Un important chef jihadiste probablement tué par une frappe américaine en Syrie

Trois mois après la confirmation de la mort de son chef, Mushin al-Fadhli, tué par une frappe américaine en Syrie, le groupe jihadiste Khorasan, lié au Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, vient probablement de perdre l’un de ses chef les plus en vue.

Selon des échanges entre jihadistes sur les réseaux sociaux, relevés par le site spécialisé Long War Journal, Sanafi al-Nasr, alias Abdul Mohsen Abdullah Ibrahim al-Sharikh, un cadre de haut-rang du groupe Khorasan, aurait été tué dans la province syrienne d’Alep par une frappe aérienne. Deux autres dirigeants de cette organisation – Abou Yasser al-Maghrebi et Abou Mohammed al-Jazrawi – y auraient aussi laissé la vie.

L’origine du raid aérien n’est pas connue. S’il est possible qu’il ait été mené par des avions russes, il est tout aussi probable qu’il soit le fait de l’aviation américaine, étant donné que les États-Unis cherchent à éliminer le groupe Khorasan, suspecté de préparer des attentats d’envergure en Occident, depuis septembre 2014.

En outre, le Front al-Nosra d’Alep a publié, via son compte Twitter, la photographie d’une voiture pulvérisée par un tir de la « coalition des croisés et des Arabes » à al-Dana, à l’ouest d’Alep. Toutefois, il ne précise pas l’identité des occupants du véhicules ainsi visé.

De nationalité saoudienne, âgé de 30 ans, Sanafi al-Nasr avait été placé, en août 2014, sur la liste des sanctions des Nations unies contre al-Qaïda, où il est décrit comme étant un « chef régional » du Front al-Nosra, chargé du recrutement et des finances. Le Long War Journal précise qu’il était l’un des responsables de l’élaboration et de la mise en oeuvre de la stratégie et des politiques de l’organisation fondée par Oussama Ben Laden, dont il était le cousin au 3e degré.

19 commentaires sur “Un important chef jihadiste probablement tué par une frappe américaine en Syrie”

    1. Un site d’information de défense américain de Bill Roggio, consacré avant tout à la guerre d’Afghanistan et à la lutte contre le terrorisme islamique:
      http://www.longwarjournal.org/‎
      Souvent cité dans la presse US et les journaux d’autres pays anglophones;

    1. Jean-Pierre,
      Ils discutent, n’empêche que 80% des musulmans sont sunnites et que le chiite du Hezbollah ne peut s’unir qu’avec un autre « hérétique » de l’islam, un alaouite en l’occurrence, contre les sunnites qui veulent les écraser depuis des siècles.
      Alors, si les musulmans aiment beaucoup palabrer, leur haine endémique et fataliste demeure.

  1. Parions que dans peu de temps (d’ailleurs ça commence) une bande de pisse froid va nous les briser menu en arguant que la peine de mort est abolie en France… etc… etc…

  2. Si l’autre s’est fait sniper par les russes, celui-là le devrait aussi. Je veux dire que l’intervention direct au sol contre les cibles prioritaire, est très importante et préférable, ne serai-ce que pour l’identification.

  3. Bon confirmé aujourd’hui, il s’est fait retapissé avec deux chefs d’al nosra, le tir était donc rentable 😉

  4. Je vois que il n’y a pas de remerciements adressés aux Américains. Je les remercie donc pour leur engagement aux quotidiens pour la sécurité dans le monde entier même si ils sont accusés de si et ça et que les Russes sont des vrais stratèges et font mieux que eux (pauvre crétin qui font confiance à une dictature: ils parait qu’ils ont le droit de tuer leurs opposants la bas 🙂 ) !!!

  5. Apparemment les Russes et les Etasuniens revendiquent tous les deux l’élimination de ce terroriste mahométan.

  6. En aparté, une jeune britannique groupie des fous de dieu demande à ses  »frères américains » d’assassiner un ancien pilote de drones qui à sorti un livre sur le sujet. C’est un post de Jean-Jacques Cécile sur l’article qui à donné l’info :

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/10/18/10-ans-de-guerre-des-drones-avec-le-lieutenant-colonel-mccurley.html

    http://www.mirror.co.uk/news/world-news/british-isis-extremist-sally-jones-6664232

    Espérons que les collègues de l’auteur ne tireront pas à vue sur toutes les blondes qu’ils verront dans leurs caméras…

Les commentaires sont fermés.