Un gendarme de l’antenne régionale du GIGN d’Orange tué par un forcené

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Robert dit :

    Paix à leurs âmes pour tous ces soldats, ce membre du GIGN et ceux de l’accident d’hélicoptère.
    Ce qui est lamentable, c’est que tuer volontairement un flic ne coûte plus sa tête. Et que ce « forcené » de 80 ans, en plus diminué par sa tentative de suicide, échappera sûrement à la prison.
    Voilà ce que vaut la vie aujourd’hui d’un serviteur de l’ordre.
    Pourquoi les crapules se gêneraient-elles ?

    • jeff dit :

      C’est sûr qu’il va échapper à la prison vu qu’il est mort quelques heures plus tard à l’hôpital…

      • Wolf pack dit :

        Il n’ira pas au paradis, direction les enfers…….
        Les petits vieux deviennent de plus en plus irascibles et pour peu qu’ils soient armés…..
        Quoi qu’ils en soit, les forces de l’ordre ne sont pas à la fête depuis bien longtemps, attentats, peuple qui pète les plombs, casseurs…. ils sont sur tous les fronts et chapeau bas pour leur travail, on a besoin d’eux…. soutenons les par des mots d’encouragement.

    • Clément dit :

      C’est sure aussi que l’exécuter/le faire mourir en prison va ramener le gendarme tué à la vie. C’est sure aussi que détruire une seconde famille va aider la première à aller mieux.

  2. sentinelle dit :

    Honneur à ce militaire courageux peut-être les mairies et les services sociaux devraient essayer de suivre les solitaires agés

    • francois dit :

      ‘..a tiré sur sa compagne avec un fusil de chasse’
      solitaire pas seul.. ils vont avoir du boulot les services sociaux !

  3. Clément dit :

    Condoléance à la famille, aux collègues, aux amis.

    Des personnes plus informés pourront préciser, mais j’ai l’impression que le stéréotype du forcené retranché avec son fusil de chasse est celui qui fait le plus de victime parmi les forces d’intervention : il y a quelque année, un autre membre du gign était mort dans ces conditions, alors que (heureusement) lors de la fusillade avec les frère Karouchi aucun agent n’avait été tué.

  4. tintouin dit :

    Ce sont les risques du métier de ces gendarmes d’élite, et pourtant ça fait toujours aussi mal. Grandeur et malheur sont indissociables.
    Pensée aux proches qui vont devoir vivre avec l’absence.

  5. Clavier dit :

    On va encore entendre Casevide……

  6. Orion dit :

    Quelle horreur… il pouvait partir seul et foutre la paix aux autres ?
    Sans apporter de débat religieux, j’espère qu’il pourrira en enfer.

  7. rupin51 dit :

    soutien et respect à la famille ains qu’aux collègues … immense respect pour ces hommes .

  8. Sissi dit :

    il y aurait eu des erreurs tactiques indéniables d’après certains experts. à suivre.

    • Pp dit :

      Pour avoir vu récemment la vidéo d’une intervention d’un PI2G, je confirme que le niveau n’est pas celui du GIGN… pour aujourd’hui, attendons les conclusions et j’espère les enseignements.

    • Lili dit :

      Vous rendez vous compte du mal que vous pouvez faire à sa famille et amis. Attendons que la lumière officielle soit faite avant de propager des rumeurs..
      Dans ce genre de situation beaucoup se disent experts…
      Paix à son âme , c était un gendarme d une grande valeur

    • Zayus dit :

      @Sissi:
      .
      Votre remarque est idiote.
      Inutile d’être un « expert » pour déduire qu’une intervention du GIGN qui voit mourrir un de ses membres est évidemment liée à une « erreur tactique » (à moins de concours de circonstances imprévisibles) …

  9. Pb75 dit :

    C’est une periode terrible pour la GN. Ces interventions sur des forcenés, toujours plus ou moins chasseurs, très souvent de la « viande saoule » avec 1g de bibine dans chaque poche, sont imprévisibles et dangereuses.

  10. auxsan dit :

    condoléances sincères à sa famille et à la communauté de la gendarmerie

  11. wrecker47 dit :

    Triste affaire qui se termine bien mal …
    Condoléances à sa famille et ses proches sans oublier son unité .

  12. Duc d'Orléans dit :

    En deux jours, cinq gendarmes morts en service. C’est pathétique quelques jours après que les petits imbéciles qui ont une latrine à la place du crane dégoisaient : tout le monde déteste la police.
    Toutes mes condoléances aux familles et aux camarades de ces gendarmes.

  13. Jolindien dit :

    Lourd tribut que paye la Gendarmerie ces jours. Ça nous rapelle combien ce peut être, et c’est, un métier dangereux. Grosses pensées aux familles, et surtout aux enfants. Courage.

  14. vendee 1793 dit :

    Triste nouvelle. Il y a toujours eu des excités du fusil de chasse dans les campagnes. Mais , du temps où il y avait encore un vrai maillage territorial de la Gendarmerie, et où les gendarmes connaissaient leur monde, deux braves pandores sapés « à la Cruchot » seraient venus parlementer avec l’excité et tout se serait terminé à la brigade avant présentation au juge. Les brigades ont fermées, tout le monde s’habille comme des commandos, « possède la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours », et plus personne ne se connait! En attendant, le gendarme est mort et laisse une famille dans la peine.

    • Fougasse dit :

      @vendee 1793 On se souvient aussi – mais pas vous apparemment – de ces « braves Cruchot » (pour vous paraphraser) qui prenaient une décharge de chevrotines et qui mourraient, parfois à quelques mois de la retraite, tués par un forcené qu’ils connaissaient pourtant depuis des années.

      Les forcenés restent – et resteront malheureusement toujours – parmi les cas les plus difficiles à régler et les plus dangereux. La majorité des morts en opération du GIGN et du RAID sont dus à des forcenés.

      Un pensée émue – et reconnaissante – pour ces gendarmes et policiers, leurs familles et leurs collègues.

      Fougasse

      • vendee1793 dit :

        Il ne s’agit pas d’une crtitique. C’est juste un constat inspiré par quelques expériences vécues. J’ai beaucoup de respect pour les forces de l’ordre en général et la Gendarmerie en particulier, dont le métier est devenu difficile dans un pays en pleine dérive morale.
        Et c’est toujours dommage quand des hommes de valeurs perdent la vie en exerçant leur mission. Honneur aux morts. Qu’ils reposent en paix.

    • Danny dit :

      Je vous signale que du temps où il y avait ce que vous appelez un maillage territorial, les braves pandores sapés « à la Cruchot » se faisaient tuer en tentant de raisonner ce genre de cinglé.
      Depuis des décennies, il y a plus eu de gendarmes tués par des forcenés que par des malfaiteurs habituels.

    • Robert dit :

      Vendée,
      Juste analyse.

  15. vendee 1793 dit :

    J’ajoute que dans la déliquescence de leur « ripoublique », on n’arrive plus à gérer (comme ils disent)les jeunes ni maintenant les plus vieux. 80 piges quand même, l’ancien!

  16. Ancien criquet dit :

    Mes pensées vont vers les familles et toute la famille « Gendarmique »
    Il est probable que ce « soldat de la Loi » a été victime de munitions type « breneke »
    Décidément, je déteste la progression par « colonne » mais comme on ne connaît pas la tactique employée, abstenons nous de toute critique.

  17. Ancien criquet dit :

    Je viens de voir que l’octogénaire avait fait l’objet d’un rappel à la Loi. J’en mesure tout son efficacité.

    • Wolf pack dit :

      La loi ? c’est un TRUC toujours écrit pour les autres, jamais pour soi.
      Ainsi pense le français moyen ou basique, peu « raffiné ». On le constate tous les jours aujourd’hui.

      Sport national à la française : contournement obligatoire des lois…. en ce moment c’est par la « gauche » …en passant par la case CGT

  18. Thaurac dit :

    Lourd tribu payé par la Gendarmerie en très peu de temps, respect à ces hommes morts en service.

  19. DEXTER dit :

    Toutes mes sincères condoléances à la famille et aux proches de notre camarade tombé en mission.
    Pensées de soutien au GIGN et à la Gendarmerie qui traverse une période sombre.
    RIP.

  20. gégétto dit :

    condoléances et respect.

  21. Elmin dit :

    Sincères condoléances a la famille , aux amis et camarades

  22. nico dit :

    Triste semaine,toutes mes pensées à sa famille,ses amis et à la gendarmerie

  23. stefan dit :

    lecteur assidu mais sans jamais avoir laissé de commentaire. Je prends le clavier pour dire que toutes mes pensées vont aux familles endeuillées. A cette liste de gendarmes mort pour la France on peut ajouter celle de nos militaires en opex ou non à travers le monde. Je ne pense pas que ce soit le moment de la polémique; il y a toujours possibilité de faire mieux ou pire. Partageons ce moment de deuil dans le respect des familles. Claironnons que la famille militaire, de simples citoyens lambda comme moi regrettons la perte de frères d’armes, d’amis, de famille, de père, de mère, d’enfants, de compatriotes; dans ce passionné et redoutable métier de maintien de la paix.
    Gageons que dans un monde respectueux, votre utilité aurait été moindre, mais jusque là, nos concitoyens tombent. Respectons nos morts, respectons leurs familles!
    D’un bout de France appelé Martinique, j’adresse à toutes les familles endeuillées mes plus fidèles pensées et m’associe avec votre chagrin de tout mon cœur.

    Un compatriote reconnaisant

  24. Sempre en Davant dit :

    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses camarades!

  25. Matt dit :

    Au delà du drame humain, la méconnaissance du sujet par les médias me gonfle.

    « Antenne GIGN », « Antenne RAID », tout cela nuit au « prestige » des unités que sont le GIGN et le RAID.

    Quelle connerie d’avoir renommé les PSIG et les PI2G, plus personne comprend rien, déjà qu’avant c’était le bordel…

    Avec ce changement de nom, on veut faire croire qu’on peut pondre des « mini GIGN-RAID » en quelques semaines, et ça fonctionne.

    Triste monde