Syrie/Daesh : La France et la Russie vont renforcer leurs échanges « en matière d’information militaire »

Lors de son déplacement à Moscou, au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, le président Hollande avait convenu avec son homologue russe, Vladimir Poutine, d’augmenter « les échanges d’informations et de renseignements » entre les forces françaises et russes, de coordonner et d’intensifier les frappes contre Daesh en Syrie et de préciser les groupes armés qu’il fallait ou non viser.

Aussi, ce 21 décembre, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a régulièrement signalé que seulement 10 à 20% des frappes russes visaient Daesh, a fait le voyage à Moscou pour mettre en place la feuille de route dressée un mois plus tôt par MM. Hollande et Poutine.

Pour le moment, et a priori, il n’est pas question d’une quelconque coordination dans les actions devant viser l’organisation jihadiste. À l’issue de sa rencontre avec Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, M. Le Drian a indiqué que la France et la Russie allaient renforcer leurs échanges en matière de renseignement militaire.

« Nous avons convenu de renforcer nos échanges dans le domaine de l’information militaire, à la fois sur le bilan de nos frappes et la localisation des groupes terroristes », a en effet déclaré le ministre français.

« Concrètement, cela se traduit par un rapprochement de nos services de renseignement militaire (…) Nous pouvons, par une confiance forte, établir une plus grande efficacité », a-t-il ajouté, en soulignant que des liens existaient déjà mais qu’ils demandaient toutefois une « coopération accrue ». Cet échange de renseignements portera également sur les combattants étrangers présents en Syrie.

« Ce n’est pas s’allier, c’est se coordonner. Il y a un ennemi majeur qui est Daech, l’acronyme de l’organisation Etat islamique (EI) », a tenu à préciser M. Le Drian, qui a en outre expliqué, sans donnet de détails, qu’une « méthode » pour identifier non seulement l’état de  Daesh mais également celui des groupes terroriste « avait été mise au point ».

« C’est pour vérifier l’effet des frappes sur Daech, vérifier si les uns et les autres ont eu des résultats satisfaisants et donc s’il y a eu des conséquences sur le trafic et la logistiques », a dit M. Le Drian.

20 commentaires sur “Syrie/Daesh : La France et la Russie vont renforcer leurs échanges « en matière d’information militaire »”

  1. Mdr..je ne parviens pas a me dire autre chose que c’est l’Ukraine et les sanctions que la camarade Vlad est en train de « négocier » en douceur et…profondeur !

    1. Encore un échec de Poutine alors… l’UE vient de prolonger aujourd’hui, à l’unanimité, de 6 mois les sanctions contre La Russie dans les secteurs russes de la banque, du pétrole ou de la défense ainsi que la « liste noire » de personnalités russes et ukrainiennes pour leur implication dans le conflit, qui sont interdites de visas et dont les avoirs sont gelés.
      De plus, la Commission européenne a plaidé, vendredi 18 décembre, pour l’abolition du régime de visas Schengen pour trois pays : Ukraine, Géorgie et Kosovo…. sans compter l’entrée en vigueur au premier janvier 2016 de l’accord d’association et de l’établissement d’une zone de libre-échange entre l’Union européenne et l’Ukraine.

      1. Pas un échec de Poutine : mais une victoire des ploutocrates de Washington. Les laquais européistes étant des pions sans la moindre autonomie dans cette affaire.

        1. Sacré Juju … Au moins, en ce qui vous concerne, on note une certaine constance dans les commentaires … 🙂

      2. @Lagaffe
         » (…) abolition du régime de visas Schengen pour trois pays : Ukraine, Géorgie et Kosovo »!? Mazette, ils sont enragés, ils ne font qu’accélérer encore la course vers le mur!
        Parfois, je me demande si ces dirigeants ne se sont pas déjà acheté une île loin, très loin, pour ne pas avoir à subir leurs innovations. Un paradis pour prêtres des finances et commissaires politiques: https://www.youtube.com/watch?v=pmnzIhbX2bg : )
        .
        Pour ce qui est de l’échange d’information avec la Fédération Russe, les déclarations de Mr Le Drian se tiennent – sinon que pour atteindre un niveau de « confiance forte », il va falloir lâcher du lest sur d’autres questions (…)

        1. C’est bien à l’unanimité.
          « Le 21 décembre 2015, le Conseil de l’UE (qui représente les 28 Etats membres) a prolongé les sanctions économiques contre la Russie jusqu’au 31 juillet 2016 », précise ce communiqué. Cette décision était attendue, les 28 ambassadeurs des Etats membres auprès de l’UE ayant donné leur accord vendredi pour cette prolongation.

      3. Plus de visas pour les Kosovars ? Quelle joie ! Ça va faciliter la migration de dizaines de milliers de migrants économiques vers l’UE. Quand à l’échec de Poutine, l’UE se tire une nouvelle fois une balle dans le pied car elle y perd tout autant, sinon plus que la Russie dans cette affaire. Mais c’est vrai que l’on s’en fout de faire péricliter des milliers d’entreprises en UE et de mettre au chômage des dizaines de milliers de personnes, vu que l’UE est une zone à forte croissance et de plein emploi.

      4. Pour les visas, une bonne excuse pour importer de la main d’oeuvre pas chère et mettre un frein à la dénétalité de l’Europe.

      5. Vous avez fait une salade d’informations !
        La géorgie est directement alignés vers les astres de washinton alors si elle est interdit de visa çà n’a rien à voir !
        Demême quelle cohérence y aurait t’il a ouvrir un libre échange avec l’ukraine et dans le même temps interdir les visas depuis ce même pays ?

        Ou seriez vous un pratiquant de la double vérité ?

        Et notre Drian de service, s’il est un bon ministre, ferait mieux de se taire sur ce sujet précis.
        « Ce n’est pas s’allier, c’est se coordonner »
        Tout simplement ridicule ! Digne d’une rafarinade ! Quelle honte de tenir un tel language à si haut niveau ? Alors, bientôt, on sera « coordonné » pour affronter une « association » à caractère « violente » et de confession « orientale » ! On « mettra hors d’état de nuire », voir soyont fous, « neutraliser », nos cibles à l’aide de nombreux « dispositifs explosifs aéroportés » !
        Je commence à fatiguer avec le language Pravda mais j’espère sincèrement pas être le seul à penser en ce sens, auquel cas je risque de connaitre l’idiocratie avant mes vieux jours.

    2. à nonmaisdisdonc
      MDR ? Vraiment ??? …
      Il n’y a pourtant pas de quoi être mort de rire, car si le Camarade Vlad négocie les sanctions et l’Ukraine, force est de constater que cela ne marche pas !… L’UE vient de prolonger les sanctions contre la Russie !… Dommage …
      Non, je crois plutôt que la Russie joue la « carte France » pour garder le contact avec l’UE et les USA pour gérer la crise du M-O, gardant ainsi un interlocuteur à portée de main, un interlocuteur qui à l’écoute de tous les intervenants combattant les terroristes . Les russes sont pragmatiques !…

      1. Nous en reparlerons..! PS le pragmatisme à la Putin s’exprime essentiellement lorsque cela joue a son avantage, je n’ai pour ma part aucune confiance dans la parole de ce personnage !

        1. « PS Le pragmatisme à la Putin s’exprime essentiellement lorsque cela joue a son avantage »
          Ai-je dit le contraire ??? 🙂

    3. Il est vrai que les sanctions sur l’Ukraine, le camarade-tsar les a bien profond!
      Et comme il n’a pas l’intention de lâcher le Donbass, de rendre les frontières aux gardes ukrainiens, de laisser les réfugiés revenir récupérer leurs terres et de laisser se dérouler des élections non bidouillées avec des observateurs internationaux, sans chars à tous les coins de rues, il va jouir encore longtemps!
      Et le fait que Poutine-le-Menteur nie toujours l’intervention de forces russes en Ukraine n’y changera rien!
      Et c’est sans compter le Nord Stream 2 de l’Allemagne qui est fortement contesté au sein de l’UE-28.
      La Cour d’Appel de paris qui vient de refuser de suspendre les saisies de biens russes!
      Le libre-échange qui va entrer en vigueur avec l’Ukraine en 2016.
      L’Ukraine a déjà profité de quotas autorisés cette année.
      L’Europe qui donne son accord pour la suppression des visas géorgiens et ukrainiens.
      Le Kazakhstan, maintenant premier acteur économique auprès de la Russie, qui lui aussi plonge, entrainé par les décroissances russe et ukrainienne et les cours qui dégringolent!
      La Biélorussie dont les sanctions sont suspendues et qui compte se rapprocher du marché de l’UE-28
      La Chine qui a réduit ses investissement en Russie.
      Pour les échanges économiques, ils sont passés de + de 80 mrd à + de 60 mrd de 2014 à 2015, près 1/3 de réduction en une année, belle performance.
      Les tensions avec la Turquie ne vont rien arranger! Sanctions et Turkish Stream.
      La Russie étant le seul créditeur que n’a pas voulu négocier sur la dette ukrainienne.
      Il s’agit des 3 milliards prêtés au pion-russe-wanted-Viktor-Ianoukovytch.
      Normalement, l’Ukraine aurait du être déclarée en faillite, mais malheureusement pour le camarade Vlad, le FMI a voté pour changer ses règles du jeu. Encore raté!
      Etc.

  2. Bravo à Hollande et Le Drian, qui font preuve ici de réalisme. Etablir un lien et une collaboration militaire avec les Russes pour mieux combattre l’ennemi commun Daesh était une nécessité.
    Ne pas le faire aurait été incompris des Français, qui n’ont que faire des opinions des esprits restés coincés dans la période de la Guerre Froide !
    Ce qui nous rapproche des Russes est plus fort que ce qui nous en éloigne. J’ai des valeurs, et celles des Russes me sont plus familières que celles des Saoudiens par exemple! N’en déplaise à certains…

    Ce qui n’empêche pas de de les critiquer et les pousser à une position plus modérée sur la question ukrainienne.

    Monsieur Védrine a démontré l’intelligence d’appliquer une politique lucide et réaliste il y a bien longtemps. Le tournant du 13 novembre arrive bien tard, mais c’est mieux que rien.

  3. Les dirigeants français, formés et sélectionnés par les partis politiques qui sont des rassemblements d’élus locaux, sont incompétents en géopolitique et incapables de faire autre chose que de la politique intérieure.
    Ce rapprochement, présenté comme « technique », avec la Russie est une prise en compte de la montée du FN pour tenter de sauver ce qui peut l’être lors de l’élection présidentielle : c’est la seule élection comparable à un référendum parce qu’il n’y intervient aucun arrangement local, donc impossible à bidouiller.

  4. C’est bien ce que j’écrivais, les généraux russes sont des bourrins, ils se foutent déjà pas mal de leurs jeunes qu’ils ont envoyés en enfer dans le Donbass, alors les civils syriens, ils s’en tapent royalement et la presse russe aux ordres ne bronchera pas!
    http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/amnesty-evoque-de-possibles-crimes-de-guerre-russes-en-syrie-753805
    On ne peut effectivement pas coopérer militairement avec cette Russie moyenâgeuse!
    Bombes guidées et frappes ciblées, c’est le dernier de leurs soucis!
    Et que dire de tous ceux que se branlaient ici à chaque annonce record de frappes par les autorités russes. Bah, que vous êtes aussi des gros bourrins ou au minimum très ramollis du plafond!
    Et encore, là, en Syrie, les russes sont surveillés de près par de nombreux acteurs, ils doivent faire des efforts, ce n’est pas la Tchétchénie ou l’Afghanistan.
    Et puis internet et les smartphones n’existaient pas au Moyen Age. Quelle saloperie de technologie!
    Sans quoi, ce serait un massacre encore pire!
    Coordonner oui, coopérer surtout pas, on validerait:
    > ces massacres
    > les centaines de milliers de réfugiés supplémentaires qui vont venir chercher refuge en Europe.
    > Et ceux qui ne retourneront pas au pays parce que leur habitation, leur commerce ou l’école de leur enfant aura été totalement détruit par les bourrins russes et leurs alliés bourrins et bourreaux d’Assad!
    > un pays et une paix encore plus difficiles à reconstruire.
    > ceux qui ayant tout perdu vont péter un câble et basculer chez les extrémistes!

Les commentaires sont fermés.