Le Pentagone lance un programme de recherche sur les « textiles intelligents »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Erwann dit :

    J’ai un téléphone intelligent, ca me suffit.

  2. Sissi dit :

    impressionnant

  3. Jm dit :

    L’Armée Française a déjà des difficultés à fournir des tenues correctes à tout le monde, alors, avec ce niveau de technologie ………

    • Orion dit :

      Je pense que c’est surtout destiné aux FS pour le moment.

      Si ca semble intéressant c’est beaucoup trop cher pour une fabrication grande échelle. (Surtout que la technologie dans ce domaine est amené a évolué assez vite comme on peut le voir avec les camouflages optique dernièrement)

  4. Wrecker47 dit :

    Avoir déjà quelque chose à se mettre sur le dos ,quand arrivent les intempéries ou le vent d’oû qu’il vienne est un luxe ,dans nos armées !
    Le soldat français ressemble de plus en plus au soldat US …Et pour cause !…
    Les progrès aidant ,ils deviendront de plus en plus adaptés à l’environnement en changeant de couleur façon caméléon … on y vient !…Pour le reste on y est pas encore!Peut-être que la firme Hugo Boss va reprendre du service après être restée depuis la 2°GM …. longtemps la première fabrique de vêtements de l’armée Allemande!

  5. Jean dit :

    Les américains arrivent à avoir un investissement pour garantir leur avancée technologique que pensez vous si on leur propose LOUVOIS comme une bombe logique ?

  6. Saint Eloi dit :

    Et nous on a même pas assez de treillis ou alors 5 versions et toujours le casque F1
    Les dernières recrues que j ai vu arriver n avaient pas pus avoir de chaussures noires et pas de casque ! Lol

    • Eric38 dit :

      La TDF (tenue terre de France dont les chaussures noires) est-elle vraiment indispensable?
      .
      Treillis rangers en saison froide et short chemisette patauguasses (ou équivalent) en saison chaude suffisent (hors OPIN et OPEX) pour la très grande majorité de notre Armée de Terre, non?
      >>> économies.

  7. Daniel BESSON dit :

    Le pôle textile de la région Lyonnaise qui a conçu et fabriqué la combinaison des pilotes du Rafale est parfaitement capable de relever ce genre de défis .
    Cette combinaison est exposée au Musée des Tissus de Lyon , qui a failli fermer ses portes , dans le cadre de l’exposition temporaire LeGénie 2.0
    http://www.mtmad.fr/fr/Pages/TopNavigation/EXPOSITION_ET_ACTUALITES/MT-EXPOSITIONS_TEMPORAIRES/expos/genie-2-0.aspx

    • laurent dit :

      Tout à fait, la France dispose de nombreux savoir-faire de compétences mais ce sont les financements qui ne suivent pas

  8. PK dit :

    Ce n’est pas qu’on ne soit pas capable : la preuve, je bosse sur un capteur qui va révolutionner ce genre de chose sur le domaine de la physiologie et je peux vous assurer qu’on a des années d’avance sur les Américains…
    .
    C’est juste qu’on a des politiciens qui ont une vision à ras des pâquerettes et alors qu’on pourrait prendre 10 ans d’avance sur les Américains en l’occurrence, on va prendre 10 ans de retard…
    .
    Si vis pacem et bien donne des sous… pardon, para bellum (c’est un synonyme).

  9. brun loutre dit :

    Ils sont quand même fortiche les américains! Pas forcément plus fort que nous dans ces technologies par ailleurs étonnantes et impressionnantes, mais surtout dans l’approche qu’ils ont: tout, absolument tout, est utilisé pour prendre l’avantage, même le treillis ou les chaussures. Tandis que la France qui a pourtant des savoir faire comparables aux américains, préfère laisser ce genre de réflexion au privé et développe le concept de « juste suffisance », de « capacités différenciées », faute de volonté de faire plus.

    Résultat: on trouve du meilleur matos au « Vieux campeur » voire chez Decathlon! Quant au treillis qui change de couleur, c’est pas pour demain!

    • mich dit :

      Si on compare les programmes felin et land warrior ,vous croyez vraiment que votre pays est à la ramasse dans l’approche qu’il a ?moi je dirai que c’est plutôt similaire (en bien comme en mal ).

  10. Thaurac dit :

    Accéléromètre, gps, …tout ça est déjà miniaturisé pour un smartphone, avec des tas d’autres choses, tension, pouls, empreinte, capteur pour glycémie…donc je pense que ma miniaturisation est déjà là, il suffira de l’intégrer sous forme de circuit électronique dans les vêtements qui pourront faire office de batterie..
    Il y a déjà les vêtements qui incorporent des produits pour mycoses, l’hygiène, …c’est la suite logique de l’évolution.
    Je pensais depuis longtemps, à un vêtement assez adapté au corps avec des doubles renforts étanches aux points de compressions et un système qui fait, quand tirant un fil à un endroit (aine par exemple ) cette partie se gonfle à peu près comme un ballon pour faire compression (pas garrot) sauvant la vie d’un soldat ..

  11. Caton dit :

    Combien d’armées au monde pourront se payer ce genre de gadgets ? Très peu, voire aucune. D’autant qu’il s’agit pour le moment de recherches. De tels textiles intelligents existent concrètement depuis une vingtaine d’années pour diverses applications civiles. Rien d’étonnant à ce que l’armée s’en préoccupe. D’ici à ce que les Marines soient dotés de caleçons réfrigérants, de l’eau aura coulé sous les ponts.

  12. mich dit :

    Encore des technologie ou la barrière ne semble pas trop importante entre le monde civil est militaire et à notre porté,reste a savoir combien elles seront facturé à un budget de la défense qui parfois sert de vache à lait dans notre pays .

  13. Lagaffe dit :

    Il n’y a pas que les textiles qu’ils veulent rendre intelligents !
    http://www.45enord.ca/2016/04/la-nouvelles-arme-americaine-des-soldats-a-lintelligence-augmentee/

  14. v dit :

    ils devraient commencer par nous donner des bonnets , ça nous rendraient plus intelligent en hiver!!!!

  15. billou dit :

    enfin entre des gars en tong et des gars avec 40kg de matos on a vu les gagnants..

    on les superbe pompe dernier cris dont les semellle se décollaient a cause de la chaleur en afrique : évènement climatique assez rare il est vrai la chaleur ..

  16. Chasseur dit :

    C’est assez triste de voir que la France dispose de toutes les technologies et savoir-faire nécessaires, notamment dans les bassins industriels textiles traditionnels toujours très en pointe comme Rhône Alpes, alors que les treillis de l’AT viennent d’Espagne (ceux qui se délavaient au bout de 3 lavages …) et maintenant de Bulgarie. Je n’ai rien contre l’économie bulgare, mais pourquoi aller chercher aussi loin ce qu’on a sous la main, et de grande qualité en plus ?

  17. Nihilo dit :

    La vache !
    Que ces commentaires sont pessimistes, affligeants, et populistes ! (A part quelques uns comme ceux de KF, mich, et Daniel BESSON par exemple. )
    Si tout est nul, si avant c’était mieux, si bientôt ce sera pis alors suicidez-vous, mettez fin à vos souffrances.
    Ces commentaires sont typiques de la particularité française : on a besoin de personne pour se flageller. C’est nous qui le faisons le mieux. C’est quand les autres le font qu’on reprend du courage. Le Rafale, c’est nul, il est cher, il vole trop vite, il ferait mieux d’être bon dans un domaine plutôt que d’être omnirôle. Mais si quelqu’un dit que c’est normal qu’on lui ait préféré le Grippen … !
    La recherche sur les textiles intelligents c’est très bien. Il n’y a qu’en recherchant, en investigant, qu’on saura si c’est intéressant ou non et sous quelles conditions. Il y aura forcément de l’intérêt de la part du civil, sûrement même que le civil a déjà des pistes tant en solution qu’en applications.
    Ces textiles, s’ils sont militairement intéressants, seront d’abord utilisés avec parcimonie évidemment, pour les forces spéciales et / ou pour des opérations particulières. Ils seront chers au départ.
    Ce qui est le plus à la traîne en France c’est le moral ! Alors n’en rajoutez pas merci.

  18. thettof dit :

    A part le coût, une volonté politique ou militaire, pourquoi un gouffre technique entre le matos civil (vêtements, chaussures, sacs, tente etc…) et militaire ?
    Etre rustique etc ok mais c’est mieux avec du bon matos ! On a l’impression que plus on galère (marche, « rallye », tenir, etc…) plus « nos grands chefs » sont content ! Un chef « chibani » en 95 me vanté la rusticité de notre armée de Terre par rapport aux ricains avec pleins d’anecdotes….ouais il dormait dans la station FH en manœuvre ! En 2015 on sortait encore les canadiennes (n’ont plus que le nom) face aux engagés avec des quechuas vertes ! A croire que le capitaine qui n’avait pas connu le SM était nostalgique, idem au niveau de la façon de travailler on préfère bosser avec les actifs (ca pourrait faire un sujet!) ! Rusticité = 20 pax en fmir retour 1 an après reste 1 ou 2 qui s’engage donc perte de bon élément en UIR (+ perte de 20 paco) merci de vos réponses.

  19. Thaurac dit :

    Je pense que les textiles « médicaux » seraient les plus intéressants et vitaux pour les soldats.
    En parlant de nouveautés pour l’urgence des soins au combat
    https://youtu.be/Cif-o4V-2wA
    Et une autre technique est explorée aussi avec des nanos particules, même effet