Le destroyer futuriste USS Zumwalt a commencé ses essais en mer [Vidéo]

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. tnato dit :

    capitaine de vaisseau James Kirk (le grade de capitaine n’existe pas dans la Marine)

  2. hué dit :

    Capitaine dans l’US Navy ne se traduit pas par capitaine mais par capitaine de vaisseau (cinq pleins!).

    • Laurent Lagneau dit :

      @ hué,

      Mais l’allusion au capitaine Kirk de Star Trek était trop tentant (je l’avoue, je suis un peu « geek » sur les bords ;))

      • Dommage dit :

        Un bateau futuriste commandé par le capitaine Kirk, c’est trop beau! Ils l’ont fait exprès, c’est pas possible…

        Et en plus il sera armé d’un canon électromagnétique, à quand le téléporteur? 🙂

        En tout cas, j’y connais rien en bateaux, mais c’est magnifique comme engin.

      • Pierrot dit :

        j’allais faire la même remarque sur la traduction du grade, et puis en relisant la ligne plus attentivement j’ai éclaté de rire tout seul devant mon écran! 😉

      • Simon M dit :

        Et c’est tout à votre honneur Mr Lagneau ! 😉

      • Elmin dit :

        Dommage qu’il n’y ai pas le T pour Tiberius

      • James dit :

        +1
        Cette coïncidence Nom et quasi prénom, on dirait que ses parents ont fait exprès!

        • Pierrot dit :

          L’US Navy aurait pu faire encore plus rigolo si l’USS Enterprise était toujours en service!

      • sgt moralès dit :

        BAE system ,constructeur du canon electomagnétique, a surement fournit un sabre laser de parade au pacha.

      • Wolf pack dit :

        James A Kirk et non James T (tiberius) Kirk joué par William Shatner.
        Il auraient dû nommer le vaisseau USS Enterprise pour que tout y soit……
        Le clin d’œil aurait été complet, noms, et engin futuriste.

  3. Maotchao dit :

    Une belle bête mais sans doute mal venu avec son prix…
    Mais ce n’est pas bien grave les américains disposant du destroyer Arleigh Burke et ses plus de 75 navires livrés et en commande qui pourrait même augmenter jusqu’à une centaine.Un destroyer qui se fait livrer depuis plus de 25 ans et qui continuera encore, alors que le destroyer de classe Zumwalt devait servir de remplaçant…
    Les USA sont vraiment un monde a part dans le milieu militaire et seul les fous peuvent s’amuser a s’y comparer ou penser avoir du biscuit pour s’y opposer (comme nos fanas de Poutine)

    • philbeau dit :

      Vous faîtes vraiment une fixation …

    • Anonymus dit :

      Et dire en effet que depuis plus de 20 ans, mon cher maotchao, justement certains sont dans l’imitation totale de ce modèle, avec les résultats que l’on connait, justement (décidemment la cohérence et vous ça fait deux !!!!).

      • Maotchao dit :

        Vous confondez évolution coûteuse et révolution douloureuse.
        De toute façon, avec votre idéologie on serait encore a cheval et on s’interrogerait sur l’utilité de l’avion au combat, mais ce n’est pas grave.

        • Anonymus dit :

          Non, on aurait, par exemple, remplacer nos VAB, qui sont aujourd’hui usés plus que jusqu’à la corde (voir article précédent), en temps et en heure, par des matériels simplement au niveau de la technique actuelle (et pas par des moutons à cinq pattes, comme on s’apprête encore une nouvelle fois à le faire, c’est pas les remplaçants modernes qui manque dans cette catégorie de véhicule pourtant non plus) et donc à couts qui seraient maitrisés. Y compris pour le MCO (c’est pourtant pas difficile à comprendre que remettre à niveau un matériel de 30 ou 40 ans, encore et encore, coute beaucoup plus cher qu’entretenir un équipement ne serait ce même d’une dizaine d’année, mais manifestement pour certains et leurs œillères c’est plus que difficile, ça semble même tout bonnement impossible …). Bon allez je vous laisse caricaturez, car c’est les seuls « arguments » que vous êtes capable de produire, à chaque fois qu’on vous interpelle, ici en vous mettant face à vos propres contradictions pour le coup (mais vous n’êtes peut être même pas capable de vous en rendre compte, voire encore moins de le comprendre semble t’il). Finalement on vous accorde encore trop d’intérêt, que vous ne méritez pas vu le niveau de vos réponses, et à par nous servir continuellement votre soupe officielle prémâchée … Vous apportez au final si peu au débat, débat dont vous nous démontrez par ailleurs et à longueur de post, que vous en êtes complètement incapable : à part dénigrer vos interlocuteurs, caricaturer, botter en touche, et autres digressions de gamin, ou encore vous emmêler les pinceaux dans vos réponses quand on vous interpelle précisément, il ne reste pas grand chose.

          • Maotchao dit :

            Anonymus, moi aussi je t’aime, voilà c’est dit.

          • Anonymus dit :

            Merci d’illustrer encore mon propos 🙂

          • Wolf pack dit :

            A y est ? fini de cracher ?? les 3/4 de vos discours concernent les crachats contre les autres.
            depuis le temps qu’on vous lit, ça en devient « dégueulasse » par terre sinon sur vous !
            Chacun dit ce qu’il veut dans la limite du respect d’autrui, or vous, le respect n’est pas une notion qui vous a adopté et inversement. ça « chlingue » à plein nez votre diatribe vous devenez le clone parfait de la famille Lepen.

    • seb dit :

      je pense que pour les us c’est surtout un proto pour tester les techno que pourrait avoir les bateau de prochaine génération qui pourrait (estimation personnelle) commencer a apparaître pour les pays ayant les moyen d’ici 30 ans, c’est la raison pour la quelle il n’ont prévue que 3 bateau comme celui la

    • Elmin dit :

      J’imagine que pour l’heure il s’agira surtout de faire un retour d’expérience sur l’efficacité réelle (et non supposee) de ce type de navire à la mer et éventuellement au combat.
      La puissance électrique pour alimenter le canon électromagnétique et ce meme canon seront les deux facteurs clés . Car si il tient effectivement ses promesses , il s’agira bien d’une arme extraordinaire
      Question : la puissance est elle suffisante pour traverser la haute atmosphère ? Car cela en ferait une arme imparable pour les satellites en trajectoire basse … Et meme contre les missiles balistiques …

    • Popov troll payé dit :

      Ne t’inquiète pas pour Poutine, il dispose de moyens très variés pour réduire en confettis toute la flotte US en quelques secondes, un seul P-700 granit suffit pour un groupe aéronaval.
      Le nouveau défit ou cauchemar au choix est la Chine qui a montré ses griffes récemment, elle a aussi les capacités de réduire à néant l’US Navy.

      • ruffa dit :

        T’es un marrant toi! Le budget militaire russe est ridicule par rapport au budget américain

      • Wolf pack dit :

        Poutine n’est pas le seul à pouvoir détruire la planète, figurez vous aussi que les USA en sont capables, donc en conséquence, pas la peine de venir danser la kalinka en nous jouant de la balalaika sur le thème « on va vous péter la gueule… » pigé ?
        Retournez à Moscou lécher les balloches de votre pote Poutine, il aime ça et vous aurez de l’avancement, (de quoi te payer ta belle porsche).

  4. Mistigun dit :

    Ce navire a coûté plus d’argent que le Charles de Gaulle oO

    • milouf dit :

      Oui, mais il a la signature radar d’un bateau de pêche et sa structure est en balsa tresse d or.
      Comme il n existe aucune arme dans l arsenal russe ou chinois pour détruire un bateau de pêche a 200 nautiques, c est vraiment l avenir !
      … A ben si en fait, il en ont… Bon ben alors cela devait être un moyen de faire tourner les chantiers…
      A noter qu un LCS est tombe en rade des sa sortie inaugurale sur les grands lacs il y a peu.
      Grain a prévoir pour l avenir de l US navy..

      • Khay dit :

        Le LCS tombé en rade apparemment c’est un problème de contrôle qualité sur les moteurs, pas de liens direct avec la qualité (ou non-qualité) du design.

      • durandal dit :

        mouais, je me méfie de ces « signatures radar », ne dépendent-elles pas de l’angle et des fréquences ?

    • Nenel dit :

      4 Mdrs de $. Pour un premier navire de cette classe avec toutes les nouveautés qu’il concentre, j’estime que c’est peanuts. On parle d’un destroyer mais en fait il s’agit plutôt d’un vrai nouveau croiseur avec des capacités accrues pour l’ AVT. Si les essais sont positifs je met ma main à couper que le programme ne s’arrêtera pas à 3.

      • milouf dit :

        tu peux couper ta main alors, c’est acté par le sénat des Etats-Unis, et cela malgré le clientélisme massif des Etats constructeurs et de la société maitre d’oeuvre.

        • ALAIN dit :

          milouf
          Cette décision est provisoire pour la durée du mandat présidentiel actuel, après les essais et mise au points qui peuvent prendre plusieurs années, une nouvelle décision qui confirme l’arrêt ou la reprise de construction sera prise par les autorités.

    • Lagaffe dit :

      Un Zumwalt, c’est le coût de 7 FREMM ! totalement hallucinant.
      Le prix n’est pas gage de qualité : les LCS sont des gouffres financiers à l’utilité douteuse. On peut se poser des questions sur l’automatisation poussée du navire et la réduction de l’équipage et sur le canon électromagnétique qui est encore loin d’être déclaré bon pour le service !
      Il me semble aussi qu’on avait parlé d’un canon laser anti-missile / anti-aérien mais qui ne semble plus faire partie des caractéristiques retenues.

      • ALAIN dit :

        Lagaffe
        Dans cette somme et intégré le cout du développement, les suivants serons moins chère, cette mini série devra testé toutes ses nouvelles technologies avant une éventuel décision de prolongé la série.
        Une grandes partie des ces nouvelles technologie pourra ensuite être intégré dans d’autres classes de navires sans cout supplémentaire significatif.

      • Khay dit :

        Le programme a souffert du même problème que nos chères FREMMS : beaucoup de R&D et une cible de navire produits qui s’est réduite comme peau de chagrin pendant ce temps qui a fait exploser les coûts. Le Railgun et le laser ça viendra. Le laser fait déjà des essais en mer et ça à l’air de marcher plutôt bien pour le programme, vu l’absence de vagues dans les medias specialisés. Le railgun est un poil à la bourre sur le planning mais la technologie est suffisamment disruptive à mon sens pour qu’ils veuillent vraiment aller au bout du programme.

    • GrosNez dit :

      Une vraie boîte à sardines ce rafiot!
      Je n’aimerai pas servir là-dessus, obligé de respirer de l’air conditionné 24/24, pas bon pour mes végétations…

      • Wolf pack dit :

        pour les végétations, enfilez vous de l’engrais style purin ou fumier, lisier rien de tel…..

        • GrosNez dit :

          T’est déjà sorti de taule toi?
          Je croyais que les gardes-à-vue avaient été prolongées, état d’urgence oblige??

  5. Gilobéta dit :

    l’objet est trop gros que le missile aura du mal à rater sa cible

  6. brian norris dit :

    Ce « destroyer » est en réalité un croiseur. Il est plus gros que les Ticonderoga et surtout très très cher.

  7. Niko dit :

    Comment on fait pour fumer une clope dehors?

  8. Dudule dit :

    Petite précision : les 2 formes à l’avant sont 2 canons de 155 mm rétractables, il est également doté de 2 canons de 30 mm.

    En plus d’être armé jusqu’aux dents il est tout bonnement magnifique !

    • Christophe dit :

      Canons retractable……. J espere que leurs ingenieurs n on pas oublier que la mer c est corrosive.

      • Dudule dit :

        En fait ils se rétractent uniquement pour diminuer la signature radar il me semble. Et à propos de corrosion, les fûts doivent être bien plus abrités du fait de s’encastrer dans ces blocs que de rester à l’air marin; du moins ça me semble logique.

        • Christophe dit :

          C est pas pour les futs que je m inquiete mais pour tout le systeme . Quand j etais dans la marine on est partis 3 mois en mer. Le resultat tout les station tr5 bouffe par la rouille, les grues les coursives exterieurs breffe je me demande sur le temps si c est systeme seront pas tt hors d usage et vont demande un gros travail d entretien? Meme si la marine uss a bcp plus de moyen que la marine national….

          • Eric38 dit :

            Et l’Inox alors?

          • Eric38 dit :

            En même temps, faire des systèmes d’armes qui s’oxydent, cela permet de faire travailler l’industriel en maintenance et donc de lui garantir une pérennité…. Vieux trucs des industries d’armements comme des gouvernements… 😉

          • Christophe dit :

            Eric38
            L inox je crois me rapel sur les fregate furtif lafayette il y avais un « filette furtif » qui devais etre en inox mais pour une raison de € avais etais remplace par de la ferraille. Bref le truc c est bloque tres vite…..c est pour ca que je pense que c est canon retractable vont etre un vrai cauchemar d entretien.

          • Wolf pack dit :

            C’est la peinture, pas de bonne qualité !!
            Pas d’inquiétude pour l’US Navy, ils ne sont pas plus cons que les autres, parfois moins même. Le problème de la corrosion sera tout ou partiellement résolu.

  9. Renemachin dit :

    « une signature radar identique à celle d’un bateau de pêche!  »

    Voilà un engin qui va mettre en danger perpetuel les pecheurs !!!

  10. Popov troll payé dit :

    En tout cas côté design, il est disgracieux, la furtivité impose malheureusement ces lignes, quant à son efficacité, reste à prouver.

  11. Il fait le même effet que les avions 5e genération:
    visuellement extraordinaire; opérationnellement, son intérêt/coût reste à prouver!

  12. petitjean dit :

    désolé d’être un peu en retrait, mais……….tout ce fric, c’est monstrueux !

    Les USA sont en guerre contre qui ?

    pour connaitre un peu les USA, il y a, là-bas, des millions de clodos…………….

    • ALAIN dit :

      petitjean
      J’habite en Amérique du Nord, oui il y a des pauvres, il y en a également dans la riche Suisse, et je ne vous parle pas de la France et de l’Europe.
      Le monde et inégalitaire, cela a toujours était le cas, si on consacre tous les moyens mis dans le développements de nouvelles technologies pour nourrir les pauvres, plus personne n’aurais intérêt a se rendre au travail le matin, et il n’y aurai plus de développement économique ainsi que la richesse qui en découle.
      Si on avait donné l’argent investie dans l’internet aux pauvres, ce blog n’existerais pas, et ainsi de suite, ces investissements donnent du travail a des millions de personnes et permettent au pays de progressé et d’enrichir la grande majorité de ses habitants.

      • Ah, un libéral qui a lu de travers le père du libéralisme Adam Smith!
        Vous avez raison, achetez Lockeed et économisez sur les programmes sociaux!

        • Thaurac dit :

          C’est plus rentables

        • Eliot Mess dit :

          Adam Smith? Je cherche toujours le fond du chapeau capitaliste, mais je crois en faite qu’il n’y a pas de fond à ce chapeau magique, et que seul un lapin blanc risque d’en sortir. Pour dire qu’il n’y a aucun sens à l’idéologie capitaliste, c’est juste pour privilégier certain malfrat qui font tournés la boutique, car le capitalisme pure et dure considère que l’argent n’a pas d’odeur….On le constate parfaitement avec le crime contre l’humanité, en volant le pétrole irakien, et tout ce qui en découle en retour de manivelle chez nous. C’est pas pour rien que les ricains sont super gentil avec nous en ce moment, ils ne sont jamais gentil pour rien, ou alors ce n’est pas connaitre l’égoïsme capitaliste de base. Alors je conseil plutôt de Tocqueville, plus proche de l’humain:https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_de_Tocqueville

      • Wolf pack dit :

        On n’ est sans doute pas obligés non plus de tout donner aux mêmes rapiats, ceux qui prennent tout et ne donnent rien en retour ….il y aurait peut être, oui, peut être moins de pauvreté, pauvreté et insalubrité qui se retourne contre la main nourricière et provoque autant de conflits meurtriers sur cette terre.
        La technologie n’est pas la seule option à évoquer, elle ne profite encore qu’à trop peu.
        Toujours aller trop loin en la matière sans comprendre le but de ce développement anarchique ne peut que mener au désastre.
        C’est comme pour les énergies renouvelables que tout le monde encense (dans l’absolu ce serait l’idéal de vie) avec les technologies qui vont de paire, elles ne se substitueront pas aux énergies fossiles, elles viendront en plus, on rajoutera sans enlever ce qui est néfaste. Combien de tonnes de charbon encore pour fabriquer du solaire et éolien dont le rendement est toujours trop faible en comparaison du fossile.
        Personne ne voudra abandonner le fossile pour « enrichir le grande majorité des habitants », toujours plus de technologie de pointe supprimera des emplois peu qualifiés qui sont la grande majorité sur terre, combien d’emplois crées grâce à celle ci en comparaison…. ??
        Non, c’est bien la grande misère qui l’emporte actuellement, les gens qui ont du travail ne s’en satisfont plus, trop peu payés, trop peu reconnus dans leur travail, trop exploités par ces rapiats, exploitation des temps modernes à l’instar du début de l’ère de l’industrialisation. Les trop grosses concentrations d’entreprises qui plaisent aux marchés financiers mais détruisent le tissu économique réel, il y en a de plus en plus, provoquant la misère économique et sociale qui entraine guerres et terrorisme.
        L’investissement doit se faire non pas au détriment de l’Homme mais pour son avenir commun, que chacun y trouve son compte et sa place.
        Le monde inégalitaire n’est pas une fatalité, mais un monde égalitaire ne pourra pas exister non plus, car l’égalité n’existe pas. Par contre on peut réduire les inégalités, que ceux qui prennent plus, se servent le plus, donnent plus aussi pour éviter un avenir qui déchante. Le chacun fait n’importe quoi ne peut pas durer.
        Le philanthropisme je n’y crois guère, voire pas du tout, mais peut participer à la meilleure santé de ce monde quand il est intelligemment mis en œuvre.
        Le capitalisme est la moins mauvaise des idéologies, à partir du moment où il est capable de se réguler.

    • Wolf pack dit :

      J’ai vécu en Californie, les clodos il y en avait… oui, comme en France et en Europe, comme en Russie notamment ces gamins des rues, bouffés eux aussi par la drogue, de la colle !!! plein le nez qui bouffait les neurones, la pauvreté existe partout dans le monde , les abus sont partout.
      Ce ne sont pas les USA qui sont en guerre, c’est une partie de la planète qui se croit en guerre contre ce pays. Faut bien se défendre…..

  13. lephil dit :

    Quand je pense que l’on est pas foutu d’aller sur mars, que le spatial est à son point mort aucune avancée technologique permettant la conquête du système solaire alors bon on va se contenter d’un F35 et d’un destroyer pour faire tendance.
    Heureusement qu’ils nous restent aussi la guerre des étoiles vieille propagande anti soviétique l’Empire les méchants, les résistants les gentils bon maintenant que les méchants soviétiques ne sont plus là je me demande bien qui va être le prochain méchant « Dark Poutine ?? »

    • Eliot Mess dit :

      C’est très vrai, il y a trop de moyens financés, étudiés pour se faire la guerre; cela manque d’aventure, d’exploration, d’imagination et de courage. Pour moi les armes sont justes des outils de défense, ou de dissuasion; mais avec la guerre en Libye, il me semble que l’on ai choisi une autre voie, que celle des droits de l’homme…Et c’est malheureusement pas fini, alors gare à nos fesses, serrons-les bien fort SVP, simple question d’insalubrité et de dignité humaine bien-sûr.

    • Eric38 dit :

      Qu’est-ce qu’on s’en fout d’aller sur Mars?
      A part un rêve humain de haut niveau et fédérateur?
      Si missions vers Mars il y a, il me semble important que cela soit en coopération internationale, planétaire quoi.

  14. Ch. de V. dit :

    bonjour,

    je suis de loin en loin le développement de cette nouvelle classe de navires, car vraisemblablement, il s’agit d’un nouveau type de navire.

    Je m’interroge toutefois sur la destination d’un tel bâtiment. A mon sens, il semble avoir été conçu pour des opérations asymétriques plus que pour une confrontation directe avec une Grande puissance.

  15. Dany40 dit :

    Si vous doutez de l’utilité tactique de ce type de navire c’est que vous avez raté l’essentiel : Ce navire va déployer le fameux nouveau canon électromagnétique !!
    Cette arme là à elle seule est une immense révolution … capacité de destruction massive à très longue portée avec une totale insensibilité aux brouillages (ce sont des projectiles inertes) … 95% de la population mondiale sera alors à portée de tir de l’US Navy, sachant que ces projectiles inertes volant à très haute vélocité seront quasiment indétectables et imparables ….

    Mais bon, non, sinon rien de très important …..

    • masarik67 dit :

      « Cette arme là à elle seule est une immense révolution … capacité de destruction massive à très longue portée avec une totale insensibilité aux brouillages (ce sont des projectiles inertes) … 95% de la population mondiale sera alors à portée de tir de l’US Navy, sachant que ces projectiles inertes volant à très haute vélocité seront quasiment indétectables et imparables …. »

      Doucement , essayons de ne pas tomber dans le même piège que celui du F35 ! Cela reste une grande avancée en terme balistique, certes , mais il faut d’abord faire ces preuves ! ( et pas seulement celle que l’on peut voir sur youtube ) Des preuves sur cibles navales et sur des longues distances . Car il nefaut pas oublier que ce genre de canon se confronte au même problème des snipers sur des longues distances et on peut y ajouter le problème de stabilisation en mer .

      • Orion dit :

        Sur la première génération on pourra peut être « ricaner » des résultats mais il ne fait nul doute que ce système d’arme va avoir son heure de gloire prochainement avec les travaux en matériaux & énergies qui vont avec.

        Le fait est qu’il est le premier a être bâti avec cette arme incluse et donc sera sans doute le premier à même de tirer partie de ses qualités.
        En vérité actuellement, on ne connait juste pas la limite de cette arme c’est peut être pour ça qu’on « rêve » un peu tous, mais il y a de quoi a la vue des possibilités a court termes que le système promet.

      • Dany40 dit :

        Les preuves devront être faites bien sûr mais le système est déjà fonctionnel … Je vous invite à lire ce rapport du Congrès du 06 novembre 2015 :
        https://www.fas.org/sgp/crs/weapons/R44175.pdf
        Comme c’est indiqué premiers canons sur navires opérationnels dans 10 ans et tous les canons de la Navy remplacés par des Rail Guns dans 30 ans.
        Côté efficacité les projectiles sont projetés aujourd’hui à Mach 7 avec la puissance cinétique qui va avec … il s’agit de faits et de capacités déjà maitrisées … ces chiffres vont être améliorés et augmentés avec le temps.

    • ALAIN dit :

      Dany40
      Ceux qui ne voit pas l’énorme saut technologique que représente une grande partie des nouveaux systèmes que contient ce bâtiment (idem pour la nouvelle classe de PA US), sont de la même trempe que ceux qui il y a quelques décennies (avant WW2) ne trouvé aucune utilité aux portes avions, (si ce n’est de servir d’éclaireurs aux cuirassés).
      Malgré les ricanements de certains dans le dernier article a ce sujet sur ce blog, les catapultes électromagnétique du nouveau PA US fonctionnent parfaitement, les canons de la même technologie sont en cours de mise au point final, les portés et puissance d’impact sont tout simplement incroyables, ne pas oublié les canons a rayons lasers de forte puissance en test actuellement au USA qui signifierons la fin des missiles anti navires, les essais actuellement mené avec un modèle moins puissant (du fait de l’absence sur le navire de la puissance électrique nécessaire,d’où l’ajout d’un gros générateur sur le pont ar) sont destiné a validé en conditions réels les systèmes de pointage et ciblage.
      Les derniers Arleigh Burke qui sortent de chantier sont déjà doté des installations de productions et transport électrique renforcé en vue de l’installation prochaine des ces lasers a haute puissance, les plus anciens sont modifiés au fur et a mesure de leurs passage en grand entretient.

      • Amaranthus dit :

        On se calme.
        Déjà le laser est une fausse bonne idée. Demandez-vous donc ce qu’est devenu le fameux ABL anti-missiles balistiques. Ah oui je sais il est sous cocon dans le Mojave avec son prédécesseur. Pourquoi ? parce que la physique s’est invitée au bal et a fichu par terre tous les rêves de ces messieurs de l’USAF. Il suffit d’un nuage pour rendre un laser inutile (même de forte puissance), par simple dispersion du faisceau au travers des gouttelettes d’eau. Or si je ne m’abuse le milieu marin est légèrement humide non ? Et je n’ai encore jamais vu de milieu marin avec les conditions hydriques ou climatiques qui règnent à Edwards ou Nellis AFB.
        Ensuite le railgun c’est pas pour demain non plus (quoi qu’en dise les joyeux drilles euh communicants de la Navy). Certes le canon est prometteur mais il faut encore finir de le mettre au point et développer le système d’armes articulé autour qui va bien. Ne tombons pas dans un scientisme béat, on déjà assez donné avec le F-35 et le F-22 (oui j’avoue au début j’ai cru que le F-35 serait L’avion qui changerait tout. Mais j’étais jeune et con à l’époque).
        Enfin de mon point de vue le Zumwalt souffre des MÊMES problèmes que le F-35 et le F-22 mais version coque de noix. Vous n’avez pas tiqué sur le fait que les superstructures supportant les antennes Aegis sont en balsa ?! EN BALSA !!! un matériau qui dites-moi si je me trompes, est légèrement inflammable. Sans oublier que du blindage sur le DDG-1000 faut pas chercher y en a pas (vous me direz sur les Arleigh Burkes non plus). En fait le DDG-1000 mise tout sur sa furtivité pour rester à flots. Comme une certaine brique volante. Ce qui se voit quand on regarde son armement. Deux 155mm pour le bombardement ok, deux 30mm pour la défense AA (et plus des missiles alloués dans les cellules) mais pour la défense rapprochée vous voyez quelque chose ? et pour l’ASM ? (oui je sais normalement il ira pas se battre seul mais on sait jamais)
        Et attendez il n’y a que 80 cellules ?! 80 !! Un Arleigh Burke en a 90 et un Ticonderoga plus d’une centaine. Et ils ont coûté beaucoup beaucoup moins cher (562.4 millions de $ pour le DDG-112 de 2002). Elle est où l’augmentation de la puissance de feu pour un navire qui est presque deux fois plus lourd ? (ne venez pas me faire croire que ses obus intelligents suffisent)
        Donc non décidément NON le programme DDG-100x n’est pas le super-méga-bateau du futur qui va provoquer dans le milieu du combat naval ce que fut la mise en service du HMS Dreadnought en 1905.
        Personnellement j’y vois la même gabegie que pour le F-35 ou le F-22, une obsession stupide pour la furtivité à tout prix aux dépends de tout le reste. D’ailleurs j’attends de voir ce que serait un combat entre le futur « destroyer » russe Lider et le DDG-1000. Mais à mon avis on aurait de quoi rire.

        • ruffa dit :

          Faut te mettre à la place des ingénieurs US : ils sont tellement plus stupides que toi

        • lephil dit :

          C’est tout simplement du racket organisé envers les pauvres contribuables américains à fin de remplir les poches de certaines firmes travaillant pour la défense faut voir le travail des lobbyistes au congrès US tient d’ailleurs les mêmes que l’on retrouve au parlement européen !!!

        • Wolf pack dit :

          En 1961 tout le monde jugeait impossible d’aller sur la Lune, pourtant les USA y étaient en juillet 1969.
          Kennedy a lancé les programmes de la NASA Gemini et Appolo, non pas parce que c’était facile, mais bien parce que c’était dur : We choose to go to the Moon in this decade and do the other things, not because they are easy, but because they are hard. (JFK)
          Pour le reste de ce que vous dites, vous en êtes entièrement responsable surtout quand vous dites que le navire est partiellement en balsa rien que ça !! là franchement on rigole….!!
          Entre les matériaux composites et le balsa il y a quand même une très grosse différence, vous ne trouvez pas ??
          http://www.meretmarine.com/…/uss-zumwalt-le-super-destroyer-furtif-americai

      • FB2 dit :

        un canon laser anti-navire pour remplacer un missile ?? fichtre, cela voudrait dire qu’il faudra à nouveau tirer à vue sur les navire, quelle révolution en effet ! et quel saut qualitatif que celui de devoir se montrer pour tirer sur la cible quand le missile permet de le faire en restant caché. Ma surprise est surement due au fait que je ne savais que la courbure terrestre était vaincue. Ils sont forts ces ricains !

        • Thaurac dit :

          Une première arme laser installée sur un navire US en 2014
          Le canon laser serait opérationnel. L’US Navy a annoncé lundi que l’arme LaWS (Laser Weapon System) équiperait dès 2014, avec deux ans d’avance sur le planning initial, un premier navire de guerre, l’USS Ponce, un bâtiment de transport qui croise dans le golfe persique pour une période d’essai de six mois.
          pour le laser, c’est déjà fait, seule la puissance va varier.
          Le canon magnétique est aussi au point mais je crois avoir lu qu’il y a un problème de refroidissement, mais ça se surmontera..

          • GrosNez dit :

            L’horizon, c’est à 60kms.
            La portée d’un Kalibr varie entre 1500 et 4000kms.
            I rest my case!

          • Thaurac dit :

            oui mais il faut de sous pour les fabriquer, les entretenir, c’est pas le même prix et il a tout le temps de se faire descendre sur ces 4000kms

    • Dudule dit :

      « avec une totale insensibilité aux brouillages (ce sont des projectiles inertes) »

      Cette affirmation est en partie fausse. Certes ce sont des projectiles inertes mais forcément magnétiques et donc repérables par des moyens de détection électromagnétiques. De + le système Iron Dôme sait déjà détecter des obus de mortiers, donc il y a de fortes chances qu’à l’avenir on puisse les détecter avec des systèmes radars performants.

      La véritable révolution réside dans la vitesse du projectile (de mach 5 à mach 9) qui lui donne une capacité de tirs tendus et donc moins facilement repérables . De + cela diminue grandement l’emport de charges explosives à bord et augmente considérablement le potentiel de survie de ces vaisseaux. Ah et j’oublie de préciser qu’actuellement aucun blindage ne peut résister à la puissance d’un tel projectile.

      Si c’est arme donne satisfaction en temps de guerre, elle pourrait être l’élément déclencheur du développements de boucliers électromagnétiques (il y a eu quelques résultats déjà sur ce sujet) qui sont à priori les seuls moyens de stopper un tel projectile. Cela relève pour l’instant de la science fiction mais qui sait, dans 20-30 ans…

      • Thaurac dit :

        A 7km/4 tu dois ioniser l’air autour de toi sur une fine couche et donc les rayons du radar sont déviés ..

        • Thaurac dit :

          a 4000 à 7000 km/h , il faut lire

        • GrosNez dit :

          Thaurac, si les rayons du radar sont déviés, alors ton projectile est détecté: il suffit que le radar soit programmé correctement pour identifier cette anomalie là comme étant dûe à ton projectile, pas compliqué du tout, de jour comme de nuit.

          • Thaurac dit :

            C’est selon , si la reflection ne se fait pas vers le radar, car si un plasma l’enveloppe, les ondes font le tour de l’objet et repartent à l’opposé..
            Si un spécialistes d’ondes et de plasma est sur le forum…

  16. CaptainDangeax dit :

    Il y a un paquet d’années, l’US Navy avait déjà tenté l’automatisation poussée avec l’AEGIS, et un système informatique microsoft. Au bout de 3 semaines en mer, le système informatique a planté et le navire s’est retrouvé sans propulsion et sans barre. Il aura fallu 20 ans pour retenter l’expérience, cette fois avec Red Hat Linux…

  17. 3 exemplaires, cad l objectif à été réduit au minimum: la permanence d’une seule unité en ops et un entretien à la mode Lockeed.
    Le canon est intéressant. Je rappelle qu’en 1930, la France tirait du calibre 240 à 130km avec les techniques de l époque.
    http://diberville.blogspot.fr/2009/05/2252-lautre-canon-de-paris.html?m=1
    Ce navire, une pièce de choix pour les sous-marins. Le coût de la torpille est vite amorti.

  18. Anonymus dit :

    Tiens cela m’évoque un ancien article : Le général Desportes appelle à « ne pas rêver américain » : « Si, malgré des budgets de défense très inférieurs aux budgets américains, les armées européennes persistent à se doter d’équipement de norme technologique américaine, il y a fort à parier que, dans peu d’années, les forces européennes dans leur ensemble devront abandonner des pans entiers de leurs capacités militaires. » (c’était déjà vrai en 2009 à l’époque de l’écriture de cet article).
    «Faut-il continuer à laisser la technique diriger la stratégie générale ou doit-on la remettre à sa juste place».
    A lire, par exemple, pour ceux qui s’intéressent réellement à ces questions : « Le piège américain », du général Desportes (ça vous changera des élucubrations de certain petit télégraphiste « tout va bien, je vais bien … » 🙂 ).

    • Eliot Mess dit :

      Attendez, Valls va surement relancé les sociétés de projet pour la DGA à l’agonie, la défense sous crédit revolving… Et pour les fréquences 700MHtz c’est fait, d’ici 2020 elle seront sur le marché poile au nez.

  19. Amaranthus dit :

    Un petit article (relativement vieux il est vrai) qui étrille le Zumwalt : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-comme-idiotie-7-le-150483
    J’ajouterais par rapport à ce que j’ai déjà dit hier que le Zumwalt en outre d’avoir un comportement par mauvaise mer qui reste à démontrer (je trouve sa coque bien longue et surtout bien fine, donc sensible au roulis, et le navire bien trop chargé dans les hauts. Faudrait pas que le super-destroyer à 4 milliards pièce nous fasse la même chose que le Tomozuru. Ce serait bête :D) n’a aucun armement défensif en chasse (les deux 30mm sont sur l’arrière du bloc passerelle). Donc imaginons que le DDG-1000 se retrouve engagé contre un adversaire asymétrique alors qu’il navigue dans une région qui s’y prête bien (qui a dit le golfe persique ?). Il fera comment pour se défendre contre des zodiacs-suicide ou des vedettes lance-missiles qui arriveraient par l’avant ? parce que les 155mm ne serviront à rien en courte portée (les panneaux de protection semblent gêner donc impossible de tirer directement dans l’axe de marche). La seule solution serait de manœuvrer en espérant que le navire soit aussi maniable qu’un LCS. Ce dont je doute fort.

    • Thaurac dit :

      oui agora vox c’est le voltaire international de la daube idéologique

    • Wolf pack dit :

      ouais on se demande à quoi rêvaient ces « incapables » ingénieurs américains de l’US NAVY quand ils ont décidé de claquer comme ça 3,5 milliards de $.
      au fait c’est quoi ton pedigree ? allez retourne à tes mangas !!

  20. Amaranthus dit :

    Petite coquille de ma part : je voulais dire des vedettes lance-torpilles

  21. Thaurac dit :

    Voilà un canon italien qui envoie des munition jusqu’à 120 Km
    http://www.otomelara.it/products-services/naval-systems/127-64-lw
    https://youtu.be/-unZOJEZjC4
    L’inde l’a déjà adopté.
    Et là tout sur le canon magnétique
    http://www.supercondensateur.com/canon-electromagnetique-supercondensateur-portee-350km
    Bonne lecture.

  22. Tranbert007 dit :

    Dans le cadre d’un conflit de haute intensité, ce genre de « merveilles » ne devrait pas résister longtemps à une attaque de saturation. Par contre les technologies misent en place sont probablement celles des 20 ou 30 prochaines années.

  23. Eric38 dit :

    Nous pourrions aussi réfléchir et s’interroger sur ce toujours plus technologique?
    Rêvons un peu: les talents et compétences terriennes s’unissent pour aller conquérir la planète Mars.
    Comme dirait l’autre, « y’a du boulot »!
    Et Farewell aux deux géniales sondes Voyager.