Archives quotidiennes : Mercredi, 27 janvier, 2016

Un effort de défense qui atteindrait 2% du PIB avant 2025? Probable, pour le chef d’état-major des armées

Au sommet de l’Otan organisé à Newport (Pays de Galles) en septembre 2014, il a été fixé aux États membres l’objectif de consacrer à leur effort de défense 2% de leur PIB d’ici 2025. Et rares sont les pays à être actuellement dans les clous… S’agissant de la France, ses dépenses militaires, d’un montant total

Feu vert à une commission d’enquête sur les « moyens mis par l’État pour lutter contre le terrorisme »

Au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis, plusieurs responsables du parti « Les Républicains » ont demandé la création d’une commission d’enquête parlementaire pour « comprendre » ce qu’il s’était passé le 13 novembre. « Pourquoi est-ce que nous avons baissé la garde? Pourquoi est-ce qu’il y a eu de tels trous dans les mailles de notre filet?

La frégate britannique HMS St Albans a intégré l’escorte du porte-avions Charles de Gaulle

D’habitude, la composition d’un groupe aéronaval n’évolue pratiquement pas lors d’un déploiement. Mais celui constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle depuis le départ de ce dernier, le 18 novembre 2015, pour la Méditerranée orientale, puis le Golfe arabo-persique (GAP), n’arrête pas de changer. Initialement, le groupe aéronaval du Charles de Gaulle (ou Task Force

Une brigade commune à la Pologne, la Lituanie et l’Ukraine sera opérationnelle en janvier 2017

C’est en 2007 que le projet de former une brigade commune à la Pologne, la Lituanie et l’Ukraine pour des « missions de maintien de la paix » fut évoqué pour la première fois. Deux ans plus tard, les trois pays concernés confirmèrent leurs intentions. L’idée était alors de soutenir les « efforts » de Kiev en vue de

Berlin envisage d’investir 130 milliards d’euros en 15 ans pour l’équipement de ses forces armées

Participation à la coalition anti-État islamique avec 6 avions de reconnaissance Tornado ECR et 1 ravitailleur, hausse de l’engagement au Mali, avec l’envoi de 500 hommes supplémentaires, poursuite de l’opération Resolute Support en Afghanistan, avec un plafond d’effectifs relevés à 980 soldats… N’en jetez plus, la cour est pleine : la Bundeswehr est « à la