savent le faire mais faire vallor leurs droits chez eux ils font abscent d’où la méfiance de beaucoup de pays du Nord et du RU et certains pays de l’est tourne essentiellement vers les US

      1. Vous constaterez que beaucoup ici sont défaitistes ou isolationniste , la France est toujours mal équipée , mal dirigée , mal inspirée de faire ceci ou cela. Peu importe ce qu’elle fait, c’est toujours mal ou insuffisant ))

        1. Elmin hello , sorry to write in English actual duration I see it and I thank you ; that said, there is certainly debate on point, but on the one he ay nothing to fear for France , China can not nothing today or tomorrow against France , who also was imtimidé China has these little neighbors, France has allies and powerful allies and so this china very well known and it certainly plsu exceeded only by France number of soldier in quantity, not in quality and number of aircraft also there in quantity , not quality , but I ‘m shocked to see so many defeatist for his nation , regardless of the context, we can decry criticize autan as possible between us but never against other country and patriotism of all I understand that he has tired of mediocre y ‘ policies and governance that is varies against .
          Cordially .

      2. le tafta comme vous dites ,c’est la mort totale de la France bio , et de ses terroirs que vous allez signer guillerets ,la mort du cinéma français ,l’afflux des OGM parce que les entreprises pourront attaquer en justice les états qui ne se plieront pas à l’accord de libre échange ,donc les OGM pourront rentrer (je n’ai pas la possibilité de l’expliquer mais des spécialistes de cet accord scélérat que passe régulièrement les amerloques le font très bien )

    2. Philbeau
      En fait je pense exactement le contraire. Europe et États Unis sont les seuls débouchés de l’industrie chinoise et, en cas de durcissement des relations, la Chine se retrouverait subitement a l’arrêt économiquement , provoquant de gigantesque mouvement sociaux.
      L’Europe et les US pourront toujours, relativement rapidement, délocaliser la production dans d’autres pays . En revanche la Chine ne trouvera pas 1 milliard de client ayant le pouvoir d’achat des occidentaux .
      Tout le probleme chinois est donc de savoir où ne pas aller trop loin dans son expansion. Et ce n’est pas simple car pour maintenir une société autoritaire dans un contexte de croissance qui baisse sensiblement , le seul recourt est le nationalisme … Mais quand le nationalisme supplante le rationalisme , cela donne .. La Corée du Nord …

      1. frankly adequate and very intelligent answer , I congratulate you for the post , thanks to this type of comment is the same US that I frequent this site, congratulations .

      2. sauf que c’est déjà le cas, à cause de la crise, l’industrie chinoise n’a plus autant de débouché et la Chine cherche de plus en plus à créer son marché intérieur.
        Fin de la politique de l’enfant unique…

  10. l’Europe ..encore elle et sa légendaire et sclérosante inefficacité – Je pense qu’il n’y aura pas de quoi inquiéter Pékin a ce sujet !

  11. Je suis d’accord sur le principe, mais qui est on pour donner des leçons de droit international ? Qui a bafoué ce droit en premier ? Quand on voit l’intervention française en Libye, je crois vraiment qu’on a plus aucune crédibilité, et c’est encore pire lorsqu’il s’agit de la Syrie…

    Bref les chinois ont clairement une attitude belliqueuse mais on est très loin d’être clean avec ses sarko et Hollande…

      1. Certainement pas dans les termes où elle a été mené, ça serait peut être intéressant de se renseigner correctement.

    1. La France avec un ou deux navires de second voir troisième plan aux Antilles, Nouvelle Calédonie et autres est drastiquement sous équipée pour s’occuper de son domaine maritime et ce n’est pas d’aujourd’hui…bref, nous surveillons « théoriquement »

      1. I just point out that France is part of a circle of country mastering space technology and therefore she knows how to use and no need of a significant number of ship against by satellite and drone yes , in this regard I believe that your governing have understood this error, but then have a bunch of ship or touver and all these people qualify to equip the vessel, barely worth army if I believe the gold is pubs the body as requested , so you just make a point.
        cordially .

        1. satellite and drone are the eyes of an army, so if a problem comes we just have our eyes to see and cry ?!
          We need a bigger fleet ! not like the US no, just what was planed 17 fremm 4 horizon, 2 carriers, a bit more subs then the 6 and a number of smaller ships to « master » our seas.

  12. la Chine sait très bien quel est son potentiel économique et que personne ne prendra le risque de se faire exclure d’un hypothétique gateau…

    1. unitile frankly a reply , if your reasoning then I beg you to travel to this area you see the absurdity of your post and further their economic model is based solely on the number of person and nothing else so the India, Vietnam , Cambodia also have understood enj raisonement clear what is wrong.
      Part of what cakes and then

  13. Vrai qu’en mutualisant les navires ce serait moins lourd à supporter !

  14. Patrouiller le zone des 12 milles ça empèche en rien la chine de multiplier ses p’tites îles. faut soit s’impliquer plus et se donner les moyen de contrecarrer cet état de fait, soit laisser les voisins se débrouiller.
    Accessoirement, je sais plus sur quel blog en langue anglaise j’ai vu ça, parait-il que l’on lorgne du coté des 127mm de BAE Systems pour équiper les prochaines FREMMs. Je trouve l’info intéressante, ne serai-ce parce que c’est pas OTO Melara.

      1. Non plutôt 20, d’ailleurs le rail gun est maintenant donné à 100 km de portée.
        D’après BAE la limite théorique du concept dépasse les 400km.
        25 000 dollars le tire autant dire qu’il s’agit de remplacer les missiles pour les cibles à « courte » portée.

  15. Être ferme….
    Je glousse doucement….
    Je n’enlève rien à la valeur de nos équipages mais leur faire peur avec quoi ???
    Une Lafayette !!!! Une Fremm !!!!
    Pour la Chine c’est les muscles qu’il faut….
    La France fait un peu sandwich SNCF dans ce cas là …..

  16. mais qui a part peut etre les anglais a une marine en Asie et dans l’océan Indien? ou sont les européens? Si on les voyait au Mali, en centrafrique, en libye, pourquoi pas dans le pacifique…

    A un moment il faut cesser les incantations et regarder la réalité en face.

    1. L’ ex maire de Lorient fantasme une dernière fois avant de partir à la retraite……

  17. Les chinois plantent leurs drapeaux et c’est donc trop tard, c’est la politique du fait accompli, reçu 5/5.
    Je comprends le caractère juridictionnel international, mais alors il faudrait m’expliquer pourquoi le monopole de l’OS Windows est lui totalement éludé, alors qu’aujourd’hui l’informatique est devenu un véritable nerf de la guerre. Alors c’est bien de faire la moral aux chinois, mais les américains hormis le fait que leurs grosses multinational ne payent pas comme il faut leurs impôts en France, doivent se soumettre à la loi anti-trust, anti-monopole. Là, nos politiciens sur ce genre de sujets, longent le mur la queue entre les jambes.
    Patrouiller en Mer de Chine ne servira pas à grand chose c’est un fait, par contre créer un OS européen serait plutôt une « vraie » idée salvatrice, et verrait une fructification sur du long terme pour un projet totalement souverain, ouvrant ainsi une grande porte vers l’économie du numérique. Alors les rochers paumés au milieu de nul-part, désolé mais je passe.
    C’était le conseil pas chère du jours.

  18. Le Dragon chinois tremble devant les propos de notre le drian. Le droit, c’est bien, très bien, faisons déjà qu’il existe en France métropolitaine et extra-marin. Apres, on verra. L’oubli de majuscule est volontaire.

  19. « Nous devons être fermes face aux actions qui sapent les fondements de l’ordre international, fermes face au refus du droit et du dialogue »
    Ce qui suppose d’être crédible et d’avoir les moyens de sa grande gueule. On parle des Chinois ici, deuxième pays au monde en terme de dépenses militaires…

  20. Pendant la guerre d’Indochine mon père, officier de légion, avait été « gouverneur » des îles Paracel (je détiens les photos et récits de cet épisode de sa carrière), ce qui semble prouver qu’à l’époque cet archipel était français et qu’il aurait donc dû rester vietnamien et non devenir chinois.

    1. Vous devriez prendre contact avec le quai d’Orsay , je pense qu’ils pourraient être intéressés , sincerement
      Un simple mail, vous verrez bien )

      1. Je connais bien le Quai d’Orsay pour avoir longtemps travaillé parmi et avec les diplomates.

  21. Cela fait déjà un certain temps que lors des récents déploiements de frégate Floréal en mer de Chine (depuis la Nouvelle Calédonie), la marine française doit faire face à des injonctions chinoises d’informations et de demandes préalable d’autorisation de navigation dans ces eaux disputées … car les Chinois ont décidé d’imposer des règles de navigation à tous les bateaux militaires dans ces eaux pourtant … internationales … règles et injonctions arbitraires (et illégales) que les Français refusent naturellement de respecter, tout comme l’US Navy.
    A chaque fois la Marine National refuse ‘poliment’ d’obtempérer.
    Et ce qui n’empêche pas ensuite la Marine Nationale de « rendre visite » à un port continental chinois, avec l’accord des autorités chinoises, et même à faire quelques manouvres communes avec des bâtiments de la marine chinoise.
    .
    Mais il faut remarquer que le petit jeu d’intimidation chinois est déjà très effectif.
    .
    Si personne n’est là bas – régulièrement – pour leur dire « non », et remettre les choses en place par rapport au droit international, alors, pas à pas, leur opération pour phagocyter tous les archipels et imposer leurs règles au trafic maritime finira par réussir.
    .
    N’oubliez pas que la Chine avance doucement, pas à pas, mais ne lâche aucun terrain.
    Il serait donc idiot de les laisser faire, surtout lorsqu’il s’agit d’une si évidente violation du droit international, et ce dans un secteur où transite tant de trafic maritime.
    .
    Le hic c’est que la France n’a pas les moyens d’envoyer des bâtiments suffisamment souvent là-bas pour faire ce « job » de manière suffisamment régulière.
    Et laisser l’US Navy faire ce job là seule ne serait pas très intelligent.
    Car l’US Navy (et les USA) seuls, sont immédiatement assimilés par les autorités chinoises (notamment dans leurs communications) à des impérialistes, et donc à une menace, à ceux qui attisent les braises, etc …
    Alors que la France, ou tout autre pays européen, ayant si peu d’accord et de présence militaire proche de la Chine (à l’inverse des US qui sont partout là-bas, soit avec des bases en propre, soit via des accords militaires avec les pays voisins), tous ces pays européens ne peuvent pas être taxés d’impérialisme par la Chine.
    Nous ne sommes là-bas que de simples visiteurs.
    C’est donc une action « internationale » (et pas uniquement américaine) qui doit avoir lieu là-bas, et de la manière la plus régulière possible.
    .
    A nous d’y faire respecter le cadre de la navigation que nous souhaitons y voir durer : celle du droit international actuel !
    .
    En ce sens, la démarche française est très positive.
    .
    Le UK, bien-sûr, serait le 1er partenaire possible pour ce genre de partage de mission … et bien malheureusement, il est probable qu’il soit également le seul … = constat d’impuissance ou de bien faible puissance de l’Europe

    1. A considérer aussi, même si la France ne peut pas être considérée par la Chine comme un acteur militaire menaçant, la Chine a sans doute quand même à l’esprit que la France a une certaine action indirecte (même si mesurée) dans les jeux de pouvoir dans cette zone du globe.
      .
      Il faut alors considérer tous les équipements d’importance majeure vendus par la France (en lieu et place de la Russie … allié bcp plus fiable des Chinois) à différents pays voisins de la Chine :
      > en Malaisie : sous-marins Scorpène (+ projet Rafale)
      > en Inde : sous-marins Scorpène … et peut-être un jour des Rafale
      > en Australie : des sous-marins définis tout spécialement pour pouvoir agir dans des eaux éloignées, comme la mer de Chine ou le Nord de l’océan Indien.
      .
      Le France ne pèse pas là-bas que par son action directe, mais également par son soutien industriel et technologique aux pays de l’Asie du SE et de l’Océanie.
      Cela reste certes très limité, mais c’est bien réel et cela touche à des armements très sensibles.

      1. Et pour jauger ce niveau de sensibilité … il suffirait de proposer à Taiwan une rénovation complète de leurs M2000 (avec équipement AASM par exemple) … il n’y aurait même pas besoin d’aller jusqu’à leur proposer d’acheter le Rafale …

  22. En positif, cela va peut-être aider nos politiques à ouvrir les yeux, et à prévoir pour le prochain programme Batsimar, des patrouilleurs à la fois suffisamment équipés et armés !
    .
    Car les Floréal c’est bien qu’elles soient là-bas.
    Mais elles restent tout de même bien limitées en moyens si jamais il fallait faire face à quelques situations de crise tendues, même ponctuelles.
    .
    En fait, à Nouméa, c’est plutôt deux FTI qui devrait être basées (en lieu et place d’une unique Floréal) … voire 2 Classe Lafayette reconditionnées (avec capacité de détection sous-marine … très loin d’être inutiles en mer de Chine).
    .
    Le but n’est évidemment pas de faire la guerre à la Chine, mais seulement de faire des « rondes » efficaces dans ces eaux disputées, pour y rappeler le Droit international.

    1. Certes mais SI l’on devait faire cela, il faudrait un budget trois fois superieur à la marine .. Ça viendra peut être dans une contexte de plus en plus tendu, et je pense sincerement que la France devrait déjà commencer par commander 4 Fremm et deux FREDa supplémentaires et doubler le nombre de FTI pour somplement assurer la protection des zones peuplées, de la FOST et des GAN/GAP . Il conviendrait également de lancer un programme de corvette ou de frégates légères correctement armées et équipées dans les 5 missions : anti surface , anti aerien , ASM , tir à la terre et commandos, une sorte d’Estienne d’Orves 2 avec un helico classe 2 tonnes, 4 exocets , un sonar de coque plus mu90, un systeme mica VL et un canon d’un calibre significatif (100mm) , une ou deux batterie téléoperee AA et anti unité de surface, une equipe commando + embarcation et un équipage reduit a 65/70 personnes inclu le det aerien , hors commandos. Un navire de ce calibre, dans la tranche 2500 tonnes , aurait un impact suffisant pour sécuriser les zones outre mer (réunion , nouvelle calédonie, Tahiti, Caraïbes plus un spare et éventuellement une ou deux coques « froid »)

  23. Les commentaires défaitistes c’est assez la France et les Européens font partie d’alliances et la Chine sait évaluer la balance des potentiels, écrasante pour les occidentaux

    1. Oui mais le jeu consiste à attraper autant de terrain que possible tout en restant sous un certain niveau, de sorte que cet occident se dise « on va quand même pas faire un guerre à la chine, avec toutes les emm* que ça implique, pour ça ». Et ça marche. La chine a des objectifs limités, régionaux, bien définis, une stratégie claire, et est prête à miser que l’occident ne va pas escalader la situation, ou à en assumer les conséquences politiques, économique et militaire, ce qui n’est pas le cas du camp d’en face.

      1. Mais si cette approche est plutot payante avec l’Europe, elle est plus qu’ hasardeuse avec d’autres pays comme le Japon .

    2. On appelle ça du « whishful thinking », ou prendre ses désirs pour la réalité.

  24. Les intérêts de la France me paraissent très éloignés de la mer de Chine…la Polynésie est à des milliers de kilomètres, la Nouvelle-Calédonie (si elle n’est pas indépendante dans quelques années) également, ainsi que Wallis et Futuna. Montrer le pavillon près de ces terres françaises me parait normal, par contre je ne vois pas notre intérêt dans le fait d’aller nous montrer au cœur de la poudrière de la mer de Chine, et de solliciter nos alliés pour ça. Avec l’ouverture de la route Nord, ce ne sera même plus la seule route pour desservir la Chine. A moins qu’on ne veuille absolument être présent lors d’un hypothétique conflit majeur…

  25. Une chose semble échapper à la plupart des contributeurs … C’est à qui s’adresse ce message
    ? Cette déclaration n’a pas été faite hors d’un contexte bien précis et s’adresse d’abord et avant tout aux pays cités , et éventuellement à ceux non cités mais qui eux comprendront le message egalement.
    Le Drian ne donne pas dans le wishful thinking comme je l’ai lu, il indique que la France interviendra pour empêcher ou gêner ce rapt de récifs , et qu’elle fera en sorte de mener une mission au nom de l’Europe, qu’on y aille seul ou non. Dès lors toute opposition au navire francais est une opposition à la flotte européenne , et c’est l’Europe entiere qui protestera et qui détériorera ses relations avec la Chine .
    Quand aux clients et prospects de l’armement français , on leur dit par se message que nous les soutiendront en cas de tension et serions meme pret a mouillé une parte du maillot. Et sachant qu’il s’agit qui peut produire parlais les meilleures armes du moment, la position est forte et crédible. La crainte d’une Malaisie pourrait être qu’en cas de conflit regional avec la Chine, la France décidait de mèttre ses armes sous embargos … La on vient leur dire « pas d’embargos et meme on assure vos arrièrés » c’est tout de même tres bien joué du point de vue diplomatique. Et cela décrédibilise un peu plus d’autres boîtes européennes qui n’ont pas eu un ministre de La Défense prendre une position aussi courageuse.
    On peut remarque l’absence du Japon, de la Corée du Sud ou de Taïwan dans la liste, et là encore ce n’est pas fortuit .zu egard aux accords de defense avec les US qu’ils entre traînent.
    On verra si il parvient à vraiment constituer une flotte européenne , mais je verrais bien une Fremm italienne accompagne d’une Fremm francaise et d’une horyzons, une fregate belge et une t26 britannique avec 1 ou 2 SNA un PR entourant un porte aéronef ou BPC .

    1. Mouais , ok etait tard quand j’ai écrit cela , à moitie comateux , donc indulgence please, on voit bien que la fin du commentaire est du domaine du rêve )))

    2. Le bémol étant qu’il fallait s’inquiéter de la situation bien avant… Après, JYLD sait qu’il n’a pas trop le choix. S’il veut faire passer le message, il doit le faire soit en convaincant les autres EM de l’UE, soit des pays comme l’Australie, etc. (ou les deux). Ce qui serait bien, pour montrer qu’il y a de la solidarité (et pas qu’européenne), ce serait des rotations entre un groupe naval européen (voire aéronaval) et des éléments (probablement plus nombreux et fréquents) de l’Australie, Japon, Taiwan, etc. Ce serait une bonne occasion de faire quelques exercices avec eux d’ailleurs… On (UE) est trop éloigné pour assurer une présence bien visible de manière fréquente, il faudrait donc rameuter les pays alliés du coin et s’opposer d’un bloc. Les US y seraient favorables et s’ils le sont, les autres pays le seront aussi.

    3. l’analyse n’est pas idoite mais la Chine doit se marer ,il va envoyer quel bateau Le drian ,et la mer de chine est vaste …

      1. A vrais dire,peu importe le ou les navires que l’on envoie. On n’y va pas pour faire un blocus naval ni pour pour faire peur à la Chine. On y va pour dire « ce sont des eaux internationales donc on y va quand on veut »
        Car si la Chine s’oppose à cela , les consequences seront diplomatiques et/ou economiques et certes pas militaire …
        Rappelez vous ce jeune homme sur tien nen men qui se dressait devant un char .. Pensez vous un instant qu’il croyait pouvoir arrêter le char avec ses petits bras musclés ? Et pourtant il a bloqué une colonne de char à lui tout seul …
        Et peu importe ce qui s’est passé 2 heures plus tard, lui avait accompli sa mission.
        Et bien la, c’est la même chose ! On n’y va pour le symbole et pour voir si, les yeux dans les yeux les Chinois joindront le geste à la parole. Pas besoin d’un porte avion et de son escorte pour cela, une FLF conviendrait parfaitement

  26. On va renvoyer les arrière petit-fils de l’amiral Guépratte et de l’amiral Courbet contre les arrières petits enfants des Pavillons Noirs ?
     » L’histoire sert les plats deux fois . La première fois sous la forme d’une tragédie , la seconde sous la forme d’une bouffonnerie « 

  27. ok… et pour patrouiller la-bas, ils vont envoyer quoi l’Union Européenne ? Des pédallos et l’hermione ?
    LOL

    1. avec quel bateaux ???de 17 frégates la France de Sarkozy s’est coucher pour accoucher de 11 frégates et encore les Horizons furent abandonnée …pour des FREEM en peau de chagrin …le second porte avions abandonné (il n’aurait coûter que au pire 3 milliards ,la France de Sarkozy a préféré sauver des banques pour 15 milliards ..et ces salopards de financiers continuent à boursicoter et dilapidés le fric dans des opérations via panama entre autre chose ..pour une fois Kerviel a gagné un procès ,ils font appels …tous ces pourris se cache derrière leur paravent de notabilité ….hors derrière leur exonérations des impôts et derrière tous ces pourris se cache l’état du pays ,;envahit de toute parts par tous les pauvres du monde qui envoie leurs élites nous sucé le sang ,et de l’autres nous envoie leurs pauvres analphabètes ou fanatiques religieux …..hé oh quels bateaux … on a déjà du mal à surveiller nos propres cotes ….l’Europe ,l’Europe des cabris comme disait DE GAULE ,derrière lui la misère et le paradis des financiers apatrides s’est installé qui se foutent pas mal si l’ordre règne en Europe ou dans le monde …tient les chantiers STX sont encore en danger …le coréens qui avait acheter le chantier devenu majoritairement norvégien est encore en faillite …st Nazaire n’a jamais autant eu de commande ..mais son patron coule …bien que St nazaire est un statut un peu indépendant ,il en restera.quoi …..les pourris qui nous dirigent ont tous vendu même leur âmes à l’argent …..et c’est encore l’état approvisionner par la classe moyenne exclusivement qui va devoir payer pour racheter ses propres chantiers à ces Coréens à qui le soit disant état représenter par des politiciens menteurs leur avait vendu du temps où tous ces pourris de libéraux ,Sarkozy en tète nous vanter le libéralisme et la délocalisation ….les chantiers naval de la CIOTAT sont mort pour çà ,aujourd’hui il ne nous reste que St Nazaire et quelques petits constructeurs à Lorient ,Cherbourg ou Brest …attention quand la France ne pourra plus du tout être indépendante militairement ,des soudoyés du système de l’empire des financiers apatrides viendront une dernière fois prendre le pouvoir .en France pour la solder …..ce sera vraiment devenu une simple province esclave au service exclusif du système des financiers apatrides … les OGM et toutes les saloperies pourront définitivement rentrer ..pour l’instant on arrive difficilement à les contenir ..le Macron s’en est un parmi eux qui vous vendra c’est certain ,le prochain c’est aussi Jupé ou Sarkozy, c’est la même clique de vendus ….qui nous ont remis dans les pattes de l’OTAN qui devrait être dissous depuis 1989 date de la chute du mur de berlin ……….

      1. Petite precision, les chantiers de la Ciotat sont mort sous Mitterand dans un accord préservant saint Nazaire pour la croisière et échange dû champs libre à l’Espagne pour les pétroliers … Mais à part les syndicalistes du chantier, tout le monde savait que le probleme n’était pas en Europe mais en Asie, et que la Corée raflait tous les contrats en etant 2 fois moins chère car beaucoup plus automatisé (et moins de greve)
        Et puis le chantier était devenu un microcosme limite mafieu ou le « vol de matériaux à grande échelle  » etait toléré. Vous n’imaginez pas le nombre de maisons à la Ciotat construite avec 3 fois rien et beaucoup d’aller retour au chantier ))

  28. mes cours de géopolitique sont loin mais il me semble qu’en fermant les détroit de malacca la Chine n’aurait plus de débouché commercial.
    Si je me souviens bien un jour de blocus couterait à l’économie chinois l’équivalent de 7 jours d’activités.
    D’ou la volonté chinoise d’ouvrir une « nouvelle route de la soie ». La Russie est une option mais les Russes se rendent compte que les Chinois envahissent pardon immigre en Syrie (politiquement correcte pardon …) et les réactions commencent à peines à arriver (la russie donne des terrains gratuitement aux citoyens qui veulent bien aller là bas…). L’autre solution a longtemps était le Myanmar / Birmanie les anglo-américains ont fait le travail… Sans parler des problèmes intérieurs aux pays. Bref si la toute puissance chinoise en fait rêver certains, c’est pas mon cas !

  29. À lire certains contributeurs on a l’impression que la marine chinoise est une force moderne et puissante … Elle y arrivera surement un jour, mais c’est encore loin d’être le cas. La majorite de ses unités sont d’acier modèles soviétiques ou copie de, sur les unités modernes la plupart des radars sont estampillés Thomson , et j’en passe …
    Ce n’est certes pas une force negligeable mais elle ne représente pas non plus une menace avec lasuelle on ne pourrait composer.

Les commentaires sont fermés.