Attaque du complexe hôtelier de Grand-Bassam, près d’Abidjan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

76 contributions

  1. Haoussa du Niger dit :

    Burkina c’est fait
    Cote d’ivoire c’est fait
    En préparation : le Sénégal
    Le bordel que vous avez semé en Libye puis au Mali a des conséquences
    La belle vie pour vos migrants économiques dans ces régions d’Afrique est révolue

    • cipal dit :

      toujours aussi stupide dans vos propos !

    • fraisedesbois dit :

      « …Le bordel que vous avez semé en Libye puis au Mali a des conséquences… »
      ————————————
      Ce n’est pas la France qui a crée le terrorisme (local: GIA, par exemple), ni le djihadisme (international: AQ, OEI, par exemple).
      Ce n’est pas la France qui prescrit à Allah d’envoyer les plus bas de plafond parmi ses ouailles se faire péter dans les hôtels.

      • Daniel BESSON dit :

        Malheureusement c’est bien  » la France  » qui depuis au moins 130 ans  » pacifie  » ou essaye de pacifier la région des  » Mahométans  » , qui veut faire cohabiter les animistes qu’elle a christianisé avec ces Mahométans au sein de structures étatiques artificielles .
        Je vous prie de vous reporter aux couvertures de  » Le Petit Journal illustré  » .
        Pour le reste ce qui est fait est fait , c’est persévérer dans une politique sans issue qui est criminel !

      • L'africain dit :

        « Ce n’est pas la France qui a crée le terrorisme (local: GIA, par exemple)… »
        Suis pas aussi certain. Si la france n’avait pas occupé l’algérie « francaise » on n’en serait pas là ou pas de cette ampleur!

        S les russes n’avaient pas occupé l’afghanistan, on en serait pas là pour al qaida!

        Arretons cette hypocrisie, tous ces problémes sont issus indirectement de l’impérialisme ou du colonialisme et de la loi du plus fort sur les plus faibles.

        • cipal dit :

          ben voyons !
          trop facile de rejeter sur la France vos luttes tribales, en fait nous devrions boucler à double tour nos frontières face à l’immigration africaine et vous laisser vous démerder entre vous !

        • Affreux Jojo dit :

          Il y a une autre façon de voir les choses. Ne pas toujours compter sur l’homme blanc pour vous torcher les fesses les gars. Et toujours trouver des bonnes raisons extérieures à vous pour vivre dans le déni de votre nullité crasse. Parce que ça pas durer et on va être obligé de revenir vous coloniser.

        • Romulus dit :

          Vous pensez que l’Afrique était en paix avant le colonialisme ? La plupart des peuples étaient en guerre contre leur voisins, il y a eu des empires, des annexions de territoires des populations complètes réduitent en esclavage.
          Donc rien de neuf sous le soleil… et vous voyez que la théorie du colonialisme cause de tous les maux ne tient pas…

        • Caton dit :

          Et si ma tante en avait, etc…
          Pendant qu’on en est aux idioties, on peut aussi prétendre que tout le mal provient de Christophe Colomb : s’il n’avait découvert l’Amérique, les Américains ne seraient la première puissance économique et militaire mondiale. CQFD.
          Si les occidentaux ont une part de responsabilité dans certains conflits, très variable selon les cas, le fanatisme religieux n’est pas de leur fait depuis plusieurs siècles.

        • fraisedesbois dit :

          « …et de la loi du plus fort sur les plus faibles. »
          ________________
          Vous en connaissez une autre?
          .
          « SI » la France n’avait pas… (colonisé l’Algérie): ça s’appelle une uchronie. C’est à dire une fiction. C’est tout sauf un ar-gu-ment. Moins encore une preuve. C’est bidon, quoi.
          Et de toutes façons c’est pas par repentance qu’on baisera Aqmi/OEI.
          .
          Questions:
          – Ceux qui ont intérêt à sa diffusion, ont-ils besoin de la France pour propager leur vision (Salafiste) de l’Islam?
          – Ceux qui aiment se proclamer « Califes » apprécient-ils de se prendre des GBU françaises sur le coin de la tronche?
          .
          Pour ce qui concerne l' »artificialité » des frontières issues des décolonisations, soit:
          Demandons (au hasard) aux algériens s’ils accepteraient de redessiner les leurs. Leur grand sud, par exemple.
          .
          Allo RC?

        • Robert dit :

          L’africain,
          L’islam et les africains n’ont pas de problèmes internes qui les poussent à les régler par la violence ?
          Comment on dit bisounours en africain ?

        • jean pierre dit :

          euh!! il faut reprendre un peu l’histoire de l’algérie…

          Aït ahmed: « l’algérie était un paradis du temps des français »

          • Robert dit :

            « chasser les pieds-noirs a été plus qu’un crime, une faute car notre chère patrie a perdu son identité sociale ». Il ajoutait : « N’oublions pas que les religions, les cultures juives et chrétiennes se trouvaient en Afrique bien avant les arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd’hui hégémonistes. Avec les pieds-noirs et leur dynamisme – je dis bien les pieds-noirs et non les Français -, l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine méditerranéenne. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques et stratégiques. Il y a eu envers les pieds-noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens ». « Du temps de la France, l’Algérie, c’était le paradis ! ».
            Ait Ahmed

            « Si j’avais découvert la nation algérienne, je serais nationaliste et je n’en rougirais pas comme d’un crime. Les hommes morts pour l’idéal patriotique sont journellement honorés et respectés. Ma vie ne vaut pas plus que la leur. Et cependant je ne mourrai pas pour la patrie algérienne parce que cette patrie n’existe pas. Je ne l’ai pas découverte. J’ai interrogé les vivants et les morts, j’ai visité les cimetières, personne ne m’en a parlé [ … ]. On ne bâtit pas sur le vent. »
            Ferhat Abbas

          • Alpha dit :

            C’est bien pourquoi, dès 1830, beaucoup de français ont émigrés vers là bas … Pays de lait et de miel… Ca a bien changé depuis ….

    • Robert dit :

      Dites-nous, grand marabout, pensez-vous que la belle vie pour vos migrants économiques dans nos régions d’Europe soit prochainement menacée au point qu’ils décident de rentrer chez eux afin de s’occuper de leur pays à notre place ?
      Chacun chez soi et bakchichs et arbres à palabre seront bien gardés, n ‘est-ce que vous, phare de la pensée, nous suggérez délicatement ?
      L’exemple, tout est dans l’exemple !

    • Thaurac dit :

      C’est facile comme réponse.
      Je pourrais aussi dire vous avez voulu l’islam comme religion d’amour et de paix, maintenant demerdez vous!

      • Robert dit :

        Choisir l’islam, c’est un bien grand mot !
        Ils subissent, certains adhèrent, mais le plus grand nombre suit et transmet par obligation.
        Ce n’est pas sur une adhésion de l’intelligence que comptent les islamistes mais sur la peur et la revanche qui visent beaucoup plus bas.

    • lym dit :

      Ce cancer s’étends en réalité sur une bande centrale des confins de l’Afghanistan, un peu vers l’est, surtout vers l’ouest ou il arrive commence à buter en Afrique sur l’océan atlantique. Le problème est donc plus global.
      Il profite aussi d’une islamisation qui, particulièrement en Afrique, est indéniable et a d’ailleurs étendu la désertification (un mouton fait une bonne tondeuse) bien avant qu’on ne parle de réchauffement et causé bien des problèmes auxquels certains ont apporté des réponses spirituelles intéressées emballant la machine à assujettir a un dieu.
      A la limite, le méchant colonisateur occidental il avait construit des écoles/dispensaires/infrastructures, parfois les seules encore présentes. Le chinois au milieu compte désormais les points et ne fait que ce qui permet de transporter ce qui l’intéresse d’exporter vers un port! Joli gain au change, non?

      • Caton dit :

        Ne parlez pas d’école à un musulman intégriste : c’est le repaire de Satan ! C’est de là que vient le mal.

    • Contractor dit :

      N’oubliez pas d’y ajouter les responsabilités de vos gouvernements majoritairement pourris tels que corruption, stigmatisation des minorités ethniques, arrangements des Constitutions, avantages donne au clan, gestion du pays comme on gère un village etc… Si il n’y avait pas des politiciens véreux chez vous, jamais les multinationales n’auraient les marches. Alors oui, la colonisation a encore de beaux jours devant elle, mais simplement parce que cela vos gouvernants sont des profiteurs qui se moquent de leurs peuples.
      Et puis, en tant que Nigérien, regardez donc les élections dans votre pays et dites moi si rien ne vous choque. En tant qu’Haoussa, rejoignez donc vos frères en Sambissa ou dans le Sahel plutôt que de vous pervertir avec un objet Haram.

    • Affreux Jojo dit :

      Le bordel, pour l'(instant c’est vous. Incapables de vivre de façon ordonnée sans un dictateur fou. Sinon, c’est le bordel.

    • Alpha dit :

      @ Haoussa du Niger
      « La belle vie pour vos migrants économiques dans ces régions d’Afrique est révolue »
      vous auriez pu ajouter à votre phrase : … « alors qu’ils font travailler les populations autochtones, qu’ils les aident à se soigner, s’éduquer, se défendre, etc ….. » 😉
      Et pour le reste, force est de constater que depuis la nuit des temps, l’Afrique n’a pas eu besoin des occidentaux et de la France en particulier, pour connaitre le bordel et les massacres … Je dirais même que vous excellez dans l’horreur …

    • Zayus dit :

      @Haoussa du Niger:
      .
      « En préparation : le Sénégal »
      .
      Le Sénégal est déjà depuis longtemps une cible prioritaire pour AQMI, mais toutes les tentatives d’attentat se sont visiblement traduites par des échecs.
      Le premier état de la région a subir les attentats islamistes reste l’Algérie et ce fut bien avant le « printemps arabe » et la chasse d’eau tirée sur le guignol Kadhafi.

  2. Kouak dit :

    Bamako, Ouagadoudou, maintenant la Côte d’Ivoire…

    Faudra leur dire que les méchants mécréants européens, c’est dans l’autre direction.

    • Raymond-Constant Yao dit :

      La délégation de l’ambassade américaine était la cible principale. À défaut celles de l’hôtel ont pu remplir leur tableau de chasse. Les fuyards sont dans la capitale. La terreur s’est installé en Côte d’ivoire. Je n’irai pas en cours ni au boulot par ce que mon gouvernement a eu la main forcée de se mêler des trucs de grands… Résultats des pertes humaines… Hollande tu passes pleurer chez nous quand au fait ?

      • Robert dit :

        Raymond,
        Quand on aura réussi à le virer, et vous pourrez le garder autant que vous voudrez !

      • dauvin dit :

        Hollande il n’en a rien à branler, il envoie valls et cazevide.

      • Contractor dit :

        C’est surtout parce que l’ethnicisme existe avec son cortège d’inégalités que les djihadistes progressent. Encore faut-il vouloir le reconnaître. Il est tellement plus facile de rejeter la faute sur les autres. C’est cette mentalité d’assiste qui fait que l’Afrique de l’Ouest ne progresse pas ou peu.

        • ivoirienmaitou dit :

          On a va pas pleurer sur ça comme vous le dites, notre ethnicisme (par ce que monsieur sait qu’on se tape toujours dessus entre nous sans que vous interveniez) nous a rôdé au conflit. On a même pas senti cette attaque contrairement à certains qui continuent de pleurer. La preuve les FDS n’ont pas eu besoin de vous pour venir à bout décès salauds donc arrête tes clichés

          • Contractor dit :

            Cher Ivoirien, le problème n’est pas de savoir si vos FDS sont capables ou non, la réalité est que ces groupes trouvent des recrues du fait de la mauvaise gouvernance qui existe dans la majorité des pays de la zone. Et cela est de la responsabilité commune des pays et de personne d’autre.

      • LLH dit :

        « La terreur s’est installé en Côte d’ivoire. »…

        Faut vous calmer là, à Abidjan aujourd’hui lundi, c’était « business as usual ». A peine un peu plus de discipline des vigiles dans les aires supposées protégées. Les restaurants ne sont pas vide. Les gens travaillent. Etc.

  3. Pythagore dit :

    « hypothèse djihadiste », « si la piste djihadiste est confirmée »…
    vous en connaissez d’autres des groupes qui tirent à la kalash en criant « allah abkar »?
    On se tortille bien du cul . Ce sont toujours et encore les mêmes qui sèment la mort au nom de leur islam. Un Rouilland y verra là de « courageux soldats »

    • Thaurac dit :

      Oui, le politiquement correct ( appliqué aussi aux articles journalistiques) commence à nous gonfler! les choses ont un nom, il faut les appeler tel quel..

  4. lechavenois dit :

    Le Pdt Ouattara avait, il y a quelques mois, demandé à Ban Ki-moon de faire différer le départ des forces de l’ONUCI prévu théoriquement en 2017. Il avait fait part à cette occasion, de son inquiétude face à un probale attentat sur Abidjan. Le pays en état d’alerte depuis Bamako et Ouaga, n’a pu hélas, anticiper…
    Quel sera la prochain pays africain à subir ces attaques ?….

    • Bismarck dit :

      Sénégal
      Très probablement

    • MP3 dit :

      Anticiper…
      La mouvance djihadiste est un cancer mondial qui continuera de cibler sans relâche ses ennemis, cette guerre d’un nouveau genre sera une guerre longue, tous les pays concernés doivent se préparer en conséquence, en renforçant leurs postures de sécurité et de défense notamment.
      Cela ne permettra sans doute pas d’éviter complètement les attaques, mais cela réduira assurément leur fréquence et surtout leur gravité (cf Paris où 130 personnes ont été tuées en quelques heures à peine).
      La mondialisation a ouvert des boulevards à nos ennemis, il faut colmater les brèches de toute urgence.

      • traoré dit :

        je ne comprend comment des pays si puissant comme la france et les usa, sont incpabels de localiser et détruire un bel moktar ???

        • Affreux Jojo dit :

          Parce qu’il est réfugié dans els « zones grises » de l’Algérie. Et que ce serait mal vécu par les Algériens si on allait le zigouiller dans leur espace souverain. Et puis… Il doit aussi leur servir un peu… Aux Algériens.

          • Reality Check dit :

            MBM est parti du Mali pour s’installer en Libye via le Niger a la suite de Serval.
            De bonne source US et Algérienne il n’est plus, selon toute vraisemblance, depuis le raid américain le visant.
            Tactiquement son élimination et celle d’Abu Zeid sont les seules bonnes nouvelles issues de Serval.
            Stratégiquement, notre propre expérience de guerre sans merci contre le terrorisme nous a appris que couper la tête d’un GAT ne résout pas le problème.
            Cyniquement, il vaut mieux garder l’encadrement qu’on connait pour annihiler le GAT, plutôt que de couper la tête du GAT pour le voir resurgir ailleurs sous une forme que nous ne connaissons pas.
            Notre expérience des années 90 nous a appris a faire des arbitrages avec le temps long dans le viseur.

  5. Cercle d’influence et cercle de préoccupation…
    De l’entretien de la violence pour susciter la peur et le doute. De quoi paralyser une civilisation.
    Saurons-nous réagir à ce type de menaces?

  6. Daniel BESSON dit :

    Il est temps de solder une fois pour toutes le géoconstructivisme colonial républicain Français et l’interventionnisme de MM. Sarkozy et Hollande en démenbrant la Côte d’Ivoire , le Mali et la République Centrafricaine selon des critères ethniques et religieux !
    L’Europe a acté la faillite de la Yougo-slavie , de la Tchéco-slovaquie et de l’ URSS alors pourquoi soutenir le  » vivre ensemble  » dans les états créés parfois au nom de la rivalité entre des ministères Français ?
    Le géopolitologue Camerounais Ebenezer Kotto Essome dans les numéros 730 à 735 du mensuel Science & Vie parus en 1978. a publié des articles qui montrent la carte des  » conflits gelés  » par la guerre froide de la période poste-coloniale
    La Cote d’Ivoire c’est un état créé uniquement par la pénétration perpendiculaire à la côte en réunissant des ethnies séparées par des aires naturelles . Les  » Mahométans  » , pardon les Musulmans , n’avaient pas de contact avec la bande cotière . Cet  » état  » a été construit sur deux aires naturelles et ethno-culturelles différentes qui n’ont jamais été réunies au cours de l’histoire avant la création Française .
    Le Mali c’est un état créé à la suite de la rivalité entre le Ministère de l’Intérieur et le Ministère des Colonies .
    Soutenir l’intégrité territoriale de ces états c’est la guerre assurée pour des décennies encore , une guerre qui dure depuis parfois 120 à 150 ans .
    Mais peut-être c’est ce que l’on recherche ?

    • Daniel BESSON dit :

      Pour être plus précis sur mon intervention :
       » Les tout premiers musulmans à venir s’établir à Abidjan avaient suivi les pionniers Européens qui avaient recruté des Sénégalais et des Soudanais pour servir respectivement de cadres subalternes et de manœuvres sur les divers chantiers dont celui du chemin de fer  »
      Source : Islam , histoire et modernité en Côte d’Ivoire – Marie MIRAN – KARTHALA p°74
      Nous sommes vers 1904 , c’est dire juste deux ans avant que le patronat Marseillais ne fasse venir des Kabyles à Marseille pour briser la grêve des ouvriers Italiens .
      L’immigration – à Abidjan comme à Marseille – est un suicide historique !

      • Zayus dit :

        @Daniel BESSON:
        .
        Ce n’est pas si les ex Tchécoslovaquie et surtout Yougoslavie furent des exemples de faillite, qu’il n’existe pas inversement en Europe de nombreux exemples d’états multi-ethniques à commencer par la France; de la Bretagne à la Corse en passant par l’Alsace et le Pays Basque.
        .
        Donc à partir de ce constat, d’ailleurs aussi bien en Europe que sur tous les continents, difficile de dire pourquoi un état multi-ethnique serait par définition, seulement inconcevable en Afrique.
        .
        Les différentes colonisations ont effectivement conduit à des mariages forcés, mais l’Afrique à l’échelle du continent connaissait depuis déjà la plus haute antiquité des empires autochtones qui auront dominé et assujettis de nombreux peuples et ethnies avant la colonisation européenne entamée à la fin du XVe siècle et parachevée aux XIX/XXe siècles.
        .
        De fait les conflits inter-ethniques existaient bien avant l’établissement des premiers comptoirs occidentaux en Afrique. Et un système colonial pour être pérenne à un moindre cout s’appuiera toujours sur les divisions locales. Sinon, jamais les européens n’auraient eu les ressources humaines pour dominer le monde.
        .
        Les européens n’ont fait que profiter des rivalités ethniques intrinsèques des pays qu’ils ont colonisé aussi bien en Afrique qu’ailleurs.
        Et les exemples sont nombreux de pays colonisés aux populations divisées qui se sont relevées et unies.
        .
        Entendez qu’il est dans nombreux cas concrètement impossible de créer un état par ethnie tel que vous sous-entendez. Car certaines ethnies occupent des territoires discontinus constituant un ensemble qui ressemble plutôt à une constellation dispersée qu’à un territoire homogène.
        Et cet aspect n’est pas à relier au phénomène colonial quand il s’agit de d’ethnies issues de cultures nomades (nombreuses en Afrique) pour lesquelles la notion de territoire et de frontières sont très secondaires.
        .
        Les musulmans en Côte d’Ivoire, dont le territoire traditionnel est au nord, ont certes pu profiter de la colonisation pour arriver au sud pays, mais ce brassage que vous soulignez ne suffit pas à lui seul pour expliquer le drame de cet attentat près d’Abidjan.
        .
        La Côte d’Ivoire a bien été traversée par des tentions qui prenaient une co-notation ethnique opposant musulmans et chrétiens, mais observons que la France aura plutôt veillé à l’intégrité du pays en protégeant les musulmans ivoiriens de la colère nationalistes du sud.
        .
        Si comme vous tentez de le démontrer ici, la cause de cet attentat serait une réaction violente à l’influence de la France en Côte d’Ivoire, ce devrait plutôt se faire logiquement sous la forme de partisans frustrés de Bagbo qui iraient mitrailler des musulmans, réunis par exemple dans une mosquée à Abidjan.
        .
        Votre raisonnement ne s’appui que sur un facile raccourci qui apparait comme un lien pour le moins étriqué dans le cas de cet attentat…

    • Arnaud dit :

      Oui, il y a eu clairement faute dans le découpage de l’Afrique et du Moyen-Orient. Mais je vois mal les pays actuels, se refaire tous entre eux un re-découpages selon leurs critères (ethnique, historique, religieux etc…) sans un peu de sang sur les murs. Sans parler des organisations terroristes. Courage aux ivoiriens, aux blessés et aux familles des victimes.

    • Thaurac dit :

      « Il est temps de solder une fois pour toutes le géoconstructivisme colonial républicain Français et l’interventionnisme de MM. Sarkozy et Hollande en démenbrant la Côte d’Ivoire , le Mali et la République Centrafricaine selon des critères ethniques et religieux ! »
      J’ai cru lire « courrier international » pendant quelques secondes.
      Mais cher ami, sans nous, depuis un siècle, ils se seraient entre tués, ce qui font d’ailleurs très bien tout seuls..

      • Daniel BESSON dit :

        Vous pouvez avoir les impressions que vous voulez et lire ce que vous voulez !
         » Courrier International  » a l’avantage de donner un digest de la presse internationale , orienté certes , mais qui permet parfois de penser avec la vision des autres et donc de les comprendre .
        Moi je lis beaucoup  » Le Petit Journal illustré  » et je constate que depuis 130 ans , un peu plus d’un siècle , nous  » pacifions  » L’Afrique Occidentale Française , la bande Soudanaise et l’Oubangui-Chari des Mahométans avec un succés qui ne se dément pas chaque jour . La preuve hier encore …
        Je suppose que vous trouvez certainement géniale l’idée de mélanger des Touaregs – blancs – musulmans avec des Bambaras – noirs – animistes et de placer les premiers sous le joug des seconds au prétexte que les premiers réduisaient en esclavage les seconds ?
        Je suppose aussi que vous devez trouver certainement sublime l’idée d’importer de la main d’œuvre musulmane en quantité dans une région animiste récemment christianisée ?
        C’est à mon humble avis aussi génial que de forcer à cohabiter des Catholiques Croates et des Serbes Orthodoxes et de placer les premiers sous l’autorité d’un roi Serbe sans qu’ils ne puissent piper un seul mot .
        Ce ont trois succès géoconstructivistes des géographes , historiens , ethnologues et diplomates Français ! Si ! Si !
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_d%27%C3%A9tudes
        La différence avec l’ Europe centrale c’est qu’on peut rejeter une partie de l’échec de Paris et des autres conférences sur les Américains du colonel House , en Côte d’Ivoire , au Mali et en Centreafrique nous devons assumer la totalité de la responsabilité .

        • Thaurac dit :

          Courrier International » a l’avantage de donner un digest de la presse internationale « gauchiste ou islamo gauchiste »
          D’abord je préfère le mot « civilisation  » que colonisation, et quand on est parti, il y avait des écoles, des infra structures , des hopitaux, des postes….bref tout ce que certains pays n’avaient pas, et ils avaient tout pour réussir à voler de leurs propres ailes , chose que certains n’ont pas pu réaliser;
          Regardez des phots de l’algérie avant ou au début de la venue française, il aurait fallu des dizaines de siècles pour qu’elle en arrive à la modernité que la france lui a laissé!
          bon, il y a la politique et la corruption , les guerres tribales, confessionnelles , pensez vous qu’ils pourront s’en sortir seuls.
          Chaque fois, c’est le pecno du coin qui morfle, vol, viols, meurtres , charniers…Si vous préférez qu’ils règlent ça entre eux, il ne faut plus venir pleurer pour quémander des euros pour acheter à bouffer pour les africains, ou pour les études, soins, et que sais encore….

    • Caton dit :

      C’est une évidence, mais même si on sépare (avec leur accord) des populations en les regroupant sur des critère ethniques et religieux assumés, ça ne règle pas grand chose. J’en veux pour preuve la grande amitié fraternelle régnant entre l’Inde et le Pakistan qui en est un bon exemple : menace nucléaire réciproque !

      • Daniel BESSON dit :

        On pourrait au moins éviter de mettre ensemble des populations qui au mieux n’ont jamais cohabité ensemble et qui au pire se sont toujours combattu ou asservi les unes les autres .
        Le déplacement de plusieurs millions de personnes entre l’Inde et le Pakistan a mis fin à des massacres qui viraient au génocide et je pense qu’on aurait pu appliquer cette solution au Donbass .
        Il faut juste avoir le courage de rappeler que depuis 70 ans ,aussi bien en Europe qu’en Asie , des déplacements humains de plusieurs centaines de milliers ou plusieurs millions de personnes massifs ont eu lieu et que cette solution ne doit pas être considérée comme un tabou en Afrique .
        Dans le cas de la Côte d’Ivoire il faut assumer le départ en masse des populations musulmanes de la bande côtière et l’affirmation du principe d’  » Ivoirité  » qu’a combattu la France ( pour des raisons économiques ) .
        Les  » Nordistes  » musulmans ne sont pas des  » Cotiers Ivoiriens  » !

  7. Lagaffe dit :

    Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attaque en Côte d’Ivoire.
    Hollande a indiqué que la France allait apporter ‘son soutien logistique et de renseignement à la Côte d’Ivoire pour retrouver les agresseurs. Elle poursuivra et intensifiera sa coopération avec ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme ».
    Bref, encore des moyens qu’on va devoir prendre ailleurs (où ?) pour couvrir un nouveau front. Si ça continue on va avoir des militaires français éparpillés sur tout le continent à essayer de lutter contre des groupuscules djihadistes.

    • Caton dit :

      Ce genre de soutient ne mobilisera pas grand monde sur le terrain. On n’est pas en train de refaire l’opération Licorne.

  8. Raymond-Constant Yao dit :

    Ça allait arriver à tout les coups. Ils ont promis de s’attaquer à tous les amis de la France… Ils sont même passés juste devant la base française pour vous dire à quel point ils sont discrets. Comment lutter contre des personnes si fourbes ? Et la TV nationale qui diffuse du foot au lieu de nous balancer les dernières nouvelles

    • Wrecker47 dit :

      …Ils ont pu aussi arriver par le Ghana ou le Burkina faso!…

      • Raymond-Constant Yao dit :

        Je me rappelle dans l’un de vos postes que selon vous l’opposition allait s’allier aux djihadistes dans le but d’affaiblir le pouvoir… On est si stupides que ça dans votre tête ? Sinon faut réduire les épisodes de Strike Back 🙂

    • cipal dit :

      en quoi sommes nous concernés par votre TV Nationale ?

    • BT dit :

      Tant que l’on se refusera à regarder les choses en face et masurer la gravité de la menace on aura à faire avec des situations de ce genre. Face à ces terroristes, cve n’est pa

    • BT dit :

      Ce n’est pas par la naïveté et la lâcheté qu’on fera face à cette menace islamiste. Ce n’est surtout pas en les méprisant non plus : on a à faire à des gens fanatisés certes, mais déterminés et compétents. Ils mènent des actions de guerre et il faut y répondre de la même manière : un « bon terroriste » doit devenir un terroriste mort. Après tout, ce n’est pas ce qu’ils recherchent !

    • Bandit dit :

      «  » »Et la TV nationale qui diffuse du foot au lieu de nous balancer les dernières nouvelles » » »
      L’insouciance africaine …. 😉

      • hibernato dit :

        Les « insouciants » eux n’ont pas gambergé pendant 2 heures et demi avant de commencer à neutraliser les assaillants.
        A Paris pendant le Bataclan pas de foot . La TV était certes en direct mais les forces de l’ordre elles étaient en « différé »

        • Bandit dit :

          @hibernato
          ah bon ? nous ne devions pas visionner les mêmes chaines alors … car il me semble avoir vu le Bataclan cerné dès le début par les forces de l’ordre …. Votre mauvaise foi sans doute ???

          • hibernato dit :

            merci pour la mauvais foi, personne ne conteste que les forces de l’ordre se soient positionnées rapidement autour du Bataclan.

            En revanche le fait que les terroristes aient pu se déchaîner sur des femmes et des hommes désarmées pendant 2 heures et demi avant d’être neutralisés questionne l’efficacité de l’organisation de notre réponse.

            Le courage des forces de l »ordre n’est pas en cause bien évidemment.

          • Affreux Jojo dit :

            @ Hibernato. Peutêtre parce qu’il s’agit de procédures. Entrer sans savoir ce qui se passe, c’est le meilleur moyen de rater son coup. Même en Russie, à Moscou, quand en 2002 des Tchétchènes sont entrés dans le théâtre de Moscou pour y faire du grabuge, les forces de l’ordre se sont prépositionnées, ont fait un plan. Et ne sont intervenue qu’une fois sûres de taper tous les méchants dedans.

            Sinon, pour vous faire rire, j’ai une belle maxime du Général Charles Lanrezac qui disait en 1914 : « Attaquons, attaquons comme la lune ».

      • Daniel Chollet dit :

        Vous ne regardez pas nos chaînes françaises ???

      • Raymond-Constant Yao dit :

        Clair 🙂 mais pas trop condescendant stp. On va dire que personne n’avait envie de s’aventurer en zone se guerre sans gilet

  9. Wrecker47 dit :

    Ce magnifique pays a été de tendance catholique longtemps ,tout le nord est Musulman … Les Européens expatriés sans grands moyens de défense vivent en Cote d’Ivoire ce qui n’est pas sans risques … Les forces de Police Ivoiriennes ne valent pas grand-chose et , sont souvent corrompues …
    Seule la gendarmerie et l’armée sont en mesure de contrôler les grands axes ,mais les frontières entourant ce pays sont des passoires , les pistes nombreuses …L’Armée Ivoirienne sort de problèmes internes depuis les dernières présidentielles ne peut pas tout faire !
    De nombreux incidents avec ou sans victimes étaient fréquents dans les années quatre vingt jusqu’à nos jours à Grand Bassam … Un secteur peu sûr …Il n’est pas étonnant que ce terreau favorable ait permis à Boko-Haram de faire ce « coup de main »!…
    Il est peu probable que les éléments de Boko-Haram qui ont effectué cette attaque soient retrouvés …le pays est grand souvent couvert de forêts et les moyens pour intervenir immédiatement …ne pourrait se faire qu’avec l’aide de la base Française et l’accord de la France…Reste à savoir ce qui peut être mis en oeuvre!

    • Contractor dit :

      Pas l’EIAO (Boko Haram est « mort » en Mars 2015) mais Al Qaida en Afrique de l’Ouest (essentiellement le groupe Al Mourabitoune de Mokthar Belmokthar).

    • Raymond-Constant Yao dit :

      Oui avec vos 580 gars c’est bien ça ?

  10. Thaurac dit :

    Un jour ou l’autre ils se font choper ou liquider en douce, mais le mal est fait.

  11. Maotchao dit :

    La guerre du 21e siècle…
    On cherche les occidentaux la ou ils se trouvent et en exploitant les faiblesses des états africains.
    S’ils avaient les moyens d’attaquer directement la France comme ceux de l’EI, ils le feraient.Sauf qu’AQMI reste encore a part, ça reste dans le local et ça va rechercher des types comme « haoussa du Niger » qui cultivent la haine du français.
    .
    Tout cela n’est pas terminé et tout cela va conduire ces pays a se militariser. On va voir des « green zone » apparaitrent autour des lieux touristique, diplomatique et économique.
    Finit les otages, finit les bombes, les fusillades deviennent leurs filons du moment, bien plus efficaces surtout menées par des suicidaires.
    On mettra du temps, le monde mettra du temps a s’adapter a ces nouvelles menaces. Les suicidaires, cela va du palestinien attaquant avec un couteau les israéliens a ceux du bataclan, mais aussi a ces tueurs qu’on rencontre aux USA, dans les écoles et ailleurs comme ce Breivik en Norvège, restent un problème complexe a résoudre et surtout a prévoir.
    Peut-on lutter contre les extrémistes en étant respectable? Non ils profiteront de cela pour se développer.
    Faut-il y aller a la dure en massacrant femmes et enfants aveuglement? Non cela servirait de prétexte a plus de radicalisation et a permettre plus de recrutements.
    .
    Quoi qu’on en dise, quoi qu’on en pense, la fin de l’URSS a créer un trafic d’armes permettant a ces groupes de s’exprimer. Lorsque vous avez une arme dans la main, de facto vous avez du pouvoir. L’Afrique a été inondée de ces armes qui n’avaient plus aucunes origines.
    Désormais il est trop tard, les armes qui devraient être l’unique propriété des forces armées d’un pays sont devenues des produits comme les autres dont on ne porte pas grande importance.
    Il est important de lutter contre ces trafics sinon le monde va droit a l’anarchie.
    Il faut combattre les terroristes sur internet, leurs idées ne doivent pas circuler librement.
    Il faut tuer et detruire tout groupes qui se forment, pour qu’ils évitent de se prendre eux même au serieux.
    Il faut des frontières efficaces pour sectoriser le bordel.
    Il faut beaucoup de choses qui se mettront en place naturellement et petit à petit.

  12. sgt moralès dit :

    @ haoussa:mafako ya rassa ido,ya che ido na wari.

  13. Lagaffe dit :

    La Maison Blanche a salué la « bravoure » des forces de sécurité « ivoiriennes » mais aussi « françaises » qui ont permis « d’éviter un plus grand nombre de pertes de vies ».
    Les autorités françaises n’ont pas annoncé avoir participé aux opérations mais la France dispose d’une base située justement entre Abidjan et Grand-Bassam, qui sert essentiellement aujourd’hui de soutien logistique à l’opération Barkhane de lutte contre les groupes sahéliens.
    Un journaliste de l’AFP a aperçu des militaires français armés à Grand Bassam et constaté la présence de gendarmes français.

  14. Wrecker47 dit :

    En cherchant les axes de repli ,il ne mettront pas longtemps pour les retrouver ,à moins de se noyer dans le bronx Abidjanais …Et là c’est l’affaire de la Police locale …Avec ses qualités et ses défauts!…