L’activité des sous-marins russes a retrouvé un niveau proche de celui de la Guerre froide

kilo-20140506

Depuis maintenant deux ans, il est souvent question des nombreux vols de bombardiers stratégiques russes à proximité de l’espace aérien des pays membres de l’Alliance atlantique, comme au temps de la Guerre froide. Mais la même chose a été constatée sous les mers, à en croire le vice-amiral britannique Clive Johnstone, le patron du Maritime Command de l’Otan.

Ainsi, comme ce dernier l’a confié à IHS Jane’s 360, les sous-marins russes ont retrouvé le niveau d’activité opérationnelle qu’ils avaient avant la chute de l’Union soviétique tout en ayant accompli des progrès technologiques « remarquables » au point d’atteindre un « niveau de capacité jamais vu auparavant » par l’Otan.

Au cours de ces dernières années, après avoir « touché le fond » suite à l’effondrement de l’URSS, la flotte sous-marine russe a bénéficié d’investissements « sans équivalent en Occident ».

Ce qui s’est traduit, par exemple, par l’entrée en service de plusieurs nouveaux bâtiments, tels que ceux de la classe Boreï (sous-marin nucléaire d’engins) ou de la classe Iassen (sous-marin nucléaire d’attaque). Le plus souvent, il s’est agi pour la marine russe de reprendre des projets qui furent suspendus après la fin de la Guerre froide, faute de moyens pour les poursuivre. Dans le même temps, les submersibles les plus anciens ont été modernisés (ou sont en passe de l’être).

Désormais, a expliqué le vice-amiral Johnstone, les sous-marins russes ont de « meilleurs systèmes », un « rayon d’action plus important » et donc « plus de liberté pour opérer ». En outre, leurs équipages sont mieux formés et entraînés que par le passé.

Aussi, pour l’Otan, l’Atlantique Nord est redevenue une « zone d’inquiétude ». Le problème est que les intentions russes demeurent inconnues. « Je pense que cela ne nous inquiéterait pas si nous connaissions les projets russes et les raisons pour lesquelles ils se déploient ainsi. Nous ne comprenons pas quels sont leurs objectifs stratégiques et opérationnels. (…) Ce qu’ils font est obscur, caché par d’autres activités », a affirmé le chef du Maritime Command.

En outre, si l’Otan invite régulièrement des observateurs russes à assister à ses exercices, la réciproque n’est pas vraie. Du moins, cela ne s’est produit qu’une seule fois en deux ans.

« Je ne dis pas que nous voulons faire partie de tout et je ne dis pas que les Russes sont l’ennemi, mais ce que nous devons faire dans cet environnement maritime très compliqué est de sortir de l’incertitude et de renforcer la certitude », a expliqué le vice-amiral Johnstone.

Parmi les missions de ces sous-marins russes, l’on compte les classiques patrouilles stratégiques, assurées par les SNLE. Il se pourrait également que certaines d’entre-elles ciblent plus particulièrement les câbles sous-marins de communication, à des fins de renseignement.

159 commentaires sur “L’activité des sous-marins russes a retrouvé un niveau proche de celui de la Guerre froide”

  1. Nostalgie de l’URSS, les russes y sont en plein dedans et leur objectif reste l’opposition au bloc occidental.
    Qu’espérer d’un ancien du KGB?
    .
    La stabilité politique intérieure en Russie se nourrit de cet ennemi extérieur?
    C’est sur lui qu’on rejette tout le mal, tout les malheurs économique, Poutine lui, n’a plus qu’à jouer au défenseur de la nation russe, a jouer l’homme fort pour continuer ses decenies de pouvoirs.

    1. Parfaite inversion des causalités : toutes les publications stratégiques des éminents théoriciens néoconservateurs depuis la chute de l’URSS soutiennent qu’il faut continuer d’endiguer la Russie, lui contester toute zone d’influence même dans son étranger proche, porter les limites de l’OTAN à ses frontières, et déstabiliser le principe même de la dissuasion nucléaire par la sortie unilatérale du Traité ABM, ce qui fut fait dans tous ces cas.

      D’où provient votre hémiplégie partisane, sinon précisément de votre parti pris…

      1. @ Julien
        Si Maotchao souffre peut être d’une hémiplégie côté droit, en revanche, en ce qui vous concerne, vous semblez souffrir des mêmes symptômes, mais côté gauche ! … 🙂
        Ainsi, si vous avez parfaitement raison sur le fait que les néoconservateurs soutiennent qu’il faut continuer d’endiguer la Russie, Maotchao a lui aussi raison d’indiquer que la stabilité politique intérieure en Russie se nourrit de cet ennemi extérieur …
        Dans les deux cas, les faits le prouvent, cette situation arrange bien évidemment tout le monde ! 😉

      2. Citez moi un seul pays en dehors de la Russie qui considère l’OTAN comme une menace.
        Tout les pays en Europe rejoigne l’Otan pour éviter un scénario a l’ukrainienne et non pour menacer la Russie.
        Ça commence a devenir lourd de devoir lire cette rhétorique que les russes entretiennent seul contre tous.

        1. Parc que l’OTAN à été faite pour lutter contre eux. Le pacte de Varsovie n’existe plus, l’OTAN si.

          1. C’est une erreur courante: le pacte de Varsovie est postérieur au traité de l’Atlantique Nord, il a été mis en place dans un souci de symétrie, pour lutter contre l’OTAN. Voila pourquoi l’OTAN n’a pas été démantelé après la chute du pacte de Varsovie, ce n’était pas l’alliance défensive ! La preuve il intervient en Afghanistan pour que les Américains conserve un contrôle relatif de l’Eurasie et empêcher des alliances improbables provoquent l’apparition d’un bloc capable de s’opposer à leur domination tyrannique sur le monde enchaîné. Zbiniew est très clair sur le but de l’intervention Afghane et il prévoyait même que l’idéal ce serait d’avoir « un nouveau Pearl Harbor » pour la justifier !

          2. Votre rappel chronologique ne change rien au fait que l’Otan est depuis sa création un instrument militaire directement dirigé contre le bloc soviétique d’abord et à la Russie ensuite.
            L’alibi idéologique de la lutte contre le communisme devenu obsolète a laissé la place à la lutte contre la volonté d’indépendance et de souveraineté de ce grand pays qui refuse l’unipolarité de la toute puissance US.

          3. @jojo : le fit qu’une alliance ait été créée avant une autre n’a strictement aucune rapport avec le fait qu’elle soit offensive ou défensive. Il va falloir retirer vos oeillières quand vous rédigez vos argumentaires, ça vous éviterait de raconter des énormités…

          4. Fanatisé. C’est bien, la planète est en feu et on flirte avec l’anéantissement. Je n’arrive toujours pas à croire et a comprendre le degré de fanatisme qui prévaut en occident. Mais continuez, Tom Cruise aux commandes de son tomcat protège la liberté chèrement acquise par ce bon vieux soldat Ryan. Vous avez raison, nous leur devons tout, alors comment pourrait on s’imaginer un instant que ces deux là, pacsés pour la cause, puissent avoir eu un jour pour dessin de nous conquérir?
            Je me demande quelle orgie de sang faudra t-il pour que les consciences en Europe se disent un jour ‘ça suffit’. Combien de morts? Combien de pays reduits en cendres fumantes qu’on regarde de loin en se disant en toute bonne conscience que la democratie, c’est finalement pas pour tout le monde? Et bien, je crois que ça n’arrivera jamais. L’odeur du sang traverse difficilement le Bosphore et la méditerranée, pas suffisamment en tout cas pour dissiper les brumes de ce nouveau colonialisme. Ça n’arrivera jamais car il flatte en secret, aux fond des cœurs, ce supremacisme, cette veleurie d’être avec les forts, les plus forts. .
            Ça n’arrivera jamais, car l’esprit ici n’a connu dans l’éther collectif et mediatique que culpabilisation, deresponsabilisation, amalgame, calomnie, mensonge, logique douteuse, désir exacerbé, toutes ces choses qui pulvérisent le bon sens, et finalement la vraie liberté.
            Ou peut être que si, ça arrivera. Un peu d’espoir..
            Peut être quand Rome décidera de rayer une seconde fois Carthage, nous comprendrons.
            Peut être quand le basculement vers l’Eurasie aura été consommé, lorsque notre richesse ne nous protegera plus, nous le comprendrons dans la haine et le mepris de leur regard.
            Peut être aussi, avec tristesse, lorsqu’il fera jour en pleine nuit, d’une lumiere aveuglante, nous comprendrons trop tard notre effroyable vanité et lacheté, d’avoir suivi veulement l’ambition folle et fasciste du plus fort, ou qui se croit tel, pour la domination universelle.
            Dans tous les cas, ici, nous avons déjà perdu. Et c’est mérité.

        2. La Chine, l’Inde, l’Iran, la Syrie, la Corée du Nord, toute l’Afrique et toute l’Amérique latine (à l’exception du Mexique, de la Colombie, du Pérou et du Chili), soit la moitié des états de la planètes, qu’ils soient assimilés à l’axe du mal ou pas.
          Les doctrines militaires Américaines qui sont belliqueuses du monde, les propositions écrites des think-thanks et des intellectuels Américains pour la suprématie Américaine au XXIeme siècle et les actes des décideurs politiques Américains ces deux dernières décennies laissent peu de place aux interrogations sur le pourquoi la Russie et les autres s’estime menacé.
          Si vous aviez deux sous de jugeote vous aussi en tant que Français vous vous estimeriez menacé.
          Ce qui se passe en Ukraine était écrit dans le bouquin de Bzrezinski en 1997 et Victoria Nuland a été piégé par les Russes, elle a reconnu « niquer l’Europe » et avoir dépensé 3 milliards de dollar pour parvenir à ce résultat, à provoquer ce coup d’état et à installer l’OTAN aux frontières Russes.
          Que je sache aucun président Russe n’est titulaire du prix Charlemagne de la construction européenne et aucun président Russe ne s’est réjoui de voir l’avancé du chaos global et de la balkanisation des état-nations européens. Aucun président Russe ne porte atteinte à l’intégrité territorial de mon pays, ni à sa souveraineté, ni à la liberté de mes compatriotes, je ne perçois donc pas leur attitude comme menaçante. En est-il de même des présidents Américains ?

          1. @jojo :
            .
            Mis-à part la Syrie sous le joug d’Assad, aucun des pays que vous citez ne considère l’alliance transatlantique (USA-Canada) / Europe qu’est l’OTAN, comme une menace.
            .
            Vous confondez avec les diverse alliances que nouent les USA de part le monde, notamment à l’échelle du Pacifique et de l’Océan Indien:
            Une alliance stratégique entre les USA et l’Inde est en train de se nouer en cette année 2016. L’Inde entendant bien jouer l’équidistance diplomatique entre les USA et la Russie.
            .
            Observez que les relations avec l’Iran se sont pour le moins détendues et que nous sommes maintenant loin de l' »axe du mal » de Bush.
            .
            La Corée du Nord est hostile à tous les pays qui l’entourent, sauf la Chine quand celle-ci branche la perfusion économique.
            .
            Les USA nouent de plus en plus liens stratégiques avec les états d’Afrique.
            En ce qui concerne le continent américain, seul le trio Bolivie, Equateur et Venezuela reste en froid avec les USA, mais pas pour autant avec les états membres de l’OTAN 🙂 …

      3. L’un n’empêche pas l’autre ! Ce que vous dites sur l’endiguement de la Russie n’est pas faux , si ce n’est que personne n’a menace la lithuanie SI elle n’adhérait pas à l’UE ou à l’OTAN .
        En revanche, il n’en est pas moins vrais que le gouvernement russe utilise cet ennemi extérieur pour galvaniser sa population …
        Bon ceci dit ça marche de moins en moins bien , car je vois de plus en plus de personnes soutenant mordicus la position du gouvernement devenir de plus en plus frileux avec la crise qui s’aggrave … Et le soutien au Donbass et à la nouvelle Russie fond à mesure que les prix des produits d’importations (et il y en a beaucoup , dont les médicaments ) augmentent de 10% par mois …

          1. La Grèce est certes dans une mauvaise passe, elle n’en a pas profité pour créer des tensions externes avec la Turquie, la Macédoine ou encore l’Albanie.

        1. Les Lituaniens commémorent chaque année le IIIeme Reich, leurs dirigeants politiques défilent habillés en SS pour l’occasion. Peut-être que vous ça ne vous dérangent pas, mais moi, compte tenu de la manière dont on m’a harcelé toute ma vie avec Pétain sous prétexte que je suis né Français, je trouve que leur hystérie russophobe pu et que tout ceux qui soutiennent ce régime sont des fachos.

      4. Sauf si j’ai raté quelques épisodes, il me semble qu’on cherche à endiguer ce qui déborde… Or Poutine a annexé de fait deux territoires situé au-delà de ses frontières qui ne menaçaient personne. Le prétexte de la défense a bon dos, n’oublions pas que c’est pour repousser une tentative d’invasion de la Pologne (!) qu’un petit moustachu, adulé par son peuple, a déclenché la seconde guerre mondiale. Mais la propagande a ses raisons que la raison ignore n’est ce pas ?

        1. Vous oubliez que le petit moustachu était aidé par un gros moustachu pour se partager la Pologne. Un gros moustachu par ailleurs idole de Poutine.

        2. Depuis deux ans je le dis et maintien il n’a pas fait autre chose que hitler, et n’oubliez pas les provinces géorgiennes.
          Si tout le monde agit comme ça, on fomente un répression d’un apys contre une minorité de notre pays et sous prétexte de l’aider , on intervient.
          Que va t’il donc nous arriver en france avec l’agérie, le maroc, les pays d’afrique de l’ouest…

      5. «  »…D’où provient votre hémiplégie partisane, sinon précisément de votre parti pris… »
        C’est pas mieux qu’une cécité idéologique!

        1. La Russie ne cherche pas à reconstituer Empire, à la différence des USA qui en sont un de facto – et le seul, de loin le plus puissant de toute l’histoire de l’humanité – depuis le sortir de la seconde guerre mondiale.

          Ce fait, ce seul fait, suffit à ruiner la vulgate de mes contradicteurs, dont il est confirmé qu’ils sont grandement atteint d’hémiplégie et incapables de se décentrer de leur imperialo-centrisme.

          1. « La Russie ne cherche pas à reconstituer un Empire ». Vraiment ?
            Poutine passe son temps à envahir ses voisins (pour leur bien évidemment), à déblatérer sur sa nostalgie de l’URSS, la grandeur de Staline, l’efficacité du Goulag et la noble terreur que l’armée soviétique imposait au monde.
            Et quand il a du temps (entre deux assassinats politiques) il se permet de menacer les pays neutres de bombardements nucléaires… tout un programme !

          2. @ Julien
            « La Russie ne cherche pas à reconstituer Empire » …
            Là, vous cherchez le bâton pour vous faire battre !… Géorgie, Ukraine devraient pourtant vous suffire !… Mais devant votre cécité, je me crois obligé de rajouter le rôle de Moscou au Nagorni-Karabagh, Poutine venant d’ailleurs récemment d’ouvrir une base militaire en Arménie, ou bien encore au Tadjikistan où la Russie possède 03 bases, et vient de contraindre le président tadjik à les laisser en ouvrir une 4ème ! Idem pour la base aérienne de Kant au Kirghizstan … Et je vous passe la Syrie ! … Enfin, vous pouvez ajouter aussi à tout cela les «coups de gueule» dans les instances internationales contre le passage à l’Ouest de l’Europe centrale, et vous obtenez la résurgence d’un comportement impérialiste russe caractérisé !!!…
            Bref, même si les USA possèdent eux aussi des bases à l’étranger, et ne sont en rien excusables dans leur rapport avec le Moyen-Orient par exemple, vous êtes obligé d’admettre, qu’en ce qui les concernes, eux au moins n’ont pas annexés des bouts de territoire à droite et à gauche ! …. 😉

          3. Lol..
            Les contradicteurs de ce que vous dites ne sont pas « vos » contradicteurs, mais les contradicteurs de thèses développées par d’autres et que vous reprenez et faites vôtres. Vous n’avez rien inventé, et je doute que beaucoup sur ces forum aient inventé quoi que ce soit. S’approprier le travail des autres, idéologie inhérente à ce travail mise à part, je ne sais pas comment on peut appeler cela.
            Bref, le but des US (mais aussi de chaque nation, et encore ça uniquement si l’on considère le pouvoir en termes uniquement du point de vue des nations, en écartant tout agent économique transverse qui peut être tout aussi dangereux qu’une armée puissante) est de prospérer et de conserver leurs intérêts. C’est aussi le cas des russes, des turcs, des brits, et bien entendu de la France. Une nation n’a pas d’amis, que des alliés. Les alliés d’hier, ne sont pas forcément ceux de demain. Les US sont un empire, pourquoi pas, on peut considérer cela. Par contre, tout le monde veut la place des US.

          4. « ..La Russie ne cherche pas à reconstituer Empire, »
            crimée, ukraine, georgie, tchétchénie..à part ça.. »

          5. @Julien:
            Une Russie qui s’étend de Kaliningad aux îles Kouriles est ipso facto un « empire », certes continental, mais non-moins colonial 😉 !
            Il s’agit en fait de ni plus ni moins que l’ancien Empire Russe constitué par les tsars du XVIe au XIXe siècle.
            .
            Ce seul argument suffit à « ruiner » votre « vulgate »…
            Lol 🙂 !

    2. Qu’espérer d’un ancien du KGB?

      C’est ce qu’on appelle de la russophobie primaire. Poutine était certainement le président russe le plus pro-occidentale à ses débuts, mais vu l’attitude des occidentaux à l’égard de la Russie, il a du changer son fusil d’épaule. Dans quelques années, si l’on est tous encore vivant, vous regretterez Poutine, car les prochains présidents russes s’annoncent autrement plus nationalistes que Poutine.

      1. Vu l’attitude des occidentaux envers la Russie? Expliquez moi cela.
        Pour rappel, la crise actuelle avec la Russie c’est une annexion d’un territoire sur un état voisin, c’est l’entretien d’un conflit armé.
        La faute des occidentaux? Non mais parfois on se demande d’où vous sortez pour protéger ce pays étranger avec bien plus d’acharnement que vous défendez notre pays.

        1. Votre positionnement pathologiquement otanesque vous font défendre préférentiellement les USA avant votre pays. Mais en tant que militaire nourri au sein de l’anti-communisme primaire cela ne m’étonne pas de vous. Personnellement en tant que civil, je n’ai d’intérêt que pour mon pays et son peuple. Je ne défend pas le gouvernement français, que je considère comme traite à la nation. Je ne considère pas comme vous que la Russie soit notre ennemi et que les USA soit notre ami.

          1. Allez ,zou, il suffit qu’on formule des critiques sur les agissements de la russie pour qu’il nous fourgue son argumentaire éculé d’otan, usa, et l’europe, si,si ,ça va venir !

        2. FAUX,

          La crise actuelle avec la Russie part d’un renversement – un coup d’Etat – provoqué, planifié, assisté par les Américains et leurs supplétifs en plein JO d’hiver – comme le hasard fait bien les choses – et qui dès lors a débouché sur de graves troubles et finalement une guerre civile.

          Toujours cette question de la causalité, que les partisans de l’OTAN inverse systématiquement afin de servir commodément leur argumentation, pourtant démontrée invalide.

          1. Mais il n’y a jamais eu de coup d’état en Géorgie.
            Il y a un moment où il faut arrêter de fumer la moquette, Julien 😉 !

        3. Oui, pour ne pas avoir su jouer plus finement dans cette sale affaire Ukrainienne, Poutine a réussi une surprise stratégique que personne n’a vu venir et a mis tout le monde devant le fait accompli. Croire à l’immuabilité des frontières, penser que les pays démocrates sont des parangons de vertus, c’est faire preuve d’une naïveté infinie. Sachant que la Russie avait un intérêt stratégique pour Sébastopol, sachant l’Ukraine en pleine révolution, que des partis d’extrême droite anti-russe étaient partie prenante pour cette révolution, sachant que le gouvernement de transition s’est assis sur la constitution ukrainienne, bref que cela a été un bordel sans non, et que l’Europe a appuyé cette révolution. Où pensiez vous que cela allait mener?

          1. « Poutine a réussi une surprise stratégique  »
            ça s’appelle une annexion et une invasion, stratégique certes mais c’est un fait au regard des lois internationales.

        4. Je ne suis pas pro Russe, mais sur ce sujet vous vous trompez lourdement. Vous oubliez (sciemment ou non) comment a démarré le conflit : le point de départ est la négociation des accords commerciaux Europe-Ukraine, et de l’autre coté Russie-Ukraine. L’Europe n’avait formulé aucune proposition commerciale intéressante pour l’Ukraine. La Russie en revanche avait proposé une réduction importante des prix sur le gaz, ainsi que d’autres à cotés. Le président Ukrainien s’est alors légitimement tourné vers la Russie pour développer leurs échanges. C’était dans l’intérêt de son pays et de ses citoyens. Cela n’a pas plus à l’OTAN => le lendemain de ces accords commerciaux Russie-Ukraine, le président Ukrainien s’est fait matraquer par la presse internationale : lui et son gouvernement sont corrompus !!! Une blague. On savait depuis des années qu’il était corrompu, mais tant qu’il mangeait dans la main de l’Europe on ne disait rien. Dès qu’il tourne le dos à l’Europe, curieusement, on relaie l’information sur tous les mass média. A tel point que le Putch qui a suivi passe presque pour quelque chose de normal… En gros c’est toujours pareil dans pas mal de pays, on met au pouvoir qqun qui a des casseroles aux fesses, et dès qu’il ne fait plus ce que l’on attend de lui, on le dégage. Ici par un putch qui passe pour normal… La Russie, elle, agit moins dans le feutré que l’Europe et les USA. Elle s’est faite couyonnée dans cette histoire, et elle a réagit par la force. Renseignez vous sur les enregistrements publiés de l’ambassadrice Américaine en Ukraine, vous verrez qu’elle discute de qui mettre au pouvoir suite au Putch. Vous verrez que la personne qu’elle cite est devenue 1er ministre suite au Putch. Vous verrez que ces enregistrement ne sont pas des faux puisqu’elle a du faire des excuses publiques pour avoir prononcé « Fuck EU » dans sa conversation. Tout cela pour dire que l’origine des problèmes en Ukraine n’est pas Russe, vous en avez toutes les preuves sous les yeux si vous prenez la peine de vous renseigner sur ce conflit.

          1. La Russie défend ses intérêts, nous les nôtres.
            Je defend nos intérêts car je suis français, vous vous defendez les intérêts russe par ce que vous n’aimez pas votre pays.
            Là commence le gros problème entre nous.
            Vous êtes né dans ce pays, si toute votre vie vous n’y avez pas adhéré, il faut songer a partir plutôt que d’essayer de le detruire de l’intérieur.

          2. J’ajoute que la guerre d’influence UE OTAN d’un côté, Russie de l’autre, date de l’affaire géorgienne en 2008. Chacun avance ses pions, tantôt en appliquant le soft power, tantôt le hard power.

            Avec une différence de taille pour la Russie : tout ceci se passe à ses frontières. A tous les anti poutines de ce site, essayez d’imaginer un instant quelle serait la réaction des USA dans une telle situation à sa frontière mexicaine…

          3. Maotchao vous ne défendez pas nos intérêts vous défendez ceux de l’Empire Américain. En France aucun de nos dirigeants politique ni ceux qui cautionnent leur politique ne défendent les intérêts des Français.
            Pour « faire l’Europe » qui est une construction Américaine identique à celle qu’avait mis en place l’ex-empire soviétique, nos dirigeants politiques ont, de facto, abolit la déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui faisait préambule à la constitution Française en 1992. Et depuis ils se torchent régulièrement dans notre constitution pendant que la France est en proie à une anarchie croissante du fait de la libre-circulation et du libre-échange et que la population Française se paupérise à vitesse grand V. Nous commençons a ressembler à un pays du tiers-monde. La cause les nouveaux défis mondiaux ou la monté en puissance des émergents, la cause en est les grandes lignes structurantes des traités Européens qui ont confisqués la souveraineté de l’état Français et la démocratie populaire et transformé notre gouvernement en théâtre de marionnette et notre Assemblée Nationale en soviet pour le seul et unique profit des multinationales et des banques et de ceux qui les possèdent, c’est à dire quelques ploutocrates Européens et beaucoup d’Américains.
            Le peuple Français se réveille et il commence à demander des comptes: je vous garanti que ceux qui en France ont accepté l’abrogation des droits de l’homme, la collaboration avec l’Empire Américain et la balkanisation des états-nations européens, et qui ont mis en place un système médiatique digne de Gobbels pour couvrir l’avancement de leur projet, en subirons un jour les conséquences !

          4. La russie ne voulait pas que l’ukraine passe à l’ouest , point barre ,le reste n’est que pipeau, et il le dit lui même qu’il regrette le temps de la grande russeie, alors pas la peine de chercher ailleurs des excuses, lui même a tout décrit comment il l’avait planifié et c’est pas fini en europe de l’est;
            Si ça merde un peu en Syrie, il refera le même coup pour la Transnistrie pour nous occuper un peu et pour nous dire de lui lâcher la grappe en syrie.

        5. Maotchao, vous êtes décidément bien naïf, car tout le monde sait que les événements d’Ukraine ont été fomentés par les USA, grâce à leur financement des ONG pro occidentales pour lesquelles les USA ont versé plus de 5 milliards d’euros. Ceci pour lever un soulèvement pro OTAN en Ukraine.
          Qu’auraient dit les Américains si les Russes avaient eu envie de faire mouiller leurs navires et d’installer des bases de missiles à quelques kilomètres seulement de leur frontière ? Comment ont-ils réagi lors de la crise des fusées à Cuba en 1962 ? Mal…
          Les Russes ont réagi de la même manière. Ils se sont protégés avec le seul moyen qu’il leur restait : reprendre la Crimée.
          Alors oui, les Russes sont véritablement seuls contre tous en Europe, tant celle-ci est pro américaine. Hollande n’est qu’un valet à la solde des Etats-Unis, tout comme le reste de ses voisins européens.
          Les USA ont juré de dominer la planète en maître incontesté, et ils feront tout pour diaboliser, puis détruire, ceux qui se dresseront sur leur chemin.

          1. @Vantage et les autres
            Vous connaissez beaucoup d’ukrainien pour nous assainer vos vérités ? Ou meme de russes ?
            J’ai un petit scoop pour vous : sputnik et RT sont des organes de propagande pure dont la ligne éditoriale est limpide : desinformer.
            Et ça marche , car vous nous balancez de bonne fois des contre vérités fracassantes !
            Payez vous un billet pour Kiev , et faites vous votre idee

        6. Et le Kosovo? La Libye? Depis la fin de L’URSS, la Russie est méprisé, rabaissé, l’OTAN avance ses pions à l’Est. Maintenant les Russes disent stop.
          C’est tout

          1. Les États Unis et l’Europe n’ont certe pas aidé la Russie apres la chute du communisme , mais le chaos qui en a suivit à ete majoritairement orchestre par les russes eux memes : ce ne sont pas les europeens qui ont pris le contrôle des ressources pétrolières russes , ni des usines d’armement !
            La thèse en vogue en Russie est que le chaos à ete orchestre , mais dans les faits , SI l’on regarde dans le détail , ils se sont poignardes eux memes et maintenant cherchent un responsable extérieur …
            En outre, la crise actuelle efrite peu à peu cette belle histoire de la grande Russie qui se reconstruit alors que le monde entier lui en veut ..

          2. @ STARBUCK
            Et le Kosovo ? La Libye ? … Ben dommage pour toi, mais ces deux interventions se sont faites sous mandat de l’ONU, elles étaient donc légales … 😉

          3. La Russie n’est pas méprisée. Elle est traité comme un pays classique. Mais cela, elle ne le supporte pas.

          4. le gouvernement russe , pas les russe ou la russie en tant que pays, il mériterait mieux, des gens en souffrent mais la ferme(comme il se doit dans se pays).
            Son jeu de chaise musicale avec son premier ministre a annoncé la couleur, presque comme dans une république bananière!

        7. Mao , arrêtez de nous bassiner avec votre patriotisme , que vous proclamez un peu trop fort pour que l’on n’ait pas des doutes . Il colle un peu trop étrangement avec les intérets de l’oncle Sam . Les gens qui expriment ici leurs avis sur la diplomatie tordue américaine , qui n’a pour objectif que de torpiller toute initiative qui pourrait entraver la domination sans partage des Etats-Unis ne sont pas de traîtres à leur patrie comme vous ne cessez de le laisser entendre très vicieusement ; ils ont , eux l’intelligence , contrairement à vous , d’ouvrir les yeux et de reconnaître cet état de fait , ça n’en fait pas d’ailleurs des anti-américains primaires comme vous l’êtes vis à vis de la Russie . Prenez un peu de repos sur le sujet , vous vous faites du mal …

          1. En terme de recul et d’objectivité, la lecture récapitulative de votre oeuvre sur ce site, laisse pour le moins perplexe 🙂 !

      2. Russophobie ? On ne parle pas ici du peuple russe mais des dirigeants actuels de la Russie avec à leur tête Poutine. Alors poutinophobie éventuellement, mais russophobie certainement pas. Évitons les amalgames, c’est très tendance.
        J’ajouterai au passage que les « anti-communistes primaires », tant décriés à une époque par nombre d’intellectuels avertis, n’étaient pas vraiment dans l’erreur. Comme quoi « primaire » n’est pas synonyme d’idiotie ou d’étroitesse de vues.
        Quant aux successeurs de Poutine, au vu de ses manœuvres pour rester éternellement au pouvoir, je serai mort depuis longtemps quand la question se posera à l’horizon 2050.

        1. « Russophobie ? On ne parle pas ici du peuple russe mais des dirigeants actuels de la Russie avec à leur tête Poutine »

          Et si un jour on part en guerre contre la Russie, cela ferra une différence ? On ne vous en veut pas les russes, si on vous balance des bombes, c’est juste pour punir le méchant Poutine. Poutine a le soutien de son peuple, que vous le vouliez ou non.

          1. Je confirme: poutine a le soutien des russes. Y compris de beaucoup de ceux expatriés à Paris. C’est donc plus compliqué qu’une simple affaire de dirigeant autoritaire qu’on pourrait diaboliser en l’isolant de son peuple.

          2. Et si un jour on partait en guerre, ce serait soit ceux d’en face, soit nous, donc il ne s’agit pas d’en vouloir ou non, mais de survivre.
            Partir en guerre, c’est vraiment le dernier choix possible.
            Mais bon, à la limite je comprends votre raisonnement, c’est un raisonnement de civil ou de militaire qui n’a pas connu le feu.

          3. Vous descendez des avions civils , bombardez à l’aveugle…pour l’ukraine, la georgie, la syrie…Bref, ce que vous reprochez aux autres, vous êtes les premiers à le faire

    3. Aux dernières nouvelles ce sont les Etats Unis qui ressèrent sans-cesse leur étau sur la Russie ainsi que la Chine. Il ne faudrait pas inverser les rôles.

    4. Je cite : « et leur objectif reste l’opposition au bloc occidental »

      Ne serait-ce pas le contraire exact, c’est-à-dire les USA (l’OTAN) qui ont créé les troubles et le coup d’État en Ukraine, afin de scinder et fragiliser le continent Européen, faisant ainsi éloigner la Russie de l’Europe ? L’évidence de mon raisonnement ici effectivement pro-russe, c’est qu’aucune base russe ne cerne les USA. La soumission de la France à l’OTAN est un risque majeur de l’entrainer dans une guerre dévastatrice. Heureusement que Poutine garde le contrôle de lui-même.

      1. En dehors de annexions en Ukraine et Géorgie, Poutine ne fait que multiplier les provocations gratuites et sans conséquences pour l’OTAN.
        Cette posture internationale de Poutine est avant tout destinée à séduire l’opinion publique russe qui a ainsi le sentiment d’un redressement du pays sur le plan mondial.

      2. J’avais il y a quelque temps démontre que l’encerclement de la Russie par l’OTAN ne représentait dans les meme pas 10% de ses frontieres terrestre. Donc cet argument n’a aucun sens SI ce n’est de démontre que vous répétez sans y réfléchir la propagande russes.
        Essayez un peu les journaux indépendants du pouvoir comme le Moscow times au lieu de lire sputnik

  2. Si la flotte de surface russe semble inférieure sur le papier par rapport aux occidentaux, leurs sous-marins font tout à fait le poids

    1. leurs sous-marins font tout à fait le poids

      la bonne blague!!! merci pour cette blague

      1. @darren: parce que tu es dans les secrets des dieux toi hein? C’est l’expert américain qui dit que les sous-marins russes sont redoutables, et ils sont combat proven avec leurs frappes en Syrie récemment, un sous-marin de poche appelé toujours par l’OTAN « trou noir » pour sa discrétion est en mesure de délivrer une salve de missiles de croisière.

        1. Expert brit, dixit l’article qu’il faut lire.
          Après je suis d’accord, autant leur flotte de surface a quelques années de retard, et surtout n’arrive pas à les rattapper, autant leur flotte sous-marine a de la gueule et est comparable aux flottes us, brit et fr, les diesels européens des autres pays n’atteignant pas leur niveau en terme de signature acoustique ou d’endurance, sans parler que les russes eux développent leurs propres torpilles et ont des idées de next generation dans leurs cartons, ce qui n’est pas le cas d’une bonne partie des sous-marins européens (hors fr, allemagne et brits) qui n’ont aucun programme de développement de leur côté.

          1. @brimar
            Concernant les diesels , il ne faut pas oublier les 209 allemands qui sont connus dans le monde des sous-mariniers comme les pires veroles à traquer
            Les russes ont certes fait des progrès , ils sont aujourd’hui au même niveau que les rubis , los angeles ou scorpene. Maintenant , je doute vraiment qu’ils soient au niveau des suffren et autre sea Wolf pour l’attaque , ou que les Virginia en lanceur d’engin …

          2. @Elmin, ok, on dira que les 209 et les dolphin tirent leur épingle du jeu pour les diesel européens (je critique assez vite).
            En ce qui concerne les Los Angeles ou les Ohio, ça reste quand même le gras de l’arme sous marine US, donc même si sur le papier l’écart peut paraitre générationnel entre les nouvelles classes et les dernières générations de sous-marins russes, je ne suis pas sur que l’avantage dans le camp occidental soit si décisif du fait d’avoir une génération d’avance sur 4 ou 5 sous-marins d’une nouvelle classe.
            Par contre, dire que les Los Angeles sont dépassés, comme j’ai pu le lire sur des sites plutôt pro russes, est faux. Les Los Angeles disposant des derniers systèmes d’arme ont toujours une belle gueule sur papier.

          3. C’est sur, mais les borei et autres classes modernes, ils n’en ont pas des tonnes non plus …
            Les los angeles , tout comme les rubis , ont été améliorés avec le temps. D’ailleurs , les dernieres unités produites sont de la classe improved los angeles , et sont très performants et pour longtemps. Mais avec l’arrive des sea Wolf et des suffren , on va de nouveau nettement creser l’écart . Idem avec les nh90 ASM qui sont 100 fois plus performant qu’un lynx , notament dans la collaboration avec la fregate .
            Mais bon, on pourra dire ce qu’on veut , se baser sur nos expériences passées ou présentes de militaire, on aura toujours ici des gens qui viendront nous expliquer à quel point on a tort 😉

      2. Exact Bismarck, la sous-marinade russe a toujours été réputées, et même si les accidents qu’elle a connu peuvent en faire douter certains, force est de constater qu’elle est même en avance sur certaines technologies .

    2. La Russie insiste beaucoup sur les sous-marins c’est presque une spécialité chez eux. Qui au passage est non négligeable. Les projets yasen et borei c’est pas pour faire de la figuration.

    3. @Bismarck:
      .
      Vous auriez mieux fait de vérifier avant de vous hasarder à faire une telle affirmation 🙂 !
      Contrairement aux idées reçues ou au préjugé hérité de la guerre froide; les forces sous-marines de l’OTAN sont aujourd’hui supérieures à celles de la Russie :
      .
      – SNLE –
      OTAN : 22 unités / Russie : 11
      – SNA –
      OTAN : 71 unités / Russie : 30
      – SA –
      OTAN : 32 unités / Russie : 14 (+ 11 en réserve et/ou immobilisés)
      .
      L’OTAN réuni donc 125 sous-marins contre 55/66 en Russie …

      1. erratum : comptons en plus, 4 sous-marins d’attaque classiques de la classe Kilo (projet 636) entrés en service entre 2014 et 2015…
        Mais bon, ça ne change pas réellement le rapport OTAN/Russie.

  3. Mieux équipés, mieux formés. Recrudescence de l’activité comme au temps de la guerre froide. Avec une Patmar vieillissante en France et disparue chez les Anglais pourquoi ne pas en profiter. Comme la nature a horreur du vide … Devenir sourd c’est dramatique, il s’en est fallu de peu que nous le devenions nous aussi .

  4. Les Russes bombent le torse avec leurs sous-marins, soit. L’économie russe n’a jamais été aussi mise à mal qu’aujourd’hui depuis la fin de la guerre froide mis à part au début des années 1990. Pour faire des sorties et avoir une force sous-marine digne de ce nom il faut de l’argent, ce que la Russie n’a plus et n’est plus prête de nouveau à avoir tant que le barril de pétrole continuera à flirter avec les 30/35 $… C’est un fait les gesticulations russes ne vont pas être éternelles.

    1. On verra s’ils arrivent à tenir ou bien ils vont s’effondrer bientôt d’après tes chiffres alarmants, qui vivra verra 😉

      1. Mes chiffres ne sont pas alarmants ils correspondent juste au cours actuel du pétrole et qui malheureusement est amené à rester à ce niveau encore longtemps… (en raison des 600 milliards d’USD qu’il reste aux saoudiens pour financer un pétrole à bas prix). Pour la Russie, les revenus qu’elle tire du pétrole et du gaz sont devenus trop faibles pour financer ses projets de modernisation /extansion des raffineries et usines de production/séparation/traitement de gaz… hors ces projets sont impératifs pour diminuer les coûts de production des russes, et ces projets sont tous en train de s’arrêter. Vu que 80% du budget de l’Etat russe provient de l’exportation de pétrole et gaz, le calcul est vite fait.

        1. L’économie occidentale et particulièrement française s’effondre également.
          En France , seul l’endettement permet encore de faire illusion et de faire durer la partie.
          Sans cela , nous serions en récession au même niveau que la Russie.
          Cela durera jusqu’à ce que les créanciers sifflent la fin de la partie , ils pourront alors se servir sur le patrimoine des français.

          1. Pas du tout , il y a d’énorme différence entre l’économie russe et francaise, et notament le taux d’épargne qui est très faible en Russie , et très élevé en France. En outre, l’euro est une monnaie stabilisée par trois des dix premières économies mondiales …
            Avec cet épargne sur une monnaie stable, le niveau de vie et de consommation des ménages peut encaisser une longue crise economique. En Russie c’est l’inverse ! L’épargne à ete divise par deux en deux ans avec l’effondrement du rouble , il n’y a quasiement pas de prestation sociale , les pensions de retraités déjà très faibles quand le rouble était à 40 sont dans les abysses avec un rouble a 80, et la maigre épargne des retraites, ainsi que la valeur de leur bien immobilier , les font basculer dans la pauvreté …
            Beaucoup de mes amis qui, il y a encore deux ans, partaient aux Maldives chaque hivers, sont restés chez eux cet hivers ci , et on les sens très inquiets concernant les mois à venir .. Car la paix sociale russe reposait surtout sur une forte croissance et la possibilité de s’enrichir .. Sans cela, tout le monde redoute un retour de la corruption à grande échelle et de l violence à tous les étages …
            Sans rire , allez en Russie , allez parler aux russes eux memes , et faites vous votre opinion par vous même sur l’état de l’économie en Russie et de l’immense angoisse que cela cree.
            Et le gouvernement a tellement besoin de recette fiscale qu’après avoir mis en place une taxe de 40% sur 600 médicaments « courants » , il vient de faire meme avec les aliments gras et les boissons sucrées . Vous me direz, en France aussi on a une taxe sur le coca , mais pas à ce niveau , et surtout pas dans ce delais. En outre, personne n’essaie de faire croire que l’économie française est une economie saine etc …

          2. Pour se faire une idée à peu près exacte de la situation des russes, en 2015 :
            – les crédits ont augmentés de 40%
            – les crédits auto et leasing ont baissé de 25%
            – les crédits immobiliers ont baisse de 30%
            – le chômage a augmenté de 15%
            Je vous laisse le soin d’interpréter ces données…

          3. Votre propos sur l’état économique de la Russie ne change rien à la pertinence du mien.
            C’est bien parce que l épargne est importante en France que j’affirme qu’elle sera à terme saisie par les créanciers.
            Sans cette garantie , cela fait longtemps qu’ils auraient renoncé à prêter à un état dont il est évident qu’il ne pourra rembourser.
            Pas mal de français ont également renoncé à aller aux maldives 🙂

  5. « Aussi, pour l’Otan, l’Atlantique Nord est redevenue une « zone d’inquiétude » »
    et pendant ce temps nos gouvernements vide le port de Brest …

  6. « …après avoir « touché le fond » suite à l’effondrement de l’URSS, la flotte sous-marine russe… »
    _____________
    Humour noir.
    C’est bon, je sors.

      1. Quand on touche le fond , on en peut que rebondir ( enfin ,il vaut mieux, pour le sous marin)

  7. Il faut aussi regarder ce que les usa ont mis en place tout autour de le Russie, c’est quant même l’otan qui a renforcé tout son dispositif en prenant comme motif de nous protéger contre la soit disant bombe de l’Iran.
    l’otan aurait du être dissoute après la chute de l’urss; mais les usa ont trop besoin de la guerre ailleurs que chez eux.

    1. Les idees (et la propagande ) ont la vie dure donc je reposte ma petite demonstration s’il y a 6 mois :
      sur 20 700 km de frontières terrestres russes, seules 1219 km sont en contact avec un pays appartenant à l’TOAN , et cela monte royalement à 1942 en ajoutant l’Ukraine, la Géorgie et la Finlande (moins de 10%)
      Alors soit vous avez un problème avec la géographie, soit avec le terme « encerclement »
      En savoir plus sur http://www.opex360.com/2015/10/14/la-norvege-va-augmenter-ses-depenses-militaires-de-98/#A5dVBuE1WZV1u88p.99

  8. Franchement, cette attitude n’est-elle pas un peu ridicule?
    Non mais allo quoi?
    On se la rejoue guerre froide à deux balles?
    Il y a peut-être mieux à faire comme la lutte, disons commune et participative, contre le totalitarisme islamiste façon wahabisme comme salafisme, non?

  9. Vous nous gonflez un peu à force de vouloir voir dans la Russie le danger ultime qui plane au-dessus des têtes des Européens …Bon sang mais tournez un peu votre regard vers le Sud ! Le destin des pays européens est suspendu , dès maintenant , à leur capacité de gérer l’invasion pseudo-pacifique , que l’on veut nous présenter comme telle , des nations surpeuplées et culturellement hostiles qui cherchent une issue à tous les problèmes qui les transforment en bombe démographique, auprès de laquelle le réchauffement climatique est une amusette de bobos parisiens…

    1. @ Philbeau,

      Je crois que, sur ce site, on regarde aussi bien vers le sud que vers l’est. Et le regard porte même jusque dans la région Asie-Pacifique 😉

      1. Ça tombe bien que vous regardiez l’Asie-Pacifique avec attention: c’est l’océan de l’avenir et la France est le seul pays d’Europe à y être physiquement présent… nous sommes en train de nous faire éjecter de toute nos positions là-bas. Comme vous observez vous saurez me dire par qui ? Par des ennemis hostiles ?
        Sur ce site j’ai lu l’aberration qu’il fallait abandonner notre base navale de Nouvelle-Calédonie, malheureusement la seule que nous ayons pour défendre nos intérêts dans le Pacifique et en Antarctique, puis que nous abandonnions complètement la Nouvelle-Calédonie pour remplacer par 3 frégates supplémentaires avec l’argent économisé ! Alors là bravo les stratèges militaires. Je sens qu’ils ne comprendront pas comment on a fait pour devenir un pays du tiers-monde !

        1. Faut attendre que les habitants de la nouvelle Calédonie , se prononce, c’est pour bientôt je pense;

      1. Et la question qu’il faut se poser c’est « pourquoi » dès qu’on évoque la Russie certains se sentent blesser dans l’âme tel des reality check lorsqu’on parle de l’Algérie.
        Je n’ai jamais vu un Philbeau défendre la France lorsqu’on lui reproche quelques chose avec autant d’amour…

          1. @ STARBUCK
            @revnonausujai
            De fait, le gouvernement quel qu’il soit, avec un président démocratiquement élu, est le représentant de la France … Que çà plaise ou non …

        1. ah, parce que pour vous, la France, c’est ce gouvernement de bons à rien et sa politique de mer..de ?

          1. La France est un tout, ce n’est pas juste une figure politique qui est plus ou moins acceptable a vos yeux.
            Hollande a été élu pour 5 ans, respectez le choix des français. Je n’ai pas voté pour lui, pourtant ne ne lui crache pas dessus, car en ce moment, il représente la France, lui cracher dessus c’est cracher sur le pays. L’an prochain je glisserai un bulletin dans l’urne.
            Mais vous savez comme moi que ce soit Hollande ou un autre vous ne changerez pas de discours. Si Hollande avait sortit la France de l’OTAN et s’il ferait barrage aux américains tout en continuant ce qu’il fait en ce moment, il serait le meilleur prédisent a vos yeux.
            .
            Vous dîtes qu’ils sont bons à rien, mais vous? Vous êtes bon à quoi? Prenez donc leur place! quoi vous êtes même pas capable d’être conseiller municipale mais comment cela? La critique est toujours facile, par contre l’action c’est autre chose…

        2. Peut-être parce que la France actuelle est devenue un pays à l’mage désastreuse …

          1. …Comme par exemple quand on arrête un ancien général de la Légion , lourdement décoré , lorsqu’il exprime son amour pour son pays , pour ce qui peut être qualifié de délit d’opinion …

          2. Alors que chez le drian et chez ayrault , on casse, pille, détériore, pas un bruit, une simple échauffourée, par contre à calais, c’est mla méchante extrême droite, bizarre, les journaleux et les merdias français n’emploient jamais le mot extrême gauche au sujet de ces cancrelats qui se permettent otut ,sachant que les socialos on besoin de la bretagne et des écolos en même temps.
            ça me rappelle la manif pour tout calais, nantes, à part que calais était comme d’hab , interdite et nantes , les casseurs, autorisés, donc si on veut employer le mot de gouvernement de meuh de socialos, c’est bien dans ce cas. Ils veulent museler entièrement la droite car ils savent que ce n’est pas avec leur bilan qu’ils pourront être réélus (et puis il leur faudrait travailler, c’est dur).
            Donc il est plus facile de faire passer un général qui aime son pays et le défend comme il l’a toujours défendu , pour un extrême droite et l’arreter , que de choper un de ces crados qui se prennent pour des dieux de la terre( des agriculteurs, j’en ris).
            Ils sont sauvés, plus personne n’osera les toucher , depuis l’affaire du gars qui se « trouvait là par hasard « et qui « a morflé » , le préfet a dû dire aux forces de police , de ne pas bouger, comme d’hab.

        3. mon pauvre maotchao !
          quand vous aurez chié dans les mêmes thalwegs que moi , on en reparlera !
          conseiller municipal ? vous plaisantez ! petit grouillot des politicards magouilleurs , il ne manquerait plus que cela !
          votre seule argumentation, quand quelqu’un ne partage pas vos idées, est de tenter de l’insulter et de le déprécier; comme feu boudarel et les vipères lubriques !
          respecter Hollande ? pour être respecté, il faut être respectable et il est bien évident que je ne respecte pas un pitre qui salit la France chaque jour que dieu fait
          de plus, si on vous suit , quand on aime la France, on ne critique pas Hollande, mais pour les autres pays, on peut cracher sur les dirigeants tout en prétendant aimer le peuple, alors même que la majorité de ce peuple soutient les dits dirigeants; pas très cartésien , votre raisonnement
          ps 1 : Poutine doit être aux environs de 80% d »opinions favorables chez les Russes, Hollande stagne dans les 20% tout en perdant régulièrement quelques points ( beauté des sondages à la française); ça ne vous interpelle pas quelque part sur sa légitimité ?
          ps2: je ne suis ni pro ni anti Poutine; ce n’est pas mon problème, mais celui des Russes et s’il leur plait, tant mieux pour eux; je constate simplement qu’il agit dans l’intérêt exclusif de la Russie et je serai fort aise que son homologue français agisse de même dans l’intérêt de la France au lieu d’aller lécher le cul d’Angela et des salopards bruxellois!

          1. Rien à ajouter de plus . Si, à force d’outrance , Maotchao va finir par apparaître pour ce qu’il est en fait : un troll …et encore je suis gentil , j’aurais pu dire autre chose .

          2. Si quelqu’un a légitimité à s’exprimer ici en tant que militaire s’active , c’est bien Matchao . J’ajoute que ses positions vont souvent à l’encontre de l’idolatrie poutiniste qui sévit ici, mais je n’ai pas souvenir de l’avoir lu une seule fois insultant. En revanche , lui, des insultes, il en mange en permanence !
            Je constate un point commun entre tout ces admirateurs du grand Vladimir , outre le fait qu’ils soient pour la majorite tres sensibles voir porteur des thèses de l’extrême droite , c’est leur parfaite méconnaissance de la realite russe ! Ainsi qu’une certaine propension à l’agression …

  10. A la fin des annees 90, les flottes occidentales avaient une reelle force de frappe ASM. Avec la chute de l’URSS , la problématique ASM à ete remplacée par l’AA et l’attaque au sol. Ou voit que les horizons, FREMM , type45 et autre burke sont issus de cette periode. Avec la recrudescence des rencontres avec les sous-marins russes, nul doute que la mécanique ASM , et la R&D dans le domaine , va être accélérée ..
    Par contre, force est de constater un certain retard à l’allumage du côté occidental …

    1. Au vu de la difficulté des Russes à d’une part mettre au point des sous-marins modernes qui fonctionnent (une seule patrouille opérationnelle de Borey depuis leur mise en service, le seul Iasen toujours en exploitation « expérimentale » tout comme le seul Lada), les deux Improved Kilo de la flotte de mer Noire qui sont scotchés à quai à Sebastopol, il nous reste de la amrge.
      Quant aux soit-disant sous-marins modernisés ou en passe de l’être, il ne reste plus un seul SNA opérationnel dans le Pacifique, les délais de réparation s’allongent etc …

    2. Quand vous voyez que par chez moi, l’aéronavale travaille encore avec des p3 Orion, et ses équipements datant des années 80-90, et pour avoir participé à des exercices avec des flottes étrangères, les exercices ASM n’étaient pas privilégiés.
      Après, ils sont enseignés de base, et en un an, une flotte peut être assez bien préparée, si bien entendu les hélico ASM n’ont pas d’avaries 🙂

      1. C’est pareil en France , notre asm ce sont des Atlantique contemporain des orions , des lynx car les nh90 ASM viennent à peine d’être déclarés operationels , les frégates T70 qui, comme leurs nom l’indique, datent des années 70, et les rubis , eux aussi âgés .
        De 90 à 2010 , on a reçu les frégates légères furtives sans sonar tractes , les frégates de surveillance sans sonar du tout, les horizons qui sont spécialisées AA…. On commence à peine à toucher les FREMM qui ne sont pas specialistes ASM meme si elles ont de vrais capacites .
        En patmar l’essentiel de l’entraînement dans les annees 90 etait ASM , maintenant c’est de l’écoute électronique , de la surmar etc …
        Pour les ricains pareils , les Perry et les knox etaient des frégates ASM tres spécialisées , alors que les burkes sont omnirôles et beaucoup plus gros , et les lcs sont … Ben je ne sais pas ce qu’elles sont , SI ce n’est hors de prix ….;)

        1. Pas besoin, au contraire, de supersoniques pour la détection de sous marins, le matos suffit et le temps de vol ainsi que la distance franchissable, suffit qu’il puisse détecter , avertir et éventuellement le traiter , le plus mal placé ,c’est le sous marin, pas l’avion.

        2. Effectivement, à mon époque, et chez moi, les frégates avaient comme rôle la défense AA du groupe aéronavale principalement.
          L’ASM étant effectué par 1 ou 2 sous-marins d’une classe dérivée de la classe daphné et des SH60 dont le taux de disponibilité parfois pouvait faire peur.

      2. un orion avec le MAD et des torpilles peut faire largement l’affaire encore quelques temps.

    3. Petit complément et question: combien les seuls Britanniques ont-ils mis en service de SNA depuis la « mise en service » du seul Yasen ?

  11. les russes s’arment, ils progressent , oui et alors ? que fait l’otan pendant ce temps ? que font les états unis avec leur perpétuel état de guerre, leur complexe militaro-industriel et leur propension à changer les administrations étrangères au mieux de leurs intérêts …etc, etc…

    1. comme vous avez raison !
      cette russophobie est insupportable quand on connaît l’ingérence* américaine dans les affaires européennes et ailleurs.
      certains devraient ici s’intéresser véritablement aux questions de géopolitique et s’appuyer sur les faits historiques

      *et quand j’écris « ingérence » croyez bien que c’est un euphémisme.

      1. Les Ricains sont particulièrement ingérés dans les affaires de la France depuis 1944 avec leur sal.p de caniche anglais. Et bien, je suis bienheureux que ce ne soit pas la Russie qui ait fourgué son nez à la place depuis cette époque.

      2. Ingérence ou pas, c’est le régime de la russie actuelle , sa politique et son staff qui ne me plait pas.pas la russie en tant que nation, bien au contraire.

        1. @Thaurac: Renseignez vous sur le curriculum vitae et la doctrine d’un certain Léo Strauss, juif allemand immigré aux EUA, philosophe politique de profession, et mentor de toutes les élites dirigeantes Américaines depuis les années 90, que ce soit dans la politique, dans l’armée ou dans la finance. Croyez bien que vous allez pas être dessus.
          Le tsar Vladimir avec ses délires de stabilité globale et de retour aux grands principes westphaliens et keynésiens qui le permettront (et qui ont fait la grandeur de la France), à coté de ça, c’est un juge impartial.
          A titre personnel je vous dirais: si on doit prendre un juriste pour redéfinir un « nouvel ordre mondial », alors mieux vaut Poutine que Carl Schmitt. Parce que Carl Schmitt, c’est le théoricien de la dictature, c’est le juriste du Reich !
          Soljenitsyne l’avait prédit: aujourd’hui le monde libre est à l’Est !

          1. Bon, déjà, qu’est ce que cela apporte à l’argumentation que le monsieur soit juif? Rien à part lancer opprobre sur une religion.

            Par ailleurs, dire que al Russie est un pays où les citoyens sont libres.. personnellement, je n’airai pas jusque là voyez vous.

          2. Tu prends tout les mecs que tu as cités, tu mets tout ça dans la cuvette et tu tires la chasse.
            Et l’ordre mondial , je n’y crois pas, on voit qu’avant l’ordre mondial, il faut d’abord de l’ordre dans les pays, régions, …et j’en passe, alors les théories du complot ou autres……………
            La terre est une mosaïque de peuples désunis, point barre et c’est pas gagné pour faire tirer tout ça dans le même sens, avec ou sans complotistes ou humanistes.
            Bien le juit accolé avec complot mondial, google te remercie….
            le monde libre est à l’est, oui mais de la russie..

  12. La marine Russe traine des pieds du au milliards manquants autant niveau sous-marin la Russie fait plutôt bonne impression comparée au néant européen.

    1. @Sebastien Gelormini :
      Les européens (OTAN+ UE), comptent 37 sous-marins d’attaque classiques, 12 SNA et 8 SNLE, qui comparés aux respectivement: 19 SA, 30 SNA et 11 SNLE russes, que l’Europe est loin du néant que vous décrétez pour le moins arbitrairement au « pifomètre », sans visiblement savoir de quoi vous parlez.

  13. m’est-il permis de rire
    tout le monde écoute tout le monde. Les pays dit alliés écoutent aussi leurs alliés……..
    si la Russie pratique des écoutes via les câbles sous marin, que dire des écoutes de la NSA dont les antennes sont bien installées en Europe et notamment en Allemagne.
    Il est de notoriété publique que c’est d’Allemagne, mais pas seulement, que nos « élites » françaises sont écoutées.
    Des satellites, des antennes, elles sont partout et écoutent tout le monde. Nos communications internet, nos portables, etc…..

    les écoutes, c’est vieux comme le monde, pas de quoi fouetter un chat……………

    1. Et alors par ce que c’est la Russie il ne faut pas en parler?
      Est ce que les écoutes de la NSA n’ont pas été abordées?
      Pourquoi la Russie devrait être caressé dans le sens du poil?
      Comme d’habitude, c’est bien l’anti americanisme qui fait adorer la Russie a certains, d’ailleurs cela se constate dans les réponses, systématiquement on pointe du doigt les américains.
      L’inverse n’est pas vrai, je ne vois personnes qui protège les américains par détestation des russes, même si certains veulent instaurer un tel climat.

  14. On peut penser ce qu’on veut de la Marine Russe ,comparée à la nôtre ;mais la nôtre ne vaut pas mieux !…
    Quand à Poutine ,il a les qualités de ses défauts formé par le KGB ,il reste avant tout un nationaliste ,et en France on aurait bien besoin de genre d’homme pour remonter le niveau !

    1. Si si la marine française, même boiteuse, vaut bien mieux. La seule faiblesse de la marine française par rapport à la marine russe actuellement, le nombre. Après on parle de 2 pays de dimensions différentes.

  15. Les subventions et salaires ne manquent pas aux volontaires pour louer l’attitude de l’OTAN et ses obligés, la planche à billet américaine n’a jamais le temps de refroidir pour les financer.
    L’unanimisme médiatique, présenté souvent ici comme normal et légitime, est en soi un signe de déséquilibre de l’information à propos de la Russie.
    Mais pour qui veut voir plus loin que le bout de son nez et ne se laisse pas provoquer par les fonctionnaires de la pensée unique, la réalité est bien plus complexe.
    Et l’intérêt de la France, donc des français, n’est en rien menacé par la Russie actuellement.
    On ne peut malheureusement pas en dire autant de la politique agressive constante d’autres pays.
    Laissons les braillards qui se croient courageux et intelligents à leur oeuvre, en espérant qu’au moins ils en vivent bien, et continuons à garder notre raison droite en toutes circonstances.

    1. Pourquoi la Russie veut elle la destruction de l’OTAN de l’UE et de tout ces liens occidentaux?
      Diviser pour mieux régner voilà ce que les russes recherchent. Vous pensez que c’est pour devenir copain avec nous? Tisser une relation de confiance avec les pays Baltes et compagnies? Non mais vous ne comprenez toujours pas les i

      1. Maotchao,
        Vous et d’autres pratiquez allègrement ce que Volkoff dans « le montage » a montré comme la plus formidable entreprise de guerre intellectuelle, la « Désinformatzia ».
        Vous la reprochez aux russes, mais c’est vous qui en êtes les plus chauds partisans.

        1. @robert , la désinformation intellectuel vient surtout de vos amis russe et de votre grand patron mon chère robert

          https://informnapalm.org/fr/3727-2/

          quand on se rend compte des moyens mis en oeuvre juste pour la région du Donbass , on imagine les moyens mis en oeuvre pour faire de la désinformation à grande échelle sur toute l’Europe …

          1. c’est bien connu, l’enfer, c’est les autres.
            Vous êtes tellement intoxiqués et imbus de vos idées que vous ne parvenez plus à discerner l’excès et la désinformation inconsciente que vous pratiquez.

      2. Robert ça doit être le chef de plateau des posteurs appointés , il montre le chemin et les autres embrayent là dessus.

    2. Un pays démocratique ne s’occupe pas seulement de ses frontières mais aussi de celles des autres pays qui sont internationalement reconnus et dont la violation peut amener des risques de guerre à venir, donc, même si la france n’est pas menacée directement , la russie reste menaçante pour d’autres pays…
      Même remarque que pour l’entrée en guerre d’hitler, il nous attaque pas directement donc on laisse faire….

  16. Mais finalement cette crise (qui heureusement restera froide) a un aspect positif, a la fois pour les armées occidentales et pour l’armée russe.
    Les opinions comprennent enfin que le monde merveilleux de Oui-Oui, ce n’est pas encore pour demain, qu’il faut arreter de désarmer et que ‘si vis pacem para bellum’.

  17. je comprends l inquiétude des Américains face aux sous marins Russes de nouvelle génération. Ils se sont laissés surprendre il y a quelques années par un sous marin Chinois » technologiquement dépassé » qui avait fait surface au milieu d un groupe de navires, dont un porte avions; sans être détecté….Sinon je pense que les Russes ne font rien de plus (dans ces manœuvres) que ce que les occidentaux font de leur côté dans le reste de la planète. Cela fait partie du jeux et j émets un doute sur le fait que pour les occidentaux le but de ces manœuvres (Russes) soit illisible….ils ont, comme nous, des intérêts à défendre ou à préserver .Peut être le font ils de manière moins intelligente (au sens de sournoise) que nous.C’ est plus brut de décoffrage. Mais ce n’ est que mon avis…quant aux dirigeants Russes: a t on mieux chez nous en Occident?

  18. Bon, certes la Russie modernise son armée (encore heureux, parce que ne croyez pas que les autres pays ne développent rien de leur côté), mais enfin il ne faut pas exagérer. Elle n’atteindra jamais le niveau de l’ancienne Union Soviétique. L’URSS était à elle seule plus puissante que tous les pays ouest-européens réunis. Son budget militaire dépassait même celui des Etats-Unis (180 vs 150 Mds $ en 1981). Aujourd’hui, même le budget saoudien dépasse celui des russes ! (celui des USA est 10 fois supérieur).
    Ce qui va suivre n’est pas une vulgaire suite de chiffres mais des données comparées qui mesurent la capacité de production, et donc la puissance économique des pays :
    _ en 1945, l’URSS avait un PIB équivalent à 20% de celui des États-Unis ;
    _ à partir des années 1960 jusqu’en 1989, l’URSS avait un PIB équivalent à 50% de celui des États-Unis (on se base ici sur les sources de la CIA, rien à voir avec la propagande communiste) ;
    _ en 1999, « grâce » à la libre entreprise et au business porno-mcdo, l’ex-URSS dans son ensemble avait chuté à moins de 4% du PIB américain
    _ en 2007 (apogée de l’ère Poutine) le PIB russe a réussi l’exploit d’atteindre 12% du PIB américain ;
    _ en 2015, le PIB russe est subitement retombé à 8% du PIB US à cause des sanctions et de la chute des prix du pétrole.
    D’ailleurs, petite parenthèse sur le « communisme qui ne marche jamais », exceptées les six années de crise (GBA de 1958-60 et GRCP de 1966-69), la Chine de Mao bénéficiait d’une croissance économique supérieure à 6% par an, et cela malgré un militarisme ahurissant. Son PIB de 1945 ne pesait pas 0,5% de celui des Etats-Unis, et en 1975 (AVANT Deng Xiaoping) il dépassait les 10%. Puis Deng libéralisera brutalement la Chine, ce qui paralysera sa croissance pendant près de 10 ans avant qu’elle ne connaisse enfin la fameuse « surchauffe » (moralement désastreuse par ailleurs), des 10% par an de 1990 à 2008.
    Bref, donc pour en revenir à la Russie, celle-ci a adopté le modèle économique américain. Par conséquent, dans ce pays, c’est le règne de l’injustice (oligarques milliardaires, +35 millions de pauvres) et de la débauche (industrie du sexe : 300 000 prostituées rien qu’à Moscou, criminalité, pornographie, 2 millions d’héroïnomanes -N°1 mondial). Elle n’a plus les moyens (ni l’envie) d’affronter l’OTAN. Poutine s’efforce de survivre en position d’infériorité absolue. Tâche honorable, mais vaine. D’autant que sa société est déjà américanisée (derrière le vernis nationaliste).

    1. Autant ca m’agace quand je vois les aberrations idolâtrant le modele russe , autant l’inverse m’oripile egalement ! 300 000 prostitues à Moscou ? Ou avez vous pêchez ce chiffre ? Le plus haut que j’ai pu voir c’était 100 000 en 2007 , et Moscou en 2007 et aujourd’hui ca n’a strictement rien à voir !
      La drogue et l’alcoolisme sont effectivement des fléaux mais ils sont tres activement combattus, de même que les casinos clandestins et la majorité des sources de revenus de la mafia russe qui a subit un degressage intense depuis 10 ans.
      Vous avez encore cette image d’une Russie de la fin de l’Ere Eltsine , mais ce n’est plus le cas.
      Quand à votre reference à la pornographie , elle n’est pas plus presente qu’aux Etats-Unis par exemple ..
      J’ai l’impression que vous avez une analyse très partisane de la Russie , mais y etes vous alle seulement ?

  19. Il faut bien admettre que la Russie représente la seule lueur d’espoir qu’il nous reste de desserrer l’étreinte mortelle que nous subissons de la part de cette horrible mafia américano judéo maçonnique et de son diabolique système supercapitaliste mondialiste protobourgeois.

    1. Sort de ce corps adadaf, on t’a reconnu !!

      un vrai « marxiste léniniste maoïste trotskiste » , bref, de la daube, et tu me fais bien marrer avec tes remarques de pseudos intellectuel à deux balles et de conspirationniste acneide 🙂 continue , tu vas aller dans les perles du forum!

  20. La Russie (et bientôt les chinois) est le seul rempart contre un monde dirigé unilatéralement par les Américains, ce qui ne peut conduire qu’à la dictature, que ces « idiots » nous impose déjà. D’ailleurs, qui en Europe ose contredire son maitre américain ou anglais ? Ils nous envoient dans des guerres que nous ne voulons pas, et nous empêchent de former une alliance avec les Allemands et les Russes, plus naturelle par notre histoire.

    1. @toto:
      .
      De la Corée du Sud à l’Inde, en passant par le Japon, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, l’Indonésie, et Singapour, les américains représentent un rempart contre l’expansionnisme agressif de la Chine.
      .
      De la Suède à la Géorgie en passant par la Finlande, les pays baltes, la Pologne et l’Ukraine, les américains représentent un rempart contre le bellicisme débile de la Russie.
      .
      Même si tant est que nous puissions être guidés par une raison essentialiste, le concept « d’alliance naturelle par notre histoire » ne peut reposer sur aucune logique objective (historique ou naturelle) et n’appartient qu’à vous.

    2. « former une alliance avec les Allemands et les Russes, plus naturelle par notre histoire. » j’ai bien ri. L’ancienne Prusse a quasiment toujours été un ennemi au même titre que les Hasbourgs. Je ne rappelle pas les millions de morts qu’ont causées la première guerre et la seconde guerre mondiale chez nous, du fait des Allemands. Quant aux Russes, ils n’ont été nos alliés que sous Napoléon 3 et une partie de la IIIeme république. Vous êtes risible.

      Pour finir, les autorités Russes nous désignent ouvertement comme un ennemi stratégique au travers de notre appartenance à l’OTAN.

  21. Ce qui est intéressant dans ce débat, c’est de constater l’accumulation d’arguments dont le style rappelle des comptoirs en fin de soirée. Pourtant sur d’autres sujets ce blog reçoit des commentaires plus réfléchis, moins fébriles. L’on est donc conduit à se demander pourquoi les intervenants, plus raisonnables habituellement, s’énervent comme ça.
    .
    Je crains que beaucoup n’aient pas compris la position particulièrement forte de la France en considération d’une éventuelle menace russe. Cette menace, l’on peut y croire si l’on veut. Je n’y crois pas pour ma part, mais peu importe : ça ne change rien à mon argumentaire ci-après (très franchouillard, je préfère prévenir car parfois ça dérange).
    .
    Français, il faut rester calme : nous ne sommes pas des Baltes craintifs ni des Ukrainiens dépossédés de l’arme nucléaire par le mémorandum de Budapest en 1995. Au contraire de ces pauvres gens dont on peut comprendre les angoisses, nous savons que nous n’avons pas besoin de l’OTAN pour nous défendre. Depuis un demi-siècle notre arme nucléaire protège la France et ses voisins (qui en profitent gratuitement, mais c’est une autre question) contre toute reprise en Europe d’une guerre de type 44-45, fort destructrice.
    .
    Notre menace nucléaire sera-t-elle toujours valable? Oui parce que l’incompétence stratégique des « chefs des armées » qui se succèdent à l’Elysée, quoique regrettable, n’est pas grave aussi longtemps qu’ils ne décident pas de nous désarmer. Nous disposons d’armes nucléaires et personne ne peut avoir la certitude qu’elles ne fonctionneront pas. Mais nous avons mieux pour le cas où l’un de nos présidents, plus mou que les autres, hésiterait à brandir la menace nucléaire.
    .
    Depuis peu (ou prochainement, je ne sais pas exactement) les missiles-de-croisière hypersoniques sont ou seront dans notre arsenal, prêts à prendre la relève de l’arme nucléaire.
    Déjà des missiles de croisière guidés avec précision, à tête nucléaire dans certains cas, existent dans notre arsenal depuis les années quatre-vingts. Ils n’ont pas cessé de se perfectionner depuis lors. Capables de toucher à très grande distance telle fenêtre qu’on leur désigne dans n’importe quel palais présidentiel du monde, les missiles jusqu’à maintenant bi-soniques (mach 2) qui équipent l’armée française seront bientôt, ou sont déjà, hyper-soniques (mach 5) et imparables. Grâce à leur précision, une charge nucléaire n’est plus indispensable. Les dégâts collatéraux seront minimes et le politicien-bisounours normal aurait, le cas échéant, moins de scrupules à donner l’ordre de tir qu’avec une arme nucléaire.
    .
    Tout ceci pour dire, à la suite du débat fébrile qui s’est développé ci-dessus, que le renouveau de la sous-marinade russe ne peut inquiéter que des pays incapables de se défendre. Nous Français n’avons aucun motif de nous inquiéter. Et par conséquent nous n’avons aucun motif de rechercher, comme les Baltes et autres Ukrainiens, l’aléatoire (donc dangereuse, au final) protection de l’OTAN.

  22. @Jean-Marie Hervouët:
    .
    Ne seriez-vous pas un peu donneur de leçons 🙂 ?
    .
    Pourtant, l’usage que vous supposez des futurs missiles hypersoniques et sur lequel s’appuie votre commentaire, fait que celui-ci est en parfaite adéquation avec les arguments de comptoirs que vous décrivez.
    Votre argument de missiles hypersoniques qui pourront  » toucher à très grande distance telle fenêtre qu’on leur désigne dans n’importe quel palais présidentiel du monde »; est pour le moins « fébrile », et il pourrait se lire ainsi:
    « Ah baaaaaah … bientôt les missiles seront tellement rapides et précis qu’il suffira d’appuyer sur le bouton pour détruire un palais présidentiel en passant par la fenêtre… Hips! (…) Santé! La France n’a rien à craindre  » .
    .
    Vous, qui vous placiez d’emblée au dessus de la mêlée par l’introduction condescendante de votre commentaire, repasserez au sujet de propos réfléchis.
    Tel est pris qui croyait prendre, monsieur le donneur de leçons 🙂 …

    1. @Zayus
      Désolé pour l’introduction condescendante, c’était involontaire. Au contraire, je trouvais l’ambiance du bistrot assez sympa. Mais un peu trop craintive quand-même. C’est pourquoi j’ai voulu rassurer et rectifier avec des arguments qui me semblent sérieux.
      .
      En revanche j’ai bien lu vos arguments et je ne vois pas en quoi ils contredisent les miens sur le fond. Contester la forme c’est une chose mais il serait intéressant de faire savoir aux lecteurs (ainsi qu’à moi) pourquoi je fais erreur sur le fond. A vous lire prochainement. Cordialement.

      1. Je pensais pourtant avoir été clair:
        Je tenais simplement à souligner que les performances que vous prêtez aux actuels missiles de croisière (qui n’ont rien d’hypersonique à une vitesse inférieure à Mach 5), ainsi qu’à leur successeurs qui eux seront hypersoniques mais pas disponibles avant vingtaine d’années, tiennent de l’affabulation.
        .
        Même si tant est que ces missiles puissent actuellement exister en France:
        En quoi représenteraient-ils un gage de sécurité face à la progressive remontée en puissance de la sous-marinade russe ici constatée par cet article ???
        .
        Si on suit votre raisonnement autant supprimer toutes nos forces conventionnelles en ne s’appuyant plus que sur les forces de dissuasions et les différents types missiles de croisière ou balistique.
        Ce fameux concept simpliste du « tout missiles bons à tout faire » déjà vanté par certains stratèges US dès la fin des années 50, n’est en aucun valable en cas d’affrontement indirects avec la Russie, comme la guerre froide en avait généré face à l’URSS.
        .
        Les SNA russes ne mettent évidemment pas directement la France en danger, mais ils peuvent le faire sur des intérêts français en dehors de la France, sans que cela puisse justement justifier une frappe de missile de croisière nucléaire ou pas au « palais présidentiel » de Moscou (puisqu’il s’agit de sous-marins russes), pour vous paraphraser.
        .
        Vos histoires de missiles comptent parmi les « arguments dont le style rappelle des comptoirs en fin de soirée », que vous semblez moquer 🙂 …
        .
        Cordialement,
        Zayus.

  23. Dans la même période, la seule Grande Bretagne a mis en service plus de sous-marins nucléaires d’attaque que la Russie !

Les commentaires sont fermés.