Deux militaires français gravement touchés par une mine à Tessalit ont succombé à leurs blessures

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. Parabellum dit :

    Respect à ces hommes et toujours helas les mêmes questions sur les moyens et la finalité de cette présence sans fin et sans relais. Je pense tous les jours à madama pour que ça ne devienne pas un jour un piège…plus de moyens aériens éviterait ces convois cibles…et vite les aravis la bas…

    • chirhughy dit :

      Question pertinente… Entendre Hollande présenter des condoléances de circonstance alors qu’il a eu le front et la suffisance de déclarer en septembre 2013 ce que l’on sait …(http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/19/hollande-au-mali-nous-avons-gagne-cette-guerre_3481168_3212.html)… Pitoyable d’absence de clairvoyance et de lucidité…

    • Maotchao dit :

      On ne peut pas tout faire depuis les airs, que ce soit pour raisons pratiques comme financières.D’autant qu’un convoi ça a également un effet pour affirmer sa présence et ça permet de calmer l’excès de confiance de certains groupes touaregs qui voudraient se lancer dans une attaque contre l’armée malienne.
      Il y a peu de villages a traversé, mais y faire passer 60 véhicules, ça marque les esprits, d’autant que ce n’est pas exceptionnel comme dispositif.Parfois vous en avez que 30, parfois 60, parfois 100 et plus lors des opérations majeures.
      Cela marque les esprits, même si je suis le premier a dire que nombre de nos missions consistent a tourner dans le sable pour pas grand chose au final.
      Mais si on ne sort pas des bases au sol, autant plier directement bagage pour n’y laisser qu’une QRF de FS et le renseignement par drones.

    • Erwann dit :

      Quand on voit surtout les deux de 19 ans et 20 ans, je peut pas m’empêcher que ces jeunes sont très courageux de se battre loin de chez eux quand des lâches de leur âge quittent leur pays pour venir se réfugier ici au lieu de se battre pour leur pays.

      • Erwann dit :

        D’ailleur pour les militaires ici si il y en a, comment vous vivez la mort de l’un des votres, je sais que vous y êtes préparé psychologiquement et que vous avez (malheureusement) l’habitude d’en voir tomber mais pour vous c’est juste un « il est mort, tant pis » ou ca peut vous plomber le moral un moment quand même ?

  2. Ob dit :

    Mais entre les Souvim et les moyens électroniques , on peut vraiment pas empêcher ce genre d’attaques ?

    • auxsan dit :

      les souvim sont pas au mali et les Aravis vont arriver.
      condoléances aux familles et hommage aux « ver-blancs » des régiments du train.

    • Maotchao dit :

      En fait non, c’est très difficile voir impossible.
      Les routes la bas n’existent pas et les chemins qu’on empruntent sont chaotique et ne font pas 7 m de large.Malgré qu’on suit les traces (changeantes en fonction des enfoncements notamment lors de la saison des pluies), il y a des endroits ou le terrain est plat et dure et le chemin se fait dans une direction mais sur 300m de large.
      Un Souvim, c’est bien pour des pistes plates et avec une largeur limité, ça roule lentement (on ne détecte pas des mines a 50km/h), sa mission c’est de faire 150kms en 8h (entendez que ce chiffre s’effectue en condition optimale).
      Donc un Souvim ne peut pas ouvrir un itinéraire a un convoi qui parcourt 600 km.
      Car comprenez bien que ces mines, elles ne sont pas en permanence sur ces pistes.Ceux qui les posent observent notre convoi ou un autre, puis posent les mines dans nos traces.Parfois ce sont des civils (bien rare) qui se prennent par malchance une mine destiné a la force de l’ONU qui allait passé dans la journée et il n’est pas certain que cette mine était pour nous, surtout si cela se fait sur le chemin allé.
      L’itinéraire que vous avez reconnu la veille peut être miné dès le lendemain, donc c’est un travail sans fin et impossible, étant donné que l’on est face a des poseurs de mines et non simplement par un terrain miné.
      .
      Ensuite nous avons un autre moyen, il s’agit des brouilleurs.Bien que mise en place au Mali, ces moyens ne servent qu’a couper la liaison d’un dispositif télécommandé a distance (dont les VBIED ).Donc contre les mines, cela ne sert à rien et au Mali il y a eût uniquement un seul cas d’IED télécommandé, tout le reste c’est à pression.De plus un IED peut être déclenché au moyen de fils, donc là aussi le brouilleur ne sert à rien.
      .
      Chose que l’on constate également, c’est que les mines et les IED sont de plus en plus fait de matériaux en plastique, rendant indétectable ou très faiblement , aux détecteurs de métaux.
      En Afghanistan, ils étaient spécialistes dans les bidons d’huile de palme, Ils étaient blindés d’explositf, enterré au bord des routes avec une « pressure plate », indétectable et seul votre oeil doit permettre de connaitre les signes (terres retournées, bitumes creusés, obstacles sur la route pour faire dévier un convoi et le faire rouler sur le bas côté (lieu permettent de dissimuler en dehors du bitume, un système de pression)…)
      Au Mali, nous avons de la chance que l’ennemi est rare et qu’il ne monte pas d’attaques complexes, sans doute par manque de moyens et surtout que l’environnement leur est défavorable.
      .
      C’est pour cela que j’estime que la meilleure solution pour lutter contre les mines, c’est d’y construire des routes sur lesquelles la minusma doit y assurer des patrouilles et doit y construire des postes de filtrages (suffisamment armés) aux entrées et sorties des villes.
      Malheureusement le Nord Mali reste un deuxième pays dans le Mali.Dans le Nord il faut coopérer avec les Touaregs et non avec Bamako.Ces touaregs sont hostiles a l’armée malienne, aux forces de l’ONU (certains pays en tout cas, dont le Tchad), mais aussi ils se querellent entre eux.

      • Maotchao dit :

        On peut difficilement empêcher de rouler sur les mines, par contre il convient de minimiser les risques.
        Le véhicule de tête doit être le plus lourdement blindé et le plus adapté a supporter l’effet des mines.A l’heure actuelle, l’Aravis est le plus adapté de la gamme, mais nous n’en avons pas suffisamment pour permettre d’ouvrir tout les convois de toutes les missions.
        Il faut également limiter la quantité de personnels dans le véhicules de tête.Si on peut laisser juste le conducteur, ce serait bien, tout en laissant un second conducteur dans un véhicule a l’arrière.

        • auxsan dit :

          ben voyons et on tire à la courte paille pour le conducteur de tête….

          • Maotchao dit :

            Vous pensez que ceux qui sont désignés actuellement pour ouvrir un itinéraire ne savent pas que s’il y a une mine sur la route c’est pour eux?
            Cela ne change rien a la désignation des pilotes.

          • L'autreTom dit :

            Ne serait-il pas possible d’acheter des camions à bas coût, de les charger de sacs de sable pour correspondre au poids d’un VAB et de les équiper d’un système de téléguidage pour les faire rouler en tête de convois ?

        • Ob dit :

          J’ai lu sur le mammouth que les espagnols avaient des équipements pour détecter les mines plastiques et qu’on allait y jeter un œil.
          Merci pour vos enseignements éclairés en tout cas.

          • Maotchao dit :

            Mines en plastiques où non, le problème est la zone a contrôler.
            Et actuellement, bien qu’on chercher et qu’on met au point bien des équipements pour dénicher les mines en plastique (pas a 100%), actuellement il n’existe aucun système roulant permettant d’ouvrir les itinéraires, qui plus est systématiquement, car comme je l’indique,les mines sont posés en permanence et ce n’est pas juste un déminage de 500m sur une zone sous contrôle.

      • Erwann dit :

        Maotchao, quand des convois sont en cours, pourquoi ne pas les faire déviés des routes lorsqu’ils sont sur un terrain plat comme le désert par exemple ? C’est peut-être moins pratique mais les risques seraient quasi-nuls, enfin pour ce qui est des mines parce’que pour le reste je suppose que l’armée se bat en face surtout contre des détraqués qui s’amusent sur des Toyotas et que même le véhicule de tête ne devrait risquer grand chose, après je parle selon les reportages que j’ai pu voir, en réalité c’est peut-être différent.

        • Maotchao dit :

          Les mines qui sont posés ne le sont pas dans le désert, elles sont systématiquement a proximité des quelques villes (car les poseurs y résident!) du Nord du pays.
          Pour ceux qui connaissent le Nord, ils savent que c’est que de la roche et que les « passages » sont limités.
          Ceux d’en face ne sont pas con, ils savent ou le placer pour être sûre qu’on roule dessus.

  3. nicos dit :

    Grande nouvelle : les VAB ne résistent pas aux IED !
    Au lieu des VAB, ils auraient dut y aller en Dacia, c’est autant protégé contre les IED, sa consomme moins et ils auraient eu la clim !
    Les politiques ont tout oubliés de l’Afghanistan et regardaient une téléréalité pendant que les Américain ce faisaient tuer en Irak avec les IED …..
    Perso, un VAB c’est juste bon à défiler sur les champs le 14 juillet, sa rend nostalgique du service militaire …..

    • Ob dit :

      J’ai le triste souvenir d’un Merkava pulvérisé par un IED. Je crois que tant qu’on la pas vécu on se rend pas compte de la puissance de certains engins de ce type .

  4. Pe dit :

    Courage à la famille et aux camarades.

    NB: Les publicités rendent la navigation depuis un mobile (iphone 4) presque impossible, je suis redirigé vers une autre page sans la possibilité de revenir en arrière. Je dois donc ré-ouvrir une page pour lire l’article en priant pour ne pas avoir à nouveau la publicité. Je vous propose d’arrêter les publicités sur ce site et de faire du financement participatif. Vu l’âge et la maturité des lecteurs, cela ne posera pas de problème. Je préfère vous donner 5€ de temps en temps que de me farcir le parcours du combattant avec les pubs!

    • racthau dit :

      Firefox + adblock et plus de problème de publicité !!!
      Ça existe peut-être pour l’iPhone?

  5. fraisedesbois dit :

    Hélas.
    Toutes mes condoléances aux proches des trois soldats.
    Courage, à leurs camarades.

  6. Sempre en Davant dit :

    Toutes mes condoléances à leurs familles et à leurs camarades!
    .
    La fin du convoi à dû être pénible! Ceux qui restent ont du livrer ce qu’ils avaient à livrer.
    D’après wiki la devise du 511éme est « Passe toujours »!
    .
    Une question me taraude : ont ‘ils eu une EVASAN par hélico?
    Les communiqués ne semble pas l’indiquer.
    Même si une explosion capable de détruire un VAB laissait peu d’espoir.
    Espérons que le dernier blessé s’en remettra!

  7. Albatros dit :

    Les mines et IED sont comme le terrorisme une arme des faibles.
    Reposez en paix et une pensée aux familles.
    J espère que les nouveaux blindés vont arriver plus vite.

  8. Faublas dit :

    C’est toujours avec une grande tristesse qu’on apprenne la mort d’hommes engagés en opération, et j’adresse mes condoléances aux familles de ces 3 jeunes hommes.

    Maintenant, il faut analyser et comprendre comment cette situation s’est trouvée. De nombreuses questions se posent, et s’en remettre à la fatalité serait trop facile. Avaient-ils l’illusion que la zone était sécurisée, pas d’information, manque d’attention, organisation du convoi, charge renforcée, ce qui signifie que les « hostiles » adaptent leurs mines aux VAB…

    Beaucoup de questions méritent d’être posées, et des réponses réalistes et adaptées mises en oeuvre

  9. phil dit :

    Reposez en paix! De tout coeur avec les familles et les proches.

  10. ciboulette dit :

    C’est bien malheureux qu’un manque de matériel adapté ai causé la mort de ces 3 soldats francais.

  11. Ltikf dit :

    Les « MRAP », utilisés par les USA en Afganistan et Irak, ont sauvé plusieurs dizaines de milliers de vies. Les extrémistes Irakiens ont ramené leur savoir faire en IED en Lybie et ca diffuse au Mali: il était inévitable de se retrouver un jour ou l’autre avec cette problématique. Il est inacceptable qu’en tête d’une colonne de 60 véhicules il n’y aie pas un « MRAP »; et aucune excuse, les USA en ont plusieurs milliers inutilisés après leur retraits d’Afganistan et d’Irak. 3 soldats morts pour une économie de bouts de chandelle. Bon courage aux prochains volontaires en tête de colonne en VAB…

  12. nimrodwing dit :

    Un énorme respect a ces hommes, leur courage leur ténacité dans la fonction du devoir pour défendre nos idées, notre patrie.
    Il y a quelques années j’avais vus un document parlant du renforcement des VAB dans le cas des explosif improvisé (IED), les ingénieurs travaillent la dessus mais je ne sais pas ou ils en sont.
    Les mines anti chars sont absolument puissante et la déflagration suivie de l’onde de choc cause causes énormément de dégâts.

  13. Maotchao dit :

    A nouveau, condoléances aux proches.

  14. Militaire025 dit :

    Moi se qui me plais pas c est de savoir qu on a mis un vab en tête du convoi alors qu il y a des véhicules plus récent plus blindé des véhicules du génie qui peuvent ouvrir la voie.

    • rock nwar dit :

      Moi ce qui ne me plais vraiment pas, c est de voir que hier au journal de tf1 aprés les gros titres aprés le chomage, l emploi, le cannabis, l eglise de lyon, le journal a accordé 30 secondes montre en main pour annoncer la nouvelle. C’est une HONTE.

  15. Nenel dit :

    Condoléances aux proches de ces hommes du 511 RT.
    Ces disparitions me touche encore plus , étant un quasi citoyen d’Auxonne, demeurant à 10 Km du régiment. Régiment ayant accueilli Napoléon Bonaparte lors de ses classes militaire.

  16. Aelius dit :

    Toutes mes condoléances aux familles et leurs camarades.
    Petite question au spécialiste, n’a-t-il jamais été envisagé de mettre un véhicule télécommandé en tête de convoi pour parer à ce genre d’attaque ?

  17. thunderoad dit :

    Après avoir lu les différents commentaires et ayant eu la chance d’effectuer ces missions de convois logistiques sur les pistes du nord mali il y a peu de temps, plusieurs réactions :
    – Les VAB… oui. Nous n’avons que ca. Des VABs de 1ere generation, non valorisé. On se demande parfois ou sont passés les VAB valorisés de l’Afgha. Ne parlons même pas des ultima.
    – Les mines restent très difficilement détectables dans le désert. Les espaces sont tellement grands, les possibilités d’itinéraire globalement infinies (à part sur certains PPO – point de passages obligés) qu’on multiplierait le temps de déplacement des convois par 4 ou 5 (ce qui n’est pas possible d’un point de vue opérationnel, le rythme en dehors de la saison des pluies est très dense).
    – Le VAB de tête dans les convois logistiques joue bien souvent, malheureusement, aux démineurs belges… on trouve la mine quand il roule dessus. C’est cru mais c’est la réalité.
    – Enfin, se pose la question des ROE… une anecdote : le convoi logistique détecte grâce aux drones des poseurs d’engins explosifs sur l’itinéraire du convoi. Ils sont suivi visuellement par les drones, position connue. Pourtant, bien qu’ils ne soient qu’a quelques kilomètres, l’ordre d’agir et de les intercepter ne viendra jamais. L’opportunité dans tout ca ?

    • Sempre en Davant dit :

      Merci de votre témoignage !

    • Maotchao dit :

      Entre 20 et 25 VAB Ultima sont au Mali en ce moment.

      • thunderoad dit :

        Pas pour ceux qui sont souvent sur les pistes et exposés, a savoir les convois logistiques. Mais merci de l’info, c’est important de le savoir.

        • Maotchao dit :

          thunderoad
          Ceux qui sont tout le temps sur les pistes? si vous y avez été, vous devriez savoir qu’ils le sont tous, a l’exception de quelques VAB servant aux transmissions.
          Il est certain que ceux du BATLOG se tapent un grand nombre de missions, mais vous pensez que rouler en VBL, sans doute le principal véhicule pour les missions de la compagnie d’infanterie du GTD , est plus sécurisant?
          Que de rouler dans un PVP, apporte un sentiment de protection au VAB par ce que sur la plaque d’immatriculation le véhicule est jeune?
          Que dire de ceux qui ici appellent a s’acheter des pick up blindés?
          .
          La meilleure solution pour s’éviter des problèmes avec les mines, ce n’est pas une question de véhicules, mais bien de routes bitumées.
          Mais de toute façon c’est symptomatique, dès qu’il y a des morts, la responsabilité on la cherche chez nous, c’est par ce qu’on a de vieux treillis et de vieilles rangers que nos hommes à pieds sont tués, c’est par ce qu’on a de mauvais véhicules si une mine pète, par contre l’ennemi, lui n’est responsable de rien, hormis d’exploiter les faiblesses qu’on lui montre.
          .
          On comprend très vite que quoi qu’on entreprend, l’ennemi s’adapte et cherchera le ventre mou.Vous mettez des VBCI, des Aravis et j’en passe a la tête du GTIA, c’est formidable, on a les moyens, des véhicules flambant neuf, pourtant l’ennemi ne frappera pas là, il attendra les convois logistiques, moins protégés, moins défendus.
          Plus on augmente la cuirasse, plus l’ennemi augmente sa charge.Après coup, tout est toujours évitable, on se dit « et si » ou « il faut »…
          Moi aussi si je savais les numéros du loto je l’aurai joué avant le tirage, si je savais qu’en montant dans l’arbre je serais tombé, je ne serais jamais monté…
          (cela ne vous vises pas personnellement)
          .
          Par contre j’ai une chose a vous demander concernant votre anecdote.Vous dîtes qu’un drone a détecté des poseurs de mines.Comment cela s’est déroulé?
          Est ce une confirmation ou une supposition d’un ENI installant un EEI?
          l’engin en question a t-il été trouvé? Confirmez vous qu’aucun groupe d’intervention n’est intervenu par la suite.
          Car la mission d’un convoi logistique n’est pas d’intervenir sur de tel faits, même si vous pouvez penser qu’il y a les moyens suffisant dans le dispositif de protection.Il faut prévoir l’imprévisible et l’imprévisible est de tomber dans une embuscade avec 3-4 VAB et leurs équipages, on peut vite se faire déborder.Un convoi logistique ne s’arrête pas, il est une cible molle et de choix pour l’adversaire
          Enfin j’attend quelques éclaircissements sur cette affaire de votre part.

    • Albatros dit :

      Ceque vous écrivez est un scandale et ne m étonne pas…Ce qui m étonne est qu on en demande toujours aux mêmes qui continuent à donner busqu à leur vie. Très peu de fils de ministres parmi eux.
      On est encore des bisounours en s empêchant d envoyer une volée de 81mm sur le ou les individus localisés et àquoi servent les drones alors ?
      Bref rien ne change.

      • Maotchao dit :

        On demande toujours aux mêmes?
        Vous a t-il échappé que nous ne sommes plus une armée de conscription, que ce ne sont pas des appelés qu’on envoie au front mais des volontaires, des professionnelles.

      • Vroom dit :

        Les règles d’engagement sont très strictes , Barkhane/Sangaris n’ont aucune vocation de police , on ne tape que sur du terroristes , pas de trafiquants ou quoique ce soit d’autres.
        Donc vu d’un drone , quelle différence entre un barbu terroriste avec sa kalash et son pickup et un barbu trafiquant avec sa kalash et son pickup ? vu du ciel , aucune. Il n’y a que du renseignement au sol ou des surveillances longues durées pour s’en assurer.
        Je peux vous dire qu’il s’en pose des questions avant toute intervention armée.

        • Maotchao dit :

          Vroom
          Exactement.
          Beaucoup de personnes s’imaginent que l’ennemi est facilement identifiable depuis les airs alors que c’est très compliqué.
          Ceux qui appellent a armer les drones pour détruire les pick up dans le désert ne comprennent pas que l’on est pas capable de savoir si ces pick up sont des amis ou des ennemis, voir même civil.Comment différencier ensuite le personnel si par hasard il descend, étant donné qu’il a la même apparence qu’un chauffeur de taxi ou d’un berger?
          Certains semblent penser que les pick up sont bariolés, qu’ils ont tous un énorme canon anti-aérien sur l’arrière ou une bande d’hommes en armes qui agitent des drapeaux islamique.On est pas sur une vidéo de propagande.
          A 90%, les types sont a l’intérieur, les armes vous ne les voyez pas.
          C’est pour cela que le drone identifie et les unités au sol, interceptent.Ceux qui pensent qu’on ferait des cartons tout les jours si on avait des drones armés, sont à côtés de la réalité.
          Ah oui, si on devrait tirer sur tout ce qui bouge, j’ose imaginer les dégâts.Imaginez la société malienne s’ils apprennent que les français ont tués une famille se rendant chez eux, imaginez qu’on élimine nos alliés touaregs, je vous dis pas que les mines, on va en avoir puissance 20.
          On abat pas tout ce qui est suspect, sinon croyez moi, on ne connait pas la définition du verbe « suspecter ».
          .
          Par contre pour en revenir a votre commentaire Vroom, notre force Barkhane lutte contre toutes les bandes armés.Les trafiquants de drogues, d’armes et j’en passe sont directement liés a l’entretien des groupes terroristes et bien souvent, ils commencent par là.Ce ne sont pas des dealers de quartiers que la police doit interpeller, ce sont des individus avec des armes de guerre qui financent et entretiennent le terrorisme.
          Bel Moktar, monsieur « Marlboro », tire ce surnom du trafic de cigarettes, voyez ce qu’il est aujourd’hui.
          Non on doit lutter contre tout les trafics de cette région car le terrorisme y puisent son énergie.
          Bien que ceci ne s’inscrit pas théoriquement dans l’objectif principal de notre mission, cela reste des cibles secondaires d’importances qu’il faut également traiter dès qu’on en a l’occasion.

    • Thaurac dit :

      « Enfin, se pose la question des ROE… une anecdote : le convoi logistique détecte grâce aux drones des poseurs d’engins explosifs sur l’itinéraire du convoi. Ils sont suivi visuellement par les drones, position connue. Pourtant, bien qu’ils ne soient qu’a quelques kilomètres, l’ordre d’agir et de les intercepter ne viendra jamais. L’opportunité dans tout ca ? »
      C’est incroyable même criminel cette absence de décision….Comment pourraient ils crédibiliser
      leurs positions , je serais curieux de le savoir ?

  18. nico76 dit :

    A mes frères d’arme de l’arme du Train.

    Toutes mes condoléances à leurs proches , compagnons d’armes, familles.

  19. MP3 dit :

    Reposez en paix camarades.

  20. James dit :

    RIP
    Condoléances aux familles et proches

  21. Lagaffe dit :

    On ne pourrait pas mettre un système de rouleau de déminage sur les VAB de tête comme ceux utilisés par les américains ?
    https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS86LqXlJqA0GyY09G2-ziD_qC4N8izjorFXzndNTQIZu5CEY0b

    • Albatros dit :

      Hummm
      Pas encore assez de morts pour qu on s en préoccupe en haut lieu visiblement.
      Et puis ça doit coûter cher…plus que la vie de soldats en tous cas.

      Non on garde les bons vieux VAB dont le blindage n’arrête pas grand chose en fait. Et pour les Vbci économisons les au cas où …une 3eme guerre mondiale par exemple ou un beau défilé devant des caméras.
      Un ancien de Bosnie m avait raconté que les tireurs adverses faisaient de la dentelle dans le blindage des VAB ; certes non encore valorisés ou rénovés et que les balles ayant traversées on voyait le jour à travers tous les trous. Pas pratique quand il neige ensuite…
      Déjà qu amphibies ils prennent pas mal l eau quand on se prend à vouloir traverser un cours d eau.

      Donc chers amis patience : encore 10 ans avant qu on ne puisse les remplacer – quoique c est pas gagné puisqu ils ont inventé les Ultimas. Y a pas : on en a de la ressource quand on veut faire des économies.
      D ici là accrochez vous à vos casques et pare éclats avec des bouchons d oreilles et bonne chance à tous.

  22. vieuxmargi dit :

    Comme aurait dit le Général CAMBRONNE : M…. ou sont les engins de déminage dernier cri ???
    En Afgha ont les voyait en fin de colonne et les courageux sapeurs du génie a pieds avec la « poele à frire »
    Ou alors..  » faut pas les casser !! c’est comme pour les Ford Ranger faut utiliser les P 4 en priorité …

    Quand les politiques vont ils réagir !!! Depuis des lustres ont voit des véhicules Français au salon Eurosatory qui remplaceraient les vieux V A B et offriraient un Max de protection …et les VBCI ou sont ils ??
    Trois jeunes et courageux camarades ont payé ces manquements de leur vie ..Ca me révolte !! Ca m’énerve !!!
    Ils avaient fait des projets avant le départ avec leurs proches pour les rassurer, sur leur retour, les vacances …projets de vie…. et une bombe déposée par un lâche a mis fin à cela .

    On va vous sortir  » Ils connaissaient les risques  » le premier qui me sort ça..je le baffe !!!!
    Des moyens, des sorties « terrains » utiles .. le reste nos soldats n’en manquent pas COURAGE SOLIDARITE ….ils en ont à revendre …

    Dieu veille sur vous .. et vos proches .. Qu’il les aide dans ces moments difficiles .

  23. Bertrand Lavaux dit :

    Désolé de vous contredire mais ce n’était pas un « incident ». C’était une attaque délibérée et malheureusement elle a réussi.

  24. Chasseur dit :

    Le meilleur usage de l’argent de l’ONU c’est de faire des routes bitumées à chaque village. Creuser le bitume pour poser un IED ça se voit. Surveiller le sable et les cailloux, c’est des millions de km², peine perdue… En Afrique c’est toujours une approche combinée administrativo-économico-militaire qui est efficace, pas une simple approche tactique militaire. Depuis Lyautey et Gallieni on sait que c’est la seule approche possible.

  25. Ob dit :

    Un VAB ultima aurait il été plus protecteur ?