Commande de 8 avions ravitailleurs A-330 MRTT confirmée pour l’armée de l’Air

mrtt-20141121

À force de reporter à « meilleure fortune » les grands programmes d’armement, arrive le moment où tous deviennent prioritaires. Mais celui portant sur le remplacement des avions ravitailleurs C-135 FR, qui dépassent les 50 ans de service, par des Airbus A-330 MRTT, l’est sans doute plus que les autres.

Et cela pour au moins deux raisons. D’abord, il s’agit de permettre aux Forces aériennes stratégiques (FAS) de rester opérationnelles et donc de s’assurer de la permanence de la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire. Ensuite, sans avion ravitailleur, les capacités de projection s’en trouvent considérablement amoindrie et les raids longue distance, comme certains qui ont été effectués dans le cadre de l’opération Serval au Mali, ne seraient plus possibles.

La Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 a donc logiquement prévu le renouvellement des C-135FR par 12 A-330 MRTT. Le premier exemplaire avait été commandé en 2014. Et huit autres devaient l’être en 2015. Et comme la fin de l’année approche, on pouvait commencer à être inquiet.

Finalement, il n’y avait pas lieu de l’être car Airbus Defence & Space a fait savoir, ce 15 décembre, que Paris avait confirmé la commande ferme de 8 A-330 MRTT.

« Ces appareils constituent la deuxième tranche d’un contrat de fourniture annoncé en 2014 portant sur 12 avions », a précisé, via un communiqué, l’industriel. « Ce contrat porte à neuf le nombre total de commandes fermes, les trois appareils restants devraient être confirmés en 2018, pour une livraison de l’ensemble des appareils avant 2025 », a-t-il ajouté.

Selon Tom Enders, le PDG d’Airbus Group, le montant de ce contrat est d’environ 1,2 milliard d’euros.

Selon le calendrier avancé par le constructeur, le premier A330 MRTT sera livré à l’armée de l’Air en 2018 et le second en 2019. Les autres suivront au rythme de deux exemplaires par an.

Ces 8 A-330 MRTT seront livrés avec des moteurs Rolls Royce Trent 700 et disposeront d’un système mixte composé d’un boom télescopique ARBS et de nacelles en bout d’ailes (FR/Cobham 905E). Ils pourront prendre différentes configurations selon les missions, avec, par exemple, l’intrégration du module de soins intensifs MORPHEE pour les évacuations sanitaires.

Les 12 A-330 MRTT attendus par l’armée de l’Air remplaceront non seulement les C-135FR et les 3 KC-135RG (ces derniers ayant été acquis plus récemment) mais aussi  5 appareils de transport (3 A310 et 2 A340).

Les capacités de l’A-330 MRTT, encore appelé « Phénix », sont sans commune mesure avec celles des appareils qu’il remplacera. Sa capacité d’emport de carburant est de 50 tonnes, contre seulement 17 tonnes pour un C-135.

Avant la France, d’autres pays ont fait le choix de l’A-330 MRTT, comme l’Australie, l’Arabie Saoudite le Royaume-Uni ou encore les Émirats arabes unis. Les forces aériennes de ces pays ont engagé leurs avions ravitailleurs dans les opérations de la coalition anti-Daesh en Irak et en Syrie.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Pierrot

    • de Maotchao

      • de Ob

      • de Montaudran

      • de NONMAISDISDONC

      • de Zayus

        • de Maotchao

      • de patex

        • de patex

        • de Vroom

        • de Maotchao

    • de MP3

    • de batgames

  2. de sentinelle

  3. de tipi

    • de ALAIN

    • de MP3

  4. de Eric38

  5. de Zayus

    • de Vroom

      • de Alpha

        • de Vroom

  6. de MP3

    • de Anonymus

  7. de fab76

  8. de Nenel

    • de Leum

    • de Zayus

  9. de Abuse of mainstream media can harm your mind!

  10. de Ob