Capacités accrues pour les Rafale et Mirage 2000N de l’opération Chammal

chammal-20151127

« Nous conservons notre éthique militaire : nos frappes sont ciblées pour réduire au maximum les risques de dégâts collatéraux. C’est d’abord une question d’éthique, mais aussi d’efficacité. Nous avons donc une fine connaissance des cibles avant de frapper, car le doute n’est pas tolérable en la matière », a récemment expliqué le général de Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), aux sénateurs de la commission des Affaires étrangères et des Forces armées, au sujet des frappes en Irak et en Syrie contre Daesh.

Au-delà du souci d’éthique, réduire le risque de dommages collatéraux permet notamment d’empêcher toute exploitation médiatique d’un incident de ce type qui servirait la propagande de l’État islamique (EI ou Daesh) et, indirectement, son recrutement.

Pour cela, il faut disposer de munitions précises et dont les effets ne doivent pas entraîner de dommages collatéraux notamment en zone urbaine. En clair, larguer une bombe avec toute la précision requise ne suffit pas si, dans le même temps, elle souffle tout un quartier autour de la cible.

D’où l’utilisation, le 14 octobre, et cela pour la première fois, d’une bombe BLU-126 de 250 kg couplée à un kit AASM (armement air-sol modulaire) à guidage GPS/laser par un Rafale engagé dans l’opération Chammal.

« La mise en service opérationnelle de cette munition avait été prononcée le 1er octobre 2015 par l’état-major de l’armée de l’air, suite aux travaux d’expérimentation menés par les équipes de marque du centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) de Mont-de-Marsan », a précisé l’armée de l’Air.

La particularité de la BLU-126 est qu’elle ne contient que 13 kg de charge explosive, contre 85 kg pour la BLU-111/B dont elle est dérivée. Et cela permet donc de limiter le risque de dommage collatéral.

Par ailleurs, les Mirage 2000N de l’escadron de chasse 2/4 La Fayette, des Forces aériennes stratégiques (FAS), peuvent emporter désormais non plus deux mais quatre bombes GBU-12. Cette munition de 227 kg contient une charge explosive de 87 kg.

La première mission des Mirage 2000N avec cette configuration a été réalisée le 15 novembre dernier, dans le cadre de l’intensification des frappes aériennes contre Daesh, décidée suite aux attentats de Paris, que cette organisation a revendiqués deux jours plus tôt. À cette occasion, un centre de commandement et un camp d’entraînement jihadistes ont été détruits dans les environs de Raqqah, en Syrie. Là, le souci des dommages collatéraux n’était alors pas la priorité.

54 commentaires sur “Capacités accrues pour les Rafale et Mirage 2000N de l’opération Chammal”

  1. je n’ai toujours pas compris que l’on n’intègre pas le missile Brimstone a la panoplie des armes dispo – Cette munition éprouvée et produite pour des petites et moyennes cibles serait bien adaptée ?
    Un avis éclairé svp – merci

    1. Intégrer toujours plus d’armement ne permettra pas de changer fondamentalement les données du problème (Daesh ne sera vaincu qu’au sol). Et le Brimstone est un missile coûteux.

  2. si les types de daesh se planquent dans des sous terrains sous les villes conquises comme le montre un recent reportage, il faut du lourd perforant et faire tomber la cabane sur le chien! le debat sur les degats collateraux m’etonnera toujours : la guerre tue helas et on vient tuer ici 130 civils francais ! et les refugies sont deja là ! mais je suis trés old scholl..souvenir aussi des quartiers rases au liban …

    1. Si on tue des civils, on est aussi barbare que Daesh, et leur famille risque de se rallier à eux : on ne ferais qu’alimenter leur propagande et faciliter leur recrutements. Réduire les forces de Daesh sans toucher aux civils c’est se donner la possibilité de les rallier à notre cause.

    2. Déloger Daesh sera compliqué et il faudra beaucoup de courage et de persévérance.
      Souvenons-nous de Nahr el Bared au Liban en 2007 : c’était contre un groupuscule localisé dans une seule ville, et ça a été très dur. Mais les Libanais en sont venus à bout.

    3. Les ‘degats coateraux’ vont alimenter les troupes assaillies. Une personne qui perds des proches va plus facilement rejoindre les troupes ennemies. Aussi simple – et complique – que ca. Si chaque bombardement renforce l’armee ennemie, il et inefficace car il le renforce plutot que l’affaiblir.

  3. A quand la qualification du Brimstone sur Rafale / 2000?
    Précision pour les petites cibles mobiles, réduction des dommages collatéraux et cout réduit par rapport à un AASM. Et une campagne de test en conditions réelles…

    1. @nonmaisdisdonc et @Optimist
      L’intégration d’un nouvel emport coûte de l’argent, s’il peut utiliser une interface (lance missile/bombe) déjà existant, ça peut faire gagner sur la conception d’une nouvelle mais il reste tout de même les tests d’aéro, de structure et surtout de séparation. Et enfin, multiplier les types d’emport fait grimper aussi la facture.

    2. Brimstone aussi cher que AASM. Et avant de réduire les domages collatéraux, pensons à réduire daech….

      1. oui de votre avis, je ne pense pas que les russes aient les dégâts collatéraux en tête pour leurs bombardements – je pense que c’est la raison pour laquelle les syriens de Bashar raillent la coalition pour leurs ratio « bombardement /efficacité » par rapport a ceux des russes !

  4. Je me suis toujours demandé quel est l’intérêt d’utiliser un kit AASM plutôt qu’un Paveway et inversement. L’Armée de l’Air disposant des deux je me demande sur quoi ils se basent dans le choix de l’un ou l’autre pour leurs missions.

    1. Appremment on manque de Paveway (et d’autres kits moins chers que l’AASM). L’intérêt de l’AASM serait une plus grande distance de tir, et qu’on en a des stocks bien remplis, et qu’on le fabrique en France.

      Il paraît qu’on a épuisé nos kits US-made, et que comme ca prend deux ans d’en recommander ou de reconfigurer des kits US ou d’autres alliés, on fait avec ce qu’on a, même si ça coûte cher.

    2. Question de portée, AASM est propulsée donc peut-être tirée de beaucoup plus loin et elle possède plus de modes de guidage qu’une GBU, inertiel, GPS au départ puis IR ou laser en finale

    3. En théorie c’est assez simple :
      – les bombes de la famille GBU ne font que tomber en suivant des trajectoires plus ou moins plates, avec un risque d’erreur en bout de trajectoire réel (on évite de le dire mais 10 à 20% des GBU tirées en mode laser manquent leur cible) ;
      – les bombes de la famille AASM peuvent non seulement tomber mais aussi faire une cloche et ainsi atteindre leur cible presque à la verticale. La précision est ainsi en principe meilleure, et surtout on peut tirer dans des zones très difficilement accessibles aux GBU et à leurs trajectoires plates.
      En pratique, le choix peut se faire sur le seul critère de la disponibilité, quand il n’y a plus de GBU…

      1. Il y a des gbu qui planent et tombent aussi avec des guidages mixtes….sur des trajectoires plates à verticales….

      2. Je retrouve encore vos chiffres « on évite de le dire mais 10 à 20% des GBU tirées en mode laser manquent leur cible » ,pourriez me dire d’où vous tenez de pareil chiffre , si ils concernent l’aviation française et de combien les BGL loupent leurs cibles car je suis un peu sceptique , merci d’avance.

      3. Trajectoire plate? Vous voulez plutôt dire balistique non?
        Les GBU 22 ou 24 sont effectivement entre 10 et 20% d’échec.
        La GBU12 est à moins de 5% d’échec en comptant les bombes qui vont au but mais n’explosent pas.
        Les bombes GPS ont de meilleurs résultats. La GBU49 par exemple frise les 100%

    4. Pour simplifier, un A2SM, c’est comme le flingue dans ‘Le 5 élément’ : (pour ceux qui ont ça en mémoire) on peut tirer même si on a pas le nez vers la cible, ça va au but… et en plus, c’est propulsé.

  5. les dommages collatéraux on s’en cogne . eux ne font pas dans la dentelle cf les 130 morts de nov et le mois est pas fini . si la femme ou le gosse d’un terroriste prend un obus dans la tronche tant pis . c’est comme si moi j’allais en camping car avec ma famille à alep . les russes ont pas les mêmes scrupules . y a qu’a éduquer la presse aux ordres à vendre ce concept débile .d’ailleurs qui c’est le con à avoir vendue la guerre propre ?

    1.  » les russes ont pas les mêmes scrupules . y a qu’a éduquer la presse aux ordres à vendre ce concept débile  »

      justement NOUS n’avons rien à voir avec les russes, et c’est encore heureux !!

  6. Quid des bombes griffin ou viper strike? Des BGL de 20kg tout mouillé, largement suffisantes pour faire sauter un véhicule ou une citerne de carburant…

      1. Vous voulez dire les bombes en résine pleines? Déjà fait en Lybie pour enfoncer des tanks je crois… Mais à condition de taper juste, ça permet de frapper au milieu des boucliers humains.

  7. Très honnêtement , on se masturbe intellectuellement , là . Que la bombe ait 87 où 13(!) kg d’explosifs les gars qui habitent dessous auront la même réaction : la haine . Même si c’est seulement la maison du voisin qui sera touchée . Pourquoi ne pas se borner à balancer des tracts , finalement …

    1. Les us ont prévenus par tract largués d’avions les chauffeurs de pl citerne une heure avant de raser les colonnes de camions … si c’est pas de la politesse et le soucis du collatéral ça !

    2. Et après les tracts on demande aux pilotes de se poser pour aller leur faire des câlins?

      1. quand on a vu de quoi les pays du MO sont capables de se faire sur eux m^mes en guerre civile ( liban, irak, etc.) je m’etonne qu’on s’inquiete de bavures ? et d’ailleurs , les populations concernées ont pour beaucoup dejà fui sinon qui sont ces millions de refugiés ? pendant la seconde guerre mondiale, les populations ne sont pas toutes devenues nazies parce que les US et les anglais bombardaient ( ma famille en a subi quelques lourds! elle  » preferait » les anglais qui visaient mieux..) m^me si petain essayait d’en faire un argument !
        la recette pour flinguer les rezzou daesh a la coll, c’est quoi ? un mot d’avertissement ? niaiserie! la guerre est sale et tue et on l’a ici helas !

  8. « Au-delà du souci d’éthique, réduire le risque de dommages collatéraux permet notamment d’empêcher toute exploitation médiatique d’un incident de ce type qui servirait la propagande de l’État islamique (EI ou Daesh) et, indirectement, son recrutement. »

    Les Russes ne s’en soucient point et personne ne semble les critiquer.

    1. Tout le monde critique les russes sur ce point. Les seuls effets de ces bombardements massifs sur les civils est d’augmenter les volontaires pour Daesh d’une part et de pousser d’autre part les autres à fuir le pays, en grossissant le nombre de réfugiés et de candidats au départ pour l’Europe.
      Tuer en masse ou faire fuir les sunnites rend surement service aux alaouites et chiites mais ne règle pas le problème de fonds.

  9. Faut balancer du lourd, les dommages collatéraux font parti des règles de la guerre.
    Bref balancons un tapis de bombes mais du lourd, pas du léger ou du moyen .
    N’ayons pas scrupule on est en guerre.
    Quelles sont les capacités d’emport des Super étendard, sont elles moindre le mirage 2000?

    1. En gros, en coupant dans les virages :
      – Un Super Etendard emporte une bombe guidée de 250 kg en moyenne (2 GBU pour une patrouille de 2 en fait),
      – Un Mirage 2000 emporte 2 à 3 bombe guidée de 250 kg (patrouille mixte M2000D-M2000N) ou 1 bombe guidée d’1 tonne,
      – Un Rafale emporte jusqu’à 6 bombes guidées de 250 kg ou 1 bombe guidée d’1 tonne pour le moment. Les capacités d’emport théoriques du vecteur ne devraient pas poser de problème pour 8 bombes de 250 kg ou 3 d’1 tonne.

  10. « les dommages collatéraux font parti des règles de la guerre »
    « N’ayons pas scrupule on est en guerre »
    Ben voyons, comportons-nous comme Daesh… c’est ça ?
    Crime de guerre : « Assassinat, mauvais traitements ou déportation pour des travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, assassinat ou mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, exécution des otages, pillages de biens publics ou privés, destruction sans motif des villes et des villages, ou dévastation que ne justifient pas les exigences militaires. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_de_guerre

    1. Une guerre n’est que violence, si on n’est pas près d’accepter ce mot, autant capituler

  11. Le problème avec des bombardements trop « legers », c’est que cela renforce la propagande de l’EI sur l’impuissance des occidentaux.
    Et dire que les dommages collatéraux peuvent profiter au recrutement de l’EI est à mon humble avis un mauvais calcul (il peut y avoir un effet mais très minime car ceux qui sont prêts à combattre pour l’EI sont déjà persuadés que l’occident est le grand Satan).
    Par contre, tous ceux qui connaissent le moyen orient savent que la population est versatile et que paradoxalement, elle se détournera de l’EI quand elle constatera qu’il est plus risqué de rester du côté des djihadistes que de les remettre en cause.
    Cela peut paraître cynique mais malheureusement, jusqu’à preuve du contraire, on ne gagne pas une guerre avec de bons sentiments… et puis l’intérêt de ces populations, c’est quand même que cette guerre se termine au plus vite.

    1. Il y a effectivement 2 méthodes … la tapi de bombe pour terroriser … ou la frappe chirurgicale pour ménager la populace et envisager à terme la possibilité de reconstruire les choses plus facilement. De toute façon … dans ce genre de pays, ils sont tellement habitué à la guerre, que c’est un sport national. Donc réconciliation je n’y crois pas … et pour les terroriser suffisamment pour leur faire rendre les armes … compliqué. PAR CONTRE, une guerre économique, comme la destruction des puits de pétrole et des camions …oui là ça me semble un bon début !!

  12. 20000 hommes au sol pour détruire Daesh et occuper un terrain qu’on rendra pas forcément à Assad.
    C’est la seule solution et personne le fera.
    Alors on bosse à limiter au maximum le risque d’attentat dans nos frontières. Le terrorisme doit devenir l’équivalent d’un week-end férié sur les routes .
    On ne peut plus le faire disparaître .
    Peut être que les critiques contre Israel seront un peu plus compréhensives …mais j’y crois même pas .

  13. Faut arrêter de se foutre de la gueule du monde.
    Les dégâts collatéraux n’existent que quand les occidentaux bombardent.

    Quand ce sont les Russes et les Arabes qui bombardent ça n’intéresse personne.

  14. Je pense que l’emport de bombes moins lourdes n’a pas uniquement pour but de réduire les dommages collatéraux, mais également de réduire les couts. Parce que utiliser des bombes couteuses pour détruire des objectifs minimes cela va commencer à peser sur le budget. En tout cas si l’on continue à intensifier les frappes, le stock de bombes va très vite être épuisé, et certainement les plus précises seront liquidées en premier. Quand je pense que les russes ont utilisé plusieurs dizaines de missiles de croisière, passé l’effet communication vis à vis des USA j’ai un gros doute sur la nécessité de continuer. Cela va leur revenir énormément cher. A moins qu’ils aient un stock à obsolescence prochaine à se débarrasser. Si la guerre doit continuer encore quelques mois on va tous finir par bombarder à l’ancienne, genre tapis de bombes. La Russie doit pas manquer de bombes non guidées.

    1. En général, ce qui coûte le plus cher dans une bombe n’est pas la charge explosive mais plutôt le système de guidage, surtout quand il possède plusieurs modes (GPS, inertiel, laser IR, EM)

  15. Balancer une bombe guidée coûte moins cher que de devoir balancer 100 bombes non guidées pour obtenir la destruction d’une cible.
    Mais le problème ce n’est pas la bombe, c’est la cible. Balancer une bombe guidée ou 100 bombes non guidées sur un barbu portant une AK-47, c’est du gaspillage et on risque pas de gagner la guerre comme ça.
    En revanche, balancer une bombe guidée à travers la fenêtre de la chambre de Abou Bakr al-Baghdadi, ça n’a pas de prix.

  16. Au total, on dirait qu’il y a de la place pour 6 bombes sous Mirage 2000, notamment sur l’arrière où 2 autres pourraient être installées…..non ?

Les commentaires sont fermés.