Le développement du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force cause (encore) des soucis à Boeing

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

8 contributions

  1. Patatra dit :

    Ce n’est pas si dramatique… On est loin des dépassements d’autres projets…

    • Deres dit :

      Le souci c’est que cela veut dire que l’appel d’offre était pipé puisque Boeing était incapable de respecter le prix lui ayant permis de remporter l’appel d’offre. Il est plus que possible que Boeing veuille se refaire tranquillement par la suite sur ce projet monumental, quand il n’y aura plus de propositions concurrentes possibles.

  2. Alpha dit :

    Quand BOEING a présenté ce projet pour contrer l’AIRBUS MRTT en 2011, cet avion n’existait que sur le papier … Ils ont du confondre vitesse et précipitation… Mais avec un retard prévu de 4 mois et un surcoût de 2 Mds de Dollars (certes pour l’instant…) il n’y a rien de dramatique !

    • fgni dit :

      pourquoi toujours taper sur les autres, nous , n’est-ce pas sommes blancs comme neige..
      Je ne défends pas Boeing pas plus que Airbus Military , mais, arrêtons et balayons chez tout le monde!!
      je ne cherche pas la polémique par ce post
      cordialement
      Francis

  3. Lagaffe dit :

    Comme d’habitude aux USA, le gagnant (ici Boeing) a remporté la mise sur la base de chiffres et dates bidons, et ensuite c’est évidemment trop tard pour faire machine arrière vu que des milliards ont déjà été engloutis dans l’opération.
    En revanche, au Brésil, le cargo-ravitailleur multi-mission Embraer KC-390 est dans une situation bien pire. Le programme pourrait être carrément annulé faute de financement !
    http://www.ttu.fr/embraer-kc-390-mal-de-financement/

  4. Eric dit :

    Il est important à noter que l’avion d’Airbus n’existait également que sur le papier. En effet, la version du A-330 proposé à l’USAF étant bien différente des versions utilisés en Europe par exemple.

    Cela fait plaisir que l’USAF dise : on paie autant et pas un cent de plus. Cela apprendra a certains de respecter leurs engagements.

  5. tschok dit :

    Eh bé, 6.4 Mrds de dollars pour installer un système de ravitaillement sur un avion… Et le truc est juste en cours de qualification.
    .
    Avec un dépassement de budget de 425 M USD pour l’électricité et 835 M USD pour la plomberie!
    .
    La guerre devrait être interdite, ça coûte trop cher.

  6. Clavier dit :

    Il n’y a que les Européens qui respectent les règles et lois qu’ils se sont imposés pour mieux se lier les mains …..