Les forces spéciales françaises interviennent contre les assaillants de l’hôtel Splendid à Ouagadougou

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Caton dit :

    Vu nos moyens militaires et financiers, on ne peut probablement pas faire beaucoup plus contre ce fléau à l’étranger. Par contre, il serait temps d’agir avec énergie contre les barbus débiles qui pullulent sur notre territoire, sans se limiter à ceux qui sont déjà en train de préparer un attentat. La première étape étant évidement le renvoi de la calamiteuse madame Taubira, notre actuelle ministre de l’injustice, garde des sots.

    • Pathfinder dit :

      @Caton
      À ce sujet, la communication de l’Elysée commet une erreur (une faute?). En effet, ils soulignent constamment que ces attaques sur le territoire africain, voire sur la péninsule arabique, sont en priorité des attaques « contre la France » ou contre les intérêts francais. Ce pour motiver les interventions militaires francaises.
      .
      Or, cela donne également une excuse en or pour d’autres pays européens pour ne s’engager que ‘perspicacement’ à l’extérieur. Ceux-ci ont bien compris que la menace de déstabilisation intérieure est sérieuse, et que les moyens sont limités. Ils comprennent également que s’ils envoient des troupes sur un théâtre extérieur, ma foi, elles ne seront plus à l’intérieur (… merci Mr de la Palice : )
      .
      Ne pouvant me souvenir de l’avenir, je ne saurais dire ce qui est juste aujourd’hui. En revanche, nous ne connaissons pas les capacités de l’adversaire à l’intérieur, et les nuisances qu’apportent les raids de quelques takfiris sont… presque disproportionnées.
      Je ne m’étendrai pas ici sur les scénarios possibles, mais ces mêmes djuhadistes ont des supports et des ‘auxiliaires’ disponibles un peu partout sur le territoire.

      • v_atekor dit :

        C’est assez juste. Pour l’Espagne qui considère que c’est « presque » une affaire franco-française, mais qui en pratique et dans la pénombre a sérieusement renforcé ses dispositifs antidijhad, que ce soit dans la péninsule, dans les enclaves de Ceuta et Melilla, et dans les environs du détroit de Gibraltar…

    • Wrecker47 dit :

      @caton …
      Je pense comme vous dans ce domaine …

  2. Orion dit :

    Pas de nom, courage a la population locale et aux différents services à l’oeuvre.
    Bien que cela me touche moins que pour Paris, une pensée pour les familles et proche des victimes.

  3. nonmaisdisdonc dit :

    Il va falloir se résoudre a mettre en place « des contractors » dans tous les hôtels fréquentés majoritairement par des français et des étrangers et prémunir ces établissements de moyens de sécurité passives comme empêcher physiquement l’accès des véhicules au stationnement devant ces établissements etc …etc !

    • Hadaman dit :

      Je reviens d’Egypte où tous les grands hôtels sont dotés d’une garde armée qui filtre à l’entrée, souvent d’anciens policiers (ce qui fait que les terroristes passent maintenant par les jardins…). C’est souvent aussi le cas au Kenya. Je suis curieux de connaître les dispositions prises au Burkina.

    • Pathfinder dit :

      @nonmaisdisdonc
      Le but étant de réduire l’Occident et ses alliés, toute disposition visant à réduire l’apport économique (par ex. du tourisme) est un gain. Nous ne changerons rien à courrir après ces mouvements, il va nous falloir anticiper, en étroite collaboration avec les locaux.
      .
      Et comme, le souligne Reality Check plus loin, l’attitude des politiques européens lors de l’intervention des pays souverains ne renforce pas cette collaboration. Attitude d’autant plus surprenante, que les forces spéciales de ces mêmes pays ont des entraînements communs avec les nôtres. Où nous chacun contribue avec ses méthodes et savoirs (!)
      .
      Il nous faut arrêter de croire que nous sommes les plus agiles, les plus forts, les plus beaux… il n’est pas question de devenir meilleurs ami avec tout le monde, mais au moins d’appliquer un programme commun cohérent. Même le régime Sud-Africain avait compris ca quand il forma ses Grey Scouts!

  4. Reality Check dit :

    On se souvient que lors de l’attaque de Ain Amenas, d’un complexe gazier de plusieurs hectares, qui menacait d’exploser en emportant toute une zone et ses habitants il y avait 32 terroristes assaillants pour 800+ otages.
    .
    Le bilan regrettable était de 39 morts civils. Heureusement 685 algeriens et 107 étrangers ont été sauvés par l’intervention determinante de nos forces spéciales.
    Il y eut 29 terroristes eliminés et trois capturés vivants. Ces derniers furent une mine de renseignements, tres utile par la suite.
    .
    Pourtant la presse francaise mainstream, toujours prompte a nous critiquer aveuglément et stupidement, parlait de « boucherie » et raillait l’ANP.
    .
    Aujourd’hui a Ouaga, les forces spéciales francaises interviennent dans une situation difficile mais beaucoup moins que celle de Ain Amenas.
    .
    On a seulement 4 terroristes assaillants dans un petit hotel de 137 chambres (situation difficile mais beaucoup moins compliquée qu’un complexe industriel gazier de plusieurs hectares) et un bilan provisoire de plus de 20 morts, 33 blesses sur un total de moins de 200 otages.
    .
    Je ne critique pas les forces spéciales qui sont intervenues, francaises ou burkinabées. C’est toujours difficile meme si la complexité est inferieure que celle que nous avons connu, il y a des impondérables.
    .
    Les victimes sont des victimes du terrorisme, pas de l’incompétence des forces spéciales qui sont intervenues. Mais j’aurais aimé voir la meme lucidité et la meme honneteté dans le jugement chez les journalistes francais qui nous critiquaient perfidement en 2013.

    A la lumiere de cet évenement, et de son bilan, objectivement, le moins qu’on puisse dire est que les forces spéciales algériennes ont reussi un véritable MIRACLE a Ain Amenas en 2013, en sauvant des centaines d’otages et en évitant l’explosion d’un complexe gazier qui aurait pu etre une véritable catastrophe écologique et économique, en sus d’un désastre beaucoup plus grave en terme de pertes en vies humaines.
    .
    PS: MBM, alias Marboro Man, est mort, tué dans un raid de l’US Air Force en Lybie. Le groupe Mourabitoune a morphé et il est devenu une sorte de mutant du MUJAO, avec des liens particuliers en Libye. Cette organisation est colpetement distincte d’AQMI sur le plan operationnel, meme si les ideologies de toutes les cellules extremistes convergent. La revendication d’AQMI est douteuse.

    • lephil dit :

      Si vous saviez dans qu’elle condition ils doivent exécuter leurs missions !… vous en resteriez sans voix ..

    • Lagaffe dit :

      On n’a pas la preuve formelle de la mort de Mokhtar Belmokhtar.
      Et il y a une différence énorme entre une prise d’otages comme à Ain Amenas en 2013 et dont le but était d’en emmener un maximum vivants de l’autre coté de la frontière, en s’en servant de bouclier humain, puis de négocier leur libérations contre des rançons et une attaque suicide visant à tuer un maximum de personnes en un minimum de temps : à Ouagadougou, il n’y a pas d’otages, juste des cibles à abattre pour les terroristes comme le dit le témoignage dans la vidéo.

      • Reality Check dit :

        L’enquete a démontré que les assaillants ne se faisaient aucune illusion sur la possibilite de voir les autorites les laisser partir avec les otages a Ain Amenas…
        Tout ce qu a ete dit a ce sujet etait un gros mensonge des terroristes qui visait a maximiser l’impact mediatique et politique de leur action.
        Les terroristes savent bien que l’Algerie ne negocie JAMAIS avec eux.
        Soit ils se livrent pour avoir la vie sauve, soit c’est l’assault. Ils le savaient.
        C’etait une operation suicide, leur objectif etait de faire sauter les installations avec tous les otages.

        • Reality Check dit :

          PS concernant MBM qui dit que l’on a pas la preuve formelle?
          Vous avez eu acces aux tests ADN? Moi non plus.
          Sa mort a ete annoncee comme probable par les US et votre MinDef, et il n’est plus reapparu depuis.
          Nous avons subi MBM pendant suffisamment longtemps pour savoir que c’est un gars qui n’hesite pas a revendiquer lui meme ses actions.
          S’il n’apparait plus c’est pcq il est mort, et c’est bien ce que disent les americains, si vous regardez bien.

          • Zayus dit :

            S’il y avait eu des tests d’ADN positifs au sujet de cette mort, américains et français l’auraient annoncé comme certaine non-pas comme « probable ».

          • fraisedesbois dit :

            @ RC,
            MBM n’est plus l’electron libre qu’il a été.
            Il est revenu dans le giron d’ AQMI _ dont Droukdel est l’émir pour la region) _ avec son groupe (Les Mourabitounes).
            Il ne peut plus désormais revendiquer « en son nom » les actions des Mourabitounes.
            C’est désormais la « branche medias » d’Aqmi, aka Al Andalus, qui s’en charge.
            Discipline et professionalisation!
            .
            Vous aurez compris par ailleurs que je ne crois pas une minute en la mort de MBM 😉

    • Maotchao dit :

      Vous vous excitez pour rien. Ici comme a Paris le 13 novembre ou encore a Bamako ce n’était pas des prises d’otages mais des massacres.
      Si vous vous souvenez bien a in amenas, les terroristes y sont venus chercher les etrangers et ces derniers ont pour la plupart été tués, les algériens ont été mis de côtés et ils n’étaient pas une cible a abattre.
      Donc avant de jouer les calimeros en comparant des choses incomparables juste pour vous masturber intellectuellement de la qualité des forces et des actions de votre armée, sachez différencier une prise d’otage avec une tuerie de masse.

      • Reality Check dit :

        Et les massacres de centaines de civils algeriens a Rais et Bentalha commis par les GIA c’etait une action humanitaire selon vous?
        PLus recemment, les deux otages algeriens morts lors de l’attentat de Jakarta c’est des fantomes?
        Les assaillants avaient des priorites, des algeriens ont pu s’echapper en emportant avec eux des etrangers, grace au cordon securitaire qui s’est referme sur la base.
        Les terroristes voulaient tout faire sauter et tuer non seulement les 800 otages mais toutes les populations environnantes!!

        • Zayus dit :

          Rais, Bentalha et Jakarta étaient des contextes différents de celui de In Anemas.
          Les témoignages des otages ayant survécu confirment que les terroristes islamistes avaient dès leur arrivée sur le site, trié et séparé non-pas les algériens, mais les musulmans des autres otages excluant les 685 algériens.
          .
          Ainsi, un peu plus de 700 employés sur les 790, furent laissés en quasi-liberté, uniquement retenus pour être relâchés et freiner la progression de l’assaut des para-commandos algériens qui furent évidemment obligés de faire le tri entre otages et éventuels terroristes intégrés à cette masse.

        • Thaurac dit :

          La Drs algérienne n’a pas les mains propres avec le GIA…….

    • sonata dit :

      Faut-il vous rappeler que les 685 Algériens présents lors de l’attaque du complexe ont rapidement été relâchés par les terroristes eux-même ?
      Avant de jouer à qui pisse le plus loin, revoyez vos chiffres 😉

      • Reality Check dit :

        Bis repetita:
        L’enquete a démontré que les assaillants ne se faisaient aucune illusion sur la possibilite de voir les autorites les laisser partir avec les otages a Ain Amenas…
        Tout ce qu a ete dit a ce sujet etait un gros mensonge des terroristes qui visait a maximiser l’impact mediatique et politique de leur action.
        Les terroristes savent bien que l’Algerie ne negocie JAMAIS avec eux.
        Soit ils se livrent pour avoir la vie sauve, soit c’est l’assault. Ils le savaient.
        C’etait une operation suicide, leur objectif etait de faire sauter les installations avec tous les otages.
        Il faut cesser de croire tout ce que raconte BFMTV.

    • Alpha dit :

      Reality Check en pourfendeur systématique de la France, çà devient fatiguant …
      C’est si difficile que çà pour toi de voir un pays européen s’investir en Afrique et assumer ce qui incombe à d’autres, bien africains ceux là ?
      Et tes fameux articles de presse français qui critiquaient l’intervention algérienne à Ain Ameinas, tu peux nous les ressortir ? … Non, bien sur …

      • Reality Check dit :

        https://www.google.dz/?gws_rd=cr,ssl&ei=wIiaVvvnHueqywPtrZ6wCA#q=ain+amenas+boucherie
        .
        Google Ain Amenas Boucherie 15000 resultats de sites francais.
        Je vous laisse faire de meme avec les synonymes.

        • Alpha dit :

          Mon pauvre Reality Check …
          Par curiosité, je viens de taper le lien que -bien maladroitement- vous nous communiquez … 🙂
          Et là, stupeur ! Je tombes sur quoi ??? Des sites et articles … algériens ! … (D’aucuns pourront vérifier… ) Dont un en particulier a attiré mon attention et qui titre : « Carnage d’Aïn-Amenas : L’APS prend le relais de la manipulation de l’opinion » – Publié le 18 janvier 2013 et dont l’auteur est El Erg Echergui ! … LOL, MDR et tout le reste …
          Heureusement que le ridicule ne tue pas, cher camarade, vous seriez décédé depuis longtemps déjà, tant nous pouvons mesurer à presque désormais chacun de vos posts, la bêtise dans laquelle vous vous enfoncez irrémédiablement !…
          Ca devient trop facile de vous moucher … Ressaisissez-vous, que diable ! Je commence à me lasser … 😉

          • Alpha dit :

            Ah ! R.C. encore une chose …
            Inutile d’essayer de répondre, vous avez loupé votre effet et perdu toute crédibilité … 🙂

          • Thaurac dit :

            Lisez ça , il y a des passages sur le gia, les moines français et autres
            Vincent Nouzille – Les tueurs de la République
            Pas mal sur l’afrique aussi, à lire, c’est du vécu …

    • Herbert dit :

      Reality Check, votre commentaire est absurde et indigne. Vous ne méritez même pas les octets de ce commentaire !

      • Reality Check dit :

        Ce qui est absurde c’est votre obstination a nier les fait.
        Indigne aussi d’ailleurs.
        Le jour ou vous aurez un raisonnement logique digne de ce nom a proposer, au lieu d’incantations stupides, n’hesitez pas a obstruer la toile avec vos commentaires.

        • Herbert dit :

          Vous comparez des choses non comparable, répondez à ces 2 questions très simple:
          Quel était le but des commandos (Tuer ou Faire des otages rançonnnable) ?
          Combien de morts y a t-il eu avant l’arrivée des Forces Spéciales à Ain Amenas et à Ouagadougou… et combien pendant l’assaut ?

          Quel était la situation tactique, un seul bâtiment avec pleins de pièces ou de pauvres cahutes de tôles dans le désert ?

          Bref ça n’a rien à voir et vous venez juste d’étaler votre ignorance du sujet militaire, si la guerre arrivait chez vous vous ne tiendrez pas 2 jours à moins que vous vous soyez déjà enfuit chez vos voisins tant détesté. Par contre quand ça arrivera ne venez pas en France vous n’y serez jamais le bienvenu.

      • Maotchao dit :

        Bientôt notre reality check se fera ld porte parole de son pays qui s’enfonce a grande vitesse dans la merde.
        Des exemples il en aura pleins et le cas d’In Amenas risque de devenir une exception a la règle.
        La présence de cet individu sur ce blog ne sert qu’a cracher sa haine de la France et a vanter la supériorité algerienne sur le reste.
        Il va vite ravaler sa salive et son idéologie dans un proche très proche avenir.
        Pour l’heure faut le laisser parler et encore un peu rêver.

        • Alpha dit :

          « Il va vite ravaler sa salive et son idéologie dans un proche très proche avenir. »…
          On peut même prédire sans grande difficulté, que d’ici 5 ans il sera à Marseille à frapper à notre porte !… Dès que la Momie aura quitté cette terre, le bordel verra jour en Algérie ! Et ce n’est pas un souhait …

          • Thaurac dit :

            Voir mon post plus haut, l’algérie était mouillée jusqu’au cou!
            Vincent Nouzille – Les tueurs de la République

    • Romulus dit :

      Avec vos critères, pour les moines de Tibhirine, moins de 20 terroristes et 7 otages seulement, cela devait être facile. Effectivement, bravo, vous avez réussi à sauver les têtes.

    • Dudule dit :

      Ahhhhh, le culte de la victimisation entretenu savamment par les gouvernements nord-africains, triste conséquence d’une région qui s’est éteinte intellectuellement au 16e siècle et qui, jour après jour, semble reculer un peu plus en arrière dans le moyen âge.

      Une précision : le mot de boucherie est tout à fait adapté quand on sait que des hélicoptères ont tiré au canon sur des voitures contenant des otages sans tenter de simplement les mettre HS (au risque de tuer des innocents). Non ils ont juste détruit, signe d’un manque de compétence sur les situations hautement périlleuses.

      Vous passerez le bonjour à votre président momifié, cela doit avoir une certaine saveur lorsqu’un carré de sable est dirigé par un pharaon à moitié décédé; ça inspire la grandeur.

    • Reality Check dit :

      En attendant, lec cocoricos des uns et des autres ne changent RIEN aux FAITS.
      Les forces speciales de l’ANP ont demontre dans les faits, avec des resultats concrets, leur efficacite.
      Les forces speciales francaises nous laissent une impression d’imprecision et de manque de rigueur tactique.
      Et je ne parle meme pas du RAID qui tire 5000 projectiles sur un batiment civil en France, dans des conditions qui, si elle devait faire l’objet d’une enquete independante et serieuse. acheverait de discrediter le discours de donneurs de lecons de vos dirigeants politiques.

      • Dudule dit :

        Le GIGN, le RAID et les FS françaises forment des militaires dans le monde entier, même des armées occidentales. De Westpoint à l’académie militaire de Moscou, on apprend la bataille d’Alger, Austerlitz, la prise d’Otage du vol d’Alger et maintenant même l’intervention armée au Mali qui a été louée par de nombreux observateurs occidentaux et asiatiques. Donc les observations de chevaucheurs de dromadaires protégeant les intérêts d’un autocrate président depuis décennies, on s’en fiche sévère.

        Votre lamentable armée tenue à bout de bras pendant des décennies par le KGB n’est qu’une puissance théorique puisqu’elle n’a jamais exercé de guerre sérieuse. On juge l’armée Algérienne comme puissante uniquement par comparaison à leurs matériels militaires très nombreux et de relative bonne qualité. Sauf qu’avoir du matos plus récent que la plupart de ses voisins ça ne signifie pas qu’on sait s’en servir, cf les forces armées des monarchies pétrolières qui montré au Yémen un grand manque de pratique via l’usage de tactiques et de déploiements surannés. (et pourtant elles sont mieux équipées que les notres)

        Alors par pitié, arrêtez. Votre enfumage et allez prendre quelques leçons de vos amis Russes qui maitrisent eux, bien mieux leur art.

      • Boss dit :

        On va bien que vs ne connaisez rien aux forces speciales …comparer les algeriens aux francais !!! Lol …en ce qui concerne le raid, quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait pour ne pas dire autre chose !!! A l’heure actuelle les forces speciales francaises sont celle qui sont presentes dans les plus grands conflits avec un resultat toujours a la hauteur …que les algeriens a part faire des ronds dans le sable et ne rien faire contre la menace a leur porte , tout est dit …

    • patex dit :

      Reality Check, c’est un peu OSS 117. On pourrait l’envoyer tout seul sécuriser l’Afrique tout entière !

    • Zayus dit :

      @Reality Check :
      .
      Pourquoi vouloir comparer l’attaque du site de In Anemas en janvier 2013 ou la prise d’otage d’environ 90 personnes (1) sur 3 jours, avec un assaut direct de terroristes dont l’objectif n’est autre que de massacrer directement ( sans aucun discernement) le plus personnes possibles ???
      .
      S’agit-il de vouloir faire mousser le GIS (2) et les forces armées algériennes avec le pseudo bilan de plus 800 personnes retenues en otages ?
      .
      .
      Pourtant In Anemas reste reconnu comme un des pires échecs de tentative de « CTLO » (Contre Terrorisme et Libération d’Otages), révélant au monde entier la désorganisation et manque de préparation des forces algériennes pour gérer une telle crise.
      .
      Certes, pour encercler l’important site, l’armée algérienne a, en moins de 24 heures, su mobiliser plus de 6000 hommes avec une cinquantaine de chars T-90 avec 2 Mi-24 contre la quarantaine de terroristes (32 tués, 5 prisonniers et 3/4 disparus…).
      Mais tenter de libérer des otages notamment embarqués dans des 4 x 4, avec les armes air-sol des Mi-24 était un inénarrable aveu d’incompétence et de connerie en préférant délibérément tuer sans discernement otages et terroristes (partis de la zone de vie) plutôt que des les laisser rejoindre leurs la zone de production à protéger au prix de la vie d’otages étrangers …
      http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2013/1/25/1359121984898/SatelliteimageprovidedbyDig.jpg
      .
      La présence de plus de 780 personnes sur le site laissait croire que toutes étaient otages, mais seuls les occidentaux et les asiatiques non-musulmans l’étaient.
      De fait les autorités et la presse algériennes ont eu beau jeu d’encenser leur armée après la libération de presque 780 otages ne comptant « que » 38 morts (et 5 disparus) sur presque 800 personnes toutes officiellement dites otages.
      http://www.bbc.com/news/world-africa-21119931
      .
      Sachant que presque 700 musulmans n’étaient plus otages quand l’assaut fut donné, cet argument fallacieux de plus 780 otages libérés, sert de cache-sexe au fiasco …
      .
      Les rescapés témoins des événements du début à la fin confirment (qu’en plus de piéger la zone de production), sur la zone de vie, le 1er objectif des terroristes était de seulement prendre les seuls occidentaux et non-musulmans en otages. Des étrangers qu’ils ont chassé pendant dès les premières pendant plus de 6 heures.
      On note également que plusieurs étrangers avaient réussis à échapper à la prise d’otage en fuyant dans le désert ou restant cachés, plusieurs jours pour certains :
      http://www.theguardian.com/world/interactive/2013/jan/25/algeria-hostage-crisis-full-story
      .
      http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/19/en-direct-algerie-prise-dotages-denouement-proche-deuxieme-assaut-armee_n_2509095.html?utm_hp_ref=france#136_bilan-officiel-mais-provisoire-32-terroristes-tues-23-otages-morts
      .
      À In Anemas les forces algériennes n’étaient pas dans l’esprit tactique d’une gestion de prise d’otages, mais dans une gestion militaire de la situation sur ce site stratégique pour l’Algérie.
      .
      Si Alger a su protéger la zone de production de In Anemas, la tentative de libération d’otages par les forces armées algériennes reste vue comme un véritable fiasco de Washington à Tokyo en passant par Paris et Londres.
      Quitte à comparer ce fiasco algérien avec une action des forces spéciales et d’élite françaises, je pense que le fiasco de la grotte d’Ouvéa, qui comme à In Anemas avait également vu une réelle désorganisation générant un véritable imbroglio des unités présentes, aurait été plus approprié que cette intervention du COS à Ouagadougou.
      .
      .
      .
      .

      – (1) Les musulmans dont 685 algériens furent séparés pour être retenus sous une moindre surveillance à l’écart des 130 occidentaux et asiatiques non-musulmans.
      – (2) Initialement formé par le GEK Cobra autrichien puis par le GIGN après 1995 (suite au détournement d’un Airbus Alger-Paris d’Air France à Marignane), tel que disais F.Gallois (commandant du GIGN de 2002 à 2007), le GIS n’est pas réellement entrainé pour la libération d’otages :
      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130117.OBS5816/prise-d-otages-en-algerie-ce-qu-en-pense-un-ex-commandant-du-gign.html

      • Alpha dit :

        « Pourquoi vouloir comparer l’attaque du site de In Anemas en janvier 2013 ou la prise d’otage d’environ 90 personnes » …
        Peut être une furieuse envie de reconnaissance …

  5. Lagaffe dit :

    au même moment, deux Autrichiens, un médecin et sa femme, ont été enlevés dans le nord du Burkina Faso.
    http://specialdefense.over-blog.com/2016/01/deux-autrichiens-un-medecin-et-sa-femme-ont-ete-enleves-vendredi-matin-dans-le-nord-du-burkina-faso.html
    Les ressortissants étrangers sont des cibles partout et pas seulement dans les grands hôtels.

    • Lagaffe dit :

      Correctif : le ministère burkinabé de la Sécurité intérieure avait présenté les otages comme des Autrichiens, une information corrigée quelques heures plus tard par le ministre de la Communication, il s’agit de deux ressortissants Australiens (et pas autrichiens).

  6. Roger Dubreuil dit :

    Deux observations :
    1) Je crois très inopportun de désigner les victimes de cette attaque, qui sont seulement des voyageurs (étrangers ou pas) séjournant dans un hôtel, comme des « occidentaux ». Ce sont des voyageurs séjournant dans un hôtel, rien d’autre.
    En les désignant comme occidentaux (ce qui ne veut rien dire, en fait) l’on relie l’événement au fameux « choc des civilisations » affectionné par les Néocons américains qui n’en finissent pas de tenter de justifier le massacre des Amérindiens. Du même coup l’on justifie le comportement prétendument « anti-occidental » des terroristes de tous poils.
    .
    2) L’armée française intervient. C’est une erreur politique (une de plus commise par les élus locaux qui gouvernent la France, dépassés) : la sécurité en Afrique incombe aux Africains, à moins que l’on soit décidé à les considérer définitivement comme des incapables. Le Burkina-Fasso est un Etat souverain depuis plus d’un demi-siècle : s’il a encore besoin d’aide, qu’il s’adresse à ses voisins africains et non pas à l’ancienne puissance coloniale.
    Il faut cesser de faire croire aux Africains que la France sera toujours là pour gérer leurs problèmes multiséculaires dont cette attaque n’est qu’un bref et nouvel épisode.

    • Maotchao dit :

      2 français sont morts , est ce un problème africain qui ne nous regardes pas?
      La France a le devoir de protéger les français ou qu’ils se trouvent, c’est aussi cela d’appartenir a un pays comme le nôtre .
      Non ces affaires nous regardes car c’est nous et nos intérêts qu’on attaque, ce n’est pas une querelle de brousse.

    • Français ou autre, s’ils ont sollicité une force étrangère, pourquoi être choqué? Je suis plus choqué par une présence permanente dans les pays, permettant de pressuriser éventuellement un gouvernement…

    • batgames dit :

      si ils étaient compétents çà se saurait au burkina ,l’armée est en reformatage ,d’où une faiblesse à exploiter par ces fous de dieu(enfin le leur ,car s’il existe çà reste toujours à prouver tellement ils sont cons c’est pas possible qu’un dieu supporte ces gens

    • Romulus dit :

       » la sécurité en Afrique incombe aux Africains ».
      Oui ça c’est l’objectif, peut être dans 100 ans, mais en attendant, il faut les aider économiquement et militairement (et plus que nous le faisons actuellement), c’est à la fois notre devoir humanitaire…. et notre intérêt. Sinon, soyons clairs, voulez vous de nouveaux migrants sub-sahariens en Europe ?

    • Alpha Roméo dit :

      @Roger Dubreuil

      1 – Les neo-conservateurs et les tangos islamistes ont partie liée: ils souhaitent une « guerre des civilisations ».
      2 – la sécurité en Afrique incombe aux Africains. La France s’y emploie plus que jamais! Elle s’efforce sur tous les forums à opérationnaliser l’affaire.
      3 – leurs problèmes multiséculaires dont cette attaque n’est qu’un bref et nouvel épisode. Votre conviction profonde -que je partage- vous amène à un raisonnement consolateur mais hélas réducteur.

    • Roger Dubreuil dit :

      @ Maotchao
      Vous posez une vraie question sur la souveraineté de pays qui sont pourtant indépendants depuis plus d’un demi-siècle : il appartient au Burkina d’assurer la sécurité sur son territoire, y compris la sécurité de visiteurs étrangers, au moins dans la partie utile de son territoire (l’on peut accepter qu’il ait des lacunes dans la partie désertique, compte tenu de la faiblesse de ses moyens).
      .
      Je suppose que vous ne seriez pas d’accord dans un cas identique chez nous : si deux étrangers se trouvaient parmi des otages chez nous, vous n’admettriez pas que des forces armées de leur pays d’origine interviennent, même si c’était à la demande du gouvernement français.
      Par exemple vous n’aimeriez probablement pas que des militaires brésiliens interviennent en Guyane française quand quelques Brésiliens se font molester, voire trucider, à La Crique (quartier mal famé de Cayenne), même si cette intervention se fait à la demande des autorités françaises.
      .
      @ Si vis
      Que le gouvernement Burkinabé demande de l’aide est déjà choquant en soi, avouant ainsi son incapacité à régler un problème qui est totalement de sa responsabilité. Je vous sers donc le même argument qu’à Maotchao ci-dessus : vous n’apprécieriez probablement pas qu’un gouvernement français demande une aide étrangère dans la même situation.
      Il faut faire comprendre aux gouvernements africains qu’ils doivent enfin devenir majeurs.
      .
      L’opération Barkhane est justifiée parce qu’elle se développe sur une zone immense, désertique, sans Etat, i.e. sans contrôle aérien ni terrestre, par où passent les trafics venus du monde entier à destination de l’Europe (y compris la fausse monnaie qui n’arrange pas les problèmes de l’€uro, mais c’est un sujet qu’on évite d’évoquer).
      Au contraire notre intervention n’est pas justifiée en ville dans une affaire de droit commun : or cette affaire est une « querelle de brousse » pour reprendre votre expression, mais en ville.

      • Maotchao dit :

        Situation non comparable dont vous apportez la réponse.
        La France n’a pas le besoin de recourir a une force étrangère ce qui n’est pas le cas de tous. C’est ainsi et la volonté d’être fort ne suffit pas pour le devenir.
        Le Burkina ce n’est pas la France.

      • Thaurac dit :

        A 90% des cas, on intervient à la demande de gens très hauts placés ( quand il y a des vies étrangeres en jeu ), président, ministres du pays concernés, et c’est pas fini…

  7. golf dit :

    Toujours un temps d’avance, telle pourrait être la devise des groupes terroristes. Impact médiatique garanti.Frapper là où il y aura de l’écho puis disparaître jusqu’au prochain attentat.Dans trente ans même scénario? Sabre dans le rôle de pompier ? ce n’était pas l’inverse qui aurait du arriver ? Assez tergiversé reprenons l’initiative. En France, année électorale, année de tous les dangers, c’est le moment rêvé de tous les terrorismes pour poser des bombes.Au pouvoir politique de montrer sa détermination, de donner de bonnes directives .Les militaires veulent des ordres avec les moyens qui vont avec. Sinon, demain ce sera ,Bordeaux, Marseille, Toulouse, Montpellier, Nice, Lyon etc …

    • batgames dit :

      comme çà y’aura l’état de guerre ,l’armée partout et les territoires perdus de la république seront cerner
      le liban ,c’est pour bientôt …voilà où mène la politique américaine de BUSH et des autres avant …depuis que l’Iran est passer aux barbus ,ils ont opté Arabie Saoudite ,sans se douter que les deux sont Charybde et Scylla ..
      une bonne bombe sur ce moyen orient ,ils l’auront tôt ou tard c’est certain ….ils le cherchent à financer ces gens(enfin Gens ,si ils sont encore humain cela se saurait )

      • batgames dit :

        le but un attentat par mois et par pays minimum ,le commerce mondial qui s’écroule leur rêve…ensuite l’apocalyse

  8. lephil dit :

    Les forces spéciales burkinabé, appuyées par leurs homologues françaises c’est encore du politiquement correcte nous savons tous que ce sont les forces spéciales françaises qui ont donné l’assaut ! Comme la dernière fois à Bamako où la terre a commencé et la marine a dû finir avec aucune information sur nos blessés que nous avons eu pendant l’assaut …. pourtant je pense que les Français devraient savoir ce que ces hommes font car ce sont bien plus que des actes de courage !….

    • tintouin dit :

      Soyez rassurés les Français savent ce qu’ils doivent à leur armée et aux forces spéciales.
      Il suffit de voir leurs réactions d’affection (oui) envers nos militaires depuis les attaques de 2015: le peuple a enfin compris que le danger est là, chez nous. Et le peuple se tourne naturellement vers les plus compétents pour le protéger: les militaires et les policiers.

      Symptôme de cet engouement pour nos forces de sécurité : des exemples autour de moi de collègues de travail, dont tel fils veut entrer au GIGN etc… Il y a encore quelques années, même si ce souhait pouvait exister, pas sûr que le parent en question en aurait parlé à son entourage de travail. Aujourd’hui, je pense que dans les esprits, les militaires et policiers ont une image bien plus noble, de professionnalisme, de courage et de sens du sacrifice, au service de notre sécurité à tous. C’est en soi la plus belle des reconnaissances.

      Pour autant, vous avez raison, cela va mieux en leur clamant haut et fort notre reconnaissance et notre admiration.

      • batgames dit :

        1968 est mort et les hippies avec …mais y’a toujours autant de fous pour se droguer ,mais bordel que trouvent ils là dedans ??toujours le néant comme les autres fous de dieux …on change juste d’époque …mais les cons volent toujours en escadrilles,voilà que la mode est aux militaires et policiers maintenant ,et moi qui m’étais mis enfin au dessin et à la guitare ……fffu ….y’a un jour ou le monde marche comme moi ????
        c’est la retraite ,finie l’armée ….ho ??

        • bob dit :

          attention mes propos ne sont pas la pour excuser qui que ce soit mais quand dans une société ou le seul idéal c est de posseder le dernier i machin ou le dernier bidule a la mode de devenir un consommateur en gros vous voulez que les gamins se raccrochent a quelle valeure ?

        • Thaurac dit :

          1968, il en reste encore quelques uns que le temps va effacer ( surtout dans certaines administrations)

      • Pathfinder dit :

        @tintouin
        .. alors dites au fils de votre collègue de ne pas jaser sur le GIGN lors des tests d’admission en Gendarmerie. Ca ne l’aidera pas.
        .
        Qu’il fasse ses preuves, le résultat suivra.

  9. bob dit :

    et là encore on voit quoi les forces speciales francaises et americaines sur le terrain pendant que l Europe est aux abonnées absents …………………………………………………………….

    • Alpha dit :

      « l Europe est aux abonnées absents « … Oui comme le reste du monde d’ailleurs !… L’Algérie par exemple ?… Oui R.C., un commentaire ?…

  10. durandal dit :

    La limace du Quai d’Orsay va-t-elle féliciter Al-Qaïda « qui fait du bon boulot » ?

  11. cairns dit :

    Juste une question:
    AQMI attaque et fait la une de tous les media pendant plusieurs jours, voire semaines, avec force commentaires d' »experts » autoproclamés.
    Les F.S. neutralisent un chef terroriste important au Sahel ou libèrent des otages: au mieux on aura une reconnaissance du bout des lèvres du MinDef et on trouvera un entrefilet dans quelques media.
    Devinez qui va gagner la guerre ?

  12. MIKE dit :

    Bonsoir,

    Petite question liée à l’image d’illustration des FS plutôt qu’au sujet en tant que tel (aussi dramatique soit il):

    Savez vous à quoi correspond cette « pochette noir » sur le cuisse qui me semble bien grande pour un revolver.

    • Lagaffe dit :

      C’est juste une poche vide chargeur pour ranger les chargeurs vides après usage.

    • Maotchao dit :

      C’est une poche de délestage, on y jette les chargeurs vides rapidement dans les phases de combats plutôt que de perdre son temps a les insérer dans les poches du gilet.

    • Julien.P dit :

      Bonjour,
      Si je ne me trompe pas, la poche sert à récupérer les chargeurs.
      Je pense que d’autres personnes confirmeront.
      Cdt.

    • chasseur dit :

      @MIKE
      Cette pochette est dite pochette d’éjection,elle sert à récupérer les chargeurs(vides ou ayant eu un problèmes:incident de tir) dans la phase du changement de ceci.Car les munitions n’arrivent dans des chargeurs consommables déjà garnies.Celle-ci permet un gain de temps non négligeable pendant cette phase du changement de chargeur.

  13. Robert dit :

    Honneur à nos soldats. Tout se délite, les contradictions et les trahisons des uns et des autres rendent la tâche encore plus difficile et dangereuse, mais eux sont là pour risquer leur vie pour sauver celle des autres.
    Je suis particulièrement fier d’être français en ce jour.
    Merci à vous.

    « O Michel, Ange des guerriers
    Arme nos cœurs de sainte audace
    Ta main vengea les cieux
    Arrache nous aux camps peureux
    Laisse nous résolus et fiers
    Sangle nos chairs dans les cuirasses
    O Michel, Ange des guerriers
    Arme nos cœurs de sainte audace »

  14. Alpha Roméo dit :

    Blaise COMPAORE, Limam CHAFFI, Gilbert DIENDERE, Djibril BASSOLE étaient « intimes » à divers titres avec AQMI et ses démembrements. Certains sont aujourd’hui au gnouf et les autres à Abidjan, capitale d’un pays dont le président de l’Assemblée Nationale est dans le collimateur de la justice burkinabée.
    Qui a donné un feu orange (à minima) aux tangos ? Qui y a intérêt ? Etant donnée l’intrication profonde et de longue date entre les « services » du Burkina Faso et les tangos d’une part, et l’agenda politique locale et sous-régionale chamboulé par la chute du régime de M. COMPAORE d’autre part, cette attaque a des allures d’un « coup dans le coup »: déstabilisation des nouvelles autorités élues du Burkina Faso (coup de semonce de M. COMPAORE et ses amis ivoiriens) et acte de défiance à notre encontre.
    Nous sommes là en plein dans le « marigot des affaires africaines ». Les responsables, y compris « amis », devront assumer les conséquences.

    • GrosNez dit :

      Merci AR, vous avez tout compris!
      D’ailleurs un des chefs touaregs tant aimés par les médias en Hexagone vient d’être arrêté à Ouaga où il réside depuis x-time. Les assaillants étaient touaregs sous-traitants aqmi. Ils résidaient dans l’hôtel!!!
      Blaise fricotait avec ces salopards, il réussissait même à obtenir la « libération » d’otages « occidentaux », en échange de dizaines de millions d’euros de « rançons » gracieusement payées par les contribuables européens, merci sarkon!

  15. Haoussa du Niger dit :

    Le bordel s’étend lentement mais surement, bientôt le Sénégal et le nouvel eldorado pour les migrants économiques français : la Cote d’Ivoire
    Le protégé français Mossa ag Attaher ,porte parole de la cma a été arrêté par les autorités burkinabés

    • GrosNez dit :

      Le Sénégal a l’un des sinon le meilleur service de renseignements et de sécurité d’Afrique! Un incident n’est pas à exclure (voir NYC, Madrid, Paris, etc.), mais je pense qu’ils sont beaucoup plus proactifs que même les pays avancés: tous les groupes suspects sont déjà infiltrés par la Police, et les populations sont vigilantes, le takfirisme n’y a aucune prise.

    • Zayus dit :

      @Lagaffe :
      L’homme à droite de celui au t-shirt noir semble également être américain, à l’examen attentif de son équipement.

  16. Alain dSR dit :

    Y’a du boulot!
    « Burkina : « gros cafouillage » des forces de sécurité lors de l’attentat de Ouagadougou »
    http://www.jeuneafrique.com/294674/politique/burkina-gros-cafouillage-forces-de-securite-lors-de-lattentat-de-ouagadougou/
    Les burkinabés ont intérêt à coordonner très vite avec les forces maliennes et peut-être qu’une aide de la France ne serait pas de trop, ne serait-ce que pour des équipements individuels sérieux, voir des formations.
    Les intégrer dans le groupe des 5 pour les formations et aides européennes?

  17. Si vis petroleum, para bellum dit :

    Pénible, que les français et algériens se mesurent la bite en permanence…
    Les FS françaises (GIGN, je crois) ont reconnu officiellement que les FS algériennes sont de bon niveau. Il a été reconnu que la prise d’otage d’ In Amménas était un cas difficile à gérer.
    Donc RC peut être fier de ses FS et nous des nôtres.
    -je me pose aussi des questions sur les mensonges du RAID à St Denis. un PA retrouvé seulement alors que le boss parlait de FA en face. Pas glorieux.
    En même temps, venant d’un groupe qui voulait intervenir à Marignane en 94 sans savoir ouvrir une porte d’avion de l’extérieur, ce n’est pas étonnant.

    • Zayus dit :

      @Si vis petroleum, para bellum :
      .

      Le fiasco de l’armée algérienne à In Anemas est officiellement critiquée par la France et par Frédéric Gallois, ex patron du GIGN :
      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130117.OBS5816/prise-d-otages-en-algerie-ce-qu-en-pense-un-ex-commandant-du-gign.html
      .
      La polémique au sujet de cette comparaison Ouagadougou/In Anemas ici voulue par un intervenant, me semble effectivement bien vaine et pathétique quand il s’agit de comparer ce qui n’est pas comparable…
      .
      Par contre au regard des bilans, le niveau de formation et d’entrainement du RAID semble bien inférieur à celui des unités du COS engagées sur des CTLO comme ici à Ouagadougou.
      Selon Jean-Marc Tanguy, journaliste spécialisé sur le thèmes des « troupes d’élite  » et « forces spéciales » :
      .
      « … Depuis sa création en 1992, le bilan des unités du COS en matière de contre-terrorisme et libération d’otages (CTLO) est globalement… incroyable (2) et sans comparaison dans le monde. Ce bilan s’est accentué ces dix dernières années, traduisant le niveau franchi par les unités, mais aussi la manière d’utiliser toutes les composantes, comme on le sait, la vraie force des forces spéciales.
      Ce bilan écrasant n’est pas forcément toujours bien reconnu, même s’il est globalement… jalousé. Dans les heures qui viennent, une reconnaissance un peu plus officielle que le laconique message de la permanence de l’Elysée, ce matin, ne serait peut-être pas de trop… »
      « …(2) sur plusieurs dizaines d’opérations menées directement par les unités, seules deux opérations de vive force n’ont pas permis de sauver tous les otages (Tanit 2009 et Delory/De Léocour 2011), dans des contextes très particuliers. »