Commande de 6 chalands multi-missions à propulsion hybride pour la Marine nationale

cmm-20151217

La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé, ce 17 décembre, avoir notifié une commande de 6 chalands multi-missions (CMM) auprès des entreprises H2X (La Ciotat), Cegelec Défense et Naval Sud-Est (Toulon) pour répondre aux besoins de la Marine nationale. Le montant du contrat n’a pas été précisé.

La particularité de ces CMM est qu’ils seront les premiers bâtiments de la Marine à propulsion hybride avec batteries. En clair, ils seront propulsés par un moteur électrique pouvant être alimenté soit par des groupes électrogènes fonctionnant au gasoil (mode classique), soit par des batteries rechargeables aussi bien à quai ou en mer (mode « zéro émission »).

Ces CMM seront utilisés dans les rades ou à proximité des côtes des bases navales pour différents types de missions : travaux sous-marins, transport de matériel, formation des plongeurs ou lutte anti-pollution.

Lors des phases de transit à vitesse maximale, ces chalands fonctionneront en mode classique. Mais quand ils seront en « phase d’exploitation », à faible vitesse, ils passeront alors en mode « zéro émission », c’est à dire quand « les moteurs thermiques sont les moins efficaces et les plus polluants », explique la DGA.

Cela évitera ainsi l’émission de CO2 et permettra également « d’accroitre considérablement le confort des marins, en réduisant les nuisances sonores lors des longues périodes de travail, et en supprimant les gaz d’échappement ».

Ces CMM sont longs de 24 mètres pour 8 mètres de large et un déplacement de 53 tonnes. Conçus par le bureau d’étude Mauric en partenariat avec H2X et la société Alternatives Energies (AltEn) à partir d’une coque en aluminium et de superstructures en composite afin de réduire leur masse, ils pourront naviguer à une vitesse de 10 noeuds et embarquer jusqyu’à 36 marins.

Ces 6 chalands seront construits par le chantier naval H2X, à la Ciotat, tandis que leur maintien en condition opérationnelle (MCO) sera assuré par Cegelec Défense et Naval Sud-Est.

Le premier exemplaire sera livré d’ici la fin 2017. Ce n’est qu’après une période d’évaluation opérationnelle de trois mois que la commande des suivants sera confirmée, avec des livraisons prévues en 2019 et 2020. Ils équiperont les bases navales de Toulon et Brest (avec 2 unités pour chacune), ainsi que celle de Cherbourg et le Pôle écoles Méditerranée (PEM) de Saint-Mandrier. Une option a été mise pour deux exemplaires de plus, afin d’équiper les détachements de la Marine aux Antilles et en Nouvelle-Calédonie.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Thaurac

    • de James

    • de parabellum

    • de dompal

    • de Orion

    • de Khay

      • de Thaurac

        • de Khay

        • de raphalololo

  2. de Wrecker47

    • de Orion

    • de anthonyl

    • de nonmaisdisdonc

  3. de Elmin

  4. de Safety First

  5. de Thaurac

  6. de Thaurac