Le Royaume-Uni lancera un appel d’offres pour choisir son futur véhicule blindé d’infanterie

vbci-20141003

Dans la logique de l’accord de défense franco-britannique de Lancaster House, la British Army a évalué, d’octobre 2014 à mai 2015, 19 Véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) prêtés par l’armée de Terre.

Une telle décision avait été prise en janvier 2014, lors du sommet de Brize-Norton. À l’époque, le Premier ministre britannique, David Cameron, avait déclaré que la British Army allait essayer le VBCI afin d’éventuellement l’acheter. L’on pouvait donc en déduire que Londres passerait par une procédure de gré à gré, appel d’offres.

Finalement, ce ne sera pas le cas. À l’occasion du salon de l’armement DEES 2015, rapporte Defense News, un responsable du ministère britannique de la Défense (MoD) a confirmé que le VBCI serait bel et bien mis en concurrence avec d’autres véhicules de même type.

Ainsi, le VBCI aurait à affronter le Stryker du groupe américain General Dynamics, lequel a également été évalué par la British Army.

En outre, ST Kinetics (Singapour) serait intéressé par cet appel d’offres, auquel pourrait participer le Boxer de Rheinmetall, associé Krauss-Maffei Wegmann. Ce qui ne manquerait pas de sel sachant que ce dernier doit se rapprocher de Nexter…

Quoi qu’il en soit, l’industriel français devrait proposer le VBCI-2, c’est à dire une version améliorée par rapport à celle mise en oeuvre par les unités d’infanterie françaises, avec un moteur Volvo D13 plus puissant (600 chevaux contre 550) ainsi qu’une protection et une puissance de feu accrues, grâce au canon CTA de 40 mm.

Cette nouvelle version du VBCI, présentée lors du salon DEES 2015, a déjà été évaluée par un « pays du Moyen Orient » (sans doute le Qatar).

Le programme « Mechanised Infantry Vehicle » est prioritaire pour la British Army, qui entend commander, pour commencer, au moins 200 véhicules. Et il l’est d’autant plus qu’il doit répondre à un besoin qui aurait dû être satisfait dans le cadre du programme FRES (Futur Rapid Effect System), finalement annulé en 2008.

Quant à l’appel d’offres annoncé, il devrait être lancé après la publication, d’ici la fin de cette année, de la très attendue revue stratégique de défense et de sécurité, qui est l’équivalent britannique du Livre blanc sur la défense français.

45 commentaires sur “Le Royaume-Uni lancera un appel d’offres pour choisir son futur véhicule blindé d’infanterie”

  1. Le canon CTA de 40mm a l’air intéressant et novateur. Il doit d’ailleurs, sauf erreur de ma part, équiper une partie des futurs véhicules du programme « Scorpion » de notre armée de terre.

  2. Mettons bien en parallèle le choix de la France pour l’acquisition d’ici la fin de l’année, du nouveau drone tactique pour lequel le watchkeeper fait office de favori….
    .
    Par contre je ne suis pas certain qu’ils cherchent dans cet appel d’offre, le véhicule le mieux armé.Bien qu’effectivement dans le Golfe, on est susceptible d’acheter le « VBCI 2 », les Anglais cherchent un engin « utilitaire » bien protégé comme l’indique le programme d’acquisition.On est plus dans le genre VBMR que VBCI en terme d’emploi (même si chaque pays a ses besoins spécifiques).Il sont sensés remplacés notamment les MRAP (qui il faut le dire, sont de mauvais véhicules, tant en performances sur le terrain, que sur son soutien).Pour le reste, c’est à dire le côté « offensif » ils ont déjà un programme de modernisation de leur warrior et de l’Ajax, issu du « scout SV  » qui est issu de la première partie du programme FRES.
    D’ailleurs c’est bien la version APC qui a été proposée aux anglais au tout début, c’est à dire un VBCI sans tourelle, tout juste dotée d’une 12.7 et encore en option.
    D’ailleurs le Boxer allemand, a pour arme principale une 12.7 voir a la place un LG40mm.C’est en fait une utilisation similaire de cette classe de véhicule qui est recherché dans ce programme.C’est pour ça que la tourelle de 40mm, c’est certes un choix intéressant pour des pays qui cherchent un véhicule de combat, mais dans le cas présent, nous sommes dans de l’utilitaire, ou pour traduire en langage français, le « multirôle ».
    Le VBCI le plus a même d’être choisit n’est pas celui avec 25mm ou 40mm, mais bien celui avec une 12.7 TOP ou sans rien (le VBCI VTT ou APC en anglais)

    1. « D’ailleurs le Boxer allemand, a pour arme principale une 12.7 voir a la place un LG40mm.C’est en fait une utilisation similaire de cette classe de véhicule qui est recherché dans ce programme. »

      On pourrait également inclure le Stryker ICV dans votre analyse que je partage par ailleurs.

    2. Merci pour votre intéressant point de situation.
      En fait tout va dépendre de ce que veut chaque pays, selon ses besoins opérationnels, ses doctrines d’emplois, ses possibilités et équipements déjà existants etc.
      Cela dit, notre actuel VBCI peut effectivement tout à fait être livré en version APC/VTT, cad véhicule de transport de troupe blindé, et non VCI, véhicule de combat d’infanterie (blindé et armé d’un canon de 20, 25 ou plus).

      1. Lagaffe, bien sûre il existe plusieurs versions.Mais lorsque je parlais du Boxer allemand, je voulais dire de l’utilisation de celui ci dans l’armée allemande, une utilisation similaire a ce que les anglais recherchent dans cet appel d’offres.

  3. C’est bizarre je les vois pas acheter français, ça serait se renier, avec leur complexe de supériorité ou d’infériorité c’est selon..
    Je suppute mais pour moi ce revirement avec cet appel d’offre soudain c’est un bon prétexte pour justifier un non-achat ou au pire obtenir une acquisition à prix cassé histoire de pas perdre la face.
    Moi qui pensais qu’au départ le deal était un espèce de troc du genre vous m’achetez mes watchkeeper je vous achète des VBCI…Cochons d’anglais!

    1. Ahh bon, parce que c’est vraie, les Britanniques ( pas seulement les Anglais hein) n’ont jamais achetés Français… A part bien sur Les Pumas, Les Gazelles (en contre partie du Lynx c’est vraie) et autres missiles MILAN et Exocet. A en entendre certains, seuls les Français ont le droit, que dis-je, le devoir d’avoir une certaine fierté nationale en ce qui concerne l’achat de matériel militaire. Si il n’achètent pas Français qu’ils sont forcement chauvin et/ ou a la botte des US ! Mais bien sur…

      Et en ce qui concerne un échange VBCI/ Watchkeeper, je vous dois de vous rappeler que DGA avait quelques réserves sur certaines des fonction du drone.

      Enfin sur le sujet du VBCI mk 2, y’a t’il un plan pour retrofiter nos VBCI 32 tonnes avec la T40 ? La combinaisons 40mm + missiles guidés donnerait un vrai boost en puissance de feu et en flexibilité a nos Régiments d’Infantrie.

      1. Il faut cependant que le VBCI puisse toujours embarquer un groupe de combat d’infanterie dans des conditions correctes, ce qui est sa vocation première en tant que véhicule « d’infanterie mécanisée ».
        Après je ne connais pas l’espace intérieure occupé en plus dans un VBCI par une tourelle CTA 40mm par rapport à l’actuel de 25mm.
        On peut en effet imaginer un mix VBCI-25 et VBCI-40+missile antichars.
        Mais je ne pense pas que l’on se dirige vers cela, compte-tenu de nos modes opérationnels d’emploi habituels, qui découlent avant tout des équipements en service dans nos armées. Ce qui me semble pertinent.

      2. Il n’y aura jamais de VBCI avec un 40mm CTA. Seul le futur Jaguar disposera de cet armement.

        1. Pas sur, y’avait bien cet entretien avec un ancien CEMAT, (y’a quoi, bien deux ans ? les choses ont peut-être changé depuis, ceci-dit) qui disait qu’à la fin du programme Scorpion, dans une optique de simplification de la logistique, les véhicules de l’armée de terre ne porteraient comme calibre que le 12.7mm, 40CTA (avec missiles) et 120mm. On verra bien.

    2. Ah oui, ces salauds d’anglais qui veulent pas acheter 600 VBCI contre 20 Watchkeeper, vraiment…

    3. Il est fréquent et normal pour chaque pays achetant à l’étranger des matos milis de chercher à obtenir le meilleur prix (prix unitaire en soit, contreparties diverses et variées etc…). Donc un appel d’offre, cad une mise en concurrence des vendeurs, dans ce cas n’a rien de surprenant.

  4. Sur le VBCI présenté sur le stand Nexter on peut caser que 6 fantassins derrière (plus le tireur et le chef de véhicule dans le puis de tourelle) d’après la photo que j’ai vu, y’a moyen de rentrer 8 sièges ou c’est foutu? A quand un canon CTA 40 en RWS à la place d’une tourelle pénétrante, comme la Lance 30 du Boxer en version IFV?

    1. Vous répondez à mon interrogation sur le fait (à priori évident mais…) qu’une tourelle CTA 40mm installée sur un VBCI réduirait l’espace intérieure disponible pour embarquer un groupe d’infanterie par rapport à un VBCI actuel équipée d’une tourelle avec canon de 25mm. Donc moins de personnel dans le groupe d’infanterie embarqué.
      .
      Sinon, NB: n’hésitez pas à mettre la définition de vos acronymes RWS: remote weapon station, correct?

      1. Tout à fait. Un module posé sur le toit et qui ne pénètre pas la caisse du véhicule. Ca laisse l’espace à l’intérieur. Après y’a des contreparties, au niveau de l’emport en munitions, le centre de gravité, le fait que le tireur est fixe dans la caisse. La question est de savoir si ça compense le merdier organisationnel et logistique des IFV avec que six piétons embarqués.

      2. « n’hésitez pas à mettre la définition de vos acronymes RWS »
        Excellente remarque… Je vous soutiens à 100%!

  5. les british achèteront américain!! ils bien essay gratos nos matériels et puis: merci bonjour chez vous les américains sont nos cousins, circulez ya rien à voir

    1. Y’a peut de chances vu que le Stryker boxe pas du tout dans la même catégorie de poids et de blindage et ils vont apparemment acheter le Havoc, une variante de l’AMV de Patria, pour les Marines (associé à Lockheed). Je suis surpris d’ailleurs que Patria ait pas été cité comme un concurrent potentiel.

  6. « Mechanised Infantry « , à ne pas confondre avec l’Armoured Infantry (infanterie blindée) britannique. C’est à dire l’infanterie principale pour les zones et les conflits de haute intensité. Essentielle pour les britanniques, l’infanterie, blindée donc, de leur trois brigades « mécanisées », sur les quatre d’actives restantes (la 4ième d’assaut par air), c’est dire l’importance qui leur est accordé, outre manche … Et en fait un peu partout dans le monde … Partout dans le monde, sauf en France (on est resté totalement planté sur des concepts du début des années 2000, alors que tous en sont depuis longtemps revenu, ne serait ce au premier chef les américains, nous … on continu) !
    C’est à dire bien dans la tendance générale actuelle de l’alourdissement du VCI, chenillé donc, en cours actuellement un peu partout : des israéliens, jusqu’aux allemands, en passant prochainement par les suédois et les américains (et sans doute les britanniques à l’échéance du remplacement de leur Warriors), et mêmes les russes s’y mettent désormais avec leur Armata 15 (rompant même en cela avec une longue tradition de blindés légers pourtant), tout les prochain VCI des principales puissances militaires seront des VCI chenillés de 35 tonnes minimales, jusqu’à une quarantaine, et même parfois plus (Namer de plus de 50 tonnes)
    Chez nous aucun risque : on en a pas, ou on n’en à plus et ça fait déjà un moment (et apparemment vu le dogmatisme, idiot sur la question de certains, on est pas prêt d’en avoir à nouveau et de si tôt = pas, ou plus, de capacité d’interventions intensives, déjà que nos moyens, réels, de projection sont de plus en plus réduit à la portion congrue !).

    1. Défaitisme aussi ridicule que déconnecté des réalités de votre part.
      .
      Les plans d’équipements en matériel militaires s’étalent sur des décennies. Donc il faut bien faire des choix (qui engagent donc sur des dizaines d’années). Choix fait en fonction de la situation de chaque pays.
      .
      La plupart des armées des pays que vous évoquez, le cas particulier des USA et de l’UK étant à part, n’ont pas de vocation à la projection (hors gros barnum type opérations ONU planifiés des mois à l’avance). Donc avoir des VCI de 35, 40 voire 50 tonnes c’est bien jolie mais il faut bien pouvoir les déplacer stratégiquement pour les utiliser dans notre cas français.
      .
      Les avantages/inconvénients des trains de roulement chenillés/ à roues sont une réalité bien connue. Là encore, cela relève d’un choix.
      .
      Et de toute façon, la base de toute capacité de défense c’est « combien y’a de sous dans le porte-monnaie », cad disponible pour notre budget de la défense. Donc commencez déjà par vous demandez, si vous êtes français, pourquoi depuis des décennies notre système politique aligne année après année des déficits, sans jamais être capable de mettre en œuvre de vraies stratégies économiques produisant des résultats. Comme précisément en Allemagne, en Suède, au Canada, au RU, aux Pays-Bas.
      Avant de vous pignoler selon moi sur vos VCI à chenilles de 40 ou 50 tonnes.
      .
      Hé 😉 !

      1. Chacun son armée, chacun ses choix, chacun ses engagements.
        La France fait le choix de véhicules facilement déployables pour la projection, c’est son choix, il y a des raisons, pour lesquels on a sans doute oublié votre avis d’expert.

        1. Au fait, êtes vous au courant que le VBCI nouvelle mouture (déjà) fait 32 tonnes (tiens comme prévu on est, déjà aussi obliger de changer de moteur !) (et c’est sans doute la limite lourde actuellement pour ce type de véhicule, à roue).
          C’est à dire en matière de blindage, c’est à dire également, de protection, à une époque où la protection optimum des troupes est devenu un facteur déterminent, plus encore dans nos armées « occidentales », une différence de blindage de prêt de 8 tonnes pour les futurs VCI modernes, chenillés donc (en plus beaucoup plus compact qu’un véhicule à roue = moins de surface à protéger, et donc à poids égal, une encore meilleure protection de base), de 35 tonnes, voir plus encore.
          Ce qui constitue en matière de protection une différence ENORME, elle aussi (au moins une catégorie de blindage selon les normes otan, c’est à dire presque un doublement en équivalent RHA, ou blindage homogène laminé, en français équivalent en mm d’acier. C’est à dire, à la base de pouvoir contrer d’emblé par exemple, les très rependus et courant RPG7 (ça peut quand même servir, je me permettrais, par avance de rappeler que les encombrants blindages cage n’arrêtent que 50 % de ce type de roquette).
          Sans parler des 58 tonnes du Leclerc, pas vraiment un véhicule léger non plus, qu’on a quand même, et heureusement, la sagesse de garder par ailleurs (à lire certains on se demanderais même presque pourquoi !) !

      2. Mon cher Eric38, continuez plutôt à faire votre HS habituel, cela vous éviterait au moins de parler de ce sujet vous ne maitrisé pas du tout.
        Néanmoins, dans votre ignorance (comme quoi) vous pointez le fait sur une dialectique au combien essentielle : « Donc avoir des VCI de 35, 40 voire 50 tonnes c’est bien jolie mais il faut bien pouvoir les déplacer stratégiquement pour les utiliser dans notre cas français. »
        Oui, un de nos ENOOORNE (j’essaye de me mettre à votre niveau !) problème, c’est d’avoir, un quart de siècle après la fin de l’URSS, et donc du changement total de paradigme (plus encore en Europe), ou plutôt, de ne pas avoir de moyens de projection (stratégique, éminemment stratégique même, encore plus aujourd’hui que jamais), simplement à la hauteur. A part évidemment pour notre tropisme de gardiens de la paix africains bien évidemment (que nous laisse bien volontairement les autres, bizarrement). Tropisme consistant, au plus, à pouvoir projeter une demi brigade légère.
        Si c’est là votre seule ambition pour votre pays, et la cinquième puissance mondiale (tout facteurs confondus (pas seulement l’économique!)), en tant qu’armée moderne et adaptée aux contingences actuelles de cette puissance (on se demande qui sont les véritables défaitistes, si promptes à excepter l’inacceptable, et plus encore, si promptes au renoncement (et prêts à toutes les compromissions, pour ne pas dire à toutes les « collaborations » comme d’autres autrefois !)) (contingences actuelles qui serait plutôt du type daesh, pour être sérieux), et voulue prétendument armée de projection, depuis plus de 20 ans, je vous la laisse (mais je vous plains, sincèrement !).
        PS : Néanmoins vous aurez remarquez aussi que les britanniques (même les britanniques, et même encore aujourd’hui, voir leurs moyens de projection stratégiques surtout maritimes (et en plus ce n’est pas ce qui coute le plus cher, peut être pour ça que cela intéresse si peu « nos » industriels), et même aériens, et les usa se donnent les moyens de leur ambition (de force de projection, réelle), encore donc assumée, en ce qui les concernent = bien.
        Et pas seulement en l’occurrence, une projection d’une force de gardiennage (de la paix), et d’autant plus, sans moyens lourds, donc ce qui nous exclu désormais, presque de facto des interventions, sérieuses, et donc décisives (!), dites de haute intensité, et en plus et malgré tout, en tellement modestes proportions : 31,4 milliards d’euros, chaque année, pour projeter seulement quelques milliers de gardiens de la paix en Afrique (et à part faire quelques bombardements, par ailleurs guère peu efficace sans moyens, sérieux, au sol : ce qui nous renvoie aussi à la tendance, lourde, des VCI blindés actuelle, là aussi faudrait, quand même se renseigner un peu plus sérieusement, mon cher Eric 38), cela va finir par se voir, même malgré l’enfumage contant de certains !
        Réveil !

      3. @ anonymus
        Mon hors sujet est au contraire le cœur du sujet. Le budget de la défense nationale ne tombant pas du ciel, il dépend directement 1) d’une volonté politique d’avoir un outil de défense, qui aujourd’hui existe en France au delà des clivages partisans 2) Et ensuite, élément incontournable, des capacités budgétaires du pays. Dès lors demandons nous pourquoi nous avons depuis des décennies des budgets annuels très déficitaires? Et donc pourquoi il n’y a jamais eu de vraies stratégies économiques définies avant d’arriver au pouvoir, appliquées ensuite et produisant des résultats. La réponse est dans le fonctionnement archaïque de la vie politique française, fruit d’institutions aujourd’hui obsolètes.

        1. Tout dépend aussi néanmoins de ce que l’on en fait (du budget), surtout et particulièrement comme vous le dites à budget de plus en plus contraint !

  7. Désolé pour cette réponse un peu à chaud et un peu virulente, mais faut arrêter de traiter les gens de « défaitiste », ou encore « d’anti français » (ça commence à être usant cette solution de facilité, et de bottage en touche procédé systématique de la part de certains, et par ailleurs fort insultant quant elle s’adresse à d’anciens militaires, et même ne serait ce à des citoyens qui ont le mérite de s’intéresser à la défense de leur pays), à la moindre tentative de réflexion et pour tenter de créer le débat.

    1. Je ne rentre en aucun cas dans ce jeu malsain qui consiste à traiter les gens « d’anti-français ».
      Par « défaitiste », je voulais juste dire que:
      – le VBCI est le fruit d’un choix incluant tout les paramètres propres à l’armée française.
      – Après comme tout engin blindé, il a ses avantages et ses inconvénients. Ne souligner que ces derniers qui plus est en les sortant du contexte spécifique de l’armée française me semblait relever d’une approche négative.

      1. Je suis le premier à reconnaitre que ce type de véhicule incarné chez nous par le VBCI a ces avantages ET ses inconvénients.
        Tout comme les VCI chenillés ont leurs propres avantages ET inconvénients.
        Et que seule l’armée française a fait ce très étrange choix de se passer presque complètement de véhicules chenillés (à part les Leclerc que l’on garde, et les VHM, pour Véhicule à Haute Mobilité (pour vous donner un indice supplémentaire) : même des armées beaucoup modestes que la notre ont gardé les deux types de véhicules et de motorisation, rapidement pour ne pas nous refaire le coup systématique du « on a pas, ou plus (!) les moyens ».

    2. Et vous, comment traitez vous les militaires d’active sur ce forume, les anciens militaire ou les civils qui ne partagent pas vos avis?
      Monsieur Anonymus, l’anonymus qui joue l’anonyme a la sauce Tartempion, qui n’est pas seul dans sa tête et pense parler au nom d’une communauté de personnes, alors qu’il s’avère bien seul derrière son/ses écran(s). @+
      Mais il sera bon de rappeler votre expérience militaire qui se résume a internet et dont l’analyse comparative de fiches technique d’engins sur wikipedia, semble être pour vous, l’avis d’un expert.
      Vous ne faîtes que vous plaindre, de tout et de n’importe quoi, vous critiquez tout nos choix, tout nos matériels (pas assez ceci, pas assez cela), vous minimiser sans arrêt le pouvoir de nos forces, vous ne vous laissez jamais rien dire et attendez a chacun de nos engagements a voir tout ce qui est bon a critiquer.Comment pensez vous que vous êtes perçu?
      Pas une seule fois, pas un seul de vos commentaire (si j’ai tort, donnez moi l’article) n’évoque du positif, jamais! Pour prendre la défense de la Russie, ah oui vous êtes bien présent, surtout lorsqu’il s’agît d’utiliser ce sujet pour planter le couteau dans le dos de la France, qui fait tout de « travers ».
      Vous êtes un râleur compulsif, un sujet sur n’importe quel matériel français, vous êtes présent pour l’abattre, pour porter l’espoir de l’échec.Mais dès lors qu’il se vend, vous brillez de votre absence.La France intervient, monsieur est présent pour critiquer le trop peu de moyen, monsieur est là pour critiquer l’âge des engins et chaque petits faits pouvant salir, écorcher, ridiculiser nos forces armées sont sur exploités dans vos commentaires.
      Vos interventions ne tournent qu’autour de ça, de rien d’autres.Personnes ne reproche a personnes d’évoquer ce qui va mal, d’évoquer les manques, par contre on peut reprocher ce comportement maladif dans lequel vous êtes, c’est à dire le sentiment qu’on est de la merde, qu’on fait de la merde et qu’on ne mérite que de la merde.Vous n’êtes jamais satisfait, soit ce n’est pas assez bien, soit il n’y en a pas assez…Vous savez bien comment que vous êtes.
      Vous êtes imperméables a tout discours qui peut remettre en cause votre position, pour vous c’est comme ça et rien ne changera en dehors de vos propres solutions.Pour vous le problème du transport stratégique n’a que 2 solutions soit l’antonov 124 soit le C-17 (car monsieur n’a toujours pas compris ce qu’est le transport stratégique, il a son idée, ses principes et personnes ne peut lui donner tort), il n’existe rien d’autres, l’A400M est pour vous un « non avion », une merde, qui ne sait rien faire et qui n’apporte rien.C’est vrai, vous n’avez toujours pas compris que nos problèmes de transport aérien étaient dût avant tout aux limites de notre transall/hercule, que l’A400M comblera une large partie de ceux ci, vous échappes, vous faîtes comme si rien ne va changer avec cet avion, j’ai l’impression de lire encore ceux qui en 2010 cherchaient une solution alternative a cet avion, où encore de lire ceux qui s’imaginent que le déploiement de Serval aurait été identique (la même galère) si on avait une vingtaine d’A400M.Mais non, nous avons connu un bas niveau dans le transport aérien, en raison du retard de l’A400M, mais désormais tout va aller en s’améliorant au fur et a mesure des livraisons et des validations de capacités.Mais ça aussi, cela vous échappes, car dans votre tête on est encore en Janvier 2013, vous ne voyez pas le monde avancer, vous n’avez aucune capacité a imaginer l’avenir.
      Vous ne voulez pas croire quelques choses d’autres que vous n’avez pas vu.Si en 2011 nous avions seulement 2 tigre, cela veut dire que demain ce sera pareil.Si on intervient au Mali avec 4500 hommes, pour vous, c’est le déploiement maximale que la France peut faire, car si elle ne le montre pas, c’est qu’elle ne le peut pas.Jamais il ne vous viendrait a l’esprit que l’on limite nos interventions a un certain niveau de dépenses financières? mais non, ça remettrait en cause votre vantardise de la médiocrité de nos armées, car c’est bien ce que vous faîtes a longueur de commentaires.
      Je n’ai même pas envie de m’expliquer plus, tant je sais que vous ne changerez pas.
      Ps: inutile de me répondre, c’est un message a sens unique et non une ouverture d’un débat, si vous n’êtes pas d’accord, tant pis.

      1. Tiens y ‘en a un qui s’est reconnu !
        Vous seriez un peu moins agressif, et donneur de leçons (ah y a pas à dire vous ne pouvez pas vous en empêcher, manifestement), cela arriverait sans doute moins.
        Comme je l’est déjà dit à un de vos autres nombreux pseudos, on récolte toujours ce que l’on sème, « cher » « Maotchao ».
        Et pis tant pis aussi ! (je ne fait pas relancer un débat de fond avec vous, mais m’avez vous déjà vu critiquer le Rafale, ou encore plus notre PAN CDG, nos Fremm et autres Barracuda, nos Caracal, et bien d’autres encore, que pour signaler leur nombre insuffisant, et leur mises en services toujours plus étalées et retardées. Evidemment que je fais une différence entre certains programmes tout simplement ubuesque, ou encore quand tout ceci abouti à conserver des matériels presque complètement obsolète, comme nos VAB, puisque l’on parle ici de blindés, et même leur dangerosité aujourd’hui inacceptable, comme pour nos Gazelle.
        Si voius totalement incapable d’en faire la

  8. Tiens y en un qui s’est reconnu !
    Vous seriez un peu moins agressif, et toujours donneur de leçons (décidemment vous ne pouvez pas vous en empêcher, manifestement), cela serait sans doute moins souvent le cas (et à conditions aussi de donner des info exactes, la dessus c’est comme pour les autres intervenants, mais il semble t’il vous avez aussi cette fâcheuse tendance à nous racontez, ce que l’on vous raconte (!), de façon souvent extrêmement « ligne officielle » (tout va bien madame la marquise …), bien plus que d’autres !).
    Comme je l’ai déjà dis à un autres de vos si nombreux pseudo, on fini toujours par récolter ce que l’on sème, mon « cher » « Maotchao ».
    Et pis tant pis aussi !
    .
    Sans vouloir me lancer dans un bien inutile débat avec vous, mais sur le fond quand même : où n’avez vous vu critiquer nos Rafale, ou plus encore notre PAN CDG, ou nos Fremm et autres Barracuda, ou encore nos Caracal, et bien d’autres encore, si ce n’est à chaque fois pour critiquer leur nombre insuffisant (je sais vous aller encore nous dire qu’on a plus les moyens), ou leur mise en service toujours retardée, et étalée dans le temps.
    Et évidemment que je sais faire, et que je fais la différence entre des programmes tout simplement ubuesques et hors de prix qui dilapident l’essentiel de nos déjà suffisamment maigres budgets, empêchant par la même le remplacement d’équipements bien plus urgent à remplacer. Ou encore justement, pour dénoncer le non remplacement d’équipements, pourtant essentiels, presque complètement obsolètes et majoritairement à bout de souffle, comme nos VAB, ou même scandaleusement dangereux en regard des normes d’une armée moderne d’aujourd’hui, comme les Gazelle.
    Si manifestement vous ne savez, ou ne voulez pas (!) faire la différence, je ne peut rien pour vous. Et comme vous dites « et pis tant pis ».

  9. Les Anglais ne nous achèterons pas le VBCI à moins de ne rien trouver d’autre matériels plus performant …Ils nous en auraient loués paraît-il mais cela ne fait pas grand bruit dans landerneau !

  10. Les Anglais ne nous achèterons pas le VBCI à moins de ne rien trouver d’autre matériels plus performant …Ils nous en auraient loués paraît-il mais cela ne fait pas grand bruit dans landerneau !D’autant qu’il n’y a aucun retour d’expérience sur leur utilisation
    L’achat jadis de FERRET par la France fut une ouverture pour pallier à nos besoins de petits EB durant la guerre d’algérie …On les a conservées jusqu’en 1975 …(Mais il n’y avait plus de pièces détachées pour les retaper )…Cependant le moteur Roll-Royce qu’elles possédaient valait bien mieux que celui de l’ERC actuel!

  11. Le VBCI est trop haut , il offre une cible importante , en cas d’engagement en terrain urbain sur un conflit de haute intensité ,il serait très vulnérable au tir direct de RPG et autres armes anti char et le fait qu’il ne soit pas chenillé n’arrange rien .
    Il suffit de regarder sur internet des scènes de combat en Syrie en zone urbaine pour comprendre que le VBCI aurait bien des difficultés pour progresser .

    1. A force de changer de pseudos, vous arrivez même a les écorcher en oubliant des lettres!
      Parlez donc de ce que vous savez, plutôt que de transformer votre imaginaire en fait.
      .
      Le VBCI est trop haut? Pour l’instant dans tout nos retex (en avez vous vu un déjà? ça ne se trouve pas sur internet ça, c’es en diffusion restreinte), que ce soit au Liban, en Afghanistan, en RCA ou au Mali, sa hauteur a toujours été considéré comme un avantage pour l’observation comme pour l’engagement.D’autant qu’il n’est pas plus haut qu’un MRAP, qu’un VCI comme le Bradley, moins haut que le Puma allemand (n’oubliez pas que la hauteur du VBCI affiché sur wikipédia est celle du sol au sommet de le MOP).
      Savez vous que le problème de la hauteur, que vous avez sûrement lu quelques part sur internet n’est pas par rapport a la menace ennemi, mais par rapport au fait que le conducteur ait un angle mort a l’avant du véhicule en raison de sa forme? non, mais est ce que vous avez vraiment envie de le savoir? est ce que ce que les autres savent vous intéresses un peu?
      Avez vous déjà vu un VBCI manoeuvrer de vos yeux? j’en doute.
      Inutile de vous cacher sans arrêt derrière votre conflit de haute intensité pour que votre imaginaire prenne du sens.
      Ce qui se passe en Syrie avec l’armée syrienne, n’est pas comparable a notre armée.Il ne suffit pas d’imaginer un VBCI a la place d’un BMP pour dire « on serait dans la merde ».L’armée syrienne utilise ses blindés d’une manière différente de la nôtre.Ils doivent réduire les villes en cendres et se lancer dans des guerres d’usures au sol.Nous n’avons pas cette approche.
      Le VBCI n’est pas plus vulnérable au RPG qu’un autre blindé (aucun blindé n’est indestructible), surtout lorsqu’on sait que sa protection est justement pensée pour éviter de subir trop de dégâts, surtout émanent des roquettes de ce type.L’ajout des filets, lui donnant encore plus de flexibilité envers cette menace.

      1. Pour le reste, encore une fois (!), faut mieux vous renseignez que de nous réciter encore votre leçon bien comprise (pas forcément comprise).

      2. Comme ma réponse a été modérée, merci néanmoins de préciser que je ne suis pas tarempion, comme « Maotchao » semble le croire, vu sa réponse !
        D’autre part, je voulais juste souligner l’ironie que ce soit ce dernier qui nous parle de changement de pseudos !!!!

    2. @Tartempion
      Ce bahut n’est pas trop haut ,en mode de combat, ses flancs peuvent être protégés par du bois ou du treillage contre les rockets de RPG . Sur le plan tactique il n’est jamais utilisé seul mais avec une couverture de blindés plus lourds et mieux armés …En ville ,les blindés n’aiment pas trop ,mais il en est de même !
      Le binôme hélico et VBCI est permanent …Alors il n’est jamais seul en ville comme à la campagne !
      Sa tourelle et autres armes de bord latérales d’infanterie peuvent dissuader les » croqueurs de chars » les mieux aguerris !

  12. Jamais ils n’achèteront le Vbci, mais chut ici oser critiquer le matériel français n’est pas admis ha ha ha ! y en a toujours encore qui croient à l’excellence française ha ha ha !!

    1. @Tartempion
      Ce bahut n’est pas trop haut ,en mode de combat, ses flancs peuvent être protégés par du bois ou du treillage contre les rockets de RPG . Sur le plan tactique il n’est jamais utilisé seul mais avec une couverture de blindés plus lourds et mieux armés …En ville ,les blindés n’aiment pas trop ,mais il en est de même !
      Le binôme hélico et VBCI est permanent …Alors il n’est jamais seul en ville comme à la campagne !
      Sa tourelle et autres armes de bord latérales d’infanterie peuvent dissuader les » croqueurs de chars » les mieux aguerris !

Les commentaires sont fermés.