Le Danemark va engager 400 militaires et des avions de combat au sein de la coalition anti-Daesh

danemark-20140926

À l’automne 2014, le Danemark avait déployé 7 avions F-16 au Koweït au titre de sa participation à la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. Puis, après 476 missions et 425 bombes larguées sur les positions jihadistes en Irak, Copenhague annonça, en août 2015, le retrait de ses appareils pour des raisons de maintenance. La participation danoise se limitait alors à 120 instructeurs militaires auprès des forces irakiennes.

Finalement, ce 4 mars, le Premier ministre danois, Lars Løkke Rasmussen, a annoncé avoir reçu le soutien de la commission des Affaires étrangères du Parlement pour engager, au sein de la coalition, jusqu’à 400 militaires – dont 60 opérateurs des forces spéciales – ainsi que, à nouveau, des avions de combat susceptibles de frapper Daesh aussi bien en Syrie qu’en Irak.

« Le gouvernement souhaite intensifier le combat contre l’organisation terroriste EI. (…) C’est une décision sérieuse d’envoyer des hommes et femmes danois (…) c’est pourquoi je peux assurer que le projet du gouvernement a obtenu un large soutien parmi les partis du parlement », a affirmé M. Rasmussen.

Outre les forces spéciales, le Danemark compte redéployer, d’ici la mi-2016, des F-16 (le nombre n’a pas été indiqué) ainsi qu’un avion de transport C-130J Hercules. Cela étant, le mandat des troupes danoises n’a pas été précisé, si ce n’est qu’elles pourront intervenir en Irak et en Syrie.

« Cela ne veut pas dire que les soldats danois combattront directement. Mais ils pourront subir des attaques et auront donc un mandat large », a toutefois expliqué Kristian Jensen, le ministre des Affaires étrangères, selon l’agence Ritzau.

Par ailleurs, dans un communiqué, M. Jensen a estimé que Daesh « ne peut pas être vaincu par les seuls moyens militaires. » D’où l’annonce d’un volet civil à la contribution danois, lequel mettra l’accent sur la stabilisation des zones libérées, la lutte contre le financement de l’organisation terroriste, l’arrêt du flux de combattants étrangers et la contre-propagande.

« La lutte contre Da’esh est l’un des défis les plus fondamentaux de notre temps », a affirmé le chef de la diplomatie danoise.

Une résolution confirmant cet engagement sera soumise au palais de Christiansborg le 19 avril prochain.

15 commentaires sur “Le Danemark va engager 400 militaires et des avions de combat au sein de la coalition anti-Daesh”

  1. C’est pas beau ca !!! la Russie déglingue l’ASL, et l’OTAN de son cotée Daesch , comme ca on aura purgé le pays du mal absolue.

  2. Quand un « petit » pays européen montre la voie à suivre.
    Il reste à voir si l’enveloppe des 400 hommes comprend la contribution aérienne ou non. Mais dans tous les cas, 400 hommes pour un pays qui compte moins de 6 millions d’habitants, c’est déjà remarquable en soi.
    Notons aussi que l’Italie va engager 8 hélicoptères en Irak.
    Pendant ce temps là, nous focalisons nos forces au Sahel… et dans les rues de France…

    1. @MP3
      Le Danemark s’engage avec des F16, des avions de transport et des unités spéciales au sol (400 hommes). Le pays a déjà un peu plus d’une centaine de commandos en place en Irak.
      http://www.dr.dk/nyheder/politik/danske-specialstyrker-og-f16-kampfly-skal-i-krig-mod-i-syrien
      .
      C’est une prise de position plutôt forte pour un pays de 5,5 million d’habitants, et un maintien opérationnel des unités, particulièrement au sol. Cette décision pourrait également être un message destiné aux takfiris infiltrés. Cela ne les arrêtera certainement pas, mais clarifie la position du gouvernement.
      .
      Que la France concentre ses efforts au Sahel n’est nullement un problème, elle y est bien plus efficace que ne le serait le Danemark!

      1. @Pathfinder:
        .
        Relisez votre source avant une interprétation aléatoire 😉 :
        .
        « …La contribution militaire danoise à partir du milieu de l’année 2016 comprendra, sera d’un TOTAL d’environ 400 soldats danois, comprenant pilotes et personnel de soutien.
        60 des 400 soldats seront des forces spéciales avec le corps des chasseurs et les commandos marine. »

  3. c’est marrant cette coalition contre daech juste aprés l’intervention russes ?
    C’est marrant depuis 2012 on les a laissé gagner du terrain en Syrie pour qu’en 2014 il puissent déclarer l’état islamique et appliquer la charia comme en Arabie Saoudite.

    1. La coalition contre Daesh a commencé ses frappes aériennes un an AVANT l’arrivée des russes.
      On pourrait dire la même chose des russes : « C’est marrant depuis 2012 les russes les ont laissé gagner du terrain en Syrie pour qu’en 2014 il puissent déclarer l’état islamique et appliquer la charia comme en Arabie Saoudite. ».

  4. C’est une bonne nouvelle
    Les soldats danois sont de redoutables guerriers comme on a pu le voir en A-Stan, pas comme les Allemands ou les Italiens….

    1. T’en as pas du en voir beaucoup des Italiens dans ce cas… Va dire aux talibans qui se sont fait massacrés par les paras italiens dans le nord de la province d’Hérat ou aux marines américains qui fut pris au piège lors d’un accrochage que les Italiens ne sont pas redoutables. Les Talibans frissonnent encore rien qu’en entendant le nom Bala Murghab. 😀

      Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme stupidité…

      1. Oui c’est vrai…
        Des Folgore et surtout des Alpini qui lors des opérations « Hero Recovery » et « Forces Bridging » ont pu être vus très belliqueux au milieu des hommes du 1st Batallion de la 82e Airborne, du 508th Parachute Regiment, des forces régulières afghanes, et avec les soutiens aériens des B1-B, A10 Thunderbolt 2 et AC-130 gunship 😉 !!!

  5. Suffit de viser l’Arabie Saoudite pour que les choses se calme. Bienvenu au danois. Sinon il n’y a plus que la France qui cache ses FS, contrairement aux australiens, belges, danois, anglais, canadiens, américains qui sont sur place. Nos stratèges doivent donc être plus malin que toutes ces nations…Mmh?!

Les commentaires sont fermés.