Une attaque contre l’EUTM Mali a été repoussée à Bamako

eutm-mali-20160322Les hommes armés qui ont attaqué, le 21 mars, aux environs de 18h30 (heure locale) le quartier général de l’EUTM Mali, la mission de formation menée par l’Union européenne au profit des forces armées maliennes (FAMa), n’avaient aucune chance d’arriver à leurs fins étant donné les mesures prises pour la protection du site. Toutefois, leur action a une portée médiatique et c’est probablement le but qui était recherché.

Situé dans le quartier ACI 2000, à deux pas de l’hôtel Radisson Blu, objet d’un attentat meutrier revendiqué en novembre par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), le QG de l’EUTM Mali a donc été attaque par un nombre inconnu d’assaillants, une source ayant toutefois évoqué l’implication de quatre hommes armés, dont, semble-t-il, un « sniper ».

« Les assaillants ont essayé de forcer l’entrée et les gardes postés à l’entrée ont ouvert le feu. Un assaillant a été tué. La fusillade s’est poursuivie pendant plusieurs minutes », a affirmé un témoin. Ce qui a été officiellement confirmé, plus tard, par l’EUTM Mali.

Aujourd’hui le QG de l' #EUTM #Mali a été attaqué. Personne n'a été blessé et aucun dommage n'a été occasionné….

Posté par EUTM Mali sur lundi 21 mars 2016

« Les militaires de l’EUTM et les gardes qui assurent la protection du bâtiment ont immédiatement riposté. Un des assaillants a été abattu », a également affirmé  Salif Traoré, le ministre malien de la Sécurité interieure.

Aucun militaire européen n’a été touché lors de cette attaque et les assaillants n’ont pas réussi à pénétrer à l’intérieur du bâtiment.

Suite à cette tentative d’attaque, les FAMa sont intervenues pour sécuriser les environs du QG de la mission européenne. Trois véhicules bindés de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) ont aussi été vus sur les lieux.

« Deux suspects ont été interpellés. Ils sont en train d’être interrogés. Les opérations [de ratissage] continuent sur le terrain », a indiqué, plus tard, M. Traoré.

Lancée en février 2013 et actuellement commandée par le général allemand Franz Xaver Pfrengle, EUTM Mali compte 580 militaires originaires de 23 pays membres de l’UE, dont 200 instructeurs et 20 conseillers (le reste des effectifs se répartissant entre l’état-major, le pôle médical et la Force Protection). La formation des soldats maliens se déroule au camp de Koulikoro, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Bamako.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Alpha

    • de Thaurac

  2. de Abu Bakr AlBigDaddy

  3. de Clavier

    • de Zayus

  4. de Renemachin

  5. de cipal