Commande de 6 hélicoptères NH-90 de plus pour l’Aviation légère de l’armée de Terre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. gégétto dit :

    le comanche, certes resté au rang de prototype, avait aussi des commandes de vol électriques.je crois nécessaires à cause de la forme particulière de la machine qui le rendait instable. Mais le caïman est une belle machine que j espère voir voler prochainement à Pau. au revoir Caracal….

  2. Lagaffe dit :

    Il n’y a pas à dire, le NH-90 « Caïman » TTH est excellent, les RETEX des appareils sont tous positifs pour l’instant, c’est un hélicoptère vraiment exceptionnel.
    Les 6 Caïman commandés seraient pour les forces spéciales, plus particulièrement la 3ème Escadrille des Opérations Spéciales (EOS3), en remplacement des Caracal trop limités.

    • Ced dit :

      Le caracal a une plus grosse allonge que le caïman du fait qu’il soit ravitaillable en vol, et le caïman a d’énorme problèmes de corrosion surtout les marines, mais ça sera pareil pour les tth quand ils vont embarqué.

    • Fralipolipi dit :

      Ceci m’intrigue un peu.
      Quels sont selon vous les principales lacunes du Caracal vis-à-vis du Caïman ?
      Sur le papier, ils sont très similaires. Mais nous savons tous qu’entre les chiffres basiques de spécifications et la réalité il peut y avoir un monde.
      Et précisément ici, je ne sais pas trop de quel « monde » il s’agit.
      Merci par avance pour vos infos 🙂

      • Lagaffe dit :

        Le Caïman a une nouvelle cellule composite, une avionique dernière génération, des commandes de vol électrique, une faible signature radar : il possède une manoeuvrabilité et une agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour et de nuit dans des conditions météorologiques difficiles et possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité bien meilleur que le Caracal si on en croit le ministère de la défense.
        Le Caïman consomme moins que le Caracal et comporte surtout des possibilités d’évolutions bien plus importantes (le Caracal a atteint ses limites et il n’est plus question de le faire évoluer) et une MCO plus facile.
        Le Caïman à aussi une rampe d’accès à l’arrière pour charger des petits véhicules comme des Quad…

    • Fralipolipi dit :

      Par ailleurs, si ces Caïman sont pour les FS, va falloir prévoir d’équiper ces hélicos de perches de ravitaillement … ce qui serait une première pour le NH90 (j’imagine bien que cet capacité avait été préparée en amont).

      • dan78 dit :

        Pas de capacité de ravitaillement en vol pour le NH aujourd’hui. Elle devra être étudiée….

      • Zayus dit :

        Agusta avait déjà proposé à NHI la possibilité d’installer une perche de ravitaillement en vol pour les NH-90, mais ce projet fut abandonné notamment sous la pression de la partie française d’Airbus Helicopter (encore Eurocpter à l’époque) qui voulait conserver cette prérogative pour ses Caracal.
        Côté Agusta cette option de perche de ravitaillement fut par contre installée sur les AW-101 Merlin, dont la version C.SAR/RESCO est aujourd’hui devenue la meilleure en Europe.

    • nonmaisdisdonc dit :

      Les C130J dernièrement commandés l’ont été officiellement pour les F.S – Je ne vois pas de capacité de ravitaillement en vol a ce jour pour le NH90 ?

  3. Zayus dit :

    @Lagaffe :
    Non les Caracal sont plutôt inadaptés à la MCO de l’Armée de Terre, qui avec le retrait progressif des Puma et Cougar, préfère gérer une flotte uniforme d’hélicoptères de transport en évitant les micro-parcs pour faciliter l’approvisionnement en pièces de rechange.
    À l’inverse l’Armée de l’Air retrouvera l’intégrité de sa flotte de Caracal à l’usage des plots RESCO qui commencent à faire défaut, notamment dans le contexte actuel …

    • Lagaffe dit :

      Oui, je n’ai pas dit le contraire. La 3ème Escadrille des Opérations Spéciales (EOS3) est une unité de l’armée de terre du 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS) qui ne sera donc plus équipé de Caracal mais de Caïman, ce qui simplifie la MCO.
      Les Caracal de l’EOS3 seront effectivement récupérés par l’EH 1/67 Pyrénées (armée de l’air) pour la RESCO.

    • Zayus dit :

      L’Armée de Terre comme l’Armée de l’Air tiennent à rationaliser leur parc respectif d’hélicoptères.
      .
      Avec le futur HIL, les forces françaises pourraient réduire la diversité de leurs flottes à 4 ou 5 (1) types de voilures tournantes contre 13 actuellement (2).
      .
      – (1) – Caracal, Caïman, Tigre et HIL voire un HIL marine pour une définition spécifique.
      Cette flotte pourrait être complétée par un modèle d’hélicoptère lourd qui manque cruellement à nos forces armées.
      .
      – (2) Alouette III, Gazelle, Puma, Lynx, Dauphin 2, Super-Puma, Cougar, Ecureuil, Panther, Fennec, Caracal et Super-Puma Mk2, Tigre et Caïman, sans compter les Colibri de l’ALAT …

  4. Optimist dit :

    Pour les forces spéciales? a confirmer. Elles ont des caracals quasi neufs et surtout ravitaillables ce qui est une donnée importante. Par contre elles vont avoir droit a un serieux renouvellement de leur parc auto.

    • Zayus dit :

      Les Caïman ici commandés ne seront pas livrés avant 2017 et il est probable que l’EOS3 (Escadrille Opérations Spéciale) de l’ALAT se voit attribué dès 2016, des Caïman déjà livrés à l’ALAT.
      Cette unité EOS3 de l’ALAT opérait jusqu’à maintenant sur des Caracals prêtés par l’Armée de l’Air qui pourra les récupérer pour reconstituer 1 ou 2 plots RESCO qui lui manquent plutôt cruellement (…) dans le contexte actuel.

  5. golf dit :

    Performances augmentées, certes, mais appareil peu adapté au théâtre sahélien en raison de l’ingérence excessive de sables. De même les caïmans marine ont des problèmes de corrosion, ce qui tout de même un comble. C’est un hélicoptère très peu rustique et à l’entretien (moteurs) très onéreux.

  6. Cassandre dit :

    Espèrons que ce ne soit pas comme le Dewoitine 520: trop peu, trop tard…

  7. Parabellum dit :

    Tant mieux qu on respecte en fait la programmation et qu on ait un peu de potentiel en mieux. Reste la question d un hélico lourd et avec grande autonomie tant pour les opex que le maritime. Nostalgie du super frelon à qui on n a pas de successeur moderne . Que vaut le merlin? Ou alors un gros Nh? Nos mistral ont des dotations bien faibles et partent en fait avec de l Alat …

    • Fralipolipi dit :

      Intuitivement, je dirais que le mieux (et le moins onéreux), plutôt que de concevoir une cellule toute neuve (sans aucun budget pour cela), et plutôt que d’acheter sur étagère à l’étranger, serait d’améliorer/transformer le Caïman actuel,
      comme le Puma/Cougar a pu l’être pour donner le Caracal.
      .
      Il y a certainement de la ressource pour améliorer la puissance des récents moteurs du NH90 (c’est quasi sûr). Et de là, on peut imaginer rallonger la cabine et augmenter la capacité des réservoirs (l’exemple de la cabine agrandie/rehaussée -presque au pied-levé – du modèle NH90 suédois montre bien qu’il y a là une certaine flexibilité).
      .
      Après toute la question est de savoir quelle peut-être la « portée » d’une telle amélioration/agrandissement ? Et serait-ce suffisant ?

    • Jak0Spades dit :

      Autant acheter des helicos lourd sur étagère, c’est beaucoup moins onéreux. On a raté le coche pour un helico lourd, l’urgence operational est trop urgente pour attendre un nouveau cycle de development d’une nouvelle machine. Le Chinook s’est taillé une trop grosse part du marché, un hypothétique helico lourd Européen serait de facto plus coûteux donc ses perspectives a l’export seraient très limitées.

      Perso je pense il faudrait au moins 6-8 CH47G pour les FS en urgence . Puis des CH47F (petite vingtaine au moins) pour le reste de forces ( opérés par L’ALAT ou L’AdA, comme le sont les Chinooks Britanniques).

    • Zayus dit :

      L’Agusta-Westland AW-101 Merlin, est super hélicoptère évidemment bien supérieur à nos anciens Super-Frelon …

  8. Optimist dit :

    hé bien vous aviez raison ( voir l’article http://lemamouth.blogspot.fr/2016/01/six-caiman-pour-le-cos-aussi.html)
    Quelqu’un sait si à terme certains seront équipés d’une perche de ravito?

    • Zayus dit :

      Il n’existe à ce jour pas perche de ravitaillement pour le NH-90 Caïman.
      Voir ma réponse à @Fralipolipi plus haut.

  9. Expression libre (ex amusé) dit :

    Seuls les Caracal de l’AA peuvent être ravitaillés en vol, très utile pour la resco ou pour des actions en profondeur. Serval a montré le besoin d’un hélicoptère lourd. Un projet européen d’hélicoptère lourd existe bien. Tant que ce projet existe, cela m’étonnerait beaucoup qu’il y ait un achat sur l’étagère.
    http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl302.htm

    • dan78 dit :

      Tous les caracals livrés aux armées françaises sont capables d’être ravitailles en vol, la perche est un équipement optionnel détenu uniquement par l’AA. L’AT ne pense pas et c’est aussi mon avis que cette capacité soit vraiment primordiale. l’AA pense le contraire…..Chacun sont job et son avis mais les appareils sont identiques.

      • Lagaffe dit :

        Concernant la mission RESCO confiée aux Caracal de l’armée del’air, la capacité de ravitaillement en vol est indispensable, l’appareil devant intervenir éventuellement loin derrière les lignes ennemis pour récupérer nos pilotes.
        Pour l’armée de terre, les missions commando ne nécessitent pas une telle allonge, la furtivité relative du Caîman et son agilité sont plus importantes.
        Et puis l’armée de terre ne veut pas dépendre d’un ravitaillement en vol qui dépendrait forcément de l’armée de l’air, d’où les capacités d’avitaillement au sol développées par l’ALAT, et utilisées aussi pour les Gazelle.

  10. nicolas dit :

    Bonjour,
    Pour un néophyte quelques lumières svp.
    Quel est la différence de prix entre un caracal et un NH 90
    Quels sont les plus (ou les moins) du NH90 par rapport au caracal

    merci

  11. Expression libre (ex amusé) dit :

    @dan78, les Caracal de l’AdT n’ont pas la perche, bref, ils ne sont pas ravitaillables en vol.
    « Seuls les Caracal de l’AA peuvent être ravitaillés en vol »… je n’ai rien dit d’autre… 😉
    Quand le RHFS touchera ses Caïman, le Pyrénées va récupérer tous les Caracal, une bonne chose…

    • Zayus dit :

      Ce n’est pas si l’AdT n’a pu l’usage des perches de ravitaillement que les Caracal en questions (justement prêtés par l’AA), ne peuvent pas en recevoir.
      Le Caracal est la version militaire spécifique du dernier type dérivé de la famille Puma :
      le H225 (ex EC225) aussi désigné « Super-Puma MkII+ » et utilisé dans par la Marine Nationale pour des missions SAR.
      Les Caracal H225M (ex EC725) furent notamment conçus pour les missions CSAR/RESCO, et peuvent tous recevoir le kit perche de ravitaillement en vol, contrairement aux H225.

  12. Expression libre (ex amusé) dit :

    @Zayus, je me suis mal exprimé…Merci de me tendre la perche pour préciser que bien sûr, les Caracal de l’AdT sont ravitaillables en vol à condition d’avoir la perche. Sans la perche, pas de ravitaillement en vol, avec la perche, c possible…

  13. Expression libre (ex amusé) dit :

    @Zayus, on est bien d’accord mais les Caracal de l’AdT ne sont pas tous des Caracal AA « prêtés ». Seuls 2 Caracal du Pyrénées, à une époque , ont été mis à disposition du RHFS avec équipage AA.
    Caracal: 8 pour le Pyrénées, 8 pour le RHFS ( à l’origine EC725 HUS ), 3 pour le Vaucluse (DGSE)
    Ou bien , j’ai raté quelque chose…
    Bon maintenant je me méfie des photos…

    http://www.lesderapages.com/hot/salon-de-lautomobile-de-francfort-2015-voitures-de-luxe-et-belles-hotesses-303.html?utm_medium=Discovery&utm_source=Outbrain&utm_campaign=derapages_divers_1#item=1

    Plus sérieusement
    http://www.helicopassion.com/fr/03/puma05.htm
    http://www.helicopassion.com/fr/01/brg07-14.htm
    http://www.helicopassion.com/fr/01/brg07-20.htm