Sans attendre l’arrivée du Jaguar, l’armée de Terre retire le blindé ERC-90 Sagaie du service

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. MP3 dit :

    2020 pour toucher du Griffon, 2023 pour toucher du Jaguar, 2030 pour le successeur du VBL, de la Gazelle ou de l’AUF1… etc. Bien que fournissant le gros des troupes en opérations et bien qu’étant au quotidien la plus exposée au feu de l’adversaire, l’armée de Terre reste hélas le parent pauvre en matière d’équipement. C’est honteux comme situation.

    • LLH dit :

      +1. C’est une vraie perte capacitaire qui se profile, sauf à ce que la prochaine majorité en 2017, commande en urgence du matériel quasiment « sur étagères ».

      Pourquoi pas 100 ou 200 CRAB de Panhard avec tourelle CTA 40 mm ? Avec ses 10-11 tonnes, il aurait la même capacité de projection qu’un Sagaie, la modernité en plus. Et pas besoin d’un 90 mm pour taper du pickup djihadiste ou du fantassin embusqué …

      Qui sait …

      • khay dit :

        La cible du Jaguar c’est 350 (ou 250?), vous voulez en amputer 100 ou 200 pour un engin léger? Non. Et pour les compagnies d’éclairage en remplacement des VBL c’est complètement overkill. Donc ce sera Jaguar et A-400M, et on se débrouillera bien comme ça avec un véhicule unique. Parfois le mieux est l’ennemi du bien.

        • LLH dit :

          Un canon CTA 40 mm est en effet excessif pour une CEA, mais on met ce qu’on veut sur le toit d’un CRAB, donc aussi une tourelle Cockerill 25 mm voire un canon 20 mm avec chargement externe qui permettrait d’avoir une trappe pour le chef d’engin souhaitant faire une observation visuelle, ou même une 12.7 mm avec la même chose. Mais là n’est pas l’objet.

          L’alourdissement (le Jaguar est donné à 25 tonnes !) va freiner considérablement les capacités de projection aérienne. Sans impact sur le mode opératoire d’un 501e RCC ou d’un RICM, mais ça peut poser problème pour l’échelon blindé d’urgence qui ne pourra plus intervenir en soutien de sa brigade para avec autant de facilité (i.e. hors pistes asphaltées).

          Je site un vieux post de JDM « Selon un officier du 1er RHP, «l’AMX 10 RC revalorisé n’est pas aérotransportable. Impossible, donc, de se déployer par poser d’assaut. L’A400 M n’étant pas pour demain, le RHP – qui revendique son statut d’échelon blindé d’urgence – devrait donc conserver un parc mixte dans lequel la Sagaie gardera toute sa place».  » http://secretdefense.blogs.liberation.fr/2009/11/07/les-hussards-parachutistes-vont-salourdir/

      • Gros pieds dit :

        J’aime l’idée ! Le CRAB est un blindé vraiment bien pensé !

  2. Etienne dit :

    Bye bye papy, bonne retraite !

  3. nonmaisdisdonc dit :

    Je suis impatient de voir à l’œuvre cette nouvelle tourelle de 40mm à munitions télescopées, -Elle devrait apporter une réelle plus valus d’efficacité à l’engagement que le seul 90mm.
    Une question « off » pour un avis éclairé au sujet des pneumatique de nos blindés qui subissent une forte attrition dans les déserts ou ils évoluent en ce moment – Le sujet n’est jamais abordé mais je souhaiterai savoir si ces blindés sont montés avec des séries de pneumatiques spécifiques à nos besoin militaire ou si les unités se coltinent des pneumatiques standards – De mon temps, ce n’était pas le cas mais il y avait beaucoup moins d’opex et l’intensité de mise en œuvre était bien plus faible Merci pour votre éventuelle réponse et éclaircissement à ce sujet

  4. PK dit :

    Rare engin développé avec pragmatisme : taillé pour l’Afrique et les OPEX là-bas… Parfait…
    .
    Si seulement le pragmatisme qui a prévalu à cette époque pouvait revenir…

  5. Thaurac dit :

    Il faut essayer des les retaper un peu et de les refourguer en afrique , ils sont connus là bas.

  6. anthonyl dit :

    Bon on les a remotorisé y’a 5 ans et on les envoie à la casse maintenant ?

  7. Wrecker47 dit :

    Ben vains Dieux! c’est pas un mal de virer ces merdes de nos parcs .!..On n’a jamais pu faire la guerre avec ces saloperies sous-motorisées dont on n’arrive même pas à tourner la tourelle à la main dès qu’elle a une roue sur le trottoir ou un terrain incliné ,sans risquer de pèter l’axe du boitier de mise en direction !.. la portée du tube est le même que l’AML 90( même tourelle )!.Un Veau cette charrette qui a l’origine devait avoir un deuxième moteur Peugot couplé …Economies comme d’hab!
    En tout terrain çà valait pas un clou ,coté habitabilité c’est pire que l’AML! …Coté mobilité c’est kif-kif!…
    Non pas de regret de voir cette merde au Musée des blindés… légers …Les chiens pisseront dessus et peut-être même les anciens équipages de VRAIS engins blindés qui ont réussi à échapper à ce piège à RPG 7 !!

    • LLH dit :

      Un peu de mesure, Wrecker47. Ce véhicule a rendu de grand services. Notamment à N’Djamena en 2008, face à des RPG, de la 14.5 et même des T55 dotés de canons de 100 mm ! Voir https://www.youtube.com/watch?v=B7RWpiQWGL4

      Ensuite sur le blindage… dans une guerre de siège un légionnaire averti sait compenser par des solutions peu esthétiques mais efficaces, par exemple des parpaings additionnels… Voir l’interview du lieutenant Rimbert à la 8’01 » sur la vidéo.

    • nonmaisdisdonc dit :

      Bien embossé a défilement de tourelle, le 90mm pouvaient encore rendre service – Fini pour fini, çà économisait un retour en bateau !

  8. Maotchao dit :

    La belle fiche pour ce vehicule, c’est à dire un canon de 90mm sur roues, léger ne doit pas faire oublier ses défauts d’origine ou de vieillissement.Le manque d’une visée de nuit n’est qu’un exemple parmi d’autres.L’ERC90 a beau avoir été a Serval, mais c’est aussi l’un des véhicules qui a le moins bien supporter la rudesse de l’opération. Heureusement que le 10 RC est venu derrière. ..
    A Madama c’est pareil, difficile de le maintenir comme vehicule roulant.
    Mais le point que je souhaite soulever ici, c’est la gestion. L’ERC90 est déployé en opération, en nombre plutôt important par rapport a la centaine dont nous disposons. Si on dégage la sagaie au profit du 10 RC avant de recevoir le successeur, c’est aussi pour des raisons de formations.
    Maintenir 2 engins, c’est de devoir maintenir une double formation pour le personnel. Déjà aujourd’hui on manque de personnes qualifié sur sagaie pour armer nos opex. Cela concerne les pilotes comme les tireurs, mais aussi les mécanos.
    On gagnera en efficacité en permettant d’articuler tout le monde autour d’un unique véhicule. Plus de personnels utilisables, des gains financiers en cassant la chaîne de soutien de l’ERC90 au profit du 10 RCr puis de l’EBRC.Ce sera donc une meilleure utilisation pour le 10RCr surtout en arrière boutique dans les régiments de cavalerie.

  9. Hubert dit :

    Petite question en attendant le remplacement de l’Erc 90 que vont devenir les personnes qui ont été formés sur ce char car je pense qu on est la place d’accueillir tout le monde sur amx
    Les déçisions prises par les hautes instances de l’armée ne sont pas du tout raccord avec la réalité du terrain

    • Maotchao dit :

      L’ERC90 ne sera pas réellement remplacé. On aura 250 EBRC qui remplaceront les 250 Amx10RC. Le retrait des ERC permettra d’adapter les unités autour du 10RC et le personnel sera 100% sur cet engin.
      La réalité du terrain c’est que nos ERC90 en opex ne servent à rien, on galère a trouver les équipes pour les armer et les entretenir. Ces véhicules sont bons pour être enterré dans un check point mais certainement pas pour faire de la reconnaissance et des missions. Un VBL milan fait mieux le travail.
      Non sur le papier on pouvait se « vanter » de cette centaine d’ERC90 mais dans les faits , ils avaient un rôle très limité, ou leur seul intérêt était de pouvoir emvarquer dans un transall, donc d’être le seul véhicule de combat pouvant être pré positionné. Ce n’est pas par ce qu’il était adapté au terrain africain ou qu’il est le genre de véhicules dont on a besoin la bas. On fait avec ce qu’on a sur place et c’est bien la limite du transall qui a placé cet engin au coeur de nos opex africaine et non la réalité du terrain qui l’a imposé.
      Désormais nous avons l’A400m qui va permettre de bouger du 10 RC, puis son successeur. Mais dans nos opérations actuelles, ce dernier n’a lui non plus une grande utilité.

      • Anthony dit :

        vous racontez une nouvelle fois n’importe quoi… l’ERC a eu et aurait sans doute encore son utilité en OPEX. Il n’était guère difficile de trouver des équipages « double-qualif », et l’apprentissage de l’ERC guère compliqué ! Mais il est tout simplement trop vieux. N’hésitez pas à m’expliquer en quoi d’être transportable par C160 justifiait d’être le seul véhicule à être prépositionné (Djibouti, le 10 RC, ça vous dit?)

    • Panzerkrieg dit :

      Les équipages qui sont en Opex sur ERC90 sont des équipages dont le matériel habituel est le X10 ou le XL.
      Avant de critiquer, se renseigner c’est pas mal!

  10. Fougasse dit :

    Si je comprends bien, l’ERC-90 ne sera pas universellement regretté. Par contre, il ne pèse qu’environ 9 tonnes contre une bonne quinzaine pour le AMX-10RC. Quelqu’un sait-il si le 10RC est aérotransportable par Transall ou Hercules?

    • Maotchao dit :

      L’A400m est l’avenir, le transall le passé

    • Lagaffe dit :

      Transall non mais hercules oui. Mais à terme c’est l’A400M Atlas qui sera surement le plus utilisé pour le transport.

      • Anthony dit :

        faux… pour être transportable, faut pas être trop lourd, ni trop gros. Le 10 RC est trop large pour le C130. Et même trop lourd en ordre de marche…

  11. Franck dit :

    Bref en tant qu’ex tireur ERC je peux vous dire qu’il peut tirer de nuit car il est doté de la vision nocturne, mais il est en effet moins performant que l’AMX 10 RC qui est lui doté d’une camera thermique en plus d’une vision nocturne et aussi d’un contrôle de tourelle hydraulique.