Londres met sa base d’Akrotiri, à Chypre, à la disposition des forces françaises

Lors d’une visite à Paris, où il a rendu, aux côtés du président Hollande, un hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, le Premier ministre britannique, David Cameron, a de nouveau plaidé, ce 23 novembre, pour un effort accru du Royaume-Uni contre l’organisation État islamique (EI ou Daesh).

Dans le cadre de l’opération Shader, la Royal Air Force n’est, pour le moment, pas autorisée à mener des frappes contre Daesh en Syrie. Pour cela, il faut l’accord du Parlement britannique.

« Je soutiens absolument l’action entreprise par le président Hollande pour lutter contre Daech en Syrie et je suis convaincu que le Royaume-Uni doit faire la même chose », a ainsi affirmé M. Cameron, lors d’une conférence de presse, à l’Élysée. « Cette semaine, je présenterai au Parlement britannique notre stratégie d’ensemble », laquelle va inclure « des actions en Syrie », a-t-il ajouté

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir notre ami et allié français pour vaincre cette menace démoniaque », a encore assuré le locataire du 10 Downing Street. « Nous devons faire plus pour neutraliser la menace des combattants étrangers de retour de Syrie. (…) Il est franchement ridicule que nous obtenions plus d’informations de pays en dehors de l’UE [Union européenne] que nous ne pouvons en obtenir de chacun des Etats membres », a-t-il estimé.

Justement, dans le cadre de la demande d’aide adressée par la France à ses partenaires européens dans le cadre de l’article 42-7 du Traité de l’Union européenne, M. Cameron a proposé au la mise à la disposition des forces aériennes françaises de la base d’Akrotiri, à Chypre.

« Aujourd’hui, j’ai proposé au président [Hollande] d’utiliser la base de la RAF à Akrotiri pour l’aviation française engagée dans les opérations contre Daesh et un soutien additionnel en ravitaillement en vol », a en effet annoncé M. Cameron.

Outre cette base, le Royaume-Uni a déjà déployé, au sein du groupe aéronaval constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle, le destroyer de Type 45 (classe Daring) HMS Defender, qui est l’un de ses navires les plus modernes.

De son côté, le président Hollande a rappelé que la France et le Royaume-Uni sont liés par le Traité de Lancaster (signé en novembre 2010) qui « fait que, sur les questions de défense, nous avons des obligations communes au-delà de ce que nous pouvons faire entre gouvernements européens. »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Louis

  2. de GrosNez

    • de Fralipolipi

  3. de Fralipolipi

    • de mich

    • de Victoire 1

    • de patex

    • de ji_louis

  4. de Fralipolipi

    • de Alsako

  5. de Alpha

    • de grosminet

      • de Alpha

    • de mich

    • de Thaurac

  6. de James

    • de Alsako

    • de Simon M

  7. de pmo

  8. de Ob

  9. de Türk

    • de Abuse of mainstream media can harm your mind!

      • de Romulus

    • de Alpha

    • de diyarbakir

    • de patex

  10. de Thaurac

    • de patex

  11. de Fralipolipi

    • de Fralipolipi

  12. de 9439040397

    • de grosminet