Ça sent le roussi pour le F-35 au Canada

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Eric dit :

    Le F-35 est un programme de 4000 appareils. Ce n’est pas 65 appareils qui feront la différence. Au point de vue politique ça aura un impact mais c’est tout.

    • WaterBoy dit :

      Pas sûr que même aux USA l’on arrive à ce nombre de commandes.

    • Matthieu dit :

      4 000 appareils, essentiellement aux États-Unis.
      Un premier abandon peut lancer une série chez d’autres pays un peu indécis.

    • Julien dit :

      4000 appareils dites-vous ? Mais d’ici-là, les américains auront crevé les 30.000 milliards de $ de dettes souveraines ! Il est vrai qu’ils tentent de se refaire sur le dos des banques européennes, avec un certain succès…

      • Rudi dit :

        Il est vrai que l’etat francais (et l’europe) ont vraiment ete mauvais sur ce dossier des banques francaises accusées d’avoir transactionné des dollars par des chambres de compensation soumises aux droit US. La manoeuvre avait pour but de tetaniser qui oserait commencer faire du business avec l’Iran. Peu de temps apres, on apprenait avec surprise que les US decidaient d’abandonner leur embargo sur l’Iran et avaient deja envoyé delegation apres delegation pour raffler la mise.
        Faut aussi dire que la pietre diplomatie de notre gouvernement nous avait deja mise hors jeu vis a vis de l’Iran, depuis la triste affaire du bombardement de la Syrie que les mechants Russes nous avaient confisqué en proposant un dementelement de l’arsenal chimique de Assad, pendant que les US negociaient avec l’Iran sans meme nous inviter. Avec de tels amis pas besoin d’ennemis.

        • Nihilo dit :

          Vous semblez connaître bien le sujet alors j’en profite :

          SVP quel droit autorise la justice américaine à sanctionner une banque française de faire des transactions avec l’Iran?

          • durandal dit :

            parce que ces transactions on été faites en US$. Les US prétendent qu’alors le principe d’extra-territorialité s’applique …

            Les plus vifs d’esprit, notamment les pays émergents menés par la Russie et la Chine en ont conclu qu’il vaudrait mieux pour eux disposer d’un autre (complémentaire) système.

          • v_atekor dit :

            @Durandal : … Les plus vifs d’esprit, notamment les pays émergents menés par la Russie et la Chine en ont conclu qu’il vaudrait mieux pour eux disposer d’un autre (complémentaire) système…
            .
            Et d’autres esprits, ayant un autre système à disposition, ne l’utilisent pas, là est un mystère mystérieux.
            .
            L’explication disant que c’était pour des transactions en $ m’a toujours subjuguée d’inconséquence, alors que l’€, créé en partie à cette fin. Bref, quand on est c.n, on est c.n.

      • Buck dit :

        Ha ha ha la dette américaine, elle ne représente rien du tout sachant que par exemple le taux de tva est de 6 % OUI 6% alors si ils la mettaient a 15 en un mois la date et remboursé mais ils ne le font pas car au moins il y a de la compétitivité, beaucoup moins d’impôts et on connait le résultat…

        • GrosNez dit :

          @buck,
          TOTAL BULLSHIT!
          Si la « sales tax » était fédéralisée à 12% ou n’importe quel taux supérieur à celui que vous citez (fausse citation d’ailleurs puisque les taxes de vente varient selon les états qui la déterminent chacun, il n’existe pas de TVA fédérale dans le sens où on l’entend en Europe, la seule taxe fédérale c’est l’Income Tax où Impôt sur le Revenu), eh bien alors il y aurait un ARRÊT NET de l’activité économique aux USA puisque la consommation des personnes et commerces chuterait IMMÉDIATEMENT, par conséquent le gouvernement US se retrouverait les poches vides, ce qui ne permet aucunement de rembourser une dette devenue abyssale!
          .
          Try harder, buck…

          • Buck dit :

            Etes vous déjà allé en Amérique???Demandez leur combien ils donnent à l’état leur de la vente d’une maison..Ils ne vous comprendront pas sachant qu’ils ne donnent rien …Et c’est comme la TVA bien que vous faite une explication à la Hollande pour démontrer que vous avez raison..
            Les USA bien que endetté sont un modele économiques qui est plus plus utiles au monde que la Russie par exemple

          • GrosNez dit :

            Buck, mais relisez-vous bon sang, c’est vous qui dîtes que la TVA est à 6% et que pour payer la dette les USA n’auraient besoin que de porter cette taxe à 15% pour la solder en deux temps, trois mouvements!

            Ai-je bien lu votre texte?

    • mustard dit :

      Le risque c’est l’effet boule de neige.
      On le sait tous maintenant, c » programme F-35 est un bide financier et technologique. Les futurs acquéreurs vont devoir payer pus cher que prévu leurs F-35, pour un appareil incapable de faire la moitié des choses prévues.
      si le Canada annule sa commande, cela pourrait donner des idées à d’autres qui pourrait leur emboiter le pas et passer sur d’autres avions bien moins chers et plus opérationnels.

    • patex dit :

      faux et archi-faux. La cible se situe plutôt entre 2400 et 2500 appareils, même s’il semble acquis qu’elle sera inévitablement revue à la baisse.

    • v_atekor dit :

      4000, c’était au début du programme. Aujourd’hui ça fait moins de moitié moins.

  2. Maotchao dit :

    Comme n’importe quel opposant, on peut prendre tout a contre sens, mais dès qu’on arrive au pouvoir, la realpolitik va s’imposer.
    Ce nouveau 1er ministre devra se débarrasser de tout les responsables qui servent de levier aux américains pour éviter de trop grosses pressions sinon il cédera.
    Mais le choix canadien aura une incidence sur d’autres pays, en Europe.
    Faut par contre ne pas rêver, ça ne va pas tuer le F-35 et dans le choix du remplaçant, c’est le F-18 qui fait la course en tête, rien que pour « calmer » les ricains et éviter l’incident diplomatique.
    Par contre, si les USA commencent par menacer et mettre la pression, le choix d’un autre appareil peut s’avérer servir en une sorte de « vengeance »

    • Elmin dit :

      On peut également considérer que l’affront à déjà eu lieu, puisque pour la première fois un pays engagé dans le programme émet de sérieuses réserves quand à la pertinence d’un appareil présentant ces performances à ce tarif, et pas par posture dogmatique, mais dans un raisonnement très pragmatique de défense, à savoir que le surcout du F35 pourrait être investit dans d’autres programmes militaires (ou a contrario, que le F35 entraine des baisses capacitaires dans d’autres domaines). Or, de nombreux pays font face à cet état de fait.
      Dassault, en montrant une grande flexibilité dans le ROI et les transferts de technologie, joue une carte qui peut en effet apparaitre très séduisante pour un pays qui doit faire face à des problèmes de chômage ou de déficit. Car il faut considérer en ce cas le coup non pas direct, mais déduit de l’investissement intérieur modérer du coefficient multiplicateur économique. Cette approche est sensiblement la même qu’en Belgique. On peut se demander si les difficultés du contrat MRCA Indiens n’ont pas formé une equipe commerciale très performante chez Dassault et au ministère de la défense….

      • Nihilo dit :

        C’est vrai que gérer le dossier indien a dû être formateur. Et ça doit être intéressant dans les CV.

  3. Alpha dit :

    Petite info : Koweit : La France signe pour 2,5 Mds d’euros de contrats !!! Dont 24 hélicos Caracal … Où quand l’industrie de l’armement française n’est plus crédible, selon certains !!!…. 🙂

    Pour ce qui concerne le sujet, il est évident que le Canada ne choisira pas le Rafale, même si le projet proposé par DASSAULT est alléchant … Le Super Hornet devrait l’emporter . Enfin bon, pour voir voler un Rafale en Amérique du Nord, y a qu’à attendre l’indépendance du … Québec !!!

    • Yankev dit :

      Humm, le silent eagle est egalement en lice.

      • stalker69 dit :

        Ah ? C’est confirmé ça ? Si c’est le cas … ça pourrait être un bon compromis. Le F15 reste encore un excellent avion, plus rapide, plus performant que le F35, et en version Silent Eagle … on reste sur un avion « discret » si il n’a pas de charge externe, ce qui donne un petit coup d’avance (certes sans doute pas autant qu’un F35 mais on ne peut pas TOUT avoir). Je me demande quel serait le niveau de prix d’achat et de cout d’heures de vol …. quelqu’un a des infos là dessus ?

      • Temrah dit :

        Le F-15 Silent Eagle était destiné à l’export et a été abandonné par manque de clients. Relancer ce programme pour pallier aux difficultés du F-35 ferait quand même assez brouillon, même si beaucoup aux Etats-Unis regrettent que le F-15 n’ait pas été modernisé sur le modèle de ceux que les Russes ont fait par exemple avec le flanker. Comme quoi les contraintes budgétaires peuvent avoir des effets positifs en écartant des choix économiquement peu réalistes ou trop ambitieux.

    • Les canadiens ont eu les yeux qui brillaient, en s’imaginant possesseurs d’avions futuristes à la place de leurs Hornet; comment peuvent-ils se rabaisser à du F18 rénové ou F15 rétrofité?
      Le Rafale ou Typhoon ont l’avantage de la nouveauté.

    • Homme de defense dit :

      Super news .
      24 caracal
      2 dauphin et 2 super puma pour le MoI

    • quidam dit :

      indépendance du québec…faut voir…trou-deau est pro mahométan

  4. Ils ont besoin du top: qu »ils prennent des Rafale, et avec les économies réalisées, commandent quelques fremm 🙂

  5. thierry dit :

    s’il tient bon ce sera quand même une belle claque ; il faut reconnaître que le libéral a raison d’écarter cet appareil inadapté pour le Canada !

    • Buck dit :

      Oui mais il faudrait mieux que le conservateur soit encore au pouvoir pour l’économie, le liberal au canada c’est pire que Hollande imaginés le truc quoi!!!Je suis d’accord du point de vue d’abandonner le F-35 mais les économies qu’ils vont faire ils font en faire des dépenses inutiles…Comme hollande

  6. Thierry Feistel dit :

    Ah bon, ils sont où les 4000 avions. Dans les rêves ?

  7. Bombe H dit :

    Jamais 203 euh non…
    2 sans 3 , après l’Inde ?? Et l’Egypte peut on croire au Canada ?!
    Pas sur mais quelle plaisir de penser que des Rafales des Frenshis pourraient voler sur le continent Nord Américain a côté des US.
    Bref un leurre….

  8. Caton dit :

    Ce qu’on dit quand on est dans l’opposition et ce qu’on fait quand on a été élu sont des choses qui sont souvent très différentes. On le voit en France, et en Grèce ça en est caricatural. Il semble prudent d’attendre que le nouvel élu dénonce officiellement la commande de F35 avant de tirer des plans sur la comète car il n’est pas douteux que le très puissant voisin exercera d’amicales et fortes pressions pour que l’affaire n’échappe pas à son industrie. Que Dassault soit en embuscade est évident, comme d’ailleurs pour la Suisse, mais ça n’en fait pas une « affaire chaude » pour autant. Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre…

  9. fabien dit :

    +1.

    Ayant suivi de près les timides ouvertures de l’ancien gouvernement vers d’autres fournisseurs, j’ai pensé à un simple coup de semonce pour demander à Lokheed de revoir ses tarifs. En face, les dépêches annonçant que le Canada optait pour le « Fail 35 » reviennent régulièrement, au point que ‘on peut douter que le Canada dont la contribution au programme est modeste mais réelle, puisse se désengager de la machine en roue libre croqueuse de milliards.

    Attendons de voir comment les Canadiens, qui n’ont pas hésité à briser leur outil aéronautique, à solder leurs ingénieurs et leurs compétences, vont soutenir la pression que le pentagone va leur coller… JE lance donc les paris que la commande sera revue à la baisse ou complétée de F18, mais les Canadiens ne feront surtout pas faux-bond à l’oncle Sam.

    Mode Troll ON:

    D’ailleurs pour les Russes,le F18 ou le Rafale, c’est pareil!

    • Temrah dit :

      Pareil, je ne crois pas que le F-35 soit éliminé, je pense que les Canadiens veulent montrer aux Américains que l’alignement n’est pas un assujettissement et revoir les conditions d’achat de l’appareil. Et même dans le cas où le F-35 serait écarté, le contrat serait attribué par défaut à Boeing voire au consortium Eurofighter.
      La meilleure preuve c’est que le gouvernement canadien n’a pas donné suite à la proposition de Dassault, pourtant très avantageuse (trop à mon avis).

    • virgile dit :

      F18 + F35 ? Vos arguments tiennent la route, mais c’est à voir avec les surcoûts potentiels de 2 appareils au lieu d’un pour faire la même chose… Si le F35 a besoin pour son fonctionnement/entretien de matériel compatibles avec ceux du Super Hornet il n’y a pas de souci, mais sinon…
      Bénie était l’époque où une aviation pouvait aligner des avions de moult types différents !

  10. Specht dit :

    Aux coûts exorbitants d’une telle acquisition s’ajoute une suite de déconvenues sur le projet F-35, dernièrement la conception du siège éjectable qui mettrait le pilote en danger.

  11. Thaurac dit :

    « D’ailleurs pour les Russes,le F18 ou le Rafale, c’est pareil! »
    t »as raison , ils sont surclassés par les deux ‘mode realitik on)

  12. patex dit :

    Vous êtes décidément très réactif, Monsieur Lagneau ! Je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement ce matin en découvrant les résultats au Canada. Trudeau n’a pas mâché ses mots contre ce programme pendant sa campagne, et la défense de l’opposition reposait sur pas grand chose. La suite du feuilleton va être riche en rebondissements, et fera sans doute jurisprudence dans d’autres pays.

  13. t4pi0k4 dit :

    Les canadiens ont besoin des US pour mutualiser la sécurisation de leur frontière nord face aux Russes! Voilà pourquoi y a très peu de chance qu’ils achètent des rafales!
    En effet si au niveau rapport qualité/prix un choix français peut se justifier, les US offrent un service après-vente IMBATTABLE: la garantie de venir en aide au pays client en cas d’agression extérieure!

  14. Francois dit :

    Il y a une grande majorité de canadien qui sont heureux de cette décision. En plus, nous avons plus besoin d’un avions a long rayon d’action et de très grande qualité d’interception qu’un d’un bombardier furtif. Super Hornet ou Raffal…. sa va être intéressant a voir…

  15. stalker69 dit :

    Comme beaucoup d’entre vous, je pense que le F35 risque de passer à la trappe. MAIS, pour ne pas se mettre à dos leur meilleur allié et leur bouclier, les Canadiens (faut les comprendre), prendront un avion américain tel que le Super Hornet. Les Canadians feront des économies MAIS achèteront Américains … et tout le monde sera content …sauf les Européens mais dans le continent Nord Américain on s’en fiche encore plus que les Polonais !! (je n’oublie pas leur petit coup de Trafalgar !!)

  16. cellule dit :

    Je ne connais pas vraiment ce nouveau premier ministre canadien, mais il serait bien inspiré de ne pas trop l’ouvrir face à son voisin américain dont il dépend pour une large part économiquement parlant, et pas que.

    Nul doute qu’après une première période où M. Trudeau tentera de faire passer les intérêts du Canada devant certains lobbies pas forcément bien intentionnés, le gouvernement canadien reviendra à une politique plus réaliste et donc conciliante face à l’administration américaine. Car je ne doute pas une seule seconde qu’Oncle Sam sache se montrer persuasif quand il s’agit de défendre ses intérêts…

  17. parabellum dit :

    les US ont fait prefinancé une partie du F35 par des « européens » acheteurs habituels de matos US m^me trop chers et pas top ( memoire des F104 faiseur de veuves!)et il ne reste plus que dassault pour construire des avions de combat valables independants..le rafale est peut etre le dernier avion …?

  18. Berkut dit :

    YESSSS ! Tout ce qui peut faire du mal au F-35 est bon à prendre ! Y compris du Typhoon ou même à la rigueur du F-18 ou du F-15 dont les chaînes finiront bien par s’arrêter…

  19. ALAN dit :

    Il n’est pas sûr que les Canadiens veuillent investir dans un appareil tel que le F18, cette commande hypothétique devenant de facto le dernier maillon d’une chaîne appelée à être fermée. Ceci est valable également pour l’Eurofighter qui, faute de commande d’ici trois ans, fermera ses chaînes.
    Par contre, la chaîne du Rafale tournera à plein dans les 10 ans à venir.
    Et comme la logique géographique voudrait que le Canada investisse dans un bimoteur…

    • patex dit :

      Le Super Hornet reste une alternative très sérieuse, qui a toutes les chances de l’emporter. L’appareil n’a plus grand chose à voir avec le Hornet, mais les canadiens et le constructeur se connaissent déjà bien. Les US tiennent ici un très bon atout malgré tout. Un peu comme pour la vente de Rafale en Inde tout compte fait. Les indiens ont toutes les raisons de travailler avec des gens avec qui ils collaborent en bonne entente depuis 50 ans !

  20. Lagaffe dit :

    La propagande de LM a déjà commencé dans les médias canadiens :
    « Le Canada a déjà dépensé 150 millions de dollars pour le développement du F-35. De plus, le gouvernement libéral devra affronter les industriels canadiens déjà engagés dans le programme.
    De toute évidence, il est plus avantageux pour une entreprise aérospatiale canadienne d’être impliquée avec un géant tel que Lockheed Martin ou Boeing où les possibilités de retombées industrielles aussi bien civiles que militaires ou spatiales, sont bien plus importantes du fait du nombre de programmes qu’elles possèdent et de leur taille. De plus, être fournisseur du F-35 signifie la possibilité d’équiper jusqu’à plus de 4000 appareils durant les 30 prochaines années, car, contrairement à ses concurrents, le F-35 est en tout début de production. Tous ses concurrents sont contrairement à lui, des avions de combat conçus dans les années 1980 dans le cas du Rafale de Dassault, de l’Eurofighter Typhoon et du Saab Gripen et dans les années 1990 dans celui du Boeing F-18E/F Super Hornet. Les Rafale, Typhoon et Gripen, des chasseurs de « quatrième génération », n’ont été équipés d’un radar à balayage électronique actif ou AESA (Active Electronically-Scanned Array radar) que tout récemment alors que le F-35, le seul chasseur de « cinquième génération » avec le F-22, a été conçu dès le commencement avec un tel radar, un must de nos jours. »
    LM ne va pas lâcher le morceau comme ça !

    • masarik67 dit :

      visiblement vous n’êtes pas au courant des déboires au sujet du F35 !! cet avion n’a , pour l’instant acquis aucun système électronique fiable, et son radar aesa n’est pas prêt d’être monté sur l’engin !! vous devriez vous pencher un peu plus sur le sujet avant de faire étalage de cet avion !
      https://www.youtube.com/watch?v=pRJ5kXrrjGc

    • stalker69 dit :

      Pour le Rafale, certes, les études ont commencés dans les années 80 … mais entre le démonstrateur ACX de l’époque et le Rafale aujourd’hui, il y a autant de différence qu’entre un F18 et un super Hornet ! Donc le rafale est bien un avion des années 90 et non 80 ! Ce qui est un peu moins vrai du Typhoon …. et c’est bien là le problème de cet avion !

      • masarik67 dit :

        les crashs dans la famille SU ne sont pas des mythe , il n’y a pas longtemps encore un SU 34 se retournait au décollage …

        https://www.facebook.com/1510674315820673/photos/a.1510694899151948.1073741827.1510674315820673/1683009495253820/?type=3&theater

      • masarik67 dit :

        le projet du rafale et de l’eurofighter est née au même moment !! Dassaut fut juste plus rapide pour développer le rafale contrairement au consortium européen , voilà tout !
        Et à travers les nombreuses confrontations du rafale contre ces concurrents , il en est toujours sortis vainqueurs , sauf avec le F 22 ou il semble avoir eu une égalité lors des dog fight . A ce jours le F35 n’a rien prouver quand à ces capacités opérationnel , pire encore , il n’atteint pas la moitié des objectifs demandés . Apres avoir pris 20 ans pour ce développer , il reste encore du boulot pour atteindre les objectifs premier . Le seul « must  » que l’on peut lui accorder serait celui du meilleur produit marketing !!

        NB :désoler pour le post précédent , il y a du avoir une erreur de manipulation de ma part

    • Christophe dit :

      4000 avion ! Avec tt les diminutions de commandes annonce dans le monde c est un doux reve lol. Ou alors de la pure propagande us. Apres dire que c est un super avion le f 35….. Avec les progres en detection c est aventage aujourd hui serons peut etre c est plus gros defaut demain (si il arrive a remplir le cahier des charge sur la furtivite) Si il pert ca furtivite dans 5 a 10 ans ca sera un gros dindon ! Maniabilite inferieur a un f16 ,Charge militaire la plus faible de tt les avions moderne. Meme la navy le regarde de traver. Sans oublier le piratage informatique de c est plan, qui laisse une grosse incertitude sur ca credibilite. Et on parle meme pas du prix d un de c est oiseau!! ……

  21. Eric38 dit :

    Je me pose tout de même une question:
    Je ne doute pas qu’une fois au point le F-35 sera un formidable avion.
    Mais il me semble que compte tenu de ses coûts d’entretien et de maintenance à priori très élevés, il sera comme, sans doute à une moindre échelle, le génial F-22 Raptor une spécificité des forces aériennes US. Et il faudra bien un « avion de tout les jours », ne serait-ce que pour assurer la police du ciel (un engagement international) sans atteindre des coûts astronomiques de fonctionnement..
    Donc je pense qu’en marge du programme F-35, nos alliés US devraient proposer un avion de type génération 4+++.

    • Elmin dit :

      C’est bien tout le probleme : initialelement, le F35 devait coûter 50 m$ , aujourd’hui il en fait le triple (en fonction de ce que l’on compte, ça peut aller jusqu’à 250 M$ à l’unité )
      A 50 M, l’avion était un successeur du F16 , remplaçant la grande manœuvrabilité du F16 par la furtivite , mais ça se tenait .
      A 150 M, soit 30% que les rafales et les typhoon , l’avion d’une part induit une réduction des volumes des armées de l’air des pays clients , et n’a pas les atouts de ses concurrents , comme par exemple … Un deuxième moteur. Cela reviendrait à proposer un mirage 2000 plus cher que le F15 il y a 25 ans, et de faire pression de tout son poid pour que les clients ne se désistent pas …
      Des alternatives au F35 made in US, il y en a : le F18 É/F , le F15 SE … Et nul doute qu’ils auraient pu faire un avion léger type Gripen ou moyen type Rafale , qu’ils auraient vendu à tour de bras… Mais il y a eu un lobbying monstrueux de LM (bien relayée par l’air force) pour couper court à toute alternative, allant jusqu’à inciter au retrait des A10 (il ne s’agirait pas que l’army continu de réclamer spécifiquement du CAS A10 alors qu’il y a des super ligghtning qui tournent au dessus , ce serait la honte …)
      Ce qui m’agace , ce n’est pas tant la position américaine , mais le suivisme aveugle des pays alliés qui ont été totalement brainwashed par Lookheed avec les F16 : remarquez que pour l’heure , le seul pays qui résiste n’a aucun F16 …
      Une chose est sûre , on peut dire que pour le coup , l’armée de l’air (et pas la marine qui voulait des F18) à eu le nez creux en misant sur le Rafale et sur son système d’arme.

      • James dit :

        « Une chose est sûre , on peut dire que pour le coup , l’armée de l’air (et pas la marine qui voulait des F18) à eu le nez creux en misant sur le Rafale et sur son système d’arme. »
        À leur décharge, les marins étaient dans l’urgence pour remplacer les Cruz et le Super-Étendard d’où le F-18, Dassault avait alors proposé une rénovation des Cruz et le SEM

      • Eric38 dit :

        Correct.
        D’accord avec votre analyse détaillée, et donc notre très bon avion « Rafale » au multiples configurations spécifiques possibles selon la mission.

  22. Christophe dit :

    Une petite chose encore sur les avion de 5 eme generation:

    http://www.portail-aviation.com/2012/05/5eme-generation-la-decadence-12.html

    Quand on n y regarde de plus pres, la soi-disant classification des avions moderne par generation a etais invente par les us pour les us.

    Ps:je suis pas anti-américain. Je suis pro-francais!!!! lolll