Des chasseurs français et britanniques ont intercepté deux bombardiers russes TU-160 Blackjack

tu160-20160219

Le 17 février, deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack ont été interceptés par des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force, basés à Coningsby (Lincolnshire) alors qu’ils s’approchaient de l’espace aérien britannique dans lequel ils se sont évidemment gardés de pénétrer.

Les deux Typhoon ont escorté les Tu-160 dans la zone d’intérêt britannique. Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque, d’après les photographies diffusées par la RAF sur les réseaux sociaux, l’on peut voir qu’un Rafale et un Mirage 2000 de l’armée de l’Air ont également été de la partie.

A priori, les bombardiers russes ont contourné le Royaume-Uni en direction du sud-ouest, ce qui a très probablement déclenché un « alpha scramble » pour l’aviation française.

Quelle a été la suite du vol des deux Tu-160 russes? Mystère… Il est possible qu’ils aient longé la côte Atlantique pour survoler ensuite la Méditerranée et effectuer une frappe en Syrie, comme cela a déjà été vu en novembre dernier. Ou alors, ils ont pris le chemin du retour vers leur base. A priori, la seconde option serait la bonne, selon le blog spécialisé « The Aviationnist« .

Pour rappel, le Tu-160 Blackjack est un bombardier de 54,10 mètres de long pour une envergure de 55,70 mètres. Il peut emporter une charge offensive maximale de 40 tonnes, voler à 2.200 km/h et parcourir une distance de 13.200 km. Il est en mesure d’emporter des missiles à capacité nucléaire Kh-55 (AS-15 Kent) et Kh-15 (AS-16 Kickback).

L’envoi de ces appareils près de l’espace aérien de l’Otan n’a rien d’anodin. En 2015, après l’interception de bombardiers russes Tu-95 Bear par la chasse française, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait parlé de « présence intempestive ». Et d’ajouter : « Nous leur avons fait savoir que nous les avions vus et qu’il était souhaitable qu’ils se retirent. C’est ce qu’ils ont fait. »

Lors de la Conférence sur la sécurité de Munich, le 13 février, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a affirmé que les relations russo-occidentales avaient « glissé dans une période de nouvelle guerre froide ».

« Les politiques européens ont cru que créer une soi-disant ceinture d’amis aux frontières de l’UE serait une garantie de sécurité. Quel est le résultat? Pas une ceinture d’amis, mais une ceinture d’exclusion », a fait valoir le chef du gouvernement russe. « Créer la confiance c’est difficile (…) mais nous devons commencer. Nos positions diffèrent mais elles ne diffèrent pas autant qu’il y a 40 ans quand en Europe il y avait un mur », a-t-il poursuivi.

« Créer de la confiance », donc… En envoyant des Tu-160 Blackjack patrouiller dans l’Atlantique-Nord?

Au passage, on notera la très grande discrétion des autorités françaises dans cette affaire… Laquelle tranche avec celle de leurs homologues britanniques, qui n’ont pas hésité à communiquer sur cet incident.

Yesterday RAF Typhoons intercepted Russian Blackjack aircraft inside the UK's area of interest.Air Vice-Marshal Gary…

Posté par Royal Air Force sur jeudi 18 février 2016

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]