Les Pays-Bas vont commander 14 hélicoptères de transport CH-47F Chinook

 

Le manque d’hélicoptères de manoeuvre est un des points faibles des forces françaises. Ainsi, dans un rapport concernant les opérations spéciales et publié en mai 2014 par le Sénat, il avait été notamment déploré le manque « d’hélicoptères lourds de transport du type de ceux dont bénéficient les forces américaines et les forces britanniques avec les hélicoptères CH-47 Chinook« .

Bien moins engagées sur des théâtres extérieurs, les forces néerlandaises n’ont pas de déficit en la matière puisqu’elles mettent en oeuvre 17 exemplaires de ce type d’appareil conçu par Boeing, dont 11 CH-47D et 6 CH-47F, cette dernière version disposant d’une cellule et d’une avionique modernisées.

En mars, la Defense Security Cooperation Agency, qui gère les demandes de ventes de matériels militaires américains, a fait état d’une possible commande des Pays-Bas portant sur  17 hélicoptères CH-47F pour un peu plus d’un milliard de dollars.

Finalement, le ministère neérlandais de la Défense a confirmé, la semaine dernière, son intention de commander 14 hélicoptères CH-47F supplémentaires pour 838 millions d’euros, afin de remplacer les 11 CH-47D entrés en service dans les années 1990 ainsi qu’une partie des AS532 Cougar de la Koninklijke Luchtmacht, qui, pour rappel, compte aussi 8 NH-90 TNFH.

Au terme de cette opération, en 2019, cette dernière – plus précisément son 298e escadron de Gilze-Rijen –  comptera donc 20 exemplaires de la dernière version du CH-47 Chinook, un hélicoptère dont le premier vol remonte à 1961.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].