Selon M. Ayrault, Paris n’envisage toujours pas d’intervention militaire en Libye

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. Bismarck dit :

    Respecter l’indépendance d’un pays en guerre civile.. Et où des groupes armés font la loi

    • mustard dit :

      Une guerre civile implique en général un conflit interne dans un pays, ou des régions ou communautés de même nationalités se font la guerre. Là on est dans un cas bien différent puisque Daesh c’est une organisation issue de l’extérieur du pays, et la plupart des combattants sont étranger. On a donc plutôt à faire à un envahisseur externe (même si certains de leurs combattants sont locaux)
      A ce titre je pense qu’une intervention extérieure pourrait être justifiés, et même légale vis à vis de l’ONU. D’une part si c’est à la demande de la Libye, et d’une autre part des pays externes peuvent justifier une intervention en justifiant sa propre défense puisque Daesh est une menace mondiale.

      Je peux comprendre que le sUSA, l’UK, la France, etc ne peuvent se payer le luxe de lancer un nouveau front supplémentaire mais je pense que Daesh est encore très faible et très localisé en Libye, c’est donc maintenant qu’il faudrait les encercler et les détruire. C’est prendre un grand risque de les laisser faire et s’étendre comme ils l’ont fait en Irak et Syrie.
      J’ai vraiment l’impression que personne n’ose prendre l’initiative, attendant surement une décision américaine pour lancer le mouvement.

      • Albatros dit :

        Oui mais aucun arabe ne veut plus d intervention terrestre..merci Bush.
        Si on intervient on risque fort d avoir tous les groupes ennemis s unir contre nos soldats.
        Et Daesh est fondu dans la population = dommages collatéraux.
        La seule solution : des forces spéciales discrètes qui aident avec l aviation occidentale le général Affar à prendre le pouvoir comme cela se passe en Syrie. Lui ou un autre…
        Mais ne surtout pas y envoyer des forces conventionnelles.
        Avec une petite force locale aidée es Spetnaz de l artillerie russe de matériel moderne comme des T90 et des avions en masse Assad et Poutine sont en train de gagner.

  2. Nihilo dit :

    A ce sujet, il y a quelques temps, un contributeur (selon la juste taxonomie de M. LAGNEAU 🙂 ) expliquait que l’un des fils de M. KADHAFI était la personne qui fédèrait le plus en Lybie et était donc le mieux placé pour former un gouvernement. Il a l’inconvénient d’être l’ennemi héréditaire de la France, Royaume-Uni, et USA. Avez-vous d’autres info. à ce propos ?

    • Lagaffe dit :

      C’était un hoax d’un pseudo « Conseil suprême des tribus libyennes » bidon, publié sur des sites complotistes anti-français.
      Personne ne veut le retour des Kadhafi : Saadi Kadhafi est en prison et Seif al-Islam Kadhafi est toujours prisonnier d’une milice de l’ouest du pays. La CPI les réclame tous les deux.

  3. tschok dit :

    C’est dommage d’exclure l’intervention au sol parce que la Libye est un grand pays méditerranéen du Maghreb façon « tranche napolitaine » (une bande littorale, puis le bled et après le désert) qu’on peut maîtriser avec peu d’hommes, du moment qu’ils sont mobiles, bien armés et motivés.
    .
    Les djihadistes l’ont compris et exercent leur capacité de nuisance disproportionnée.
    .
    Et en plus, c’est juste en face. Par rapport à la route des Balkans, qui passe par la Hongrie, pays de naissance de Saint-Martin, évêque de Tours, les tampons s’accumulent entre les migrants et nous, donc entre nos peurs et le risque terroriste perçu. Tandis que là, c’est du quasi-direct: il y a juste une petite île italienne entre eux et nous. Et après, c’est Schengen (Clavier va encore regretter qu’on ai sauvé des migrants de la noyade, je le sens).
    .
    Mais peut-être que notre ministre des affaires étranges, voire bizarres, mais qui nous sont étrangères, tente de poser la Libye comme un pays qui n’aurait qu’une devanture sur la Méditerranée, avec l’espace Schengen pour embonpoint, en laissant soigneusement de côté sa profondeur saharienne, donc sa construction en tranche napolitaine.
    .
    Auquel cas, l’idée serait de dire qu’on n’intervient pas en devanture, mais dans la profondeur du champ. Ce en quoi un truc comme le Patroller de Sagem serait aussi adapté que les quads des Hussards au théâtre dont on ne parle pas. Mais l’idée de passer par la porte de derrière me plait assez, je dois dire.

  4. Robert dit :

    Les réservistes ne sont pas encore entraînés, les commandes de matériel pas encore prêts à servir, les nouveaux crédits pas encore disponibles ?
    Pourtant, le chef d’état major idéal, lui est prêt, BHL, le guerrier de Sarajevo !

  5. Maotchao dit :

    Quoi qu’on en pense, le passage en force du gouvernement créer via l’ONU fonctionne.
    Il y a 3 semaines on disait qu’on ne sait pas comment qu’il peut diriger, d’autant qu’il était « extérieur » de la Libye.
    Puis le voilà qu’il débarque dans la capitale, qu’il obtient du soutien de plusieurs responsables, que le gouvernement non reconnu de Tripoli a céder son pouvoir, même si son chef y reste opposé (ce dernier a clairement été abandonné par ses anciens adeptes qui cherchent a éviter de se retrouver sur la touche).De nombreuses villes, mais aussi la société nationale de production pétrolière est derrière lui.L’ensemble du monde le soutient, veulent lui donner une crédibilité diplomatique en rouvrant des ambassades.
    Bref l’éviction du gouvernement précédemment installé a Tripoli a réussit, même si tout ne se fait pas en un jour.
    .
    Désormais il faut le renforcer et surtout enlever l’idée que si ce gouvernement dispose des pleins pouvoirs, cela sera la porte d’entrée d’une intervention militaire occidentale.
    Dons la France joue l’apaisement, pour que le gouvernement de Tobrouk entre dans la danse et cesse de s’y opposer.Mais dans le fond, la tournure du discours a changé, mais le fond reste le même.
    Le message reste: nous n’interviendrons pas en dehors d’une demande d’un gouvernement accepté par la majorité des partis de Libye »
    On veut un pouvoir central fort, qu’on soutiendra pour éviter que des milices ne viennent le perturber et le remettre en cause.Mais il ne faut pas se leurrer, notre soutien s’accompagne de certaines exigences, c’est normal, pour nous il convient de frapper daesh (avec une lutte profonde contre les autres groupes) et de casser le flux des migrants.
    On achètera en priorité leur pétrole pour financer leur budget.L’extraction ne coûte pas cher la bas et pourra très bien faire redémarrer le pays, même si le faible prix du baril ne va pas l’enrichir.

    • Dudule dit :

      Comme quoi, parfois, pour débloquer une situation rien ne vaut une bonne grosse paire de c…
      J’ai également été fasciné par cet-homme qui a débarqué au milieu de ses opposants pour imposer son rôle. Il doit avoir une personnalité assez charismatique je présume.

  6. Wrecker47 dit :

    Un travail à la portée de l’OTAN …Sous réserve que toutes les nations qui en font partie y aillent !
    La France ne peut pas toute faire seule , »mourir pour Tripoli « c’est pas au programme!

  7. Eric38 dit :

    ACH! Das bon vieux Jean-Marc is back! Comme le vraiment trop cool et chouette nouveau Volkswagen Combi 😎 !
    .
    Sinon, comme toujours, dans ce genre d’affaire il y a le côté scène et le côté coulisses. Une bonne chose selon moi.
    Et pour ce qui est des clandestins, qui abusés par des réseaux escroc-mafieux de passeurs tentent de venir en Union Européenne où il n’ont aucun avenir pour l’écrasante majorité, la solution est de déployer au plus près des côtes libyennes une flottille de nombreux petits navires type garde côtes et de systématiquement après interceptions les ramener sur les plages libyennes (tactique navale du run fast and…go fast too 🙂 ) .
    .
    Il ne faut donc pas trop s’étonner voire s’indigner, de l’euroscepticisme ambiant lorsque l’on constate, hélas pour cette belle idée européenne, les intellectuellement mollusques de Bruxelles..! 🙁 etc. etc.

    • jean pierre dit :

      aucun avenir ?

      l’allemagne prévoie de les payer 1 euro de l’heure pour des travaux sans qualification en plus du pécule qu’ils reçoivent.. Les « techniciens de surface » de souche ont du souci à se faire…

      dans les postes françaises les migrants font la queue pour qu’on leur ouvre un livret d’épargne et qu’on leur fournisse une CB avec……..

      Comment on dit ?.. Ah oui! vive la France…….

  8. un mec dit :

    Si j étais le roi du monde, je ferai le D-DAY sur Syrtre, je remonterai du sud vers le nord jusqu a Syrtre, mes alliés arriveraient de l Ouest et de l Est, destruction de l ‘EI en Libye terminus.

    Mais je suis un paysans alors je regarde daesh se renforcer en Libye, et j attends les prochains attentats en France.
    pauvres de nous.