Londres confirme son intérêt pour le drone stratosphérique Zephyr 8

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. Caton dit :

    Il y aura, à terme, un problème avec les projets de ballons et de dirigeables qui semblent vouloir se multiplier. L’hydrogène, trop facilement inflammable, a été remplacé par l’hélium qui n’a pas lui de substitut possible. Or la demande d’hélium augmente (écrans plats, systèmes IRM, airbags, etc) et la production se raréfie, sachant qu’on ne se sait pas le « fabriquer » industriellement et qu’on ne peut que l’extraire des gisements de gaz naturel. Dès aujourd’hui, les fournisseurs de remplissage de ballons festifs ont des difficultés d’approvisionnement. S’il n’y a pas à proprement parler de pénurie à craindre à court terme, miser sur des projets à long terme utilisant massivement ce gaz parait aléatoire.

  2. durandal dit :

    La stratosphère risque de vite devenir encombrée. Il existe une palanquée de projets civils au développement très avancé, p.ex. Alphabet (ex-Google) envisage des essaims de ballons et de drones-planeur très haute altitude pour un accès mondial à l’internet.

    Par ailleurs je m’interroge sur le régime des vents à ces altitudes. Je ne suis pas sûr que ces appareils aient une puissance suffisante pour lutter contre des jet-streams et qu’il soit donc possible de les positionner (d’où l’idée des essaims, mais ils concourront à la saturation)

    • Thaurac dit :

      Oui il m’a l’air un peu léger pour les jets jetstream mais peut être il n’y en a pas à cette altitude?
      jev iens de voir ça sur wiki
      « ..généralement entre 7 et 16 kilomètres au-dessus du niveau de la mer. »
      Donc c’est au dessus, mais y arriver ne sera pas facile, quoique les jetstreams ne sont pas partout

  3. Expression libre (ex amusé) dit :

    En plus, à cette altitude, cela m’étonnerait qu’un rombier du désert puisse y accéder même avec une échelle…

  4. wagdoox dit :

    Les satellites pourront toujours survolé des pays en paix, les drones ou ballons stratosphériques violent l’espace aérien des pays qu’ils traversent.