Archives quotidiennes : vendredi, 6 novembre, 2015

L’Italie va pouvoir armer ses drones MQ-9 Reaper

Il aura fallu attendre 4 ans pour voir la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), en charge du dispositif des Foreign Military Sales (FMS), de transmettre avec un avis favorable la demande italienne visant à armer les 6 MQ-9 Reaper en service au sein de l’Aeronautica Militare. « L’Italie est un membre responsable de la communauté internationale

L’État islamique cède du terrain dans le nord de l’Irak

Dans son dernier compte-rendu concernant l’opération Chammal, l’État-major des armées (EMA) a confirmé la reconquête de la ville de Baïji, dans le nord de l’Irak, par les Forces de sécurité irakiennes (FSI), sans toutefois préciser que ces dernières ont été appuyées par plusieurs milliers de combattants du Hachd al-Chaabi, (Unités de mobilisation populaire), une milice

Premier ravitaillement en vol d’un hélicoptère de l’armée de l’Air en opération extérieure

Le ravitaillement en vol des hélicoptères pose actuellement un problème avec Airbus Military, dans la mesure où l’A400M Atlas ne dispose encore de cette capacité, jugée d’autant plus indispensable que l’étendue de la  zone d’intervention de la Force Barkhane dans la bande sahélo-saharienne (BSS) exige une mobilité accrue. En outre, elle faciliterait les opérations de

Du gaz moutarde a été utilisé en Syrie en août dernier

Au cours de ces derniers mois, plusieurs attaques chimiques ont été rapportées à l’issue de combats dans le nord de l’Irak et en Syrie. Cependant, les substances utilisées n’ont été que rarement précisées, comme en juillet dernier, où les milices kurdes syriennes (YPG) ont fait état de la diffusion d’un « gaz jaune avec une forte

L’Otan doit répondre au renforcement militaire de la Russie dans certaines zones stratégiques

À l’occasion d’un déplacement à la base navale portugaise de Troia, où il a assisté à l’un des exercices des manoeuvres Trident Juncture 2015, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a affirmé que l’Alliance se devait de répondre au renforcement militaire de la Russie dans certaines zones clés en cas de crise majeure. Ainsi,