Haut-lieu de la résistance arménienne face aux Perses au IIIe siècle, le Nagorny-Karabakh, territoire montagneux et difficile de 11.500 km2, a une histoire tumultueuse. Au début du XIXe siècle, il passa sous contrôle russe. Puis, en 1868, son admninistration fut confiée au gouvernement d’Elisavetpol, qui correspondait alors à l’ouest de l’Azerbaïdjan et à une partie