Surveillance accrue des lieux de culte chrétiens à l’approche de Noël

vigipirate-20150204

À plusieurs reprises, les groupes terroristes se réclamant d’al-Qaïda ont visé des lieux de culte chrétiens dans les pays du Proche et du Moyen-Orient. Ainsi, le jour de Noël 2013, l’explosion d’une voiture piégée avait fait au moins 24 morts parmi les fidèles d’une église du quartier de Doura, situé dans le sud de Bagdad.

Et cette menace n’est pas si lointaine… En avril dernier, Sid Ahmed Ghlam, 24 ans, a été arrêté pour avoir eu le projet de commettre une attaque contre au moins une église de Villejuif, deux semaines après les fêtes de Pâques.

D’où les consignes particulières données par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l’approche de Noël. Ainsi, dans une note adressée aux préfets, à la gendarmerie et à la police, il est demandé aux responsables des paroisses de contacter les responsables paroissiaux pour prendre connaissance des horaires des offices et savoir s’ils ont relevé des comportements inhabituels près des églises.

Selon Europe1, qui a pu consulter cette note, le ministre insiste sur « l’exceptionnelle force symbolique » qu’aurait une attaque menée par des « terroristes désormais aguerris » pendant une messe.

Seulement, rien qu’à Paris, 500 messes seront célébrées les 24 et 25 décembre. Et il y en aura des dizaines de milliers dans toute la France, où l’on compte 45.000 églises et 4.000 temples protestants. Il ne sera évidemment pas possible de garder un oeil partout…

Si dans, la capitale, les patrouilles de police et de militaires engagés dans l’opération Sentinelle seront plus nombreuses que d’habitude, il faudra faire des choix pour les églises et les temples situés en province.

« Il y aura du monde à Noël, et peut-être davantage cette année que d’habitude, en raison de ce que nous vivons en France. Les dimanches qui ont suivi les attentats du 13 novembre, nous avons eu plus d’affluence dans nos églises », a expliqué, auprès de l’AFP, Mgr Olivier Ribadeau Dumas, le secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France (CEF).

En réalité, a-t-il ajouté, 140 lieux de culte catholiques feront l’objet d’une attention particulière, en raison de leur notoriété et de leur affluence attendue.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Pat

    • de Anonymus

  2. de Kouak

  3. de mouais

    • de Thaurac

      • de Anthony

  4. de Lagaffe

  5. de Celtibère

      • de Thaurac

    • de Thaurac