Les forces loyalistes libyennes ont perdu leur dernier avion MiG-23UB

mig23-20160213

Le 8 février, les forces loyales au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale et installé à Al-Bayda, dans l’est du pays, ont perdu l’un de leur deux derniers avions MiG-23UB « Flogger » lors d’un raid aérien mené dans la région de Derna, localité tenue par le « Conseil de la Choura des moujahidines », une coalition de milices jihadistes proches d’al-Qaïda.

Officiellement, la chute de l’appareil serait due à un « problème technique ». Mais tant les milices de Derna que les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh), également présents dans la région, ont affirmé avoir abattu le MiG-23.

Quelques jours plus tard, soit le 12 février exactement, des sources militaires ont confié à l’AFP que le dernier MiG-23UB des forces commandées par le général Khalifa Haftar a été abattu lors d’une mission de bombardement.

« L’appareil Mig 23 s’est écrasé dans la zone de Qaryounes dans le nord-ouest de Benghazi après avoir été visé alors qu’il bombardait des positions du Conseil de la Choura », a expliqué Nasser el-Hassi, le porte-parole des forces loyales au gouvernement d’Al-Bayda (est).

Selon SITE, un centre de surveillance des activités de la mouvance islamiste sur Internet, la branche libyenne de Daesh a revendiqué la responsabilité de la chute du MiG-23.

Selon un décompte précis et surtout récent, que l’on doit à l’éditeur du site AeroHisto, très au fait de l’ordre de bataille des forces en présence en Libye, l’armée nationale libyenne (loyaliste) ne compte plus que  : 17 MiG-21 (6 MiG-21bis, 7 MiG-21MF fournis par l’Égypte, et 4 MiG-21UM),  1 MiG-23ML en cours de rénovation, 1 Mirage F1AD (+1 probable), 1 avion de transport C-130 Hercules et 21 hélicoptères (15 Mi-8T ex-égyptiens, 1 Mo-171 et 5 Mi-35).

À noter que, toujours selon la même source, l’aviation loyaliste devrait pouvoir prochainement utiliser un Su-22M3 « Fitter » qui vient d’être rénové.

Photo : Épave du MiG-23 abattu le 8 février

8 commentaires sur “Les forces loyalistes libyennes ont perdu leur dernier avion MiG-23UB”

  1. La maintenance des appareils libyens a toujours été catastrophique …..surtout maintenant

  2. j’ai un ami qui était pilote sur mirage f1. il a vu une annonce il a quelque mois concernant la recherche d’un pilote avec expérience sur f1. Vous me voyez venir c’était pour aller en lybie sur ce f1… Comme mercenaire… Avis aux eventuels anciens, mais bon j’aurai peur de l’entretien

  3. Mon dieu… les appareils n’ont pas vu un « garagiste » depuis bien longtemps.

  4. je voudrais saluer le courage des pilotes libyens de monter dans des zincs a la maintenance douteuse

Les commentaires sont fermés.