Un bombardier stratégique américain a volé à 70 km de la frontière nord-coréenne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. nonmaisdisdonc dit :

    Ces nord coréens sont des paranoïaques qui relèvent de la psychiatrie nous le savons depuis longtemps et ce sont également de très bon comédiens – Personne n’est dupe mais il ne leur reste que cette derive psychotique pour tenter d’exister et essayer de monnayer quelques subsides.

  2. Victoire 1 dit :

    Les nord coréens ne peuvent développer leur programme sans l’aide de la Chine. Les pseudos spécialistes communiquant sur le sujet soit font de l’enfumage ou sont incompétents.

    En fait la Chine adopte la stratégie des USA durant la guerre froide vis à vis de la France. Une fois que les USA ont admis l’existence de la dissuasion française (la GB ne compte pas car pas d’autonomie de décision…) ils ont compris que stratégiquement cela compliquait grandement la stratégie nucléaire offensive des soviétiques, surtout pour la capacité de frappe en second et d’incertitude de l’application de la dissuasion en Europe en cas d’attaque du pacte de Varsovie.

    La Chine l’a très bien compris, car quoi qu’on en dise, pour l’instant, ses forces nucléaires stratégiques sont modestes face à celle des USA.

    Enfin vu que la Chine ne fait plus d’essais nucléaires, il est bien utile d’avoir un allié avec qui on peut vérifier certains paramètre de calcul en conditions réelles!

    • Clavier dit :

      « Enfin vu que la Chine ne fait plus d’essais nucléaires, il est bien utile d’avoir un allié avec qui on peut vérifier certains paramètre de calcul en conditions réelles ! »

      En tant que  » pseudo spécialiste » je peux vous assurer que les secrets nucléaires ne se partagent pas et que les observateurs étrangers ne sont pas bienvenus vu qu’ils seraient les premiers au courant d’un éventuel ratage ….comme c’est visiblement le cas pour la dernière tentative des Nord-Coréens.

  3. Sissi dit :

    la société du spectacle

  4. Lagaffe dit :

    C’est pas pour la paix qu’ils fabriquent des armes nucléaires, c’est juste pour assurer la survie du régime et c’est l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA qui le dit :
    « L’Histoire montre qu’une puissante dissuasion nucléaire est l’épée la plus forte pour déjouer les agressions étrangères » en précisant que « Le régime de Saddam Hussein en Irak et celui de Mouammar Kadhafi n’ont pas pu échapper au destin de la destruction après avoir été privés des bases de leur développement nucléaire et avoir abandonné leurs programmes nucléaires avec leur propre accord ».
    http://www.rtbf.be/info/monde/asie/detail_pyongyang-evoque-le-sort-de-saddam-hussein-pour-justifier-son-programme-nucleaire?id=9181118

  5. Popov troll payé dit :

    Les nords coréens n’ont pas de DCA ni d’intercepteurs efficaces pour contrer une telle menace, les américains peuvent survoler la Corée du nord à tout moment et ont la suprématie absolue en mer, l’arme atomique et ses vecteurs de missiles balistiques sont une nécessité pour le régime coréen, c’est une question de survie.

    • Maotchao dit :

      La Suisse n’a pas besoin de l’arme nucléaire pour « survivre ».

      • Popov troll payé dit :

        La Suisse n’est pas idéologiquement opposée aux USA qui eux se prennent pour l’autorité suprême et morale du monde, n’empêche la Suisse n’est pas une dictature tyrannique pour risquer d’avoir des problèmes, comme la Chine par exemple qui au début a fabriqué la bombe A pour contrer l’ennemi majeur qui est le peuple.

        • virgile dit :

          … sans oublier que la Suisse dispose d’atouts financiers dont la Corée du Nord est dépourvue !
          Notons tout de même que la position de la Corée du Nord est favorable à la survie de ce régime, car elle fait tampon entre la Chine et la Corée du Sud, celle-ci étant une colo…. euh un allié des USA.
          Je parierais que la Chine n’a pas trop envie de voir la Corée s’unifier sous le drapeau du Sud pro-américain, et que les US n’ont pas envie de voir la Corée du Nord devenir une province chinoise voisine de ses bases les plus avancées en extrême-orient !

          Le meilleur moyen de sortir de cette impasse serait à mon avis que US et Chine s’entendent dès aujourd’hui sur un « partage » des territoires de l’actuelle Corée du Nord en cas de chute du régime, ou (cas utopique) sur un « désalignement » de la Corée après sa réunification, avec un bannissement de toutes les forces militaires étrangères sur son sol (donc pas de bases chinoises dans le Nord, et fermeture des bases US dans le Sud)

  6. patex dit :

    Il est temps que les nord-coréens commettent un écart et ramassent la raclée qu’ils attendent depuis 70 ans. Sitôt l’appareil politique anéanti la transition vers la réunification pourra être amorcée. Quand on voit à quelle vitesse la Corée du Sud a rattrapé puis dépassé les pays européens en éducation, santé et R&D (du moins dans certains domaines), ce ne devrait pas être chose insurmontable pour les nord coréens de suivre une trajectoire analogue, favorisée par l’écart de richesse par habitant entre les deux pays. Reste à garder la Chine en dehors de tout cela, mais c’est une autre histoire…

    • Popov troll payé dit :

      Le système en place ne cèdera jamais, même sans bombe H il a la bombe A capable d’anéantir le Japon et la Corée du sud en un clin d’œil grâce aux missiles balistiques qui sont au point, il parait même que leurs débris de sous marins classe Roméo ont la capacité de tirer des missiles, je ne sais pas si c’est de la propagande ou c’est réel, ils ont fait des tests il y a pas longtemps.

      • Thaurac dit :

        la dernière vidéo du missile tiré par un sous marins est ultra bidonnée.
        Vous leur prêtez trop , comme d’hab quand il s’agit d’un pays communiste

      • Orion dit :

        C’est surtout que la corée du sud ne veut pas de réunification, elle devra « se sacrifier » pour reconstruire la « grande » corée au détriment de ce qui est en place, c’est un risque tellement énorme qu’elle préfère encore cette guerre « passive » qui lui permet de se développer grâce aux USA’s.

        • virgile dit :

          J’avoue que ca va faire sacrément baisser le niveau de vie moyen ! …et les Coréens du Sud en sont conscients.
          …ils ne le voient pas forcément, mais passé la première phase de galère pour rétablir un niveau humanitaire correct, l’endroit devient un terrain de jeu vierge pour les investisseurs et entrepreneurs, paré pour une croissance à 2 chiffres ! Avec quelques écueils à éviter évidemment, notamment par rapport aux mouvements de population…

      • patex dit :

        Leurs tests n’ont pas tous été couronnés de succès… et la propagande du pays ne dit pas tout !

      • Zayus dit :

        Malgré ses bombes H et ses milliers de missiles balistiques intercontinentaux, l’URSS avait fini par s’effondrer, il en sera logiquement de même, à terme, pour la Corée du Nord dès que la Chine lâchera ce régime qui compte parmi les plus faisandés au monde.

  7. Wolf pack dit :

    Il faut les laisser aboyer et sautiller, le Kim doit savoir que s’il s’amusait à tirer ne serait ce qu’un missile contre son voisin du sud ou le japon il serait vitrifié dans le quart d’heure…..boum pif paf pouf… et clac.