Archives quotidiennes : jeudi, 28 avril, 2016

Selon l’OSCE, les violations du cessez-le-feu ont atteint leur plus haut niveau depuis des mois en Ukraine

À vrai dire, le cessez-le-feu instauré par les accords de Minsk 2 en février 2015 entre les séparatistes pro-russes du Donbass (sud-est de l’Ukraine) et les forces gouvernementales ukrainiennes n’a jamais été totalement respecté. Mais, depuis quelques semaines, les accrochages sont devenus nettement plus fréquents, comme l’avait d’ailleurs indiqué, dans un entretien donné en février

Le développement du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force cause (encore) des soucis à Boeing

En 2011, le Pentagone sélectionnait l’avion ravitailleur KC-46 Pegasus de Boeing, au dépens de l’A-330 MRTT présenté par Airbus et Northrop-Grumman. Cette décision mettait ainsi un terme à long feuilleton, l’appel d’offres visant à remplacer les KC-135 de l’US Air Force ayant connu une multitudes de rebondissements. Pour remporter ce contrat, portant sur la livraison

Nigéria : Le groupe jihadiste Boko Haram est encore loin d’être anéanti

Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lié à l’État islamique, a perdu de sa superbe en 2015, sous l’effet conjugué de la reprise en main des forces armées nigérianes et de l’intervention, dans le nord du Nigéria, des troupes tchadiennes et nigériennes. Ainsi, cette organisation a perdu l’essentiel de ses gains territoriaux et a désormais

De nouvelles difficultés pour l’avion de transport A400M « Atlas »

Le programme d’avion de transport militaire A400M « Atlas », confié à Airbus Military, n’en finit pas de cumuler les déboires. À cause de problèmes rencontrés lors de la mise au point des moteurs TP-400, il avait fallut, en 2010, trouver un accord entre les pays clients et le constructeur pour financer une partie des 5,2 milliards

Sécurité maritime : Le nombre d’actes de piraterie en nette baisse

Après avoir atteint un niveau record en 2011, le nombre d’actes de piraterie en haute mer continue de baisser, avec 37 cas signalés au premier trimestre 2016 contre 54 l’an passé, à la même époque. Et seulement 3 navires ont été détournés. Cette tendance s’explique en partie par l’action de forces navales internationales déployées au