Le budget de la Défense n’aura pas à supporter les surcoûts de l’opération Sentinelle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. lephil dit :

    ça va nous faire une belle jambe ! :
    Général Vincent Desportes : « dans nos armées, un avion sur deux ne peut pas décoller, un navire sur deux ne peut prendre la mer, et un char sur deux ne peut plus rouler »

  2. Wrecker47 dit :

    Encore heureux !

  3. 421 dit :

    Desportes l’ouvre trop depuis qu’il est au chaud en 2s, il ouvrait moins son museau avant, manque d’organes ?
    Pour le reste, à balancer des bombes à 200000€ sur des picK-up qui en valent 10000, forcément, ça coûte…

  4. Grand Cirque dit :

    Il est grand temps d’arrêter de rémunérer grassement les hémicycles et autres sénateurs. il en faut, certes. Mais les hommes qui defendent leurs possibilités de sièger sont éminemment plus précieux. Donnons-leur les moyens de faire le boulot.

  5. breil jacques dit tifrice dit :

    la défense de la france est le premier sujet vital! or il y a longtemps que l’on
    néglige nos armées!faut-il les désastres actuels pour que nos politiques se bougent!
    le français ne sera bientôt plus capable de défendre sa famille,sa ville et son pays!!!!

  6. Robert dit :

    Attendez deux jours et la com’ présidentielle permanente reprendra ses droits.
    Ils n’ont rien compris et ne veulent pas voir les causes réelles de ces attentats. Ils sont dans l’abstraction idéologique et le rideau de fumée autour d’eux.
    Alors, ce que dit un général en impuissance…