L’Arabie Saoudite propose de livrer des missiles sol-air à l’opposition syrienne

stinger-20160220

Dans les années 1980, dans le cadre de l’opération Cyclone, la CIA livra aux groupes armés afghans, alors opposés à l’URSS, des missiles sol-air FIM-92 Stinger de type MANPADS (Man-portable air-defense systems) pour contrer l’aviation soviétique. Sur le coup, l’idée pouvait sembler judicieuse… Mais les choses se compliquèrent sérieusement par la suite.

Pourtant, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Abdel al-Jubeir, prône de faire la même chose avec l’opposition syrienne qui, soutenue par son pays, doit faire face aux frappes aériennes russes. Du moins, c’est ce qu’il a affirmé dans un entretien publié par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel.

« Nous pensons qu’introduire les missiles sol-air en Syrie va changer le rapport de forces sur le terrain », a justifié le chef de la diplomatie saoudienne. « Cela permettra à l’opposition modérée de neutraliser les hélicoptères et avions qui larguent des produits chimiques et les bombardent », a-t-il ajouté. Toutefois, il a précisé que, pour cela, il faudrait un feu vert de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, dont la mission est de lutter contre Daesh (État islamique ou EI).

Pour rappel, les rebelles syriens dits « modérés » ont déjà reçu des missiles antichar TOW, de facture américaine, probablement grâce à l’Arabie Saoudite et à la Turquie.

Cela étant, le ministre saoudien se fait ainsi le relai des groupes rebelles syriens, qui, rassemblés au sein du « Haut Conseil des Négociations » (HCN), comptent dans leurs rangs les organisations salafistes Jaish al-Islam et Ahrar al-Sham, cette dernière étant proche du Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda.

La semaine dernière, le HCN avait en effet demandé de tels armes. « Si nous en avions, cela résoudrait le problème de la Syrie », avait plaidé Salim al-Mouslat, un porte-parole de l’opposition. « Des missiles sol-air permettraient de nous

défendre contre n’importe quel avion, russe notamment, attaquant des civils », avait-il ajouté, assurant qu’ils « seront dans les mains des modérés sous l’oeil de nos amis, qu’ils soient européens ou américains. »

Là-dessus, il serait risqué de parier sa solde… En septembre dernier, des rebelles syriens formés par les États-Unis (New Syrian Forces) avaient à peine posé le pied en Syrie qu’ils furent contraints de céder une partie de leur armement aux jihadistes d’al-Nosra.

Par ailleurs, répondant à une question portant sur la « proximité » entre l’idéologie de Daesh et la vision de l’islam défendue par Riyad (wahhabisme), le ministre saoudien a dénoncé une « simplification excessive qui n’a aucun sens » et affirmé que « ces gens sont des criminels et des psychopates ». Et d’ajouter : « L’EI est autant une organisation islamique que le Ku Klux Klan en Amérique est une organisation chrétienne. »

79 commentaires sur “L’Arabie Saoudite propose de livrer des missiles sol-air à l’opposition syrienne”

  1. Les russes sont assez cons pour se faire avoir encore une fois comme Afghanistan ?
    Et l’Arabie Saoudite est prête a tout pour les « modérés ».

  2. Jeu dangereux, imaginons les Houtis équipés d’armes modernes si les russes s’amusent à le faire en représailles…

    1. Vous ne croiriez pas si bien dire, les Houthis soutenus par des rebelles de l’armée yéménite mettent en œuvre des missiles balistiques Tochka (SS-21) de courte portée. Pire, ils savent aussi lancer des missiles balistiques locaux de longue portée, nommés Qahir (ou Qaher). Il s’agit d’une sorte de S-75 Dvina sol-air modifié par le savoir-faire yéménite en missile sol-sol, d’une portée d’environ 500 km.
      Si certains sont interceptés par les missiles anti-missiles PAC-2 (Patriot), d’autres atteignent leur cible et occasionnent de tristes dommages. Au début du mois, BlackWater aurait ainsi subit de lourdes pertes suite à un tir réussi contre la base saoudienne de Khamis Mushayt.

      1. BlackWater la société américaine de militaires privés? Quelles sont ses missions là-bas? Qui a passé commande de ses prestations?

        1. Les emirats, une rapide recherches google vs en apprendra plus, ce sont essentielement des sud américains qui sont employés, le soucis c’est qu’ils prennent raclés. sur raclés.

  3. On a pas mal exagéré le rôle joué par les Stinger en Afghanistan contre les Soviétiques.
    Livrer de tels missiles à l’opposition syrienne ne changerait pas grand chose maintenant que les Russes ont du Su-34, mais cela rendrait sans doute le ciel syrien plus dangereux pour les Su-25 et surtout pour les hélicoptères.

    1. Cela a fait prendre de l’altitude aux hélicos et ils ont été moins précis (armement de l’époque) car auparavant, ils arrivaient en rase motte et avec roquettes et mitrailleuses, arrosaient les villages pendant longtemps.

    2. Les stingers ont pas mal évolués depuis les annees 80. Mais c’est vrais que si l’AS met ses menaces à exécutions , il y a fort à parier que des strela se retrouvent rapidement aux mains des houtis au Yémen .. On a vu les USA et l’Europe à la manœuvre pour calmer les esprits toute la semaine , mais pour ma part je reste convaincu que l’AS joue clairement son émancipation et un nouveau role dans un monde multipolaire ou les USA et l’Europe ne seraient plus ceux qui gèrent le moyen orient

      1. L’AS ne s’est pas remis de l’accord US /Iran.
        Celui ci redonne à l’Iran la possibilité de contester le leadership de l’AS.
        Le royaume a mis tout son poids dans la balance pour faire échouer cet accord sans y parvenir. Les saoudiens se coalisent donc avec les autres opposants déterminés à cet accord ( turquie et israel) afin d’imposer une solution en force au plus tôt.
        Cet empressement de jouer la carte du pire marque la fureur des dirigeants ainsi que la crainte que la levée de l’embargo sur les armes ne conférent bientôt à l’Iran une puissance militaire supérieure.

        1. Pour le coup je suis d’accord avec vous. Et d’ajouter que l’actuel ministre de La Défense saoudienne (dont le nom m’échappe) et futur roi est un vat en guerre convaincu …
          Il y a plusieurs mois j’avais ici meme émis l’hypothèse d’une émergence forte de l’identité sunnite à l’échelle supranationale dans le but de creer une puissance militaire diplomatique et économique mondiale .. Il semble qu’on y arrive de plus en plus

  4. [… ] « assurant qu’ils ‘seront dans les mains des modérés sous l’oeil de nos amis, qu’ils soient européens ou américains.’ ».
    Ha bah, les amis… s’ils le disent, c’est que c’est forcément vrai ! « Je vous en sers une petite centaine ma p’tite dame, et avec ca… livraison Chronopost ou drone Amazon? » : )

  5. Annoncer publiquement une telle mesure n’est pas forcement la chose la plus maline a faire…

    1. C’est une menace. Mais indiquer « pour cela, il faudrait un feu vert de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, dont la mission est de lutter contre Daesh (État islamique ou EI) » la rends caduque, jamais les américains accepteront de livrer des missiles sol-air à des groupes incontrôlables.

    2. Ce n’est pas une mesure, ils se disent juste « prêt à le faire » si les occidentaux sont d’accord. Mais les occidentaux ne le seront jamais.

  6. On remarque une nouvelle fois que les américains en un seul « oui » peuvent créer un réel retournement de situation.
    Obama, beaucoup critiqué outre atlantique pour sa frilosité dans les dossiers internationaux, s’avère être une bénédiction pour pas mal d’acteurs qui se retrouvent les mains libres pour mener leur jeu.
    Et je pense que tous sont pleinement convaincus que cette période risque fortement d’évoluer dans 10 mois, avec un nouveau président.
    Obama restera jusqu’au bout frileux de s’engager d’une manière franche.Il veut rester dans l’Histoire, le président qui aura sortit l’amérique des conflits Afghan et Irakien tout en tournant la page du 11 septembre par l’élimination de Ben Laden.
    .
    Qu’on aime, qu’on déteste ou qu’on soit indifférent aux USA ne changent en rien le fait que ce pays reste la première puissance militaire de la planète et dont les engagements font office d’assurance vie a de nombreux pays.
    Dans la contexte Irako-Syrien, les américains et les autres ne sont pas pleinement engagés.Obama ne veut pas donner l’impression d’y mener une guerre.Alors ceux qui comme les médias russes aiment dire que les américains sont « impuissants » et « inefficaces » doivent bien comprendre que l’engagement américain est limité volontairement.
    Par contre ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que cette position peut vite évoluer.Comme nous le voyons, un grand nombre de pays se disent déjà disposés a mener des actions qui peuvent renverser la situation, ce sont même eux qui proposent des solutions.Ils n’attendent qu’un feu vert américain pour se lancer.
    .
    On sent donc bien 2 grosses solutions qui émergent, la première qui est celle de l’intervention au sol d’envergure et une deuxième plus légère sur la livraison de missiles sol-air afin d’abattre les aéronefs syriens et russes.
    Tout dépend de l’évolution sur le terrain et surtout des concessions de l’axe Damas-Moscou-Téhéran.
    Autant une vaste offensive terrestre risque d’attendre le prochain président américain, hormis si les turcs et saoudiens se décident indépendamment, autant je pense qu’une livraison de ces missiles sol-air risque d’aboutir bien plus facilement, surtout si des incidents et certains scandales pousseront a faire des choix.
    Des missiles « stinger » ça changera beaucoup de choses, les hélicos en seraient les principales victimes, mais les chasseurs qui font des bombardements en piquet également.Un tel changement sur le terrain risque rapidement d’humilier la Russie et cette dernière risque bien de jouer en réponse le même style d’opérations en armant les kurdes de systèmes similaires, mais également en armant l’Iran ou d’autres entités.Donc il y a des risques, que chacun doit pouvoir assumer.
    Mais cette affaire syrienne sent mauvais et ni les Russes ni les américains peuvent et doivent y espérer une « victoire » en se bornant a ne pas faire évoluer sa position.

    1. Qu’on le veuille ou non les Américains sont fatigués par ces 30 ans de guerre non-stop en orient et dans le monde musulman. Les républicains font la gueule car les US perdent de l’influence mais je pense que les ricains peuvent au moins remercier Obama pour ne pas avoir crée un nouveau bourbier. Le problème c’est qu’on se tape les conséquences de l’invasion injustifiée de l’Irak par Bush et la politique désastreuse du démantèlement de l’état irakien. Il n’y aurait pas l’EI et Al-Nosra là bas on les laisserait s’entretuer comme des bêtes entre eux.

      Un redécoupage de la Syrie semble inévitable, il n’y aucun acteur de ce conflit capable de battre l’autre, on se croirait au milieu de 14-18. Et de toute façon le monde Arabe est tellement arriéré et faible économiquement qu’il ne peut que proposer la guerre comme avenir à ses enfants; si celle-ci s’arrête, une autre recommencera ailleurs.

      La seule chose que j’espère c’est la création d’un état Kurde en commun accord entre les US et la Russie, car ce peuple se bat comme un Lion face à la barbarie musulmane.

        1. Seule une petite partie des Kurdes est musulmane (certains ont d’ailleurs rejoint les rangs de l’EI), d’autres sont chrétiens, et une majorité est simplement athée, guidée par une idéologie socialiste.

      1. « le monde Arabe est tellement arriéré et faible économiquement qu’il ne peut que proposer la guerre comme avenir à ses enfants; si celle-ci s’arrête, une autre recommencera ailleurs. »
        Il n’est pas simplement arriéré. Il est bloqué dans l’histoire.

    2. Je me demande dans quel camp tu es? As tu regardé « un oeil sur la planète » jeudi soir. On nous confirme que l’opposition modéré n’as de modéré que le nom. Ce n’est qu’un ramassis d’abrutis moyenâgeux, et tu verrais d’un bon oeil qu’on leur livre des stinger?
      Ton américanisme t’aveugle.

      1. Je ne fais que parler des faits, ou avez vous vu un soutien a cette mesure?
        Sur ce théâtre il y a beaucoup d’intérêts en jeux et tout le monde n’est pas a notre place.
        Ce qui pourrait être bien pour nous, ne l’est pas vraiment pour d’autres.
        Assad reste un ennemi a abattre, que vous le vouliez ou non.Il faut arrêter de tomber dans le panneau qui veut le faire passer pour un héro sur lequel tout repose pour défaire le terrorisme dans ce pays.
        L’instabilité en Syrie n’a pas commencé par une lutte contre des terroristes et elle ne se terminera pas en gagnant une guerre contre les terroristes.
        Assad a une grande part de responsabilité dans ce qui se passe en Syrie et son armée n’a rien d’une armée nationale, c’est une armée d’un clan, les alaouites, massivement soutenu par le Hezbollah, l’Iran et d’autres milices chiites.
        La Turquie comme les Saoudiens défendent les intérêts des 80% de sunnites du pays et ces pays n’abandonneront pas leurs intérêts.Le cas Kurde pour la Turquie n’a pas le même impact pour nous que pour eux.
        Après les terroristes, il y a la géopolitique qui reste présente.Votre erreur est de croire que le combat qui est mené n’a qu’un seul but, celui d’éliminer les terroristes.
        .
        Vous voulez savoir ma position personnelle sur ce conflit? qu’ils s’entretuent, qu’ils épuisent au maximum leur potentiel militaire.Je pense que la paix, je dis bien la paix, ne pourra jamais se faire avec Assad restant au pouvoir.Personnes ne demande l’effondrement du régime, juste que ce type s’en aille.
        Je souhaite également que les Kurdes parviennent a obtenir un état indépendant sur la partie Irakienne et Syrienne, et merde pour les turcs.

        1. @Maotchao. Vos post sont étonnants de sous entendus étranges. Et très révélateurs. L’amour, la déception et la rage. L’amour, par votre dévotion aveugle et un peu suspecte aux US, votre déception évidente que le « frileux » Obama ne s’engage pas comme ses prédécesseurs, et la rage tout aussi évidente que les Russes ont pris, en partie, la main. Et mis chacun devant ses contradictions. Le bilan catastrophique des multiples interventions américaines dans cette région, et ailleurs, ne vous interpelle nullement, pour autant.
          L’important, c’est qu’ils continuent, vous en êtes à en attendre avec impatience novembre prochain, dans l’espoir que, avec un nouveau président, tout revienne dans « l’ordre » que vous regrettez. Vous n’êtes pas le seul, mais c’est remarquablement intéressant de voir les circonvolutions intellectuelles de certains depuis novembre dernier.
          Vous n’espérez que deux solutions possibles, visiblement.
          – Soit une intervention massive au sol, pour scinder la Syrie, par Turks, Saoudiens, Émiratis, et avec l’aide de tous les jihadistes « modérés » et autres mercenaires, du Caucase, de France ou d’ailleurs, avec bien sûr, la bénédiction morale et surtout matérielle des US. Pour aider à cet endroit les mêmes sbires que la France combat au Sahel, et sur notre sol. Visiblement, la contradiction vous échappe. Comment donc expliquez vous la manière par laquelle les quelques milliers de gentils rebelles modérés dont vous souhaitez qu’ils reçoivent en Syrie des missiles AA, et qui se sont installés actuellement autour de Syrte, soient venus de Syrie /Irak ? Par la route, via Israël et l’Égypte? Ou plutôt navires Turks ou Charters Air America ? Avec Sophia et les quatre frégates de l’Otan en méditerranée, c’est bizarre. Vous souhaitez aussi la livraison à ces derniers de missiles? Faut être cohérent.
          – Soit vous espérez la livraison massive de missiles AA aux jihadistes en Syrie, dans l’espoir d’abattre des « aéronefs » Russes. Pour les « humilier », comme vous dites. Et briser l’axe « Damas-Moscou-Teheran ». Une quasi obsession. Je comprend votre dépit de voir ces saletés de Russes détruire le château de cartes patiemment construit depuis plus de cinq ans. C’est rageant. Je remarque aussi que vous n’évoquez nullement nos propres intérêts. Peut-être parce-qu’ils sont liés, selon vous, à ceux de la Turquie, de l’Arabie saoudite, du Quatar et des américains? Vous qui avez la leçon de patriotisme facile, expliquez moi en quoi notre suivisme servile et béat depuis plus de 5 ans, sur ce théâtre comme sur d’autres, ont été dans la défense de nos propres intérêts?
          Rien de personnel, mais vous vous lancez en permanence dans des tirades pro américaines, anti Russes, pro Otan et anti Assad, etc… Pourquoi pas. Mais essayez d’imaginer un instant, si c’est possible, que certains lecteurs de ce blog en connaissent plus que vous sur le sujet ? Simple hypothèse.

          1. Ps et gardez à l’esprit qu’un missile livré par les Saoudiens peut abattre un avion français…

          2. Sans vouloir répondre à la place de Matchao, je trouve votre commentaire à la fois injuste et quelque peu imbecile … D’une part il exprime non pas une position mais une analyse . D’autre part ses déductions sont tout à fait valables et ne relèvent d’aucun parti pris SI ce n’est celui de ne pas systematiquement prendre les americains pour des quiches.
            Au lieu de rependre votre diatribe sur ses éventuelles motivations (qui ressemble bien d’avantage a une projection de vos phantasmes qu’à la realite) vous devriez vous attaquer aux arguments !
            Qui a le dernier mot sur les stingers ? Qu’est ce que cela impliquerait ? Quelle est la position us dans le secteur ? Tout ce qu’il décrit est vrais, et que cela vous déplaise ne le rend pas moins reel …

          3. Et nul part il ne dit « les us doivent livrer des stingers » c’est egalement un phantasme !

          4. A la suite d’Elmin, qui lui comprend que je ne fais qu’analyser la situation, sachez que je m’en cogne complètement du conflit syrien, je m’en cogne des américains et des russes.
            Je me passionne bien plus a suivre l’actualité au Sahel que celle du Moyen Orient ou d’Ukraine.Par contre ce qui m’agace, ce sont ceux qui ont un parti pris comme vous, celui de l’anti-américanisme sous couvert que ce combat est le seul qui compte.Alors ça soutient les Russes dans des actions que vous critiquerez si ce serait les américains les responsables, tout cela en prétextant défendre une sois disant cause, défendre « nos intérêts ».
            Défendez vous vraiment les intérêts de la France lorsque vous vous affichez a l’opposition de ses positions?
            Ce n’est pas vous qui faîtes la diplomatie du pays.La France a des alliés, vous n’en aimez aucun.La France est dans une union européenne que vous détestez.La France est dans une alliance militaire que vous détestez.La France a des politiciens que vous détestez.La France fait des choix que vous ne soutenez jamais.Trouvez moi un seul de vos commentaires soutenant notre pays.
            Un jour mon pauvre, va falloir vous interrogez pour savoir si en fait vous ne serez pas mieux ailleurs dans un pays qui vous convient, plutôt que de jouer la 5e colonne pour la Russie et d’autres.
            Car on constate que la Russie tient a coeur bien du monde, dès qu’on l’évoque on devient un type « amoureux des USA », c’est un automatisme très caractéristiques, car les gens qui « adorent » la Russie, c’est par ce qu’ils détestent les américains et tout leur monde et pour eux, la Russie symbolise un contre poids a cela.
            C’est bien de cracher toute sa salive quand les américains tuent des civils, mais ça devient suspect que lorsqu’on évoque la Tchétchénie, cela fait exemple de model de réussite.
            .
            A vous lire, l’intervention russe en Syrie est un succès.Mais ne comprenez vous pas que ce la conquête du territoire n’apportera pas la paix.Ne voyez vous pas que l’avenir de la Syrie on en a un exemple aujourd’hui, attentats a Damas plus de 60 morts, attentats a Homs près de 60 morts, tout cela dans des zones « sous contrôle » du gouvernement.Vous pensez que la paix se fera en conquérant le terrain? Tout ce que vous reprochez aux américains en Irak, en Libye et ailleurs, va arriver en Syrie et j’espère que vous serez également très présent pour critiquer le chaos après le coup de balais.
            Moi je vous dis qu’il est impossible d’avoir la paix en Syrie en gardant Assad et en refusant de partager le pouvoir avec les chiites.Vous me dîtes qu’il n’y a que lui qui peut sauver la Syrie? on se donnera rendez vous plus tard.
            Les sunnites sont peut être tous des « terroristes » pour vous, mais pour obtenir la paix il faut que tout le monde garde un sentiment de victoire et pour eux, Assad au pouvoir sera toujours une défaite qui alimentera le terrorisme, et en Syrie, ça ne manque pas d’armes pour se préparer dans l’ombre de zones « libérées »…

          5. Achille T :
            J’aime bien post car il révèle avec des mots simples les éléments dissimulés des propos de certains intervenants dont Moatcho.
            Reprenons la liste:
            – « dévotion aux Us mais reproches à Obama »
            – « obsession de chasser Assad et de briser l’axe Téhéran – Damas Moscou »
            – « dépit de voir les russes détruire le château de cartes patiemment mis en place
            – « aucune évocation de nos intérêts »
            Et quand il donne sa position personnelle , cela se résume à:
            – un état kurde indépendant et « qu’ils s’entretuent et s’épuisent » .
            Tous ces éléments mis bout à bout définissent parfaitement la position israelienne de ce conflit. On regrette Bush et son aventurisme militaire , le véritable ennemi que l’on vise en frappant Damas c’est Téhéran , on calomnie les russes pour les punir et leur faire lâcher prise et enfin on se satisfait du chaos régional car il morcèle les nations voisines et affaiblit leurs puissances militaires (Plan Yinon).

        2. « Après les terroristes, il y a la géopolitique qui reste présente.Votre erreur est de croire que le combat qui est mené n’a qu’un seul but, celui d’éliminer les terroristes »
          C’est un combat, pour l’approvisionnement de l’énergie ainsi que son contrôle dans cette région. Le reste, c’est du blabla pour bobo.

          1. @ Espadon. En grande partie d’accord avec votre avant dernière phrase, facteurs que l’on évite toujours, curieusement. Au plaisir de creuser ce sujet parmi d’autres avec vous. Mais pardonnez moi de tenter d’utiliser mon minuscule « droit » de réponse, s’il existe, par le biais de votre post. C’est une pirouette peu glorieuse, mais je m’explique :
            @ L.Lagneau. Suis étonné de constater que vous venez de m’enlever, techniquement et de façon unilatérale et arbitraire, la possibilité de répondre à @Elmin et @Maotchao. C’est vraiment dommage, parce-qu’il y avait beaucoup à dire. Déjà parce-que répondre suggère que l’on s’interroge sur des opinions différentes, et donc qu’on les considère comme intéressantes. Après tout, on ne répond qu’aux commentaires qui le méritent, et ça marche dans les deux sens. Ensuite parce-que se faire qualifier d »imbécile », mauvais Français, agent de l’étranger et autres qualificatifs, et voire déformer son propos de façon éhontée est un peu déplaisant, SURTOUT si l’on ne peut y répondre. Enfin, même si je comprends l’emballement de certains, moi y compris, et le risque de saturation sur certains sujets, filtrer les commentaires à votre convenance est, certes, votre droit, mais pas très loyal. Ou alors, dans ce cas, annoncez d’emblée la règle du jeu. C’est à dire, visiblement, que seuls ceux qui abondent dans une certaine direction peuvent commenter, les autres non, si j’ai bien suivi? J’imagine que ce commentaire va disparaître, comme d’autres, peu importe, mais ce serait dommage que ce blog finisse comme celui de Merchet. Bien à vous néanmoins.

          2. Visiblement vous n’avez compris que le nombre de réponses sont systematiquement limitées ici , à 4, et ce pour faciliter la lecture, monsieur lagneau n’a rien fait de spécial pour ou contre vous.
            En outre je ne vous ai pas qualifié d’imbécile , mais votre commentaire l’était , et votre reponse l’est tout autant.
            Vous vous perdez en circonvolutions au lieu de répondre aux questions.

    3. Obama a bien compris, lui, que le sort du monde ne se jouera pas en Syrie mais en Asie. Il n’est pas assez stupide pour suivre les va-t-en-guerre qui ont juste une analyse néandertalienne des relations avec la Russie.

    4. @AchilleT:
      .
      Le fait que Maotchao constate que la politique d’Obama se distingue par sa retenue de celle menée par Bush (en particulier … et de la politique étrangère prônée par le parti républicain US en général), ne révèle pas une « déception évidente » face à un « frileux Obama ».
      .
      Les constats de Maotchao sont objectifs, mais les intentions que vous lui prêtez sont par contre le fruit subjectif de vos surinterprétations fantasmatiques quand vous classifiez pro-Bush un commentaire qui n’est pas anti-US.
      .
      PS. La politique actuellement poursuivie par Poutine est bien plus proche, toutes proportions gardées en fonction des contextes respectifs, de celle de Bush que de celle d’Obama…

  7. la turquie et l’as paniquent ?autant dire que si l’arabie fournie ces missiles c’est pour descendre des airbus . imaginez un a 380 qui se crash . en revanche tout le monde se fout d’un avion de chasse russe .faut choisir ses amis .

    1. Avion de ligne vole trop haut pour être gêné par un MANPADS. A quelles circonstances pensez-vous? Une revente de ces Stinger à des groupes présents dans d’autres pays non en guerre et à proximité d’aéroports?

      1. Il me semble qu’aujourd’hui les stingers so t’en quelque sorte « simlockes » avec une fenetre de tir tres restreintes (position gps et date s’emploie )

      2. un avion en phase de décollage ou d’atterrissage est très vulnérable

        livrer ce type de matériel à ces fanatiques seraient un crime !

        les morts ne comptent pas mais, il est utile de rappeler que depuis l’intervention américaine en Iraq plus de un demi million de personnes ont perdu la vie, sans compter les centaines de milliers de réfugiés, sans compter les dégâts matériels, les villes détruites., etc…….
        assez de souffrance ?

        et tout ça pour faire passer sur le territoire syrien des gazoducs et autres oléoducs afin de contrer la Russie qui livre ces précieux produits à l’Europe, en passant par le nord ! Certains ici feraient bien de se documenter sur les causes profondes de ce conflit

  8. @maotchao Personellement, je pense au contraire que la situation qui est jugée la moins mauvaise par les américains aujourd’hui est celle qui est en train de se dessiner sur le terrain. A savoir une reprise par le régime syrien du contrôle sur toute la Syrie dite utile, une victoire des kurdes au Nord reliant leurs cantons à l’Est et à L’Ouest et chassant l’Etat Islamique, tout en fédérant autour d’eux une coalition qui inclut de plus en plus de rebelles arabes non islamistes. Il sera bien plus réaliste de parvenir à un accord de paix avec d’un côté une alliance kurdes+arabes non islamistes et de l’autre le régime Syrien, qu’avec des coalitions rebelles fluctuantes incluant de nombreux sympathisants AlQaeda et dont les visées à long terme ne sont pas compatibles avec les intérêts américains.
    Les américains ont renoncé à faire tomber le régime, ils ont fini par comprendre que le chaos qui s’ensuivrait serait pire que tout.
    Quoi qu’en aient dit de nombreux « experts », et malgré toutes ses victimes civiles, la campagne Russe est efficace et décime en particulier les islamistes de Ahrar al Sham et Al Nusra.
    Les seuls qui peuvent aujourd’hui faire échouer ce dénouement, ce sont les Turcs, malheureusement Erdogan est très imprévisible et pourrait déclencher une crise majeure.

    1. Au contraire , les États Unis semblent promouvoir une grande alliance sunnite dirigée par l’Arabie saoudite , et ce afin de mèttre des bâtons dans les roues au Quatar plus francophile. Aucun de ces pays n’accepte le statu quo et l’hypothèse de livrer des missiles stingers apres les TOW , ou d’intervenir par voie terrestre , démême que la suspension du contrat libanais , tout cela va dans le même sens, à savoir un affaiblissement des forces loyalistes.
      J’ai plutot l’impression que tout le monde joue la montre en attendant les élections US afin de savoir sur quel pied danser …

      1. Elmin
        Moi aussi je constate que ce conflit est en « attente » du nouveau président américain.
        Les USA ont un grand poids dans ce conflit et peuvent changer rapidement leur position.
        Obama a été un président hésitant, je pense que les Russes l’ont bien compris et ont saisis l’occasion d’entrer dans la danse en Syrie sans se faire inquiéter, chose que l’on constate.
        L’objectif russe en Syrie est multiple, détourner l’attention sur l’Ukraine et l’échec de la guerre du Donbass, qui bloquait et dont la continuation aurait isolée encore plus la Russie.Donc Moscou a « abandonné » ce conflit, pour éviter d’autres sanctions mais aussi lever celles en cours et de rétablir les connexions avec le marché européen, qui est vital et pour lequel, le Donbass n’en vaut pas la peine.
        Intervenir en Syrie permet également de montrer ses muscles, ses capacités militaire, choses que la Russie ne pouvait pas pleinement exploiter en Europe en dehors d’exercices.Donc on a eût droit a presque tout, du bombardier stratégique, aux navires balançant des missiles de croisière.
        Mais la Syrie c’est surtout un point stratégique pour sa base navale, des contrats gaziers et d’armements.Le terrorisme n’est pas leur raison d’intervention.
        Gagner en Syrie, c’est obtenir une victoire contre l’axe américain, une victoire cachant la défaite au Donbass, servant essentiellement a la politique intérieure russe qui est bercée de sentiments de puissance, de victoires, de grandeurs…
        .
        La grande erreur de la Russie aura été de se mettre la Turquie a dos, un échec sur le long terme que l’attitude de « supériorité » de ces deux autocrates qui défendent leur image, bien plus que les intérêts de leur pays.
        .
        Mais cette victoire Russe avec Assad suppose une défaite de pleins d’autres acteurs, donc je pense qu’il y aura inévitablement un tournant, a un moment ou a un autre.

        1. J’adhère à cette analyse que vous faites là. J’ajoute, en réaction à une friction entre vous et AchilleT, que vos commentaires font partie de ceux auxquels j’accorde le plus de crédits parce qu’ils sont argumentés et plutôt objectifs. Ce qui me gêne dans l’attitude américaine … c’est l’attitude de l’union européenne :-). Dépourvue de visions. Trop aisée pour en avoir. Oisiveté. Et les sanctions appliquées à la Russie allaient pénaliser l’union européenne et pas du tout les USA. Et c’est ce qu’il se passe. L’union européenne a obéi aux USA et a saboté sa croissance. Ces sanctions ont accru les problèmes des éleveurs et agriculteurs français … La Russie pourrait être un important fournisseur et client … mais la croissance européenne nuirait aux USA. La faute n’est pas aux USA mais aux incompétents du pouvoir européen tel Mme MORANO, Mme LE PEN, M. MELENCHON, M. DESIR, M. MAMERE, etc. Et la liste Est longue.

          1. Si tous les politiciens français (et européens) obéissent aux États-Unis, c’est bien la preuve que ce dernier pays nous domine. On ne peut pas en vouloir à nos politiciens qui agissent dans la contrainte. Par contre, on peut rêver d’un politicien super génial qui nous ferait décoller…

      2. Quand je parlais de la volonté des américains d’aujourd’hui, je parlais de celle d’Obama. Lequel je pense n’a aucune envie de rajouter encore de l’huile sur le feu. En revanche, je vous rejoins sur la question de l’attitude de la prochaine administration américaine qui risque fort d’être plus interventionniste. Mais de mon point de vue à la vitesse où les choses évoluent sur le terrain en ce moment en Syrie, 6 mois est une éternité et je doute qu’il reste beaucoup de rebelles fréquentables en dehors de l’alliance kurde.

    2. @idiotduvillage:
      .
      Attendons de voir ce que va donner l’accord de cessez-le-feu récemment conclu entre kurdes, Al Qaïda et Assad…
      En ce 23 février 2016, même après le succès d’Alep remporté par l’Armée Arabe Syrienne soutenue par la Russie et l’Iran, la Syrie dite « utile » est loin d’être reconquise:
      http://isis.liveuamap.com/
      .
      N’oublions pas que Alep, qui est maintenant une poche tenue par l’AAS, n’aura été reconquise qu’après plus 6 mois de soutient russe.
      Combien de temps faudra t’il donc proportionnellement aux russes, iraniens et AAS pour reconquérir le reste de cette Syrie utile 🙂 ???
      À ce rythme les différents acteurs en auront encore pour au moins 5 à 10 ans, si tant est que Assad réussisse à tenir les positions reconquises comme Alep.
      Ce qui est on ne plus incertain…

  9. Ces systèmes antiaériens légers sont dangereux contre les hélicoptères et les avions légers qui opèrent près du sol. Les Russes en seront quitte pour larguer de plus haut des charges de bombes plus importantes et moins précises. Ce qui ne devrait pas les changer beaucoup. Et il leur reste encore la possibilité de recourir aux LRMT lourds pour préparer le terrain devant leurs alliés. La livraison de ces MANPADS ne devrait donc pas changer la donne. Surtout maintenant, alors que le régime baathiste investit Alep. Et si les USA autorisent la livraisons de ces équipements, terriblement dangereux pour l’aviation civile, dans une zone où opèrent des groupes éminemment terroristes, comme l’EI. ou al-Nostra, aux portes d’une Europe désormais sans frontières sûres, ils prennent le risque de démolir toute leur stratégie de « lutte contre la terreur ». Et ce, au niveau mondial. Une diplomatie doit avoir un minimum de crédibilité.

    1. @Hadaman
      Ma foi, en fait de «lutte contre la terreur», il serait opportun de se demander s’il ne s’agit pas plutôt d’une lutte « pour » la terreur? Là, leur crédibilité est mieux assurée : )
      .
      Deux positions sont avancées cojointement dans la presse francaise et étrangère:
      1. L’aide russe au gouvernement syrien pousse à une extension de la guerre
      2. La Turquie cautionne et soutient l’EI
      Au-delà des mots, il y a une ligne de conduite. Si c’est l’EI qui est la cible des occidentaux, pourquoi se fâcher avec la Russie? Si c’est la Russie qui est la cible, pourquoi pointer la Turquie d’un doigt accusateur? Et si tout le monde est dans le collimateur, alors pourquoi élever la voix?
      .
      Avant de s’imposer sur le terrain, la confusion prend sa source dans les esprits… ce qui, à ce jour, laisse la porte ouverte à beaucoup de théories! Et les plus farfelues pourraient l’emporter haut la main.

    2. j’ai fait par criosité le tour de tous ces « manpads » missiles portables;
      grsoo modo on en est à 6000m de portée et dans le 4000 m d’altitude, mais c’est pas el plus important, certains ne peuvent pas frapper un avion de face, puis il y a la vitesse d’approche ou de fuite ,la charge utile, bref, tous ne sont pas efficaces de la même façon..

      1. C’est en cela que le mistral est excellent , car il est all aspect , a un taux de coup au but de plus de 98%, et qu’il est plutot lourd pour un manpad. Il est largement supérieur au stingers strela ou blowpipe

      2. Thaurac, oui, les manpads sont un danger avant tout pour les hélicoptères, surtout quand ceux ci ne sont équipés d’aucuns leurres.
        Les soviets en Afgha, le problème a été le perte d’hélicos et non d’avions.
        Mais il ne faut pas minimiser le risque lorsque les avions en face volent bas, comme les Su-24/25 en raison de leurs armements.
        Alors il y a bien sûre des moyens pour s’y adapter avec principalement les leurres et le vol a haute altitude pour les avions et très basse altitude pour les hélicos, mais ces contraintes fait perdre de l’efficacité aux premiers et fait courir d’autres risques aux seconds.
        Des pertes il y en aurait, c’est évident au début, mais ça ne va pas créer une zone d’exclusion aérienne pour autant.

  10. Si le stinger entre dans le conflit, les hélico russes se retireront et les avions bombarderont plus fort mais aussi de plus haut. Ca retiendra à des bombardement type deuxième guerre mondiale, la population civile n’a pas finit d’en baver.
    A plus long terme, il y a aussi un risque que les stinger se retournent contre des avions américains car comme dirait le porte parole du kremlin « pour les terroristes modérés, on utilise des bombes modérées »…

    1. Les Mi-24 déployés par la Russie sont tous équipés de protections anti-missiles : brouilleurs infra-rouge, détecteurs de laser, etc. Ils opèrent déjà comme si les combattants possédaient des missiles sol-air portatifs, avec tout un protocole préventif. Certes rien n’est infaillible, mais la présence éventuelle de Stinger ne menacerait a priori que les aéronefs syriens. Et le tireur, repéré par les dispositifs de détection de tir, aurait de grandes chances d’être vitrifié en retour. Bon, ce dernier point resterait accessoire pour un esprit kamikaze.

      1. Attention il y en a qui travaille en visuel ( rester cadré sur l’image de la cible) et vise le corps de l’avion, pas les moteurs, et là si tu es dans son champ rien ne peut t’aider si ce n’est la vitesse car tous s’autodétruisent aux alentours de 17 18 secondes.

  11. Comme il est dit en haut su-25 et mi-24 seraient les principales victimes des stinger. De toute façon premier incident avec ce type d’armes bah ils verront les avions en tout petits très haut dans les cieux. Il est vraie aussi que la livraison de stinger aux moudjahidines a fait son petit effet mais ce n’est pas la cause du départ de l’union soviétiques pour autant ,comme les gens le pensent.

  12. Laisser faire les Saoudiens c’est aussi permettre de « changer la donne » de la supériorité aérienne des européens dans cette affaire …Les russes comme l’ OTAN n’ont pas besoin de cela !
    Cet armement peut changer de camp à tous moments mais aussi rendre plus frileux le personnel qui équipe les avions de la coalition …Contre des aéronefs civils ou militaires
    Il serait dommage de ce fait de voir un de nos chefs d’état « manger chaud » pour une paire de missiles perdus bêtement!…L’argent maître de guerre permet aux plus pauvres de s’enrichir ou à défaut se faire un nom!…

    1. @Wrecker47
      Comme vous le soulignez, le conflit n’a pas de limites géographiques… du moins, ne les a-t-on pas encore repéré sur la Lune ou sur Neptune!
      .
      Tout comme l’argent maître de la guerre permet aux plus pauvres de s’enrichir, la guerre des pauvres permet aux Maîtres de s’enrichir plus encore : )

  13. Au prochain message censuré je met le lien a ce blog qui se trouve dans mes favoris a la poubelle . l’Internet étant assez vaste pour qui veut discuter de l’actualité, même si cette info a vraiment de quoi mettre en colère tant cela ramène a un passé déjà vécu avec des conséquences dramatiques pour des centaines de milliers de victimes innocentes dans le. Monde entier et en particulier dans mon pays.

  14. Ainsi, pour lutter contre Daech qui ne dispose pas d’avions, l’AS propose de livrer des missiles sol-air.
    Logique imparable !
    S’ils le font, je me demande quelle sera la réaction occidentale au premier avion de l’OTAN abattu par ces missiles…

    1. A priori SI la menace se déportaient vers les occidentaux les USA feraient comme on fait les francais durant la première guerre du golfe avec les magic , à savoir donner les fréquences du spectre infra utilise par l’autodirecteur infrarouge.
      Concernant la menace essentiellement pointée sur les helicos et su25 je ne suis pas d’accord. La video qui montre le su24 se faire abattre montre un appareil à 5000 pieds max , soit bien en deca du plafond du stingers. Quand à bombarder de plus haut , ce n’est pas évident de faire du CAS à 20 000 pieds .. Donc l’efficacité des frappes seraient largement compromises … Et on peut pensee que c’est le but recherché.
      Comme le disait plus haut Matchao , la livraison de stingers modifierait grandement le rapport de force et le déroulement de la guerre.
      Pour ma part je serais d’avis d’en donner aux kurdes également , le cas échéant …

        1. Un Kalibr sur le palais royale et toutes la region s’embrasent et on entre dans la 3eme guerre mondiale. Heureusement que Poutin et Lavrov sont plus intelligents que ca et ont compris que la négociation etait la seule solution viable !
          A vrais dire c’est de loin le meilleur moment pour eux pour negocier ! Ils sont alle au maximum de ce qu’ils pouvaient faire sans déclencher une intervention turc , intervention que la Russie n’aurait pas pu contrôler militairement.
          Ils ont démontré leurs détermination et un certain potentiel militaire , et on ne peut plus désormais les ignorer. Mais c’est tout. Car s’ils étaient allés un chouilla plus loin, la situation eut été hors de contrôle.
          On compare souvent poutin à un génie géopolitique , je dois dire que la , si effectivement ils passent en mode négociation , ce sera vraiment le cas

  15. « …. il a précisé que, pour cela, il faudrait un feu vert de la coalition internationale dirigée par les États-Unis  »
    ça va être difficile à mon avis ….. mais peut être qu’avec le président Trump……faut voir ….

  16. Ça semble ne choquer personne qu’on livre à des déviants profonds des missiles sol-air capables de faire tomber n’importe quel moyen ou long courrier en phase de décollage ou d’atterrissage : tout va bien, le sciecle continue comme il à commencé, un certain 11 septembre avec déjà les mêmes protagonistes …

  17. ça va finir autour d’une table avec poutine hollande obama et depardieu sous la table avec gayet..

  18. C’est sûr qu’avec des Stinger, en plus de leurs roquettes antichar et de tout leur arsenal existant, ils vont devenir encore plus modérés…

  19. Si les anti bachar se mettent a dégommer du russes, ça va devenir de plus en plus chaud bouillant même politiquement déjà que ce n’est pas simple avec les russes.
    Et si daesh tombait sur des stock de stinger…une situation plus que pourrissante qui deviendrait encore plus risqué pour nos pilote.

    1. oui …. déjà que les Turcs ont descendu un avion et que ça a bien tendu la situation … si ça commence a tomber tous les jours …il y aura des représailles …obligé !!

  20. Rambo abattait les hélicos avec un arc et des flèches. S’il faut maintenant des missiles, où va t-on.
    Je suis sorti, tapez pas.

  21. SUPER ! Quelle excellente idée ! Comme ça dans 3 ou 5 ans la prochaine fois qu’un avion explosera en vol, plus la peine de se creuser la tête pour savoir ce qu’il lui sera arrivé !!! Un Stinger a une portée d’environ 5 km … donc un véhicule garé a 3 km d’une piste d’un aéroport international peut descendre tranquillement un Airbus ou un Boeing en phase d’atterrisage ou de décollage … puis repartir tranquillement. Même pas la peine de venir le faire en France, suffit d’être au moyen orient, ou en Afrique … contre bande plus simple …et d’attendre un vol avec une paire de jumelle pour identifier la compagnie et regarder les horaires prévus. Le cauchemar intégrale de tous les services de sécurité occidentaux !!! l’arme ^portative et terroriste par excellence !!

    1. Cela a déjà été tenté 3 ou 4 fois, je suis tombé dessus en cherchant pour les missiles Manpad
      c’était des marques soviétiques, donc, un ou deux on peu revenir, petite charge explosive ,
      d’autres par contre ont scratchés, avions gros porteurs militaires, et un civi l isarelien, en afrique l’a évité ( ils ont des contre mesures infra rouge je crois);
      Et le top, je ne sais plus où, tout s’est passé normalement et après le décollage, une patrouille a trouvé la trace récente d’un tir de missile pas très loin des pistes !!!!

    1. Et c’est les mêmes quui nous parlent des « valeurs » de la france, ils feraient mieux de se soucier des désirs des Français!

  22. La dernière fois que j’ai touché un Stinger, j’ai eu trois VRP qui se sont arrêté de discuter pour me regarder fixement! 😆 (Salon du Bourget.)

Les commentaires sont fermés.