Un militaire américain tué lors d’une opération visant à libérer des otages en Irak

fs-20150520

Cela n’était pas arrivé depuis le 14 novembre 2011, jour où un soldat américain de la 82nd Airborne Division perdit la vie au combat, dans le cadre de l’opération Iraqi Freedom, en Irak.

Ce 22 octobre, un membre des forces spéciales américaines a en effet tué au cours d’une opération visant à libérer des otages retenus par les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh), près de la ville de Hawija, dans la province kurde de Kirkouk.

Selon le Pentagone, les forces spéciales américaines ont appuyé les combattants du Kurdistan irakien (Peshmergas) lors de cette opération, lancée sur la base de renseignements indiquant que les jihadistes s’apprêtaient à massacrer les otages en question et à la demande du gouvernement autonome kurde.

« Les forces américaines ont fourni des hélicoptères pour le transport des troupes menant l’assaut, et ont accompagné les peshmergas dans l’assaut du site où étaient détenus les otages », a indiqué Peter Cook, le porte-parole du Pentagone, qui a indiqué que le militaire tué avait été blessé lors de l’assaut avant de succomber à ses blessures alors qu’il était pris en charge par les services médicaux.

Cette opération a permis de libérer 70 otages, soit 50 de plus qu’attendu. En outre, 5 jihadistes ont été faits prisonniers et « du renseignement important sur l’EI » a été récupéré par les militaires américains.

Pour rappel, les États-Unis ont envoyé 3.500 soldats en Irak afin de conseiller et d’entraîner les forces irakiennes.

Il ne s’agit pas de la première perte au combat d’un militaire de la coalition anti-Daesh emmenée par les États-Unis. En mars dernier, le sergent canadien Andrew Doiron avait été tué lors d’un accrochage avec les jihadistes de l’EI alors qu’il conseillait une unité de Peshmergas.

Au total, et selon le site Icasualties.org, depuis son lancement, en août 2014, l’opération Inherent Resolve (nom de la coalition internationale) a perdu 10 militaires, dont 8 en dehors de toute action de combat.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Boss

  2. de Abuse of mainstream media can harm your mind!

    • de Pythagore

      • de Thaurac

    • de GrosNez

    • de Thaurac

  3. de DEXTER

  4. de Fred

  5. de clap clap clap

  6. de adadaf

    • de Nihilo

      • de adadaf

  7. de cazador98

  8. de nauatg

    • de Maotchao

      • de Eric

      • de nauatg

    • de sgt moralès

    • de Thaurac

  9. de Eric38

  10. de Pong

    • de Thaurac

  11. de chirhughy

    • de Thaurac

  12. de Robert