La Royal Navy va mettre plus de moyens à la disposition de l’Otan en 2016

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

10 contributions

  1. Erwann dit :

    Je voit que la Navy retrouve ses capacitées, en même temps savoir qu’elle va avoir 2 groupe aéronavaux va redonner le moral.

    • Zayus dit :

      Pas avant 2022 pour les 2 groupes aéronavals, sous réserve de F-35B opérationnels.
      D’ici 2 ans, en 2018, ce n’est rien d’autre qu’un porte-hélicoptère géant de 65 000 tonnes dont disposera la Royal Navy 🙂 !
      Quant aux frégates type 26 elles n’entreront pas en service avant 2020.

  2. Zayus dit :

    Le HMS Ocean entré en service en 1995 et refondu 2012, s’il quitte la Royal Navy en 2018, pourra certainement intéresser une marine demandeuse de porte-hélicoptères.
    Une marine qui serait plutôt la marine brésilienne que la marine indienne en ce qui concerne ce navire qui aura alors 23 ans en 2018…

    • Bismarck dit :

      Le HMS Ocean n’a entamé son service que le 30 septembre 1998.
      Il est donc très intéressant pour la marine brésilien de l’acquérir,pour conserver ses capacités de projection après le retrait du Sao Paulo

  3. Elmin dit :

    Les type 23 c’est exactement ce qu’il nous a manqué … Mais bon on a gardé non atlantique … Donc …

    • Zayus dit :

      Les frégates Type 23 ne sont que alter ego plus récentes de nos F70.
      Ces frégates de 4900 tpc entrent dans leur dernière décennie de service.
      Les FASM 70 sont équipées de systèmes de détection ASM autrement plus performants que ceux des Type 23…

      • Elmin dit :

        Elles sont 15 ans plus jeunes , et donc seront retirées 15 ans plus tard. Alors que les britanniques recevaient des type 23, nous avions les floreals … C’est en cela que je dis « c’est exactement ce qui nous manquait » il manque une generation entre les T67/70 et les FREMM

  4. lechavenois dit :

    « L’augmentation de nos déploiements dans le cadre de l’Otan envoie un message fort à nos ennemis que nous sommes prêts à répondre à toute menace et à défendre nos alliés », a affirmé Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense, qui, en parlant « d’ennemis » n’a pas fait dans la diplomatie.
    .
    Nos amis et alliés anglais ont vraiment des oeillères !… ( en étant plus familier, je parlerais plutôt d’un QI d’huitre ! )
    .
    Faire « monter la mayonnaise » en utlisant les peurs justifiées des pays d’Europe du Nord, avec nos voisins russes, est d’une absurdité sans nom.
    Tout cela entre dans le jeu de Poutine, dont le pouvoir est légitimement contestable et maintenant contesté par son peuple.
    .
    Il est totalement aberrant et contre productif d’effrayer la population russe qui commence à souffrir sérieusement de la crise économique que leurs dirigeants leur ont imposé par ricochet à la crise ukrainienne.
    « Montrer ses muscles » en mer baltique ne peut qu’être utilisé par la propagande pro-Poutine très efficace pour construire un vaste mouvement d’union nationale et créer un sentiment ultra nationaliste autours du chef. Ce qui pourrait conduire àune situation explosive
    .
    Il serait beaucoup plus utile d’utiliser Poutine et ses ses alliés, en le flattant et le remettant sur son piedestale pour éradiquer daesh au Moyen Orient. La russie pourrait ainsi radoucir ses provocations sans perdre la face en se posant comme le « sauveur du monde chrétien » contre l’islamisme radical, et ainsi calmer le jeu sur le front occidental.
    Nous reprendrions ainsi nos échanges avec ce vaste pays et ses voisins de la CEI en les ramenant dans la zone d’influence européenne, tout en amortissant la crise économique mondiale qui se profile avec la chute invraisemblable des cours du pétrole et des matières premieres, dont les PVD et surtout les BRICS commencent à réelement ressentir et qui indirectement va serieusement nous pénaliser ( et franchement au regard des données macro-économiques françaises pour 2015, nous n’avons vraiment pas besoin de cela en ce moment !!!).
    .
    Je ne comprend pas non plus nos amis et alliés américains qui, certes omnubilés par leurs éléctions présidentielles, n’ose alerter l’opinion internationale avec plus de véhémence, sur le véritable risque d’un « clash » en Mer de Chine.
    La Corée du Sud, à l’instar du Japon commence sérieusement et légitimement à « montrer les dents » face aux gesticulations et provocations de menaces nucléaires de leur voisin du nord, qui ce dernier n’a subie, à ma connaissance, aucune remontrance sérieuse de son grand voisin et protecteur chinois.
    .
    Il est indispensble pour l’ OTAN, d’adoucir nos relations en Europe du Nord et Europe Centrale, aider à circonscrire Daesh au moyen Orient et surtout commencer à se positionner sur la scène internationale face au géant chinois et son trublion nord coréen car, à moins d’être totalement dans l’erreur, je persiste à croire que si conflit majeur il devait y avoir, cela devrait se passer en Extreme Orient, et les répercussions sur les grands équilibres mondiaux pourraient être non négligeables.
    .