Le budget militaire de la Norvège est encore insuffisant

norvege-20141030

Pendant la crise économique et financière de ces dernières années, la Norvège a été l’un des rares pays européens a ne pas réduire drastiquement ses dépenses militaires, grâce en partie aux recettes tirées de l’exploitation de pétrole et de gaz naturel. En outre, environ 20% du budget norvégien de la Défense est destiné à l’acquisition de nouveaux équipements.

L’automne dernier, prenant en compte l’évolution du contexte sécuritaire, marqué par une tension accrue entre les pays scandinaves et la Russie, Oslo a annoncé des dépenses militaires en hausse de 9,8% pour 2016, pour les porter à 5.245 milliards d’euros, soit à 1,54% du PIB.

Cependant, cet effort est encore insuffisant, à en croire le dernier rapport annuel des forces armées norvégiennes concernant leur activité en 2015 [.pdf] .

Ainsi, selon ce document, signé par l’amiral Haakon Bruun-Hanssen, leur chef d’état-major, les forces norvégiennes manquent de crédits pour financer leur préparation opérationnelle, laquelle est jugée insuffisante s’il s’agit de faire face à une attaque à grande échelle du pays.

En outre, des tensions subsistent au niveau de l’approvisionnement en pièces détachées, ce qui n’est pas sans conséquence sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels. Du coup, les navires norvégiens ont passé moins de temps en mer par rapport à ce qui était prévu. Même chose pour l’aviation, en raison d’une baisse du taux de disponibilité de ses avions F-16. Qui plus est, une pénurie de personnels qualifiés a été constatée…

Pour compliquer le tout, la présence accrue des forces norvégiennes dans l’Arctique couplée à l’organisation d’exercices avec l’Otan ont été financées par une « re-priorisation des ressources », ce qui a mis « l’appareil de défense entier sous pression », a estimé l’amiral Bruun-Hanssen.

« Les exigences sur nos capacités ont augmenté au cours de la dernière année. La situation de la défense, telle qu’elle est aujourd’hui, n’est pas durable dans le cadre économique actuel », a fait valoir le chef d’état-major norvégien.

Il faut dire que la hausse de 9,8% du budget militaire norvégien doit servir en partie à financer l’acquisition des avions F-35A Lightning et les infrastructures dédiées à cet appareil. Pour rappel, Oslo en a commandé 52 exemplaires (dont 22 confirmés) pour 8,2 milliards de dollars environ. Et cela en fait le programme d’armement le plus important de l’histoire du pays.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Sebastien Gelormini

    • de mustard

      • de ruffa

        • de batgames

          • de Wolf pack

          • de Time

          • de Erwann

        • de DLG

        • de mustard

        • de Zayus

      • de Alpha

        • de mustard

    • de Pathfinder

      • de Sebastien Gelormini

        • de Pathfinder

      • de Lagaffe

      • de Wolf pack

  2. de Sissi

  3. de Clavier

  4. de nico76

    • de ruffa

      • de Erwann

      • de batgames

      • de Popov troll payé

        • de Alpha

      • de raphalololo

      • de Affreux Jojo

      • de Zayus

        • de Erwann

      • de Affreux Jojo

  5. de Titeuf

  6. de Erwann

  7. de batgames

    • de Maotchao

  8. de tschok

    • de Laurent Lagneau

  9. de jp_perfect