Archives quotidiennes : vendredi, 12 février, 2016

La gendarmerie va bientôt mettre en service ses nouveaux micro-drones

À partir du mois de mars, les gendarmes auront à la disposition un nouvel équipement : le micro-drone NX-110, commercialisé par la jeune entreprise française Novadem, basée à Aix-en-Provence. Un appel d’offres avait été lancé en juillet 2015 pour l’acquition d’une vingtaine de machines. La procédure n’a pas tardé puisque le marché a été notifié

La CIA estime crédible une possible attaque chimique de Daesh ailleurs qu’en Irak et en Syrie

Jusqu’à présent, les autorités américaines ont fait preuve d’une certaine prudence au sujet des allégations sur le possible emploi par l’État islamique (EI ou Daesh) d’armes chimiques en Irak et en Syrie. En novembre, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) avait été en mesure de confirmer l’usage, en août 2015, d’ypérite (ou gaz moutarde)

Pourquoi le taux de disponibilité des hélicoptères de l’ALAT est-il si bas?

Selon les chiffres communiqués l’an passé par le ministère de la Défense au député François Cornut-Gentille (LR), les taux de disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ont légèrement diminué en 2014. Déjà qu’ils n’étaient pas très élevés, (sauf, évidemment, en opération) cela pose évidemment quelques questions alors que de nouveaux

« Décisive » pour Paris, « risque de guerre mondiale » pour Moscou… l’idée d’envoyer des forces terrestres en Syrie contre Daesh divise

Alors que le président Hollande a demandé, lors de son intervention télévisée du 11 février, à la Russie de cesser ses opérations aériennes à Alep menées en soutien des forces du régime de Bachar el-Assad contre l’opposition syrienne soutenue par la coalition anti-Daesh, un accord sur la « cessation des hostilités » dans un délai d’une semaine

L’Otan pourrait participer à la coalition anti-Daesh

Pour le moment, si ses membres les plus importants (États-Unis, France, Royaume-Uni, Italie, Allemagne, etc) participent aux opérations militaires contre Daesh, l’Otan ne joue aucun rôle au sein de la coalition formée pour combattre l’organisation jihadiste en Syrie et en Irak. Mais cela pourrait changer bientôt. « Grâce au leadership de Jens Stoltenberg [ndlr, le secrétaire