L’Otan va renforcer sa « présence avancée » en Europe de l’Est

f22-20140920

Suite à l’annexion de la Crimée par Moscou, en mars 2014, et en raison de la situation dans l’est de l’Ukraine, où la Russie est accusée de soutenir les séparatistes, l’Otan avait pris des mesures de « réassurance » au bénéfice de ses membres (pays baltes et Pologne) s’estimant exposés à une menace russe.

Il fut ainsi décidé de renforcer la mission de surveillance aérienne Baltic Air Policing avec l’envoi d’avions de chasse supplémentaires dans les États baltes, de déployer davantage de navires en mer Baltique et en mer Noire, de prépositionner du matériel dans les pays baltes, de créer une force de réaction très rapide, c’est à dire mobilisable à très court préavis, et d’installer 6 centre commandements en Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Bulgarie et Roumanie.

Pour autant, ces mesures furent jugées insuffisantes par les pays baltes, lesquels réclament une présence militaire permanente de l’Otan sur leur territoire.

D’après John Chipman, le directeur de l’International Institute for Strategic Studies (IISS), le centre d’étude britannique qui vient de présenter son rapport annuel sur les équilibres militaires dans le monde, la Russie a renforcé ses moyens dans la région de la Baltique.

Les forces russes ont « déployé des capacités dans ses districts militaires de l’Ouest qui peuvent entraver l’accès et la liberté de manoeuvre dans la région de la Baltique », a-t-il relevé. Et cela, avec des « missiles anti-aériens à longue portée S400 et des intercepteurs Mig 31 », voire, à Kaliningrad et pendant une brève période, des « missiles Iskrander » dont la portée (500 km) menacent « une bonne partie de l’Europe du Nord et de l’Est ».

Aussi, lors de la réunion des ministres des 28 pays membres de l’Alliance, le 10 février, d’autres mesures de « réassurance » ont donc été annoncées. Afin de dissuader la Russie, l’Otan va donc renforcer sa « présence avancée » sur son flanc oriental, avec le déploiement de nouveaux équipements.

Cette présence militaire « avancée » et « renforcée » sera « multinationale » pour « montrer qu’une attaque contre un Allié sera une attaque contre tous les Alliés », a expliqué Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan. Elle consistera à déployer, dans les pays concernés, des troupes alliées « par rotation », à organiser davantage d’exercices militaires et à installer d’autres dépôts d’équipements et de matériels afin de « faciliter l’envoi rapide de renforts » le cas échéant. En outre, deux autres centres de commandement (en plus des 6 premiers) seraient créés.

« Notre dissuasion est basée sur une combinaison de cette présence avancée et de notre capacité à renforcer rapidement, si besoin » les troupes déjà déployées à l’Est, a fait valoir M. Stoltenberg.

Les États-Unis, qui, au cours de ces dernières années, avaient réduit leur empreinte militaire en Europe, ont l’intention d’allouer une enveloppe de 3,4 milliards en 2017 pour financer « l’initiative de réassurance européenne » et ainsi les rotations d’effectifs plus importants (entre 15.000 et 20.000 soldats), dotés de davantage de chars et de blindés.

« Cela ne ressemblera pas à ce qui se passait au temps de la Guerre froide mais constituera quand même une sérieuse dissuasion », explique Ashton Carter, le secrétaire américain à la Défense.

44 commentaires sur “L’Otan va renforcer sa « présence avancée » en Europe de l’Est”

  1. Comment l europe peut etre une entité independante si elle se refugie dans les juppes des usa aux moindres problemes ( et arretons de parler d Otan parlons d usa )

  2. Oui et alors ? Des milliards perdus a rien. Autant les donner a l’Allemagne qui peut a peine engager un tornado, la ca serait du financement utile !

  3. Il y a quelques jours, un think tank avait publié une étude qui montrait qu’il suffisait de 60 heures aux forces russes pour s’emparer des pays baltes. Cette annonce de renforcement est probablement liee à cela ..
    Toutefois , l’étude etait largement biaisée sur ces postulats de depart (attaque surprise des russes) car qui pourrait croire la Russie assez folle pour attaquer subitement un ou plusieurs pays de l’OTAN .
    SI l’on rapproche cela a l’augmentation du budget de La Défense US , ainsi qu’aux victoires de Trump et de sanfeld aux primaires, on comprend que ces mesures n’ont pour seuls but que de donner au camp démocrate et plus particulièrement à Hillary Clinton une image de chef de guerre dont on sait qu’elle a un impact sur l’électorat us .
    Maintenant , estce intelligent de jeter de l’huile sur le feu alors que la Russie traverse une crise économique majeure et que poutine va nécessairement mèttre l’accent sur le patriotisme pour contrôler les masses ?
    Comme toujours avec les US, c’est ma gueule et tant pis pour les autres ….

    1. « un think tank avait publié une étude qui montrait qu’il suffisait de 60 heures aux forces russes pour s’emparer des pays baltes. Cette annonce de renforcement est probablement liee à cela .. »
      Faudrait envisager de ne plus sécher les cours de Mr Laurent Lagneau!?
      La décision du renforcement de moyens d’intervention rapide de l’OTAN s’est précisée très rapidement, peu après que Poutine se soit emparé de la Crimée!
      L’annonce est peut-être liée à l’article dont vous faites allusion, mais pas l’évolution des capacités de l’OTAN, stocks de matériels lourds dans les nations frontalières, ainsi que l’augmentation des capacités de la NRF décidée en 2014.

      1. C’est une matière où il n’y a pas vraiment de court exhaustif. L’OTAN est une idéologie qui enferme la souveraineté française dans un carcan diplomatique, et là-dessus je suis du même avis que De Gaulle, et pas de celui de Sarko qui nous a fait rentrer dans l’OTAN récemment. Alors pour ceux qui croient que faire partie de l’OTAN est une évidence magique, cela ne répond pas au contraire, à nos intérêts culturel et économique, ça c’est pourtant évident. Donc certain devrait revoir leur court d’indépendance, de nation ,et de peuple autonome, cela s’appelle un pays, qui doit être fière et éduqué, et pas dans un masochiste sans cervelle . Le reste n’est que subterfuge du fort au faible, et si on ne joue plus des coudes, et que l’on a perdu notre impartialité, cet-à-dire toujours rangé côté US, on est plus qu’à l’ombre de notre histoire. Mais le petit monde parisien fera tout pour nous faire croire à ces sornettes, donc la province doit se bouger et percuter l’immobile. Pauvre enfants de France, tous les soirs devant la bar-mitzvah de D8, c’est donc pas prêt de s’arranger quand l’abrutissement est organisé comme un programme national………………

        1. Vous devriez vous même revoir l histoire, la France n à jamais quitté l OTAN, elle ne faisait juste plus partie du commandement intégré entre De Gaulle et Sarkozy.

          1. Donc pour vous c’est la même chose?! Vous devez donc savoir comment l’OTAN est organisé au niveau mondial, et que les français qui font partie du haut commandement de l’OTAN sont juste dédiés à la partie européen. Et ce n’est pas parce qu’une entreprise à un directeur français, que l’entreprise est également français. Enfin pour moi l’Albanie (Demandez à Interpole), et la Turquie ne doivent pas rendre cette OTAN pernicieuse et désincarnés par des postures douteuse et paradoxale, fruit d’incompréhension, où les ricains ont souvent le dernier mot, car cela devrait en faire nous concerne d’avantage, vu la proximité de ces conflits avec la France.

      2.  » Poutine s’est emparé de la Crimée ». Y a pas eu un referendum? Je suis bête c’est vrai que les habitants de la Crimée, d’ailleurs majoritairement russes ( 63 % ) ont juste le droit de se prosterner devant les maitres occidentaux.
        La démocratie, le vote, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, tout ces beaux principes de l’occident mis a la poubelle devant les intérêts américains.
        Allez, rompez, vous pouvez retourner regarder TF1 ou Antenne 2.

        1. Oui, la Russie est un exemple de démocratie, c’est bien connu!
          Le problème avec les russes, c’est que y’a toujours des renseignement , des forces spéciales, des mercenaires, des liasses de billets, des Kalachnikovs et des chars avant d’organiser des votes ou des référendums, soi-disant démocratiques!
          La campagne électorale se résume à liquider, d’une manière ou d’une autre, toutes oppositions aux désir d’hégémonie du star!
          Avec une kalachnikov dans le dos c’est certainement plus simple de voter librement!
          Et pas d’observateurs internationaux.
          Y’a aussi les forces d’interposition de la paix russe, belle arnaque!
          Vous n’êtes pas crédible, on connaît la musique!

          Les russes étaient majoritaires dans la concession Sébastopol, entièrement colonisée, mais pas dans le reste de la Crimée.

      3. C’est pour cela que je parle d’annonce et pas de renforcement effectif , c’est de la comm

    2. De toute façon, 15 à 20 000 hommes en rotation, c’est plus de la dissuasion qu’autre chose.
      En cas d’attaque sérieuse, cela ne constituerait pas une opposition sérieuse et eux-même le savent. Après, effectivement, avec ce geste, ils donnent du grain à moudre aux idées les plus noires en face, au lieu de jouer l’apaisement.
      Pourquoi les US la joueraient intelligents afin de ne pas exacerber la carte patriotique jouée par Poutine, alors que eux-mêmes jouent et ont besoin de jouer cette carte ?

      1. Brimar
        Que les americains jouent cette carte est une évidence , en revanche que l’Europe l’accepte en est une autre … Les échanges économiques entre la Russie et l’Allemagne , l’Italie et meme la France et l’Espagne sont superieure proportionelement à ceux entre USA et Russie.
        Les seuls à bénéficier de cette montée en gamme sont la Pologne et les pays baltes . Autant je peux comprendre une certaine inquiétude à Vilnius et Riga , car leurs forces armées sont très faibles , autant pour la Pologne il s’agit surtout de monnayer son pseudo rôle de rempart contre l’ours russe …
        À mon sens il est plus que temps que les pays européens reprennent l’initiative afin de proposer à poutine une alternative autre que le retour à la guerre froide !
        SI encore ces couillons d’européens s’équipaient européens pour se defendre !! 😉

        1. Je suis d’accord.
          Que l’Europe ne réarme pas à cause de difficultés budgétaire, c’est une chose. Que l’outil de production de l’armement européen n’existe plus, et que beaucoup de domaine de la défense sont restés sans programmes européen est plus inquiétant.
          Après quand on parle d’Europe, on parle de pays alliés et aucunement amis. Pour moi, si l’Europe ne décolle pas, c’est parce qu’on est entre nous dans une relation similaire à celle qu’on entretien avec les US, c’est à dire d’alliés qui aiment bien se foutre de la gueule de l’autre quand il a des difficultés…. Bref, les européens sont couillons car au lieu d’une Union politique où tous seraient gagnants, ils sont en train d’inventer une continent qui ressemble plus à une hydre à 50 têtes et la solution pour changer la direction droit dans le mure que prennent nos dirigeants successifs à tous est tout sauf le repli sur soi. Bref, il reste du taf.

  4. Quelle frustration pour les politiques et les généraux qui pendant quatre décennies ont attendu les armes aux pieds le moment pour en découdre avec l’armée rouge. Il ne sera pas dit qu’ils rejoignent le cimetière sans en avoir fini avec l’ours russe. À moins que..toute cette gesticulation à l’Est ne soit qu’un écran de fumée pour masquer la lente mais sûre invasion de l’Ouest européen par les masses musulmanes.

    1. bien vu Chidanlo: c’est effectivement ce qui se passe.
      encore heureux que les gouvernements de l’Est sont plus « libres » que ceux de nos contrées.
      Ils ont quand même un peu plus de couilles que nos dirigeants.
      sinon à l’ouest c’est mort de chez mort; le moindre clampin qui veut dire son mécontentement face à l’invasion programmée est:
      1 classé Facho Nazi Xénophobe
      2 embarqué + GAV
      3 éventuellement condamné à une petite peine de 1 à 4 mois de taule.
      démocratie a dû changer de définition dans le Larousse 2015 …j’ai pas regardé

  5. Décidément le russe est sournois. Il suffit de regarder une carte de l,europe du Nord à l,extrême orient pour se rendre compte que ces felons ont placé leur pays le long des bases américaines.

    1. Ah oui bien sûre, c’est vrai les américains cherchant a encercler la Russie, mais oui bien sûre…
      Faut arrêter de toujours victimiser la Russie et lui imputer une réaction normale.
      La Suisse ne se sent pas menacée par l’UE ou l’OTAN pourtant largement bien plus entourée que la Russie…

      1. De toute évidence, vous ne connaissez pas le programme du parti UDC. @Maochao, lol!

    2. je ne sais pas ou vous avez fait votre service mais après effondrement du communisme ,
      le pacte de varsovie c’est liquefié mais l’otan a continué d’avancé sur l’est.otan c’est les u s a.

      1. L’OTAN c’est une alliance militaire de pays independants et non un « pays » qui annexe le voisinnage.
        Son elargissement s’est fait via les demandes des pays de l’Est et non après l’arrivée de chars.
        D’ailleurs aucunes bases permanentes n’a été installés et ce n’est qu’aujourd’hui que cette question se pose serieusement et dont les pays membres le demandent (ce ne sont pas les américains qui font le forcing,surtout après avoir pris le chemin du désengagement et de la réorientation sur le Pacifique )
        Mais c’est toujours tellement plaisant pour certains de défendre le seul pays qui perçoit l’OTAN comme une menace, en disant que les américains viennent s’approchent de ses frontières pour nuir a la sainte russie, victime malgré elle….

        1. Je pense que l’on peut soutenir l’Ukraine sans pour Otant, être d’accord avec la politique de l’Otan en général. Remarque en France on va apprendre aux jeunes que les complots n’existent pas, donc dans le futur, ces générations penseront que la CIA et le FSB font simplement du gymkhana, passionnés d’humanitaire… Et que la France c’est: Loft Story n°69

        2. @Maochao: « L’OTAN c’est une alliance militaire de pays independants et non un « pays » qui annexe le voisinnage. » – En Serbie, on n’est pas de votre avis! En Libye, on est dans le doute….. En Afghanistan, il n’y a pas unanimité.
          😉
          Vous avez raison, l’OTAN est constamment attaqué par des régimes criminels.

        3. « ..Son elargissement s’est fait via les demandes des pays de l’Est et non après l’arrivée de chars. »
          A l’inverse du Pacte de Varsovie….

        4. que la Russie perçoive l Otan comme une menace, quoi de plus naturel. Les pays occidentaux qui s opposent à l’émergence de l union Eurasiatique voulue par Moscou ,le font en intégrant dans l OTAN des anciens pays satellites de Moscou. Les occidentaux (Amérique et UE) ne souhaitent pas voir renaitre une entité comme l ancienne URSS tout cela sur fond de guerre économique. nous utilisons l OTAN pour parvenir à nos fins et les Russes utilisent des méthodes que nous pensions révolues :annexion, occupation militaire. Continuons (les uns et les autres) dans cette voie et au final les armes parleront…dans un magnifique feu d artifice champignonesque…

          1. Ce qui me fait sourire, c’est de voir comme vous marchez, non , courez derrière les discours )) c’est tordant !
            La Russie pas plus que les États Unis n’ont interet à déclencher un conflit global ! Vous semblez tous envisager les etats comme des entités , alors qu’un etat , c’est quelques clampins qui font tout pour rester au pouvoir, et une majorite d’autres clampins qui boivent les discours de gentil buveur de vodka et de méchant mangeur de big Mac, et inversement !
            Or tant poutine que lestavlishment US savent qu’en cas de conflit généralisé , il n’y aura plus rien à diriger !
            Donc on se dirige vers une guerre froide 2.0 avec des conflits par procuration mais limites histoire de maintenir sa population sous contrôle .
            La Russie plonge dans le piège du réarmement et foncent dans le mur car incapable de suivre économiquement les USA .l’europe y laissera ses dernieres plumes et au final, c’est la Chine et les USA qui seront les grands vainqueurs !

        5. Machao
          Il est indubitable que le gouvernement russe exploite la menace de l’OTAN a des fins de politique intérieur et de contrôle de la population . Ceci étant dit, il n’en est pas moins vrais que les États Unis exploite également cette tension et l’atise à seule fin de reprendre la main sur une Europe qui s’emancipait un peu trop.
          Et aujourd’hui le but est de réasservir une Europe incapable de se defendre par elle même face à une Russie qui n’a aucunement l’intention de l’attaquer…
          En outre, le virage à l’ouest entame par Obama dans une optique oriente vers le pacifique à fait choux blanc face à une Chine consciente de ses propres forces.
          Le regard de Washington se reporte dès lors vers l’Europe qui s’offre sur un plateau d’argent , grâve en grande partie à un leadership ultra libéral et pacifiste allemand .
          Dès lors, hormis la France et la Grande Bretagne , et dans une moindre mesure, l’Italie , aucun pays européen n’est en mesure d’agir militairement ni meme de somplement de defendre, pas meme l’Allemagne !
          Il convient de se rappeler que les USA sont nos alliées et pas nos amis. Quand aux russes , s’ils ne sont pas nos amis, ils ne sont pas non plus nos ennemis …

    3. @ Dom
      Oui, bien sur … Et surtout ne parlons pas des bases russes en Biélorussie, Ukraine (Crimée …), Transnistrie, Ossétie du Sud, Arménie, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, etc … Bref, un véritable cordon sanitaire autour de la Sainte Russie !… 😉
      Et puis, même si le Pacte de Varsovie n’existe plus, la Russie est bien à l’origine de l’ Organisation du traité de sécurité collective, non ? Rien qu’à l’intitulé, on sait ce que cela veut dire…

  6. En même temps, voici l’Europe de la défense:
    La France qui joue presque toute seule malgré ses moyens budgétaires limités en ce moment.
    Le Royaume-Uni qui a du mal avec une grosse crise budgétaire et qui fait ce qu’il peut on va dire.
    L’Allemagne qui a le troisième plus gros budget mais qui sert à rien.
    Les autres, notamment l’Italie et l’Espagne qui pourraient aussi faire plus mais qui préfèrent se reposer sur la France.

  7. Les russes menacent tous les pays qui les environnent, ils agressent des peuples pacifiques, ils menacent la démocratie dans le monde, ils font de la peine aux américains, personne dans le monde n’est à l’abri de leur agressivité, ils attaquent des musulmans pacifiques qui n’ont rien fait à personne, ils s’en prennent à la liberté d’expression alors qu’ils ne sont même pas en état d’urgence, ils sont toujours communistes et à peine européens, ils sont tous alcooliques et leurs femmes sont toutes des putes, leur chef d’état a une sale gueule, s’ils n’étaient pas là la vie serait plus simple.

    Heureusement que les gentils américains de l’OTAN sont là pour nous protéger, veiller sur la démocratie et la paix des peuples.
    C’était ma minute annuelle de bien-pensant.

      1. Ruffa,
        Je n’en pense pas un seul mot, mais je voulais sournoisement mettre en garde les hommes célibataires qui risqueraient d’être séduits par les publicités internet ou pas vantant les charmes de belles femmes russes. On se débrouille comme on peut ! 🙂

    1. Excellent résumé, une modification du rythme d’annuel à hebdomadaire serait bienvenue.

  8. Hum !! mais c’est le complexe militaire industriel US qui va être content les dollars vont tomber du ciel !! rien qu’une bonne guerre pour relancer l’économie surtout quand elle se fait à 5000 km de chez soit … quoi ? les missiles nucléaires intercontinentaux peuvent les atteindre !… pas grave de toutes façon on est trop nombreux sur cette planète … personnellement un bon virus bien méchant serait plus charitable pour la faune et la flore mais tant pis faudra faire avec …. (humour)

    1. Guerre, famines et épidémies sont les trois piliers des sociétés humaines et de leurs évolutions, selon Maltus …

  9. Malthus s’est lourdement trompé, il n’a laissé dans l’histoire que la doctrine de contrôle des populations par stérilisation , avortement et eugénisme que promeut l’ONU et l’OMS. Tout cela au profit des pays qui pillent les pays pauvres au lieu de les aider réellement à se développer.
    Le protestant Malthus a abouti à d’autres messianismes terrestres dont nous voyons les méfaits tous les jours, au grand malheur de l’humanité.

Les commentaires sont fermés.