Archives quotidiennes : vendredi, 26 février, 2016

Pour les chefs de la DGSE et de la DGSI, la « réponse sécuritaire seule » ne suffit pas pour lutter contre le terrorisme

Selon Bernard Bajolet, le patron de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), et Patrick Calvar, celui de la Direction générale de la sécurité intérieure, il n’y a pas « l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette » entre leurs deux services. En tout cas, ils l’ont démontré dans les analyses qu’ils ont livrées aux sénateurs

L’excellente performance de l’industrie française de défense à l’exportation pourrait créer 40.000 emplois

Contrairement à une idée curieusement bien répandue, il ne suffit pas de donner une prime à une entreprise lambda pour qu’elle embauche ou d’inventer des dispositifs compliqués et coûteux à l’efficacité plus que discutable (dans son dernier rapport, la Cour des comptes n’a pas ménagé ses critiques à l’égard de certaines mesures de ce type)

Vers un contrôle systématique de toute cargaison en provenance ou à destination de la Corée du Nord?

Après l’essai d’une « bombe thermonucléaire » (mais qui est propablement une bombe atomique à effet dopé) et le lancement d’une fusée pour mettre en orbite le satellite Kwangmyong 4, la Corée du Nord doit s’attendre à un renforcement des sanctions internationales dont elle fait l’objet pour ses activités nucléaires et balistiques. Seulement, pour cela, une nouvelle

Un chef de la branche libyenne de Daesh capturé à Sabratha

Visiblement, la branche libyenne de Daesh n’est pas seulement implantée à Syrte et dans la région de Derna, comme cela est régulièrement avancé. Sa présence semble également relativement importante à Sabratha, localité située à 70 km à l’ouest de Tripoli. La semaine passée, un raid aérien américain y a tué au moins une cinquantaine de

Migrants : L’Otan a précisé le mandat de son opération navale en mer Égée

Le 11 février, à la demande de l’Allemagne, la Grèce et la Turquie, les ministres de la Défense des pays membres de l’Otan ont donné leur accord pour une mission navale visant à lutter contre le trafic de migrants en mer Égée. Si le Standing Nato Maritime Group 2 (SNMG-2), actuellement commandé par un amiral