Un hélicoptère Puma britannique s’est écrasé en Afghanistan

puma-raf-20151012

Quelques jours après la chute d’un avion de transport C-130 Hercules américain sur l’aéroport de Bagram, en Afghanistan, la mission de l’Otan Resolute Support a perdu un autre appareil, le 11 octobre.

Cette fois, un hélicoptère Puma Mk2 de la Royal Air Force s’est écrasé au moment d’atterrir au quartier général de l’Otan à Kaboul, le 11 octobre. Cinq occupants de l’appareil y ont perdu la vie, dont deux membres de l’équipage britannique, issus des 230 et 33 squadrons, basés à Benson. La nationalité des autres victimes n’a pas été précisée.

« Une enquête a été ouverte mais nous pouvons confirmer qu’il s’agit d’un accident et non du résultat d’une attaque d’insurgés », a indiqué le ministère britannique de la Défense (MoD).

Le même jour, un convoi du contingent britannique de la mission Resolute Support a été la cible d’une attaque dans le centre de Kaboul. Au moins trois civils ont été blessés, dont un enfant. Le MoD a quant à lui précisé ne pas avoir subi de pertes.

Le ministère afghan de l’Intérieur a évoqué, peu après, un attentat suicide commis avec un  véhicule bourré d’explosifs dans le secteur de Joy Shir. Une version démentie par les autorités britanniques, qui précisé qu’un engin explosif improvisé (IED) avait été utilisé.

Le décès des aviateurs de la Royal Air Force porte à 456 le nombre de militaires britanniques tués en Afghanistan depuis la participation du Royaume-Uni aux opérations lancées en 2001 dans ce pays.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].