Méditerranée : Premier bilan de l’opération européenne Sophia

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

1 contribution

  1. Le Suren dit :

    « les forces navales européennes ont désormais l’autorisation d’arraisonner, voire de « neutraliser » les embarcations utilisées dans les eaux internationales par les trafiquants ».

    Neutraliser ? Ils veulent dire couler ? Et les migrants qui sont à bord, on les invite à boire un coup ?