Des réservistes du 40e RT seront sanctionnés pour avoir fait manipuler des Famas à des écoliers

famas-20141103

Le 9 octobre, des réservistes de la 10e compagnie du 40e Régiment de Transmissions de Thionville ont animé un atelier pédagogique à l’école de Flastroff (Moselle). Il n’y aurait rien eu à redire si le quotidien « Le Républicain Lorrain » n’avait pas publié, quelques jours plus tard, une photographie montrant les écoliers en position de tireur couché, chacun avec un Famas posé devant lui…

Ce qui n’a pas manqué de faire réagir l’inspection académique. « On ne peut pas cautionner cela », a lancé Antoine Chaleix, le directeur départemental de l’Éducation nationale.

Bien évidemment, les Famas étaient « neutralisés », c’est à dire qu’ils n’avaient pas de chargeur et que leur protection était activée. Aucun risque d’accident, donc.

Pour le lieutenant-colonel Biberia, commandant en second du 40e RT, il s’agit d’une « faute » commise « par enthousiasme ». « Car si des armes doivent être présentées, c’est dans l’enceinte du quartier Jeanne-d’Arc à Thionville. Et sûrement pas au sein d’un établissement scolaire. Je m’explique d’ailleurs mal que l’accès de l’école ait été donné pour cela… Je suis moi-même parent d’élèves et parfaitement à même de comprendre que cela puisse choquer », a-t-il déclaré dans les colonnes du Républicain Lorrain.

Donc, si l’on comprend bien, un gamin de 10 ans peut toucher un Famas lors d’une journée portes ouvertes d’un régiment, voire même monter dans un char quand il y a des animations en ville, notamment au moment du 14-Juillet. Mais pas à l’occasion d’un atelier pédagogique destiné à renforcer le lien « armée-nation »…

D’ailleurs, aucun parent d’élève(s) ne s’est a priori plaint auprès de qui que ce soit après cet atelier. Les enfants non plus. « Certains habitants du village possèdent des fusils chez eux, donc les enfants ont déjà vu des armes », a affirmé la mère d’un écolier à France3 Lorraine. « Mes filles ont adoré, on va parfois à des journées portes-ouvertes, elles sont déjà rentrées dans un char, pour moi c’est la même chose », a enchéri une autre.

Le maire de Flastroff, Roland Schneider, n’a pas semblé choqué. « Il y a deux ans, à peu près la même opération a été menée et cela n’a dérangé personne », a-t-il dit.

Reste que le ministère de la Défense a « condamné fermement » cette « présentation faite par le personnel de réserve de la 10e compagnie » du 40e RT au cours duquel des « élèves ont pu manipuler des armes » car « cela ne justifiait en aucun cas une telle mise en situation ». Et d’annoncer que « des sanctions seront prises à l’encontre les personnes concernées » et que « des consignes très strictes seront également transmises à l’ensemble des régiments pour que cette situation ne se reproduise plus ».

146 commentaires sur “Des réservistes du 40e RT seront sanctionnés pour avoir fait manipuler des Famas à des écoliers”

  1. D’accord avec la majorité de ce qui a été exprimé, en particulier par Caton et cipal.
    .
    Avec une petite différence de forme, en ce qui concerne cipal : j’aurais écrit «faux-culisme» au lieu de «faux cuisme», c’est comme ça que je le prononce au moins une fois par jour à propos de certains groupes socio-professionnels de notre beau pays. Je trouve ça plus clair.

          1. Si tu penses ce que je pense que tu penses que je pense, je crois que tu te trompes… 😉

  2. Dieu merci je n’ai jamais eu de « chef », si on peut appeler ça comme ça, comme ce cdt en second du 40 RT !
    Venant de la part du rectorat cela n’est pas étonnant du tout, mais disons que ça fait un peu plus mal de la part d’un « militaire ».

    1. Moi, c’est à cause de chefs comme ça que j’ai quitté l’Armée….c’était dans le Transmissions d’ailleurs….il y a peut être un nid!

  3. con,vu le nombre de fois ou j’ai fait « tirer » au STC-AL des minots ,et dans certains cas (adultes,les cas!!!) « inciter » a penser TRES fort a une personne (generalement,un inspecteur des impots,un chef,un ex petit copain…..) ,j’aurais du finir embastillé a perpete!!!!!

    non mais serieux,les gamins de 10 ans,ca fait deja belle lurette qu’ils jouent avec des repliques a billes (voire,a plomb!!!!! ),et j’ai connu,sur certains pas de tir,un minot de 8 ans qui faisait un joli H+l a 50M a la 22……

    1. Je suis du même avis, en tant que AIT , il est important que l’apprentissage se fasse à la base. J’ai appliqué ce principe pour mes enfants avec les écoles de tir et la chasse.

      1. c’est vous qui avez eu la démarche d’aller vers l’école de tir et non l’inverse !! nuance
        ici ce sont les réservistes, donc militaires qui ont mis entre les mains de chaque gosse ou presque un Famas. (Tiens bonhomme, tu veux un Famas ??)
        Tant qu’à faire, emmenons les faire des stages sur cibles réelles au Mali….

    2. avec vous on devrait avoir un second amendement comme aux US pour que les gamaisn fassent des cartons partout quand ils le veulent…….armes libres, chasse libre.
      Il n’y a pas assez de morts sans doute…..
      (Tiens hormis les tueries dans les colleges US, encore deux bambins de 6 et 3 ans jouant aux policiers et soldats se sont plombés la tronche avant hier, deux morts en plus)
      Imaginez qu’un gamin sorte devant chez vous avec une véritable arme avec de vraies munitions et se mettent à dégommer partout comme au Far West et que papa, maman, petit cousin, fiston … se fasse descendre, vous nous sortirez quoi au juste ??
      Donner l’envie de tirer à ces gosses est idiot…..
      Se prendre un plomb ou une bille n’a pas le même effet qu’une 5,56 ou plus
      On est pas en Russie !! ni aux USA !!

  4. Je comprends la colère des chefs militaires concernant cet atelier pédagogique car il est donné vraiment trop tardivement !!!
    A 10 ans , le gamin a déjà perdu 4 ans d’apprentissage…

    1. Le « PARAPLUIE » !C’est indigne de chefs …
      Et pire encore voir des « patrons » flinguer des adjoints ou des cadres pour de pareilles conneries …
      Il nous est souvent arrivés d’en faire autant lors de manoeuvres …Personne n’a jamais trouvé à redire …Toutes précautions prises avec les munitions et chargeurs enlevés ou vides !
      Un gosse aime apprendre et connaître les armes !C’est en leur montrant le danger et en leur apprenant à s’en servir qu’on évite les accidents !
      Sur le plan du règlement militaire de discipline générale je serai curieux de connaître le motif invoqué pour les sanctionner !…

  5. A part le fait que le Chef de Corps n’était pas au courant, je trouve que cet initiative est positive. Que les pisse-froid bien installés dans leur fauteuil, prennent des cours de NTTC devant la télé. Je soutiens l’Officier et ses cadres qui ont monté cette séance instructive. Et pour en finir avec les détracteurs, attendez bien sagement la prochaine GM, l’ennemi est déjà prêt.

  6. Le problème, c’est que ce type de com est plus efficace que la pub officielle.

    Je propose l’élargissement au secondaire (avant qu’ils ne deviennent complètement cons) ainsi qu’un accroissement du nombre d’ateliers.
    Par exemple : assaut , cuisto, cyno, mortier de 120, paintball à balles réelles, secrétaire, etc.

    Normalement, cela devrait mécaniquement booster le nombre de candidats, au moins à moyen terme.

    1. Le regret que les jeunes expriment à la fin de la Journée défense et citoyenneté est justement de ne pas avoir eu à approcher et toucher un FAMS. D’ailleurs, au cas où une visite n’est pas prévue (présentation matériel aérien ou terrestre) il arrive dans certains centres que des armes leur soient présentées. Je ne vois pas en quoi le lieu où cela est fait à une quelconque importance à moins que l’on craigne que des terroristes profitent de l’occasion pour venir en voler quelques unes !

      1. On peut facilement contourner les regrets.
        On organise une partie de balle militaire.
        On noue en boule la veste du premier de la classe.
        On dresse un hôpital de campagne dans les 22 mètres.
        On résume les règles : y en a pas.
        Et feu !

      2. Une école n’est pas un lieu pédagogique pour le maniement des armes. Si les parents veulent initier leurs rejetons aux Famas qu’ils aillent dans les casernes quand elles sont ouvertes au public, ou sur les meetings militaires. One ne va tout de même pas reproduire le schémas des jeunesses « hitlériennes » ou du « komsomolets » ou autres nationalistes.
        De temps en temps il faut réfléchir un minimum.

  7. Et il y en a qui se bouge pour ce genre de sujet d’enfant avec arme…Puff! Pleutre ignare!!! Vous avez dû surement patrouiller au milieu d’enfant qui joue, alors vous n’avez rien compris. A 10 ans je me faisais coursé par une vingtaine de petits beurres dans un souk, pour que je leur file un bonbons que je n’avais pas. Puis caillassé avec mes vieux, parce que l’on ne voulait pas de guide, à Fez, on a répliqué de la même manière, et c’est comme ça que l’on se fait respecter… C’est absurde cette mise en relation de notre armé avec nos enfants. LES CRETINS!

      1. Alors que ça à foutre le train, des Famas à l’école? Inepte, et l’état à raison, et il n’est pas contre l’armée, il est l’armée. Qu’ils les emmènent visiter le col du Linge plutôt, ça c’est de la vrai pédagogie. Franchement, qu’est-ce-que cela leur à rapporter en plus, de se mettre à plat ventre avec un Famas? Rien, évidement, par contre, ces enfants pensent peut-être maintenant, que les armes c’est aussi pour les enfants. Et bien NON! Et tous ceux qui voudraient les voir prendre les armes, direction le front, et ben qu’ils consultent rapidement pour manque de discernement caractérisé.

    1. Et quand je dit: Les crétins, c’est pour tous les trolls russes qui ont accouru sur ce sujet qui les concerne de près. Et qui disent bien-sûr que c’est tout-à fait naturel . Même si à 11 ans, je suis monté dans le Kingtiger, Tigre, Jagpanther, etc, de Saumur, mais chût, il n’y avait pas le droit. 😉

  8. Je propose que l’on sanctionne également les soldats qui montent la garde devant des écoles, ainsi que les chefs qui l’ont ordonnés, le ministre qui l’a voulu et le chef de l’Etat qui l’a demandé. Idéalement, il faudrait sans doute retirer les armes aux militaires… En définitive, que peut-on encore faire et dire dans le Pays des libertés, des droits de l’homme ? Je crains que nous ne soyons définitivement condamnés à l’abrutissement total!

    1. Eh, militaire , ne comparez pas des militaires en faction qui ont besoin de leurs armes pour contrer d’éventuels malfaisants ou de les dissuader et la mise dans les mains des enfants d’armes létales. Un enfant de cet âge n’a pas vraiment conscience de ce que peut faire une telle arme.
      Moi je sais, comme d’autres, et je ne me suis jamais extasié devant de telles armes, l’armée j’ai fait aussi, tiré au Famas, au canon, tiré au Roland vu décoller des missiles sol sol à 20 m de moi, jamais il me viendrait à l’idée de mettre dans les mains d’enfants de telles armes, surtout quand l’armée fait ses démos dans ou près d’une école et qui fournit à chacun d’entre eux des fusils Famas et qui les met en position de tireurs. Après quand les parents emmènent leurs enfants dans des meetings militaires c’est de leur seule responsabilité. Quand je vois nombre d’armes factices, des jouets aussi vrais que nature, je trouve cela déplorable et met la vie de chacun en danger, qui sait en face si cette arme est réelle ou non…..voilà comment des enfants aussi se font descendre par des flics stressés

      1. Quand je dis que je sais ce que fait une telle arme, je pense à un soldat du régiment voisin à Crépy Couvron qui s’était tiré une balle par inadvertance , rentrée dans le haut de la cuisse et ressortie près de la nuque, il a survécu après 3 ou 4 opérations et la rate plus le foie éclatés, paralysé côté droit. Je l’avais revu à l’HM Scrives de Lille.
        Donc je redis apprendre à des gamins le maniement de ces armes est inadmissible, ceux qui voudront plus tard le pourront légalement.
        Que ces armes soient présentées dans une école ou près d’une école est criminel, libre aux jeunes d’aller dans les meetings ou rencontres dans les casernes prévues à cet effet sous responsabilité des parents et de l’armée.

  9. Je suppose que le recteur d’académie (j’ai failli écrire « rectum ») est beaucoup moins affolé quand il voit des petits gazaouis brandir ou même se servir de AK47 non démilitarisées comme celui-la !

    http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/palestine/gaza3ans/enfant2.jpg

    Ensuite, il me semble que pour sortir des armes d’une enceinte militaire il faut en faire la demande et obtenir une autorisation, non ? Dans ce cas, celui qui est à éventuellement punir est l’officier qui a accordé cette sortie d’armes et pas les lampistes qui ont eu l’idée de faire du rapport Armées-Nation de façon originale et ditactique !!!

    1. le rapport armée nation se fait dans les casernes ou meetings prévus à cet effet. Pas dans une école ou près de.

  10. Ces sanctions sont totalement inappropriées . A force de prendre des mesures aussi vides de sens, on ne laisse place qu’ à la défiance envers les médias et les sphères dirigeantes… c’est pitoyable….

  11. Tous les commentaires vont dans le même sens, sauf 1 ou 2 (il y en aura toujours histoire de…). Donc en résumé, des soldats ont fait manipuler des armes à des gamins avec toutes les précautions d’usage dans un cadre pédagogique et l’article précise hors de l’enceinte scolaire (puisque sur un parking immédiat accolé à l’établissement scolaire dixit le premier magistrat, le lieut co raconte donc des conneries.)
    Les soixante huitare attardés font le bordel, les couilles molle de la Défense prennent le même parti, tout cela fait un patacaisse du diable, certains vont se faire sanctionner, alors que tous ceux qui ont participés sont heureux, les gosses les premiers tout en apprenant que ( 1ère leçon) une arme ne tue pas mais la bêtise humaine, l’ignorance, la mauvaise formation(dans la conduite automobile par ex ) provoquent des massacres.
    Voilà où nous en sommes arrivés… Moi je me pose une question: Quand est-ce que cette génération qui nous dirige et forme nos futurs dirigeants depuis quelques décennies va finir par crever? Cette génération d’après guerre qui croit que le monde de demain sera rose et merveilleux où tout le monde se donnera la main où…. Moi ça me fait gerber.

      1. Juste un petit détail, la phrase de Clémenceau n’est pas la bonne mais en fait le Tigre était impitoyable dans la conduite de la guerre avec les traitres et la défaitistes, malheureusement il a raté la paix sous la pression des alliés et en raison d’une attitude jusqu’au-boutiste mais il avait l’excuse de l’âge et de tous les politiciens qui ont repris le flambeau dès le danger passé.

        1. On pourrait dire la même chose sur Foch, mais quand on perd trop de billes, on a moins de marge de manoeuvre pour négocier. Et le sol de France aillant été défendu par une coalition qui si trouvait encore, ils nous ont un poussés la main à signer une armistice en cati-mini, et peu réparatrice, et surtout peu moralisatrice envers l’Allemagne, ce qui n’a fait que préparer la prochaine guerre. Mais ces deux hommes ont bien étés les pièces maîtresses de la Victoire. Surtout Foch, qui dans un moment de désarrois total chez les stratèges de l’Alliance, et qui ne savaient pas quoi faire pour rompre les positions, Foch à dit: « Moi je sais! » Et on lui a donné le commandement général, et quelques mois après, la guerre était fini. Et comme il avait perdu un fils au combat, il a su revenir à l’essentiel sur la réalité d’une France saigné, et que donc, il était temps de vaincre sans autre considération. A contrario de Pétain, qui avec sa tepu dans un hôtel de gare, n’a pas voulu qu’on le dérange, lors du commencement de l’attaque sur Verdun le 23/02/1915 (Le barrage d’artillerie ayant commencé le 21).

    1. Vous préférez la guerre, le sang, les tripes à l’air, dans l’absolu il vaudrait mieux pour notre survie que l’humanité s’entende une bonne foi pour toute, travailler en ce sens au lieu de déblatérer sur tout et rien la bouche pleine.
      Une arme ne tue pas …. ah bon, pourtant on m’a bien appris qu’elle ne tire pas toute seule… il faut bien un doigt surt la gâchette ou sur le bouton, un homme qui programme un ordinateur…..donc une arme tue si l’homme appui, s’il veut tuer, ou si on lui met entre les mains et s’il a la volonté de tuer, esprit criminel (hors auto défense) . Mettre des armes dans les mains de gamins de 7-8 ans est du domaine de la crétinerie absolue, il y a des pays avec des enfants soldats, ils ont commencé avec des armes neutralisées pour finir en ligne comme chair à canon, des pays où les armes sont en vente libre ou presque et où les enfants finissent par s’entretuer (USA par ex) , les adeptes de la NRA nous disent qaue les armes à feu ne tuent pas, comme vous le dites, et pourtant….. si elles tuent. L’ignorance est de dire qu’elles ne tuent pas… A la base une arme est étudiée, construite pour tuer, pas une voiture, ne comparez donc pas même si la voiture peut tuer. On ne prend pas sa voiture pour percuter l’autre, c’est un outil de locomotion, un plaisir, l’arme est un plaisir pour ceux qui vraiment connaissent sa fonction, mais qui ne tireront jamais sur une autre personne, la majorité ne pense pas ainsi.
      Dites moi alors si les tueurs merah et autres terroristes de janvier dernier auraient pu tuer autant sans armes de guerre et ou de poing, au couteau par ex….est ce que les tueurs des colleges et écoles US pourraient perpétrer des massacres sans armes , ou alors avec l’extrêmiste d’utoya en Norvège ?? NON !! avec toute la volonté du monde mais sans armes à feu ils n’auraient jamais pu tuer autant en si peu de temps…….avant neutralisation.
      DONC, LES ARMES TUENT !!
      alors « merde » à votre commentaire.

  12. Ces memes pisse-froid seront les premiers à leur coller un fusil lors du prochain coup dur, (qui ne serait tarder), tout cela pour leur petite sécurité et leurs intérèts.

  13. Mieux vaut apprendre aux gamins à se marier entre garçons ou entre filles dans une mairie à Cholet.
    NVB, la pimprenelle de « Notre Chef Désarmées » a du s’évanouir en apprenant les faits.
    Honte à la hiérarchie du 40 ème RT

    1. Encore un commentaire de trop, un commentaire « crétin »
      Bien content d’avoir quitté ce milieu ou chacun se compare non sur sa capacité intellectuelle mais plutôt sur la taille de ses attributs virils tout en sortant les mêmes vannes graveleuses du matin au soir sur les mêmes sujets, les gays, les femmes. Bref la moitié, voire les 3/4 ne sont vraiment que de pauvres types à qui d’ailleurs il n’est pas demandé de réfléchir, pas possible pour certains, manque un cerveau, mais d’obéir comme des chiens à des ordres aboyés et idiots ……par de petits roquets.
      Ces commentaires décalés me rappellent ces abruttis aspirants et petits sergents sans respect aucun d’autrui….
      Pas étonnant que la France se fout « sur la gueule ».

  14. Et d’annoncer que « des sanctions seront prises à l’encontre les personnes concernées »
    Ça me rappelle la réaction du Général Germanos lors d’un franchissement de frontière dans les sables moyen orientaux à l’insu du plein gré de 3 de mes collègues. Depuis le Germanos a été remis à sa place, mais ça c’est une autre histoire.

    1. Vous parlez du 13 ieme RDP « Dragon » revenant de RCA et la mort d’un de nos gars avec le corps piégé avec une grenade?
      .
      Cela à foutus un beau pataquesse chez ces Cons du quai…
      .
      Pour les photos sur le PC de Germanos…
      @+

  15. aux alentours de mes 14 ans j’ai eu la chance d’embarquer sur un dragueur océanique le BIR HAKEIM grâce à la LMO (ligue maritime et d’outre mer) qui était représentée dans mon lycée par mon prof de français (bahut publique je précise) nous avons été une trentaine à profiter de ce petit tour en mer sur une division de dragueur côtiers dont le chef de division était donc le BIR HAKEIM, je me souviens que la meilleure attraction pour nous était le canon de 40 que l’on pouvait pointer en circulaire et élévation … (je pense avoir été le seul à sévir dans les canons et autres missiles de la royale après… 🙂 la route entre Le Havre et Dieppe nous a semblée très courte mais quel souvenir !
    je précise que ma vocation de marin était antérieure à cet épisode, elle remonte à mes 10 ans au salon nautique où deux dragueurs de petits fonds étaient amarrés sur les quais au pied de la tour Eiffel !! mais là c’étaient des canons de 20 !! 🙂

  16. Si il y a bien un truc qui me fout les boules, c’est ce genre de comportement hors prérogative établie. Je serais parents dans cette situation, je serai furax. Que des grand cons jouent à la guéguerre c’est leur problème, mais qu’il ramène ça dans une école primaire, c’est triste à mourir. Ca me fait penser à un pote qui était martyrisé par son père militaire, un gentil gars pourtant, son vieux c’était une grosse saloperie, qui n’avait d’yeux que pour sa collection de couteaux. Voilà à quoi me fait penser les réactions sur ce sujet.

  17. @ Eliot Mess
    Les « réservistes « sont présents aussi bien dans les casernes que sur le territoire et vous êtes bien content de les voir dans les aéroports comme dans les gares « faire leurs guéguerres  » afin de ne pas vous faire couper les couilles par les islamistes que vous nourrissez!
    Là on ne leur reproche pas leurs comportement exemplaire ni leurs prérogatives d’emploi ,pas plus que les initiatives qu’ils prennent pour assurer votre sécurité !
    Continuez à jouer les trolls ,et vous aurez un jour de la visite …de vos amis Salafistes !

    1. La menace?…Ca me boost ouais, surtout venant de vous, car ça confirme la bienfaisance de mes propos! Et quand on fait ce genre de mélange des genres, on a rien compris au fonctionnement d’une société, on peu pas faire vivre des enfants de manière spartiate dans une société civil du 21èmes siècles, c’est d’ailleurs pour ça qu’on se bat contre Daesh, et pour ça que Poutin n’est pas notre ami. Et oui, les soldats jouent à la guéguerre la plupart du temps c’est ainsi, en 14-18 un poilu vous aurait dit que la guerre, cela s’apprend en 2 semaines, et je crois dure comme fer à ça (Remarque en France il faut même un diplôme de toiletteur pour chien pour exercer ce métier, débile.). Et moi je suis pas un simple quidam remplis de cassoulet de Carcassonnes, et qui se prendrait des pruneaux sans bronché, lors de ce qui devait-être un joyeux exercice de présentation. OK?

    2. Ben justement on ne les voit pas beaucoup vos guerriers !!
      quant aux islamistes, je crois bien que les « couilles » des franchouillards sont toujours bien en place, au chaud….les mamelles des « bonnes femmes » à leur place, tête sur le tronc, rien à craindre sauf la parole d’abruttis colporteurs de peurs imaginaires, moyen âgeuses !!
      Parfois le croulant adepte des chaises longues est aussi dangereux que l’islamiste, de plus il n’a jamais vu de sa vie une queue de « bronzé » venir lui prendre sa place bien douillette.

  18. « On ne peut pas cautionner cela », a lancé Antoine Chaleix, le directeur départemental de l’Éducation nationale.

    Encore un bel exemple de la connerie de ceux qui occupent les postes à responsabilité dans l’E.N.

    1. Diviser pour mieux régnier! Ceux qui joue à ce jeu, sont des tire-au-flanc. Sans éducation national, il n’y aurait que plus des débiles de type Wreck ou Pout, c’est-à-dire, juste du sang de la chique et du mollard, et rien de subtil.

  19. C’est une chance que ces Famas aient été manipulés par des enfants et non des militaires du 3ème RPIMA, le bilan n’aurait pas été le même.

  20. Cette affaire reflète bien la situation. Aujourd’hui, comme en quarante, l’esprit « darlaniste » règne en maître parmi nos chefs militaires soumis à la pensée gauchisante des politiques. Il n’y a qu’à lire un article de col bleu où le rédacteur affiche sa satisfaction en relatant le sauvetage de « migrants » par un bâtiment de la marine. C’est la première fois dans l’histoire, à ma connaissance, que les armées participent activement à l’invasion du pays. Il est peut-être temps pour les réservistes, comme pour les autres d’ailleurs, de quitter l’institution et de s’engager dans la résistance. En attendant un nouveau De Gaulle.

    1. on est plus en 40 pépé, faut évoluer avec son temps….et cesser de faire croire à nos enfants qu’ils peuvent devenir de fines gachettes et des fous furieux du Famas……
      Un peu plus d’instruction et moins de coups de mentons nous feraient grandement du bien.

    2. Enfin, sous les débuts de De Gaulle, c’était nous qui envahissions les anglais pour échapper à la guerre. Ils auraient dû nous laisser nous démerder. On a tiré des ficelles en Syrie, participé au jeu saoudien en espérant des milliards de contrats. Faut pas être lâche et assumer les conséquences de nos actes.

  21. Le militaire gros bras est trop souvent trop « con », peu instruit, typé gros débile……
    J’en ai connu de ces bestioles là….. ça ne parle pas, ça aboie……!!

  22. Autant je suis pour les actions de rapprochement civil – mili, autant je me demande à quoi ça sert de mettre des enfants en situation de militaire derrière le Famas.
    Les mili ne venaient pas enseigner le tir sportif, ni la chasse mais le droit de violence que leur a donné la société. A quel âge assimile-t-on cela? 11 me paraît jeune. Call of duty est déconseillé aux moins de 18ans. Certes, c’est vieux mais peut être qu’il y a un âge où on n’assimile pas encore toutes les finalités des armes et de la guerre.
    Bien sûr, les caïds doivent apprendre cela à 12ans. Mais a-t-on pour but de faire pareil pour contrebalancer, fasciner des gamins si tôt aux armes pour expliquer la force?

Les commentaires sont fermés.