La Chine affirme avoir vendu des drones militaires à plus de dix pays

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

12 contributions

  1. Sebastien Gelormini dit :

    Tous les clients cités sont des habitués, plus les pays Africains.
    La Chine devient ambitieuse en défense et forcement ca déclenche la rage partout et l’état d’alerte.

  2. Caton dit :

    La Chine ne déroge pas aux bonnes vieilles pratiques communistes consistant à plagier, avec plus ou moins de talent, les réalisations étrangères.
    Pour la sécurité des populations survolées, j’espère que le « made in china » de ces engins est plus fiable que celui qu’on subit dans les exportations industrielles habituelles de ce beau pays.

    • Popov troll payé dit :

      Pour l’instant les drones chinois donnent pleine satisfaction aux clients étrangers, ils participent activement à la lutte contre l’EI en Irak, il y a pleins de vidéos de coups au but réussis et assez chirurgicaux, rien à dire, c’est une copie parfaite, peut être mieux réussie que l’originale qui a une fiabilité controversée.

      • Thaurac dit :

        « ..peut être mieux réussie que l’originale qui a une fiabilité controversée. »
        Faut pas rêver….
        C’est pas trop des copies mais carrément le résultat d’années d’espionnage.

        • Thaurac dit :

          J’ajoute
          « ..Le drone CH-3 « Raimbow » serait en mesure de tenir l’air pendant 12 heures et de lancer des missiles à 10 km de distance de sa cible. »
          c’est pas un peu trop près ça ? il peut devenir lui même une cible.

  3. nonmaisdisdonc dit :

    Et dire qu’ils ne sont même pas fichu de donner à leurs drones une esthétique différentes de ceux qu’ils copient !

    • Faublas dit :

      La forme du drone, comme de tout engin est majoritairement lié à sa fonction. Comme elle est partagée, il est normal que les engins se ressemblent (il suffit de comparer à une moto ou un vélo, un avion… à fonction égale, conception égale à niveau technologique constant.

  4. Erwann dit :

    Ouais enfin autant acheter directement Russe si c’est pour acheter des copies Russes chinoises.

    • Popov troll payé dit :

      Non cette fois-ci il n’y a aucune alternative russe vu que la victime du copiage sont les américains, les russes sont loin derrière en matière de drones au même niveau que les européens.

  5. Bismarck dit :

    Quel est donc ce pays africain?

  6. Chasseur dit :

    Fabriquer une cellule de drone n’est pas difficile. Beaucoup d’ingénieurs aéronautiques de pays émergents en sont capables : Chine, Emirats (ADCOM), Afrique du Sud, Iran… Mais voilà, la cellule d’un drone ne représente que 15% de la valeur ajoutée finale du produit. L’essentiel du savoir-faire réside dans ‘le système’ : l’électronique, le contrôle de vol, l’optronique de détection, la communication temps réel avec lien satellite, le guidage laser, l’armement…En l’absence de tout ça, c’est juste du modélisme. Et aussi l’importance du segment sol, notamment la formation spécifique des pilotes : les crash de drones sont statistiquement 10 fois plus nombreux à l’atterrissage qu’avec un pilote embarqué. Ce qui a obligé par exemple les USA, pays pourtant ‘sophistiqué’ en la matière, à déménager leur aéroport de drones à Djibouti en Afrique sur une autre piste plus éloignée, 2 de leurs Predator s’étant crashé sur des habitations en phase d’atterrissage.